Retour à la page d'accueil
du site
Dictionnaire du Mouvement Ouvrier Seynois
Notices rédigées par
Jacques GIRAULT
 
MÉLIGA Jean
Retour au Dictionnaire du Mouvement Ouvrier
 

MÉLIGA Jean, François

Né à Dagneux (Ain), le 24 février 1909, fils d'un teinturier et d'une couturière, Jean Méliga, ouvrier riveur aux Forges et Chantiers de la Méditerranée de La Seyne (Var), fut élu, en novembre 1936, délégué titulaire de la Caisse de secours ouvrier (rivetage, soudure). Membre du conseil d'administration du syndicat C.G.T., membre de sa commission de la presse, délégué d'atelier, il fut renvoyé, en fin janvier 1937, à la suite de compressions d'effectifs. Selon des témoignages, sa femme (mariage non mentionné à l'état-civil de Dagneux) travaillait comme caissière dans une boulangerie. Communiste, il s'activait tout particulièrement dans la lutte contre la guerre d'Espagne, allant jusqu'à figurer au bureau d'une réunion du Comité de défense de la Révolution espagnole, d'obédience anarchiste, le 13 août 1936. Il s'engagea dans les Brigades internationales et, à la veille de la seconde guerre mondiale, faisait partie du comité de la section communiste de La Seyne.

Mobilisé en septembre 1939 à Hyères (Var), Méliga habitait, dans les années 1950, Solliès-Pont (Var).

SOURCES : Arch. Dép. Var : 4 M 54, 4 M 56.10, 4 M 59.2, 4 M 59.4.3, 4 M 59.4.4, 7 M 4.10, 3 Z 16.7. - Sources orales.