Retour à la page d'accueil
du site
Dictionnaire du Mouvement Ouvrier Seynois
Notices rédigées par
Jacques GIRAULT
 
BRÉMOND Augustin
Retour au Dictionnaire du Mouvement Ouvrier

BRÉMOND Augustin, Probace, Félicien, dit Tate Tin.

Né à Tourves (Var), le 28 août 1874, fils d'un propriétaire, de tradition socialiste, Brémond reçut les sacrements catholiques. Titulaire du Certificat d'études, il fut classé dans les services auxiliaires. Cultivateur, marié à Tourves en avril 1899, père de trois enfants qui reçurent les sacrements catholiques, libre-penseur, il fut élu conseiller municipal socialiste SFIO, le 5 mai 1912, sur la liste " d'union républicaine et socialiste ", avec 205 voix sur 542 inscrits. Il était membre de la commission scolaire. Réformé, il fut rappelé comme infirmier à la Seyne (Var) pendant la guerre.

Réélu le 5 décembre 1919 avec 166 voix sur 451 inscrits, il devint adjoint au maire. Socialiste SFIO, il fut réélu le 3 mai 1925, avec 233 voix sur 448 inscrits et conserva son poste d'adjoint. Membre du conseil d'administration de la coopérative vinicole, il était membre du cercle de l'Avenir.

À la scission de la fin 1933, il resta à la SFIO et participa au congrès fédéral en mai 1938. Désigné le 25 octobre 1939 comme membre de la délégation spéciale de Tourves, il en démissionna le 1er décembre 1940. Il mourut à Tourves, le 10 novembre 1943 et fut enterré civilement.

Son fils Brémond Maurice, Gilbert, Lucien, né à Tourves, le 22 février 1920, agriculteur, membre du conseil d'administration de la coopérative depuis 1950, la présida de 1956 à 1973. Responsable du comité d'action viticole, il était en 1981 vice-président de la caisse cantonale du crédit agricole, présidait la CRAMA de Tourves et était membre de la Fédération des caves coopératives du Var. Socialiste, il fut élu conseiller municipal en mars 1977 sur la liste d'Union de la gauche à majorité communiste.

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7 24.3, 2 M 7 28.4 ; 2 M 7 30.3 ; 4 M 50, 1 Z 2.2. - Arch. Com. Tourves. - Renseignements fournis par Monsieur M. Brémond.

J. Girault