Retour à la page d'accueil
du site
Dictionnaire du Mouvement Ouvrier Seynois
Notices rédigées par
Jacques GIRAULT
 
LONG Alexandre
Retour au Dictionnaire du Mouvement Ouvrier

 

LONG Alexandre, François, Philippe.

Né et décédé à La Seyne (Var), 18 novembre 1905- 21 septembre 1996 ; ouvrier ; militant syndicaliste ; militant communiste à La Seyne.

Fils d'un chanfreineur, Alexandre Long se maria en octobre 1930 à La Seyne. Ouvrier chalumiste (atelier des réparations) à l'Arsenal maritime de Toulon, il fut receveur du syndicat CGT de l'atelier sous le Front populaire. Avec son épouse, membre du comité mondial des femmes contre la guerre et le fascisme, il militait activement dans les rangs du Parti communiste (vente de journaux surtout) dans le quartier du Pont-de-Fabre à La Seyne où il habitait. A la suite de deux perquisitions à son domicile, par représailles après des distributions de tracts communistes, il fut interné par arrêté préfectoral du 9 novembre 1940 au centre de séjour surveillé de Chibron (près de Signes, Var), puis transféré au centre de Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn), le 14 février 1941.

A la Libération, Long siégea au comité local de Libération de La Seyne, puis à la délégation municipale mise en place, le 29 septembre 1944, au titre du Parti communiste français. Présent à toutes les réunions de la délégation, il fut partie des commissions des finances, des fêtes, des loisirs et des sports. Il ne fut pas candidat aux élections municipales du 29 avril 1945 mais figura, le 24 novembre 1946, sur la liste « d'union républicaine et résistance » présentée par le PCF pour le choix des membres du collège départemental pour l'élection du conseil de la République. Son frère Joseph présidait au début des années 1980 le Foyer des Vieux de la ville.

SOURCES : Arch. Dép. Var, 7 M 12 2, 18 M 97, 3 Z 4- 6, Cabinet. - Arch. Com. La Seyne. - Sources orales. - Notes de Jean-Marie Guillon.