Autran La Seyne sur Mer    La Seyne sur Mer Autrans
Retour ˆ la page d'accueil
du site
Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr
Retour ˆ la page d'accueil
des archives de Jean-Claude AUTRAN
Archives familiales
L'herbier de Jean-Claude AUTRAN

Introduction.

C'est au cours de l'annŽe scolaire de sixime (1954-1955) que j'ai ŽtŽ initiŽ ˆ la botanique. Il faut dire que c'Žtait mon pre, Marius Autran, qui enseignait alors (entre autres) les sciences naturelles aux classes de sixime moderne du collge Martini.

Je me souviens de la toute premire sortie botanique, un samedi aprs-midi de mai 1955, sur les chemins de Donicarde et des Quatre-Moulins, o, avec ma classe de sixime, j'avais rŽcoltŽ mes premires plantes en fleurs dont mon pre nous avait donnŽ les noms franais et expliquŽ les propriŽtŽs. Ces plantes, mises ˆ sŽcher, puis collŽes sur des demi-feuilles de papier ˆ dessin, avaient constituŽ le dŽbut de mon premier herbier. Cet herbier rudimentaire, je l'avais ensuite complŽtŽ avec des plantes trouvŽes dans notre propriŽtŽ du quartier Bastian, puis au cours de nos vacances d'ŽtŽ (1955 : Ardche ; 1956 : Marne et Vosges ; 1957 : Isre ; 1958 : Auvergne, etc.).

D'autre part, pour identifier les plantes, je ne disposais ˆ l'Žpoque que de la vieille flore noir et blanc de G. Bonnier et de G. de Layens, celle que mon pre utilisait dŽjˆ ˆ l'Ecole Normale d'Instituteurs de Draguignan en 1928. Ce qui n'Žtait dŽjˆ pas mal car gr‰ce ˆ ce seul ouvrage, si on le possŽdait bien, on pouvait acquŽrir des bases solides sur la morphologie des plantes et sur le principe des clŽs de dŽtermination.

En 1958, ˆ 14 ans, j'entre ˆ la SociŽtŽ des Sciences Naturelles de Toulon et du Var (SSNTV), je participe ˆ quelques sorties quelques sorties au cours desquelles, mme sur des thmes d'archŽologie ou de gŽologie, on rencontre toujours des plantes et l'on parle toujours plus ou moins de botanique. J'ai pu ainsi c™toyer le grand botaniste toulonnais que fut LŽon Mercurin.

En 1962, j'acquiers un ouvrage un peu plus professionnel, dans laquelle les espces franaises sont numŽrotŽes de 1 ˆ 4217 : Ç Les quatre flores de France È de P. Fournier, paru en 1961.

En 1963, j'entre en classe d'Agro au LycŽe Thiers ˆ Marseille et, avec le professeur Jacques Tachoire, j'Žtudie les plantes de faon plus approfondie, morphologie, anatomie, physiologie, systŽmatique, etc. et, en 1965, ˆ l'Žcrit du concours de l'Ecole Normale SupŽrieure de la rue d'Ulm j'obtiens un 17/20 ˆ l'Žpreuve de Sciences Naturelles et une trs bonne note ˆ l'oral ˆ l'Žpreuve de dŽtermination des plantes (bien qu'il s'Žtait agi de plantes de la rŽgion parisienne que je n'avais encore jamais vues...). [Ces bonnes notes en Sciences Naturelles ne suffirent cependant pas ˆ me faire entrer ˆ l'Ecole Normale...].

A l'occasion de promenades, il m'arrive alors encore de rŽcolter des plantes et de procŽder ˆ quelques adjonctions ˆ mon vieil herbier. Mais j'en suis encore ˆ coller mes plantes sur des demi-feuilles de papier ˆ dessin, ˆ utiliser les noms franais, et tout mon herbier (environ 375 plantes, provenant en grande partie de la rŽgion mŽditerranŽenne) tient encore (et mal classŽ) dans 7 boites ˆ chaussures...

En 1972, alors que je travaille ˆ Paris et que, depuis plusieurs annŽes, je n'ai gure pris le temps de m'occuper de botanique, mon attention est attirŽe au cours de promenades par la flore des environs de Paris. Je rŽalise qu'un grand nombre d'espces me sont inconnues et je me lance dans leur collecte et leur dŽtermination. En juin 1973, lors de l'obtention de mon Doctorat s-Sciences Naturelles, mes collgues de travail m'offrent en cadeau la cŽlbre Flore de l'AbbŽ Coste en 3 volumes. C'est alors un nouveau dŽpart pour mon herbier. Mais il me faut passer ˆ un mode de prŽsentation et d'Žtiquetage davantage professionnels. A la cŽlbre maison BoubŽe je fais l'acquisition de tout le matŽriel nŽcessaire : planches 45 x 28 cm, couvertures, cartons, Žtiquettes, loupes, boite ˆ botanique, etc. Et je transfre les plantes de mon ancien herbier dans ces nouvelle planches, avec cette fois un Žtiquetage comportant les noms latins et fondŽ sur les flores de P. Fournier et de l'abbŽ Coste. Pendant les annŽes qui suivent, mon herbier va cro”tre trs rapidement, passant de 400 ˆ 1000 espces entre 1971 et 1976.

En, 1974, je suis sollicitŽ par l'Office Municipal de la Culture et des Arts de La Seyne pour publier dans la revue Etraves, un article sur la vŽgŽtation de la presqu'”le de SiciŽ. Ce que je fais, en me bornant en fait ˆ rŽsumer et simplifier un article du professeur RenŽ Molinier, paru en 1956, et en y ajoutant quelques dŽnominations provenales des plantes de la rŽgion.

A partir de 1977, et pendant plus de vingt ans, rŽsidant alors ˆ cette Žpoque ˆ Montpellier, mon herbier va encore cro”tre rŽgulirement avec des plantes des garrigues du Languedoc et des massifs montagneux environnants. D'environ 1000 espces en 1977, mon herbier va dŽpasser les 1650 espces en l'an 2000.

SimultanŽment, je me lance dans la macro photographie des fleurs, leur prŽsentation en albums ˆ thmes (plantes mŽditerranŽennes, plantes alpines, plantes des prŽs et des champs, etc.). Egalement, ˆ partir de 1986, je commence ˆ entrer les donnŽes de la flore franaise, plus spŽcialement celles de mon herbier, en informatique. Je retiens finalement (vers 1991) le logiciel FileMaker Pro pour gŽrer (rechercher, classer, trier) les familles, les genres, les espces ; les noms latins, franais, vulgaires, provenaux ; les caractŽristiques des plantes (taille, couleur des fleurs, habitat, altitude, stations, propriŽtŽs, etc.) ; leur photographie numŽrisŽe, etc.

En 1990, j'acquiers, ds sa parution, la rŽŽdition de la grande flore en couleur de Gaston Bonnier, ouvrage remarquable o pour la premire fois sont prŽsentŽes la totalitŽ des espces franaises, en couleur, vues en entier (et pas seulement une feuille, ou une inflorescence, ou un pŽtale, comme dans les flores noir et blanc prŽcŽdemment citŽes).

Au printemps 2001, gr‰ce ˆ un stage de botanique mŽditerranŽenne ˆ Montpellier encadrŽ par d'excellents spŽcialistes, mon herbier fait un nouveau bond de 65 espces supplŽmentaires. Ensuite, le nombre d'espces de mon herbier ne va plus gure s'accro”tre que de quelques unitŽs par an. Il atteint les 1760 espces en 2009 et les 1805 ˆ la fin de l'annŽe 2011.

Il faut cependant prŽciser que, sur ces 1805 espces, seulement 1667 sont des plantes autochtones ou naturalisŽes en France depuis des sicles. Les autres (138 espces) - dont les numŽros sont suivis de "bis", "ter", "quarto", etc. - sont des espces gŽnŽralement exotiques, ornementales, qui n'ont ŽtŽ rajoutŽes ˆ la flore de la France que durant ces dernires dŽcennies.



La gestion informatique de l'herbier

Gr‰ce au logiciel que j'ai retenu (FileMaker Pro), j'ai constituŽ une base de donnŽes 'herbier.fmp' contenant les principaux ŽlŽments de description de chaque plante que je possde dans ma collection : nom latin, nom franais, noms vulgaires, noms provenaux, type (arbre, arbuste, plante vivace, annuelle, etc.), taille (mini, maxi), Žpoque de floraison, couleur des fleurs, habitat, rŽgion botanique, altitude (mini, maxi), frŽquence en France ou dans certaines rŽgions (trs commun, commun, rare, trs rare, etc.), stations (lieux o j'ai personnellement notŽ la prŽsence de la plante), propriŽtŽs (comestible, toxique, ornementale, etc.), Žtymologie du nom, description dŽtaillŽe, photographie, etc.

Ces diffŽrentes rubriques ont ŽtŽ en grande partie renseignŽes ˆ partir des flores de Fournier et de Bonnier, Žventuellement complŽtŽes d'observations personnelles.

Voici d'ailleurs un exemple de fiche, parmi les 1805 que compte aujourd'hui (fin 2011) ma base de donnŽes.



L'intŽrt de cette gestion informatique rŽside dans la possibilitŽ de pouvoir "interroger" le fichier, permettant :
- de vŽrifier si une plante est dŽjˆ ou non prŽsente dans la collection
- d'avoir en permanence le dŽcompte exact de l'herbier, ou des plantes d'une famille ou d'un genre donnŽ
- de rechercher les plantes rŽpondant ˆ un critre donnŽ, et d'en imprimer la liste : plantes ˆ fleurs bleues ; plantes de la fort de Janas ; plantes annuelles ; plantes fleurissant en fŽvrier-mars, etc.
- de rŽpondre ˆ des questions sur plusieurs critres simultanŽs. Exemple : quels sont les arbustes - communs - de la garrigue - mŽditerranŽenne - ˆ fleurs blanches - de plus de 1,50 m ?
(rŽponses : Myrte commun, Arbousier Unedo, Filaire ˆ feuilles Žtroites, Filaire ˆ larges feuilles, Viorne Laurier-tin)

Egalement, le logiciel permet de trier l'ensemble des fiches, ou un sous-ensemble, en fonction de l'un ou l'autre des critres :
- Par numŽros
- Par familles
- Par ordre alphabŽtique des noms latins
- Par la taille de la plante
- etc.

Les possibilitŽs d'utilisation sont infinies. Avec des rŽponses obtenues instantanŽment.

Il aurait donc ŽtŽ intŽressant de mettre en ligne sur internet l'ensemble travail accompli, en conservant les fonctionnalitŽs de recherche ou de tri des donnŽes.

Cependant, le logiciel FileMaker est avant tout un outil de gestion personnelle des donnŽes et son utilisation en rŽseau, version beaucoup plus cožteuse, aurait nŽcessiterait d'avoir un ordinateur disponible 24 heures sur 24 utilisŽ comme serveur. Nous nous sommes donc limitŽs ˆ la mise en ligne de notre base de donnŽes 'herbier' sous forme de listes contenant la majeure partie des rubriques de description des plantes (18 critres retenus, d'o des tableaux ˆ 18 colonnes).

Chaque ligne correspond ˆ une espce de plante, la numŽrotation de l'espce Žtant celle de la flore de P. Fournier qui en comporte 4217 pour la France. Mais notre herbier n'en contient que 1800.

Comme un fichier comportant un seul tableau de plus de 1800 lignes est assez lourd ˆ gŽrer, nous l'avons scindŽ en 11 parties, correspondant aux 11 classeurs dans lesquels les plantes de notre herbier sont rangŽes.


NumŽrotation et contenu des 11 classeurs de notre herbier

 
NumŽro du classeurNumŽros des espcesNombre d'espces collectŽesPrincipales familles
I1-453161 LYCOPODIACƒES, ƒQUISƒTACƒES, POLYPODIACƒES, ABIƒTACƒES, GRAMINACƒES
II454-999183CYPƒRACƒES, JONCACƒES, LILIACƒES, AMARYLLIDACƒES, IRIDACƒES, ORCHIDACƒES
III1000-1302157FAGACƒES, SALICACƒES, POLYGONACƒES, CHƒNOPODIACƒES, EUPHORBIACƒES
IV1303-1891201CARYOPHYLLACƒES, RENONCULACƒES, PAPAVƒRACƒES, CRUCIFéRES
V1892-2237bis153CISTACƒES, VIOLACƒES, HYPƒRICACƒES, CRASSULACƒES, SAXIFRAGACƒES, ROSACƒES
VI2237ter-2559ter147LƒGUMINEUSES (MIMOSOìDƒES, CƒSALPINIOìDƒES, PAPILIONACƒES)
VII2560-2921bis168ÎNOTHƒRACƒES, MALVACƒES, LINACƒES, GƒRANIACƒES, RUTACƒES, ACƒRACƒES, OMBELLIFéRES (APIACƒES)
VIII2922-3299bis170ƒRICACƒES, PRIMULACƒES, CONVOLVULACƒES, BORRAGINACƒES, SOLANACƒES, SCROFULARIACƒES
IX3300-3633189OROBANCHACƒES, LABIƒES, PLANTAGINACƒES, GENTIANACƒES, OLƒACƒES, RUBIACƒES, CAPRIFOLIACƒES
X3634-3972156VALƒRIANACƒES, DIPSACACƒES, CUCURBITACƒES, CAMPANULACƒES, COMPOSƒES (ASTƒRACƒES)
XI3973-4217118COMPOSƒES (ASTƒRACƒES), COMPOSƒES (CHICORACƒES)




Total1-42171805


Chaque fichier comporte Žgalement, ˆ titre d'exemple, quelques photos de planches originales de notre herbier.

Pour examiner le contenu de chaque fichier, ou aller ˆ une famille particulire, cliquer sur le lien bleu soulignŽ correspondant. Le symbole  vous ramnera ensuite ici.

Ces documents ne sont certainement pas exempts d'erreurs. Je rappelle que je ne suis qu'un modeste amateur. Je reste sur mes bases d'adolescent et de lycŽen. Je n'ai pas de certificat de botanique de l'UniversitŽ. Je me limite aux espces nommŽes et dŽcrites dans les flores Ç historiques È de G. Bonnier, de l'abbŽ Coste et de P. Fournier.

Voir Žgalement les pages illustrŽes de nombreuses photos sur la VŽgŽtation de la Fort de Janas et au Massif du Cap SiciŽ


Jean-Claude Autran
DŽcembre 2011




Annexe : 
Flores, ouvrages et matŽriels divers de botanique


La Maison N. BoubŽe et Cie, ˆ l'angle de la place Saint-AndrŽ des Arts et de la place Saint-Michel (Paris VIe)
chez qui des milliers d'enseignants en sciences naturelles, des scientifiques et des naturalistes amateurs sont venus se fournir pendant des dŽcennies
(d'aprs le catalogue COLLECTIONS D'HISTOIRE NATURELLE de l'annŽe 1963)
Tout l'Žquipement du botaniste acquis chez N. BoubŽe et Cie ˆ Paris en juillet 1972 :
Bo”te ˆ botanique en fer blanc verni vert ; loupe aplanŽtique ŽmaillŽe noire (x 10) ; Žtiquettes gommŽes pour herbier ; papier gris pour faire sŽcher les plantes ; papier bulle rugueux pour la prŽsentation des plantes en herbier (45 x 28 cm) ; bandes de papier gommŽ pour fixation des plantes ; papier orange pour couverture herbier (45 x 56 cm)
Gros plan sur la loupe, les Žtiquettes et le papier bulle
Quelques planches de l'herbier sur papier bulle (une espce par planche ; les espces d'un mme genre regroupŽes dans une chemise de papier orange, le tout rangŽ dans des cartons ˆ herbier (30 x 46 x 10 cm)
Vue d'une partie des cartons ˆ herbier (n¡ 5 ˆ n¡ 11)
Premiers essais de gestion de l'herbier par fiches perforŽes avec photocopie de la description succincte de la plante (d'aprs la flore de l'abbŽ Coste) et codage des mots clŽs en 4 zones (vers 1977)
La flore vŽnŽrable que j'ai utilisŽe ˆ partir de 1955 : La Flore complte portative de la France et de la Suisse de G. Bonnier et de G. de Layens [celle qu'utilisait dŽjˆ mon pre en 1928 ˆ l'Ecole Normale d'Instituteurs de Draguignan] : Vue de la couverture et vue de l'intŽrieur
Les principales flores que j'ai utilisŽes ˆ partir de 1961 (couvertures) :
Flore complte portative de G. Bonnier et de G. de Layens, Les quatre flores de France de P. Fournier, Flore descriptive et illustrŽe de l'abbŽ H. Coste
Mes principales flores (intŽrieur) :
Flore complte portative de Bonnier, Les quatre flores de France de P. Fournier, Flore descriptive et illustrŽe de l'abbŽ H. Coste
La grande flore couleur de Georges Bonnier rŽŽditŽe en 1990
Quelques-uns de mes ouvrages de botanique


Voir Žgalement notre texte (illustrŽ de nombreuses photos de fleurs) sur la VŽgŽtation de la fort de Janas et du massif du cap SiciŽ


Dernire mise ˆ jour : 29 juillet 2016



Retour ˆ la page d'accueil des archives et souvenirs de Jean-Claude Autran

Retour ˆ la page d'accueil du site



Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr



Accs aux Ïuvres compltes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages gŽnŽalogiques
Forum du site
EncyclopŽdie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provenaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les Žlections ˆ La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A ˆ Z
Archives, souvenirs et Žcrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et Žcrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
lŽgales sur le site

Jean-Claude Autran 2016