Retour à la page d'accueil
du site
Dictionnaire du Mouvement Ouvrier Seynois
Notices rédigées par
Jacques GIRAULT
 
PASTOURELY Albert
Retour au Dictionnaire du Mouvement Ouvrier
 

PASTOURELY Albert, Marius, Eugène.

Né le 15 février 1911 à Six-Fours (Var), fils de Désiré Pastourely (voir ce nom), Albert Pastourely reçut les premiers sacrements catholiques et obtint le Certificat d'études primaires. Il travailla comme man¤uvre à la tuilerie Romain Boyer de 1924 et 1927, puis fut embauché par la Société marseillaise d'électricité, sous-traitante des Forges et chantiers de la Méditerranée de La Seyne (Var). Après son service militaire dans le Génie à Versailles (1932), il entra comme ouvrier électricien aux Forges et chantiers de la Méditerranée où il termina sa carrière comme agent de maîtrise dans les années 1970. Syndiqué C.G.T., délégué ouvrier, en 1937, il fut congédié puis réembauché. Socialiste S.F.I.O. depuis 1932, il demeura au Parti lors de la scission, à la fin de 1933, comme son père et ses frères, Jean et Louis (voir ce nom).

En 1939, mobilisé dans le Génie à Versailles, Pastourely, prisonnier, s'évada. Après avoir travaillé aux chantiers navals du Havre, il regagna La Seyne en 1942.

Après la guerre, secrétaire des sections des Jeunesses puis du Parti socialiste S.F.I.O., Pastourely devint conseiller municipal en 1953. Il cessa de militer en 1969. En outre, il assurait la présidence de l'association des anciens prisonniers.

Marié religieusement en avril 1934 à Sanary (Var), père de trois enfants, Pastourely mourut le 14 juin 1985 à Ollioules (Var) et fut enterré civilement.

SOURCES : Arch. J. Charlot (C.R.H.M.S.S.). - Sources orales. - Renseignements fournis par Louis Pastourely.