Retour à la page d'accueil
du site
Dictionnaire du Mouvement Ouvrier Seynois
Notices rédigées par
Jacques GIRAULT
 
MARTINENQ Louis
Retour au Dictionnaire du Mouvement Ouvrier
 

MARTINENQ Louis, Ephren, Delphin.

Né le 14 juin 1882 à La Seyne (Var), fils d'un forgeron, entré aux PTT., Louis Martinenq habitait dans l'ouest de Toulon (Var). Ouvrier auxiliaire tourneur de l'atelier à bois de l'Arsenal maritime, militant du syndicat CGT des travailleurs de la Marine, il fut élu membre du conseil d'administration le 4 décembre 1918 sur la liste sortante dirigée par Hippolyte Collin (voir ce nom). Réélu, le 25 avril 1919, il devint trésorier adjoint du syndicat. Réélu comme "révolutionnaire" le 16 août 1919, il se détacha de ses camarades, protestant notamment dans la presse contre la désignation des délégués au congrès national sans qu'une assemblée générale ait été convoquée. Ainsi, par la suite, tout au long de l'année 1920, favorisa-t-il le succès des "réformistes" Lamarque et Bérenguier (voir ces noms).

Marié à La Seyne, en novembre 1912, divorcé, remarié à Toulon en 1921, Martinenq mourut le 22 septembre 1960 à La Seyne.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13201. - Arch. Dép. Var, 4 M 56.7 ; 3 Z 2.14 ; 4.21