La Seyne-sur-Mer (Var)   La Seyne-sur-Mer (Var)
Retour à la page d'accueil du Site
Forum du site

http://jcautran.free.fr

Retour à la page d'accueil du Forum

Anciens camarades de promotion
de Jean-Claude Autran dans l'Enseignement Supérieur : E.N.S.I.A., Massy (1965-1968)
[Ecole Nationale Supérieure des Industries Agricoles et Alimentaires]


Rappel des échanges de messages concernant :

Anciens camarades (1965-1968) : Jean-Claude Bourdelot, Jean-Luc Debry, Guy Ferrisse, Jean-Noël Jaubert, Kénédougou Konaté, Jean Lavie, Jean-Pierre Lexa, Gérard Paulet, Jean Dominique Praden, Luc Strudel, Michel Yver

Autres camarades ENSIA : Michel Demaux (1958-1961), Christian Gaussen (1967-1970), Maryse Mereghetti (1977-1978)

Réunions de la promotion 1965 :

- Réunion du XXe anniversaire de la promotion (1988)
- Préparation de la réunion du 20 Juin 2009
- Photos de la réunion du 20 Juin 2009

NB. Pour les années de classes préparatoires (1962-1965), voir à : Lycée Thiers (Marseille)


1er - 6 août 2012 : Gérard Paulet

Q1.

Bonjour Jean-Claude Autran

Lors de mes recherches d'anciens amis, je voulais savoir ce qu'etait devenu Gerard Paulet, promo Agro 1965-1968 qui a fait les classes préparatoires a Clermont-ferrand en meme temps que moi, lui prépa Agro, moi Math Sup

En tapant son nom sur Internet, je suis tombée sur ce site http://jcautran.free.fr/archives_familiales/scolarite/superieur_jcautran.html et j'ai vu cette photo, avec comme légende :

Dans l'amphithéâtre des secondes années, vers Novembre 1966, pendant un cours
De gauche à droite : Jean-Claude AUTRAN, Étienne CLAUDE, Kénédougou KONATÉ, Guy FERRISSE, Jacques NICOLAS, Gérard PAULET

C'est bien lui ; je vois aussi qu'il est décédé et je suis très surprise.

Pouvez vous me dire ce qui s'est passé et me donner des nouvelles.

Je vous remercie.

Bien cordialement.

SP

R1.

Bonjour,

Malheureusement, je ne dispose que de très peu d'informations pour répondre à votre message.

Personnellement, je n'ai jamais revu Gérard Paulet depuis notre sortie de l'ENSIA (1968). Nous avons dû travailler dans des branches différentes et je n'ai ainsi jamais plus eu l'occasion de le croiser. Je ne sais pas dans quel secteur il a travaillé car sa rubrique dans l'annuaire des anciens ENSIA n'était pas renseignée. Il n'était pas présent à la réunion de promotion qui avait eu lieu en 1988. Vingt ans plus tard, nous avons essayé de nous rassembler de nouveau (alors que la majorité d'entre nous avaient pris leur retraite), et nous avons effectué des recherches exhaustives de toutes les adresses postales ou électroniques des camarades de promotion. Et c'est alors que l'un des camarades qui avait essayé de localiser Gérard Paulet, sans succès, a appris qu'il était « décédé en 2005, victime d'une crise cardiaque ». Je n'ai eu aucun autre détail.

Je peux vous communiquer l'adresse du camarade qui m'avait appris la triste nouvelle. Il s'agit de PL (...). Si vous le contactez, il pourra probablement vous donner sa source d'information et peut-être vous en dire davantage.

Je vous communique aussi l'adresse d'un autre camarade de promotion, dont je me souviens qu'il était très lié avec Gérard Paulet et qui avait dû garder le contact assez longtemps avec lui. Peut-être lui aussi pourra-t-il vous en dire davantage sur le parcours de Gérard Paulet. Il s'agit de GF (...).

C'est vraiment tout ce que je peux vous dire.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2.

Merci pour ces nouvelles. Internet est un outil formidable, utilisé a bon escient.

Je vais contacter les anciens amis de Gérard Paulet.

Bien cordialement.

SP


24 septembre - 10 octobre 2009 : Michel Demaux

Q.

Jean-Claude bonjour,

Je suis Michel Demaux, promo 58-61 de l'ENSIA, donc 7 ans avant toi.

Je naviguais récemment sur le web, le nez au vent comme on fait souvent, sans but vraiment défini, mais avec en fond l'idée de retrouver les traces de mes anciens profs de baze.

Je suis Toulousain, j'ai fait toutes mes études secondaires au Lycée Pierre de Fermat (presque aussi fameux que Thiers à Marseille), jusques et y compris trois ans de prépa d'Agro (faut dire que je me suis obstiné sur Géologie de Nancy… ce qui m'a fait perdre un an).

En recherchant à partir de Google un de mes anciens profs de math du secondaire, à savoir CHARLIER DE CHILY, je suis tombé sur ton site où ce nom-là était répertorié. Le dénommé Charlier de Chily - le mien - a été mon prof de math de 4ème en 1ère et j'en ai toujours gardé un formidable souvenir. Je te fais parvenir en pj 2 photos de classe où il figure. Je ne sais ce que tu en penseras, mais je trouve une ressemblance troublante avec le « Vicomte Victor » de tes photos de Thiers…Sans doute un frère, ou un cousin ? Même destinée pédagogico-scientifique en tout cas ! Je n'ai par contre jamais su le prénom de mon prof, ce qui bien entendu ne facilite pas mes recherches…A moins que dans leur descendance ? Si tu as des tuyaux sur cette question, sois gentil de me faire signe.

J'ai vu que tu as fait carrière dans la recherche, notamment à Montpellier.

Pour ma part, j'ai passé toute ma carrière dans la betterave et le sucre, entre la Confédération Générale des Planteurs de Betteraves et le Syndicat des Fabricants de Sucre. J'ai pris ma retraite en 98, ça commence à faire un bail, mais je garde le maximum de contacts avec les anciens copains, directs ou indirects…

Sur la photo de 1950, je suis 2ème assis sur chaise à droite (j'ai 13 ans, encore en culotte courte !).

Sur celle de 1953, je suis 1er assis à gauche.

Sur les 2 images, le prof de math Charlier de Chily…

Lycée Pierre de Fermat, à Toulouse (1950)
Lycée Pierre de Fermat, à Toulouse (1953)
A bientôt de te lire.

Michel Demaux, ENSIA 1958-1961

R.

Cher ami ENSIA,

Merci pour ton message du 24/09 et pardon pour le retard que j'ai mis à y répondre.

Effectivement, je te retrouve dans l'annuaire ENSIA en 1958-61. Je n'ai connu personne de cette promotion. Mais il se trouve que c'est dans les 2 promotions suivantes que j'ai eu pas mal de connaissances professionnelles lorsque j'étais à l'INRA à Massy et à Paris : André DAVIN, Jean-Claude LASSERAN, André MULTON, Hubert RICHARD, etc. des camarades que tu as peut-être croisés aussi.

Curieusement, ce n'était pas l'ENSIA que je visais, c'était moi aussi l'école de Géologie de Nancy. La géologie était ma passion d'adolescent. Mais je n'ai pas pu y entrer, et je me suis donc retrouvé à l'ENSIA. Le pire est que j'ai bien failli quand même entrer à Géologie car l'école était ouverte, sur titre, aux admissibles à Normale Sup (ce que j'étais, en 1965), mais le conseil des profs de Géologie avait refusé ma candidature car mes notes au concours étaient très faibles en comparaison de celles d'élèves qui avaient déjà été recalés à ce même concours. Et ils m'ont dit : « Si vous n'aviez pas présenté le concours, avec la seule admissibilité à Normale Sup, on pouvait vous prendre ! ».

J'ai donc fait carrière à l'INRA, dès ma sortie de l'ENSIA, à Paris, puis à Montpellier.

Ta question sur le professeur Charlier de Chily que tu as eu à Toulouse est très intéressante. Il ne peut s'agir du même que le mien puisque ce dernier (Victor Charlier de Chily) enseignait déjà en math sup au Lycée Thiers en 1950. Mais vu la ressemblance, il a probablement une parenté avec lui. Le mien était originaire du Sud-Ouest (Tarbes) et il est donc vraisemblable qu'il ait eu un frère ou un cousin qui ait enseigné à Toulouse à cette époque.

Dans les contacts que j'avais eus avec le fils de Victor (Georges), il m'a été mentionné que Victor avait eu un frère aîné (qui portait donc le titre de "Comte Charlier de Chily", Victor, le cadet, étant "Vicomte". Mais je ne sais pas si ce frère avait été profs de maths.

Etant généalogiste amateur, j'ai recherché dans les données généalogiques mises sur internet, et j'ai donc retrouvé un arbre de la famille Charlier de Chily. Tu peux y accéder en allant à : http://gw0.geneanet.org/index.php3?b=aski&lang=&m=N&v=Charlier%20de%20Chily

Cet arbre semble avoir été établi par un autre fils de Victor (Henri). Il s'agit bien de cette même famille puisqu'il est mentionné que Victor avait épousé Louise Tuloup (ce qui est confirmé par un contact que j'avais eu avec un autre ancien élève du Lycée Thiers, Michel Tuloup, qui était neveu de Victor (voir le forum de mon site à : http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca2.html#21). L'arbre indique que Victor avait bien un frère, Edgar (serait-ce lui ton prof de maths ??) et une sœur, Louise. Par contre, le père de Victor ne semblait pas avoir de frères ou de sœurs, et il n'y aurait donc pas de cousins dans cette génération.

Je n'en sais pas plus.

Ce que tu peux cependant faire, c'est d'envoyer tes photos de Toulouse aux fils de Victor (...). Si ton prof de maths était leur oncle, ils devraient certainement pouvoir le confirmer et le reconnaître sur les photos.

Tiens-moi au courant si tu arrives à progresser dans cette recherche.

Amitiés,

Jean-Claude Autran


 

20 juin - 5 juillet 2009 : Photos et commentaires sur la réunion de la promotion 65 le 20 Juin 2009 à Paris

Q1.

Chers Camarades,

Quel samedi mémorable !

Après quelques angoisses : allions-nous nous reconnaitre ?, allions-nous nous "retrouver" ? et après les quelques secondes d'hésitation pour certains, quel plaisir de se retrouver quarante et un an en arrière tels que nous étions et, par la magie de l'amitié, du souvenir et de la sérénité qui arrive à notre age, nous n'avons rapidement plus vu les ans.

Des retrouvailles oui, c'est bien le mot juste. Les quelques heures passées ensemble n'ont pas eu une seconde de perdue. La séparation est arrivée bien trop vite mais avec la certitude que nous remettrions ça.

Nous avons beaucoup regretté les absents. Je propose une séance de rattrapage pour les 45 ans de sortie soit en juin 2013... ce qui n'interdit pas de faire des petits groupes d'ici là, maintenant que nous avons les coordonnées de tous.

En attendant plus de commentaires, je joins la photo de groupe adressée par Jean QUENTIN. Je ferai un album quand tout sera là.

Merci à Pierre LOTT pour ses qualités de fin limier et au trésorier Michel YVER. Merci à tous d'avoir été là et aux absents pour leurs nouvelles.

Bien amicalement

Jean-Noël JAUBERT

Q1b.

Chers camarades,

Ce fut infiniment sympathique, avec parfois beaucoup d'émotion, de se retrouver à 19 anciens de la promotion 1965, avec quelques-unes des épouses, ce dernier samedi à Paris, grâce à l'initiative et aux efforts de Jean-Noël Jaubert, Pierre Lott et Michel Yver, que je remercie une nouvelle fois de tout cœur.

Vous trouverez ci-joint les principales photos que j'ai prises, à l'apéro, puis du groupe sans les épouses, puis au cours du repas. Certaines photos sont un peu floues du côté gauche, c'est un défaut de mon appareil. Je ferai mieux la prochaine fois (en 2013, comme le propose Jean-Noël). [NB. Ces photos sont légèrement compactées. Ceux qui n'arriveraient pas à les ouvrir n'ont qu'à me le dire. Je leur enverrai sous un autre format].

Ces photos vont également apparaître, avec leur légende, dans les 24 heures, sur mon site internet, dans les pages consacrées à ma scolarité à l'ENSIA et dans le "forum" où se trouvent rapportés tous les échanges que j'ai eus ces dernières années avec des camarades ENSIA.

http://jcautran.free.fr/archives_familiales/scolarite/superieur_jcautran.html#22
http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca3.html

Vous y trouverez également les photos de notre baptême de 1965, et celles de la dernière réunion de promo de 1988 chez Pierre Reboux.

Si vous constatez des erreurs (et si vous pouvez m'aider à compléter certains noms qui manquent, notamment ceux des épouses), merci de m'en informer pour que je puisse rectifier ou compléter.

Dans l'attente d'une prochaine rencontre.

Ci-dessous mon adresse personnelle. Tous ceux passeraient un jour à proximité de la côte varoise sont les bienvenus.

Amitiés à tous.

Jean-Claude Autran (...)

Q1c.

Nous étions 19*, avec 7 des épouses, à nous retrouver le 20 juin 2009 à Paris, 41 ans après notre sortie de l'École !

* Bernard AUBAIN, André AURIAU, Jean-Claude AUTRAN, Jean-Claude BOURDELOT, Gérard CASTET, Patrick DANIS, Jean-Louis GUITTENY, Stéphane HONORÉ, Jean-Noël JAUBERT, Jean LAVIE, Pierre LEBUGLE, Dominique LIMOZIN, Pierre LOTT, Jean-Michel MAQUAIRE, Jacques PIROUX, Benoït-Joseph PONS, GQ, Jean QUENTIN, Michel YVER.

Cette réunion a pu avoir lieu sur la péniche La Baleine Blanche, quai de la gare, Paris XIIIe, grâce à l'initiative prise par Jean-Noël JAUBERT et aux efforts de Pierre LOTT et de Michel YVER.

La quasi-totalité des camarades de notre promotion résidant en France ou au Canada ont pu être contactés à cette occasion par Jean-Noël ou Pierre, dont 37 par leur adresse e-mail.

Malheureusement, sept sont décédés à ce jour : Yvon CHECHIN, Jean-Louis CLAUDON, Daniel DUFOUR, Jean-Louis JACQUEMIN, Mohamed LAHLOU, Géraldine LEBUGLE, Gérard PAULET.

Ci-dessous, les principales photos prises au cours de la journée, avec les légendes.

Pour toute remarque ou erreur que vous voudriez voir corriger, merci d'envoyer un message à . En particulier, il manque les noms et prénoms de plusieurs épouses. Merci de me les indiquer pour que je puisse compléter. [Naturellement, conformément à la loi Informatique et Liberté, vous êtes en droit de demander que votre nom et votre photo soient retirés du site].

 

1) Photos diverses au moment de l'apéritif

Pierre LOTT, Stéphane HONORÉ, Patrick DANIS, Jean-Claude BOURDELOT
Jean-Michel MAQUAIRE, Bernard AUBAIN, Jean LAVIE
Patrick DANIS, Jean-Claude BOOURDELOT, Jean-Noël JAUBERT, Pierre LOTT, Jean-Michel MAQUAIRE

2) Le groupe au complet, sans les épouses

De gauche à droite, en haut : Jean QUENTIN, Jean-Noël JAUBERT, Bernard AUBAIN, Gérard CASTET, Jacques PIROUX, Jean-Claude BOURDELOT, Jean-Claude AUTRAN
En bas : Jean-Louis GUITTENY, Patrick DANIS, Benoït-Joseph PONS, Dominique LIMOZIN, André AURIAU, Madame AURIAU, Michel YVER, Pierre LEBUGLE, Stéphane HONORÉ, Pierre LOTT, Jean-Michel MAQUAIRE, Jean LAVIE, GQ

3) Au cours du repas

Benoît-Joseph PONS, Michel YVER, Patrick DANIS, Jean-Noël JAUBERT
André AURIAU, Madame AURIAU, Stéphane HONORÉ, Jean LAVIE
Jean LAVIE, Gérard CASTET, Pierre LEBUGLE
Jean QUENTIN, Jacques PIROUX, Benoît-Joseph PONS
Bernard AUBAIN, Jean-Michel MAQUAIRE, Jean-Louis GUITTENY
Jean-Michel MAQUAIRE, Jean-Louis GUITTENY, Jean-Claude BOURDELOT
Pierre LOTT, Dominique LIMOZIN
Dominique LIMOZIN, Jean-Claude AUTRAN, GQ, Madame ?
Pierre LOTT, Dominique LIMOZIN, Jean-Claude AUTRAN, GQ, Madame ?
GQ, Madame ?, Madame ?, Madame ?
Madame AUBAIN, Madame ?, Madame JAUBERT

La péniche La Baleine Blanche, quai de la gare, Paris XIIIe. En face, le Ministère des Finances et le Palais des Sports de Bercy.

R1a.

Merci

Peter Lott

 

R1c.

Salut,

Je salue votre initiative et votre persévérence pour la réaliser............

Le coté déprimant (.....) c'est que sur tes phoptos je n'ai reconnu personne!!! c'est certainement normal après les ravages de toutes ces années...................

Je suggère que vous transmettiez par courriel à chacun les coordonnées que vous avez réussi à obtenir...........

En ce qui me concerne ma destinée (réfléchie et programmée) m'a éloigné des IAA et entrainé vers le Tiers Monde...

Bien cordialement

JP Lexa

R1d.

Merci pour ton diaporama costaud, parfaitement reçu, avec des photos de bonne qualité. Je n'ai pas aperçu le "défaut" de ton appareil... Content d'avoir revu et de revoir grâce à toi, des jeunes camarades de promo!

Bien cordialement

Jean Quentin

R1e.

Cher Jean-Claude

Merci pour le message.

Félicitations pour le travail photographique.

Amicalement PR

Pierre Reboux

R1f.

Merci cher Jean Claude pour ton reportage Photo, bien sympa pour ceux qui n'ont pu venir.

Malgré l'évolution classique de chacun d'entre nous je vois que le poids des ans n'affecte pas notre promo.

Bien amicalement

Robert Pouchayret

Q2.

Bonjour.

Heureux de pouvoir partager quelques moments avec vous mais hélas ma mémoire montre de nombreuses faiblesses. Je suis incapable de mettre des noms sur la photo de groupe. Serait-il possible d'identifier chaque personne en indiquant les noms (première rangée de gauche à droite....).

J'ai eu la possibilité de renouer contact avec C. Ancelin qui habite toujours au Canada et lors de mon prochain passage à Montréal, je ferai un petit détour par St Julie.

Bonnes vacances (Ici au Canada, nous avons un été très froid et il nous arrive encore de chauffer. Hier soir, j'ai été dans l'obligation de mettre un chandail car il na faisait que + 13)

Sincères salutations / Best regards

Jean Dominique Praden

Le père malicieux/The malicioux father.

R2.

Cher ami,

Voici la légende de la photo de groupe :

De gauche à droite, en haut : Jean QUENTIN, Jean-Noël JAUBERT, Bernard AUBAIN, Gérard CASTET, Jacques PIROUX, Jean-Claude BOURDELOT, Jean-Claude AUTRAN

En bas : Jean-Louis GUITTENY, Patrick DANIS, Benoït-Joseph PONS, Dominique LIMOZIN, André AURIAU, Madame AURIAU, Michel YVER, Pierre LEBUGLE, Stéphane HONORÉ, Pierre LOTT, Jean-Michel MAQUAIRE, Jean LAVIE, GQ

Tu peux aussi la trouver, ainsi que les principales autres photos de la journée et leur légende, dans le "forum" de mon site, à l'adresse :

http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca3.html#PRP2009

Ici, au contraire, nous avons pour l'instant très chaud et la piscine est la bienvenue (bien que la température de l'eau monte parfois jusqu'à 30° en fin d'après-midi). Mais Juillet est très aléatoire : si le mistral s'y met, on peut perdre 10° en 2-3 jours. De toutes façons nous partons pour 15 jours en Haute-Savoie à la fin de la semaine.

Bonne continuation.

Amitiés,

Jean-Claude Autran

Q3a.

Cher Jean Claude

Je ne sais pas ce que tu as pris comme photos, mais mon ordinateur me signale qu'elles sont incorrectes, ce qui me surprend fort de ta part. Je pense plutôt qu'il s'agit seulement du format qui ne convient pas à mes vieux logiciels (xp et office 83). Merci d'avance à toi de m'envoyer des photos "correctes" si possible.

Amicalement

Michel Yver

R3.

Cher Michel,

Je ne sais pas très bien d'où vient ce problème de photos. Six ou sept camarades m'ont remercié depuis hier et ont tous pu les ouvrir. Peut-être est-ce dû à une différence importante entre les versions respectives des logiciels que nous avons.

Je t'envoie ci-joint deux photos non compressées (telles qu'elles sont sorties de mon appareil) à titre de test. Naturellement, elles sont beaucoup plus "lourdes" (environ 2 Mo chacune) que celles que j'ai envoyées hier. Si tu peux les ouvrir, je t'enverrai les autres avec le même format, mais, vu leur taille, je ne pourrai les envoyer que par deux ou trois à la fois, comme pièces jointes à plusieurs messages successifs.

En attendant, tu peux voir les principales photos de la réunion, que j'ai mises depuis ce matin sur mon site.

Soit dans mon "forum" : http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca3.html#PRP2009

Soit dans mes souvenirs de scolarité : http://jcautran.free.fr/archives_familiales/scolarite/superieur_jcautran.html#227

Dans l'attente de ta réponse pour savoir si tu as pu ouvrir les deux photos ci-jointes.

Amitiés.

Jean-Claude Autran

Q3b.

Je les ai ouvertes sans problème. Et c'est excellent. Je ne sais pas combien tu en as sélectionnées, je vais faire un tour sur ton site. Merci en tout cas.

Amicalement

Michel Yver

Q3c.

Merci, Jean-Claude, de tes envois. Ma collection est maintenant complète.

Comme tu l'as constaté, la gare de Lyon n'est pas loin de chez moi, j'espère donc que, lors de passages à Paris, si tu as un peu de temps, j'aurai ta visite.

Amitiés

Michel Yver

R4. (à JNJ)

Cher Jean-Noël,

J'ai l'impression que tu n'as pas reçu les photos de notre réunion de promo que j'ai envoyées dès lundi matin [Je viens de m'apercevoir qu'il y avait quelques oublis dans mon « carnet d'adresses ENSIA 65 » que j'avais constitué dans ma messagerie].

Je vais donc réparer mes oublis, avec mes excuses.

Tu trouveras donc ci-dessous le texte que j'ai essayé d'envoyer lundi à la promotion, et, ci-joint, le jeu des photos promises.

Jean-Claude Autran

Q5.

Cher Jean-Claude

Je ne peux effectivement pas ouvrir les photos ni les enregistrer

Ce serait donc très aimable de ta part d'essayer un nouvel envoi

J'ai regardé sur ton site les photos de 1988 et la comparaison avec aujourd'hui m'a fait  appparaitre un peu plus de coup de vieux que lors de notre rencontre. Enfin que veux-tu?

J'aurais toujours plaisir de te rencontrer ou d'avoir des nouvelles

Merci d'avance

Gerard Castet

R5.

J'ai été heureux de te revoir samedi dernier et aurai également plaisir à te rencontrer de nouveau si je repasse un jour près de Montpellier (ou si tu viens près de La Seyne-sur-Mer ?).

Concernant les photos, sur la dizaine de camarades qui m'ont répondu, tu es le deuxième (après Michel Yver) a avoir eu des problèmes de format d'image (sans doute avons nous des versions trop différentes de nos logiciels ?).

Comme pour Michel Yver, je te fais un nouvel envoi des photos non compactées (Michel a pu les ouvrir sous ce format), mais ça va prendre plus de temps puisque, vu la taille des fichiers, je suis obligé de les répartir dans plusieurs messages successifs. Mais, avec de la patience, tu devrais toutes les réceptionner.

Tiens-moi cependant au courant si tu as encore des difficultés.

Amitiés.

Jean-Claude Autran

Q6.

Mon cher Jean Claude,

J'ai eu beaucoup de plaisir à te retrouver, comme avant, après autant d'années.

Comme tu le soulignais ce fut un moment privilégié, "hors du temps" puisqu'il ne m'a pas semblé que 41 ans s'étaient écoulés.

Lyvia a fait connaissance des "femmes de" et a passé un très agréable moment.

Avant 2013, et en petit comité, j'espère que nous pourrons prochainement organiser une rencontre en compagnie de ta femme.

Merci pour tes photos et encore bravo pour ton site.

Le garçon X (élève de 1ère année), sur ta photo "Soirée, après le Rallye de l'ENSIA, 21 Mai 1967, aux environs de Mantes-la-Jolie", ressemble beaucoup à un ENSIA que j'avais recruté en 1973 ou 1974 pour des missions en Côte d'Ivoire et dont le nom devait être Le Floch, si ma mémoire est bonne ?

Amicalement.

Bernard Aubain

R6.

Mon cher Bernard,

Ton message m'a fait grand plaisir. Ce fut, pour moi aussi, une grande joie de te retrouver, ainsi que Lyvia. De tous les camarades, tu es peut-être celui que j'ai trouvé le moins changé, avec les mêmes attitudes, le même humour, et toujours le même regard malicieux...

Et pourtant 41 ans se sont bien écoulés. Bien que l'on aie dû se revoir au moins deux fois à la fin des années 60 (1968, je crois, où tu étais passé à La Seyne, à l'ancienne maison de mon grand-père où nous passions nos vacances), et une autre fois, avec Lyvia, (début des années 70) au cours d'un dîner quelque part aux environs de Massy, "au Trou Normand", il me semble, mais je ne sais plus où).

Il est dommage que la vie professionnelle nous ait séparés si longtemps. Mais, c'est vrai pour la plupart d'entre nous : pendant deux ou trois décennies, on fonce tête baissée, on construit sa carrière, et aussi sa famille, et on ne pense plus guère au reste. Ce n'est que quand arrive l'âge de la retraite que les choses se décantent, le passé nous revient à l'esprit - et on s'aperçoit qu'il est encore très vivace en nous - et que l'on cherche à renouer avec cette époque de nos vingt ans et nos anciennes connaissances...

J'espère en effet que nous pourrons nous revoir en petit comité sans attendre 2013. J'ai votre adresse à Enghien. Peut-être pourrons-nous passer vous dire bonjour lors d'un prochain passage dans la région parisienne.

Ou bien, si vous passez du côté de la côte varoise, ce serait avec grand plaisir que nous vous recevrions.

Tenons-nous au courant des prochaines possibilités.

En vous renouvelant toutes mes amitiés.

Jean-Claude Autran


 

15 juin 2009 : Des nouvelles de Luc Strudel

 

Q.

Bonjour chers (es) camarades,

Nous rentrons tout juste de Pékin (3 j.) visitée après Xi AN, qui clôt la route de la soie et où l'armée enterrée attire de plus en plus de monde de partout.

Bcp de temples et vestiges anciens à Xian (des Han 2400 ans et des Ming au 15e s.) un site de traces d'un village paléolithique superbe.

Tour des remparts de la ville à vélo.

Nous avons envie d'aller plus à l'ouest vers l'Ouzbékistan ou la Mongolie... On peut tjs rêver à Marco Polo qui avait fait le voyage en sens inverse.

Shanghaï est la vitrine ultra-moderne de la Chine, dont le développement économique est fulgurant bien qu'affecté par la crise.

Les ouvriers désoeuvrés deviennent manoeuvres dans la rue ou balayeurs.

Pékin, ville administrative et centre politique où l'on voit la police et les soldats défiler et même arrêter des civils. Caméras partout.

Mao est bien présent Place Tien An Mien dans son mausolée où défilent des milliers de gens et même sur la porte de la cité Interdite (à voir) .

Avons admiré les jardins du palais d été et le temple de l'empire Céleste comme bien sûr la grande muraille à 2 h de route où nous avons grimpé et marché en plein soleil...

Partout des boutiques où les Chinois vous proposent en français de MARCHANDER en donnant un prix. ils sont plus arrangeants que les Arabes, mais il est vrai qu'en groupe il faut tjs faire vite ; pas de temps de palabrer, le car nous attend ! Les chinois sont redoutables commerçants et nous prennent pour des rigolos.

Voila nous sommes encore sous le choc culturel et fasciné par ce que nous avons vu, il ne semble pas y avoir de critères de rentabilité: Jardiniers de fleurs sur les bords des périphériques....

Avantage : Pékin construit son 6ème périphérique. Les lignes de métro avancent vite à Pékin et Shanghai.

Les logements construits par millions n'enrayent pas la hausse des loyers (Pékin et Shanghai deviennent aussi cher que Hong Kong !)

Mais le manque de liberté fait frémir tandis que le niveau de vie s'accroît ainsi que les différences socio-économique.

Nous partons mardi 16 pour les pays baltes jusqu'au 25 juin et ne pourrons pas être des vôtres.

Nous avons deux garçons mariés qui ont respectivement une fille 6 ans et un garçon 3 ans pour l'aîné et deux garçons 3 ans et 6 mois pour le second .

Félicitations à Jean-Noël pour l'initiative et la réalisation ; remerciements à Michel pour l'organisation.

Bonne réunion de promo.

Amitiés

Luc


 

20 mars - 19 juin 2009 : Préparation de la réunion de la promotion 65 le 20 Juin 2009 à Paris

Q1a.

Bonjour à tous,

Je pense que pour la grande majorité d'entre nous, nous sommes en vue de terminer notre brillante carrière. N'est pas l'occasion de nous faire un petit salut ?

Avec l'aide de Pierre Lott, j'essaie de collecter les coordonnées de chacun, si possible par Mail et je compte sur votre aide : de saut de puce en saut de puce nous devrions pouvoir retrouver tout le monde !

Le message à transmettre serait : une réunion de la promotion 65 de l'ENSIA le samedi 20 juin 2009, les modalités restant à définir.

Merci :

1- de me répondre
2- de me communiquer les coordonnées d'autres camarades
3- de transmettre l'info au mieux

Bien amicalement et à bientôt

Jean-Noël Jaubert

Q1b.

Chers camarades

Les choses avances et Pierre Lott a fait un gros travail de collecte de coordonnées.

Je vous mets à contribution pour compléter la liste. Il nous manque :

Christian Ancellin : dans mes dernières informations il était à l'Université LAVAL à Montréal
Yves Boulet
Philippe Chavenon
Jean-Louis Claudon
Dominique Delwaulle
Jean-Piere Dumont : à l'INRA de Jouy?
Jacques Feret
Patrick Grégoire
Said Kadri
Kenedougou Konaté
Mohamed Lahlou
Jean-Michel Maquaire
Jacques Nicolas : au CNAM ?
Christian Nouguier
Gérard Paulet
Jean Praden : à Montréal
Jean Quentin
François Robichon

J'ai vérifié d'anciennes coordonnées sans succès.

Si vous vous sentez une âme d'enquêteur, au boulot et merci d'avance

En attendant merci de me confirmer si vous aurez la possibilité de participer et un peu de vos nouvelles nous fera un grand plaisir à tous.

Amitiés

Jean-Noël Jaubert

Q1c.

Bonjour,

Mille excuses, je viens seulement de me rendre compte que tu avais mis une réponse à mon message sur ton forum. Il est très complet et je t'en remercie vivement.

Ton site est formidable et fort complet. mais je ne trouve plus comment participer au forum.

Je viens de te laisser un message sur ton portable car il me manque des contacts que tu sembles avoir.

Je crois avoir retrouvé Jacques Nicolas au cnam et j'attends une réponse mais je n'ai pas Dezalay, Debry et Praden

Merci si tu peux me les communiquer et nous comptons sur toi pour le 20 juin.

Bien amicalement

Jean-Noël Jaubert

R1a.

Bonjour Jean-Noël,

Bonjour Pierre,

Pardon pour le retard à répondre. J'étais très occupé ces derniers jours avec la réactualisation de 2 ouvrages de mon père que je devais terminer rapidement à la demande de l'éditeur...

Un appel téléphonique de Jean-Pierre Lott hier soir m'a incité à te répondre sans plus tarder.

Nous avions eu effectivement un échange il y a quelques semaines, à la suite duquel je t'avais envoyé un fichier Excel des noms et adresses de la Promo 1965, tels que l'Association des Anciens ENSIA me l'avait envoyé, et que je te renvoie ci-joint après l'avoir complété (en rouge) avec les adresses postales ou e-mail que j'ai pu rassembler de mon côté, notamment :

Guy Ferrisse (...)
Jean Dominique Praden (...)
Michel Yver (...)
Je n'ai que le mail de Lavie (...)
Je n'ai pas l'adresse e-mail de Debry, mais on peut le joindre par sa fiche sur le site copainsdavant (...)
Mais je ne sais rien sur Dezalay.

J'espère que de proche en proche nous allons réussir à en contacter un maximum.

Vous pouvez naturellement compter sur moi pour une réunion de promo le 20 Juin 2009. Un grand merci pour avoir pris cette initiative.

Concernant le "forum" de mon site, ce n'est pas un "blog" auquel chacun peut participer en direct. Ce n'est qu'un forum en différé où je me contente de recopier les échanges de mails que j'ai eus avec les uns et les autres (sauf avis contraire de leur part, et sauf s'ils contiennent des sujets très personnels). Il suffit de m'écrire et les messages apparaîtront dans le forum lors de la mise à jour suivante :

http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca3.html

Amitiés. A bientôt.

Jean-Claude Autran

R1b.

Merci Jean-Noël d'organiser ces retrouvailles.

J'ai transmis ton mail à Jean Quentin qui demeure à Ploudaniel (29). On peut le contacter à (...).

A bientôt

Patrick Danis

Q2a.

Chers Camarades,

La liste des mails manquant s'amenuise. Merci de la compléter si vous le pouvez.

Puis nous organiserons notre journée du 20 juin

Christian Ancellin, dans mes dernières informations, il était à l'Université LAVAL à Montréal
Yves Boulet
Philippe Chavenon
Jean-Louis Claudon
Dominique Delwaulle
Jean-Piere Dumont à l'INRA de Jouy?
Jacques Feret
Patrick Grégoire
Said Kadri
Kenedougou Konaté
Mohamed Lahlou
Christian Nouguier
Gérard Paulet
François Robichon

Bien amicalement et à très bientôt

Jean-Noël Jaubert

Q2b.

Bonjour à tous

Les choses avancent.

Je vous adresse à tous, en fichier joint, la liste complète des informations que nous avons.

Vous voudrez bien la compléter et me la retourner. N'hésitez pas à la modifier selon vos desiderata.

Par contre, il est impératif que vous remplissiez les colonnes C, D et E afin que je passe à l'action.

Merci d'avance à tous. La réponse la plus rapide sera la meilleure !!!!

Bien amicalement

Jean-Noël Jaubert

R2.

Bonjour Jean-Noël et bonjour à tous,

Voici en retour le fichier Excel que j'ai complété.

Je n'ai pas d'idée précise pour retrouver la trace des 12 camarades qui restent à contacter.

Toutefois, connaissant leur région d'origine, on peut penser que certains d'entre eux y sont revenus au cours de leur carrière ou à l'âge de leur retraite.

Ainsi :

- Pour Gérard Paulet qui était du 63, on en trouve un seul portant ce nom et ce prénom dans le département : Gérard Paulet (...) (Mais est-ce le bon ? On peut toujours essayer)
- De même, on trouve un Dominique Delwaulle à Toul (...)
- Et un seul Jean-Louis Claudon à Paris (...)
- Concernant Jean-Pierre Dumont, je sais qu'il a pris sa retraite de l'INRA de Nantes en décembre 2006. Je n'ai plus eu de nouvelle de lui. Mais l'adresse qu'on a dans le fichier Excel pourrait encore être la bonne car sur les Pages Jaunes on y trouve : Dumont Marie-Josèphe (...)
- Christian Nouguier était du Gard. On ne trouve plus de Christian Nouguier dans le Gard, mais on en trouve deux dans les départements du Sud : Nouguier Christian, à Châteaurenard (...) ou Nouguier Christian à Belmont-sur-Rance (...) ?

Pour les autres, je n'ai pas d'idée : il y a trop de Jacques Feret, d'Yves Boulet ou de François Robichon pour espérer, sans indice supplémentaire, de retrouver facilement le nôtre.

Amitiés,

Jean-Claude Autran

Q3a.

Jean Claude

Merci d'avoir cherché.

Les recherches ont donné. Finalement seuls Claudon, Paulet et Nouguier (+ les 4 étrangers) n'ont pas été trouvés.

A ta disposition pour t'indiquer les autres.

Cordialement

Peter Lott

Q3b.

Merci pour la recherche.

Nous avons progressé, il ne manque que 4 camarades + les 4 étrangers

Tu n'as pas joint le fichier. Combien serez-vous ?

Amicalement

Jean-Noël Jaubert

Q4.

Bonjour,

Comment allez -vous depuis notre derniere rencontre ???? (Plus d'1 an) mais le temps passe très vite pour tout le monde. J'espère qu' aux beaux jours nous aurons l'occasion de nous voir en famille. En attendant, peux-tu me rendre un petit service :

Je n 'arrive pas a récupérer le fichier de Jean-Noël, si tu pouvais me l'envoyer en pièce jointe d'un mail, ça me serait plus facile (Tu connais mes capacités en informatique!!!!!!!!!!!!) D avance merci, et mes amitiés à ton épouse, à toi, et à tes enfants. Autre chose, penses-tu aller à la réunion du mois de juin à Paris et, dans le cas positif, est ce que ton épouse se joindrai à toi ??? Merci et a bientôt.

Guy Ferrisse

R4.

Bonjour Guy,

Voici le fichier reçu de Jean-Noël et qu'on doit lui renvoyer. J'espère que tu pourras l'ouvrir. C'est un format Excel classique. (Si tu n'y arrivais pas, dis-le moi, je pourrais te le bricoler sous un autre format).

J'ai prévu d'aller à la réunion de promotion du 20 juin, mais j'irai seul (avec les 3 enfants, ça n'est pas très facile...). Et toi ?

Sinon tout va bien. Le temps passe aussi trop vite. Je n'ai jamais été aussi débordé, et pour de multiples raisons. On avait prévu de se revoir aux beaux jours. On devait aussi essayer de monter au Garlaban. Peut-être ce printemps ? Dis-moi si tu te sens en forme et si tout va bien chez toi.

A bientôt.

Jean-Claude

Q5.

Bonjour Jean-Claude

Merci pour ta reponse rapide, mais impossible d'ouvrir le fichier. Peux tu m'en bricoler dans un format plus accessible pour moi. Pour la marchesur le Garlaban OK pour une date en mai. Je te propose 3 dates : 16, 23, 30 mai (le samedi si possible car moins de monde, sauf si ton fils a des cours).

En ce qui concerne la réunion de promo il y a des chances que je sois seul. On en reparle prochainement.

Guy Ferrisse

R5.

Bonsoir Guy,

Je te renvoie une version différente du fichier de Jean-Noël. J'ai essayé de transformer son tableau Excel que tu n'arrives pas à ouvrir en texte Word, qui contient à peu près les mêmes informations. Le tableau contient la liste de la promo avec les adresses, téléphones et e-mails de tous ceux qui ont pu être retrouvés. Mais je crois que, depuis l'envoi de ce tableau, ils ont pu retrouver presque tout le monde (sauf Claudon, Paulet et Nouguier + les 4 étrangers).

Dis-moi si tu peux le lire, sinon je chercherai une autre solution. (Je peux encore l'imprimer et l'envoyer par courrier).

Mais je pense que Jean-Noël attend surtout une réponse sur la participation (colonne oui/non) et le nombre de personnes.

(...) Amitiés,

Jean-Claude Autran

Q6.

Jean Claude

Merci encore d'avoir recherché des camarades.

A l'heure actuelle, en plus des 4 étrangers, J.-L. Claudon est le seul à n'avoir pas été localisé.

Malheureusement Gérard Paulet est décédé en 2005 (...).

Bien à toi

Peter Lott

Q7a. (22 avril 2009)

Chers Camarades,

Un grand merci à tous, car nous avons pu retrouver presque tout le monde. Je trouve cela formidable après plus de 40ans !

Merci à tous et surtout à Pierre Lott qui est allé à la pêche. Et si vous retrouvez les manquants n'hésitez pas à me les indiquer.

Finalement, après l'avis d'un certain nombre, nous nous orientons vers un resto à Paris pour faciliter la communication avec le plus grand nombre et dans le quartier des Gares Austerlitz / Lyon qui semble commode pour la majorité. Michel Yver qui habite dans le coin s'occupe de la réservation (merci à lui). Nous vous communiquerons l'adresse dès que le choix sera arrêté.

Nous devrions être une trentaine de personnes; Sympa non ! Certains ne m'ont pas encore répondu. Puis-je leur demander un petit effort ?

Pour les autres je joins la liste des participations à regarder de près au cas où j'aurais commis une erreur. Veuillez me donner la modification.

Si, empêché, vous ne pouvez pas venir mais que vous vouliez adresser un message ou donner de vos nouvelles, ne vous gênez pas je transmettrai en temps utile.

Le mail est adressé à tous, ainsi vous pouvez réutiliser les adresses (de ceux qui ne s'y sont pas opposés) pour communiquer .

Dans l'impatience de nos retrouvailles

Bien amicalement

Jean-Noël JAUBERT

Nom Prénom Participation au 20 juin 2009 nombre de personnes
ANCELLIN Christian non
AUBAIN Bernard oui 2
AURIAU André oui 2
AUTRAN Jean-Claude oui 1
BOULET Yves
BOURDELOT Jean-Claude oui 2
CASTET Gerard oui 1
CHAVENON Philippe non
CHECHIN Yvon †
CLAUDE Etienne non
CLAUDON Jean-Louis †
COUDERC Henry oui 1
COUDERC Yvonne oui 1
DANIS Patrick oui 1
DE LEPINAY Jean non
DEBRY Jean-Luc non
DELWAULLE Dominique oui ?
DEZALAY Jean-Pierre non
DUFOUR Daniel †
DUMONT Jean-Pierre oui ?
FERET Jacques non
FERRISSE Guy oui ?
GREGOIRE Patrick
GUITTENY Jean-Louis oui ?
HONORE Stéphane oui 1
JACQUEMIN Jean-Louis †
JAUBERT Jean-Noel oui 2
KADRI Said
KONATE Kenedougou
LAHlOU Mohamed
LAVIE Jean oui 1
LEBUGLE Géraldine †
LEBUGLE Pierre oui ?
LECONTE Denis
LEXA Jean-Pierre non
LIMOZIN Dominique oui 2
LOTT Pierre oui 1
MAQUAIRE Jean-Michel oui ?
MOUEIX Christian non
NICOLAS Jacques
NOUGUIER Christian non
PAULET Gérard †
PIROUX Jacques oui 1
PONS Benoit-Joseph oui 1
PORTE Philippe non
POUCHAYRET Robert oui
PRADEN Jean non
QG oui 2
QUENTIN Jean oui 1
REBOUX Pierre non
ROBICHON Francois non
STRUDEL Luc-Emmanuel non
YVER Michel oui 1

Q7b. (5 mai 2009)

Chers Camarades,

Grâce à Michel Yver, voilà que tout est réglé pour notre rendez-vous du 20 juin qui promet d'être bien agréable.

Mais je me demande si nous allons pouvoir tous nous reconnaitre ?

Nous devrions être une trentaine mais il me manque encore quelques réponses et certain ne m'ont pas indiqué s'ils étaient 1, 2 ou plus.... à vos claviers pour les retardataires !

Ci-dessous, le menu :

Proposition de menu pour votre déjeuner du 20/06/09 base 30 personnes.
 
Apéritif : Punch, jus de fruits, sodas, et eaux minérales gazeuses, accompagnés d'amuses bouches.
Entrée : Duo de terrine de poisson et saumon fumé sauce cocktail
Plats chauds : Paella extra du chef
Desserts : Salade de fruit frais et fromage frais (à confirmer)
 
Boissons servies pendant toute la prestation
Jus de fruits, sodas, et eaux minérales gazeuses.
Vins château terres douces, Muscadet sèvre et maine sur lie, café.
 
Détails et conditions :
Repas (menu unique à déterminer) et boissons : 50,00 ¤ ttc par pers (Sur une base de 26 pers. minimum service compris)
Mise à disposition du pont supérieur de la péniche le 20/06/09 de 12h00 à 17h00 (Règlement chèques ou espèces uniquement)

Je pense que le cadre sera sympa et je joins le lien du site de notre

hôte pour que vous sachiez à quoi vous attendre : http://www.baleine-blanche.com/

Toujours à la recherche de quelques manquants.

Pour ceux qui ne peuvent pas venir, n'hésitez pas à poster un message.

Avec toutes mes amitiés.

Jean-Noël Jaubert

Q7c. (6 mai 2009)

Bonjour à tous.

Il semblerait que l'usage du lien de la "Baleine Blanche" ne soit pas assez explicite pour tous. Aussi nous vous adressons un document plus simple.

Réunion de promotion ENSIA 65-68.

Vous êtes invités à participer à notre réunion de promo le 20 Juin 2009.

Cette réunion aura lieu sur la péniche « La Baleine Blanche » quai de la Gare Paris - 13°.

Voir plan joint en fichier.

La gare d'Austerlitz est à 500m environ en suivant le quai vers Paris centre.

Le RER/Métro(ligne 14) Bibliothèque est à 500 m environ en suivant l'avenue de France vers le périphérique.

Merci de répondre au plus tard le 5 Juin en envoyant votre confirmation à Jean-Noël Jaubert (...).

accompagné de votre règlement, 50 ¤ par personne, par chèque à l'ordre de Michel Yver pour éviter les fastidieux comptes de fin de repas et régler l'avance qui est faite par Michel.

Amicalement

Jean-Noël Jaubert

Q7d.

Précision manquante, nous nous retrouvons à midi (la péniche semble pouvoir être ouverte un peu avant)

Amitiés

Jean-Noël Jaubert

Q7e.

Chers Camarades

Le jour de nos retrouvailles approche.

Michel Yver a bien retenu le restaurant.

Pierre Lott me demande de vous préciser que la station de métro la plus proche est "Quai de la gare" sur la ligne Denfert-Nation.

Pour les formalités nous comptons sur vous tous. Il y avait trente inscrits, puis 4 dédites ; 11 paiements ont été effectués.

Je fais confiance à tous pour qu'il n'y ait pas de mauvaises surprises pour Michel qui s'est engagé financièrement.

Par ailleurs, si vous avez des documents, des photos, des messages à donner pour ce jour-là que vous veniez ou pas, transmettez les moi rapidement pour que je me charge de la diffusion.

Dans l'impatience de la joie de vous retrouver.

Bien amicalement

Jean-Noël Jaubert

R7a.

Bonjour Jean-Noël,

Encore un grand merci, ainsi qu'à Pierre et Michel, pour l'organisation de nos retrouvailles.

Je pense que Michel a bien reçu mon chèque (que j'ai envoyé depuis le 12 Mai).

Concernant les documents ou photos pouvant éventuellement intéresser nos camarades, tout ce que j'ai se trouve sur mon site internet aux adresses suivantes :

http://jcautran.free.fr/archives_familiales/scolarite/superieur_jcautran.html#22
http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca3.html

En pièces jointes, quelques-unes des photos de 1965 (pour nous rajeunir).

A très bientôt.

Jean-Claude Autran

R7b.

Re bonjour Jean-Noël,

J'ai oublié de joindre deux photos de notre marraine de promotion, Madame Pierrette Bruno.

A noter que je l'ai eue au téléphone il y a 2-3 ans pour avoir des renseignements sur l'un de mes ancêtres (Edouard Autran, dit Delmont) avec qui elle avait tourné dans Les Lettres de mon Moulin de Marcel Pagnol en 1954. (Deux autres photos ci-jointes).

Elle approche de 80 ans, mais elle semble aller bien et habite Paris (16°).

Amitiés.

Jean-Claude Autran

Q8.

Chers Camarades,

Je me réjouis de nos retrouvailles dans 24 h

Merci à tous ceux qui ont envoyé de leurs nouvelles même s'ils ne peuvent pas être présents

Amitiés

Jean-Noël Jaubert


 

2 février 2009 : Maryse Mereghetti

Q1. (Message sur le site copainsdavant)

J'aimerai pouvoir reprendre contact avec mes amis et mes connaissances que j'ai eu au cours de mes études et le long de mon parcours professionnel.

Maryse Mereghetti

R1. (Bonjour d'un ancien de l'ENSIA et de l'INRA-Paris)

Bonjour,

Nous nous sommes croisés à la fin des années 70 à l'Ecole de Meunerie lorsque vous travailliez sur les béta-amylases, et peut-être aussi ensuite à la Semoulerie de Bellevue.

J'ai travaillé ensuite 27 ans sur les céréales à Montpellier. Je suis à la retraite depuis 2004.

Si cela vous intéresse, vous trouverez des détails sur mon parcours, et celui de quelques anciens camarades en allant sur mon site internet : http://jcautran.free.fr

http://jcautran.free.fr/archives_familiales/profession/carriere_jcautran.html
http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca3.html

Amitiés,

Jean-Claude Autran

Q2.

Bonjour

Mais bien sur je me souviens très bien de vous, cela me fait plaisir que vous me contactiez, cela me rappelle de bons souvenirs d'une période que j'avais bien appréciée. J'irai avec plaisir sur votre site.

Mes amitiés

Maryse Mereghetti


 

25 janvier - 1er février 2009 : Jean-Noël Jaubert

Q.

Salut Ami

Bravo pour tout ton travail sur ce site, c'est vraiment sympa de faire revivre un peu notre histoire.

A part cela que deviens tu ?

Moi je viens de prendre ma retraite : de prof à l'université du Havre, de Maire mais je garde une activité de conseil dans mon entreprise et dans quelques autres.

J'ai gardé le contact avec les Reboux mais malheureusement, c'est à peu près tout c'est dommage. Je vais pouvoir trouver un peu de temps maintenant pour renouer.

Je te souhaite une bonne année 2009 ainsi qu'è tous les tiens et peut-être aurons-nous l'occasion de nous revoir.

Avec toute mes amitiés

Jean-Noël Jaubert

PS : la photo de moi en cours de compta a beaucoup de succès !!!

R.

Cher ami,

Merci pour ton message. Je suis heureux que tu m'aies retrouvé, grâce aux souvenirs que j'ai essayé de rassembler sur mon site internet. Je me souviens très bien de toi. L'ENSIA, c'était (presque) hier.

Que suis-je devenu ? Un retraité, depuis quatre ans 1/2 déjà.

Ma carrière a été assez simple puisque je l'ai faite entièrement à l'INRA où j'étais entré en 1968, en 3e année de l'ENSIA. J'y ai gravi tous les niveaux du chercheur scientifique : assistant, chargé, maître et directeur. Ceci pendant 7 ans à Paris, puis une année en Californie, puis à Montpellier, où je suis finalement resté 27 ans. Mes recherches ont porté essentiellement sur la biochimie, la génétique et la technologie des céréales (blé, maïs, orge) et des produits céréaliers (farine, pain, semoule, pâtes alimentaires, etc.), avec des périodes de recherche fondamentale, de recherche appliquée, d'administration, de direction de laboratoire, d'organisation de congrès, de coordination de contrats européens, d'enseignement, etc.

En 2004, dès que j'ai eu 60 ans, et considérant que j'avais "fait le tour de la question" (et peut-être aussi quelque peu lassé de faire un métier qui n'avait plus rien à voir avec ce pourquoi j'étais entré dans la recherche dans ma jeunesse - sans parler des gué-guerres que se livrent souvent entre eux les chercheurs seniors, et les rivalités entre "écoles de pensées"), j'ai pris ma retraite et me suis empressé de retourner dans ma ville d'origine (La Seyne sur Mer, Var), où j'ai fait construire une nouvelle maison.

Je me suis marié une première fois très jeune (2e année d'ENSIA) et j'ai eu 2 garçons, maintenant âgés de 40 ans (Rémy) et de 38 ans (Nicolas), qui travaillent respectivement à Gennevilliers (laboratoire de contrôle céréalier) et à Lyon (informatique). Puis une seconde fois à Montpellier, avec Yolande, et trois autres garçons sont nés (qui ont aujourd'hui : 19, 15 et 10 ans). Ce qui fait que j'ai encore des journées très occupées, entre les 3 enfants, la vie associative, un peu de sport, la propriété à entretenir et le site internet que j'ai développé pour y héberger notamment la dizaine d'ouvrages d'histoire locale que mon père (décédé à 96 ans en janvier 2007) avait écrits ces 25 dernières années.

A noter que j'ai gardé quelques contacts avec :

- Guy Ferrisse, depuis 2 ans à la retraite de directeur de l'usine de pâtes alimentaires Panzani de Marseille
- Jacques Nicolas, anciennement à l'INRA, spécialiste des enzymes d'oxydation des céréales à Massy, puis en Avignon sur les fruits et légumes, devenu par la suite professeur de biochimie au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris
- Jean Lavie, que j'ai retrouvé comme directeur à l'Institut des Boissons et la Malterie Brasserie à Nancy
- Jean Dominique Praden, que j'ai d'ailleurs revu l'été dernier au Canada, retraité, après toute une carrière dans la fabrication et le commerce des fromages.
- Michel Yver, retraité depuis 2003, auparavant responsable achats de la société de Spécialités Surgelées du groupe des Grands Moulins de Paris
 
- J'avais revu occasionnellement, Gérard Castet à Montpellier, Luc Strudel aussi, mais j'ai perdu leur contact.

A ma connaissance, notre dernière réunion de promotion remonte à 1988 chez Pierre Reboux. Dans l'euphorie du moment on se promet d'en refaire une tous les ans, ou presque. Et puis... 20 ans s'écoulent, sans qu'on les ai vu passer... Et apparemment, aucune autre initiative de rencontre n'a plus été prise. Il est vrai que c'est assez difficile vu que nous sommes sans doute extrêmement dispersés sur le territoire. Mais peut-être, maintenant que la plupart d'entre nous sont retraités, cela pourra-t-il se faire. D'ailleurs, l'Association ENSIA semble encourager les anciennes promos à se retrouver. cf le fichier Excel ci-joint qu'ils m'ont envoyé il y a quelques jours pour essayer de le compléter.

Ci-joint aussi quelques photos récentes de ma famille, pour que tu voies à quoi nous ressemblons aujourd'hui (...).

Toutes mes amitiés. Bonne retraite, après une carrière bien remplie ! Mais apparemment, tu n'as pas coupé tous les ponts avec la vie professionnelle.

En espérant te rencontrer de nouveau à la prochaine occasion.

Jean-Claude Autran


 

14-24 septembre 2008 : Jean Lavie

R. (au message sur Jean Praden)

Salut JC,

Mon Dieu que le temps passe vite !

Amitiés

Jean Lavie

PS : ci-joint quelques clichés de ton serviteur. Plisse le front et creuse ta mémoire...


 

11-12 janvier 2008 : Jean-Claude Bourdelot

Q.

Bonjour,

En parcourant ton site http://jcautran.free.fr/archives_familiales/scolarite/superieur_jcautran.html

je suis tombé sur Jean-clause Bourdelot qui a été avec moi pendant 3 ans au lycée Jacques Amyot de Melun (1960/1963 pour seconde math elem).Nous sommes une dizaine d'anciens à nous être retrouvés (un peu aidés par copainsdavant et trombi.com) et nous cherchons ce qu'est devenu jean-claude bourdelot, peut-être peux-tu nous aider.

Cordialement

Jacques Anglade

R.

Bonjour,

Je n'ai pas revu Jean-Claude Bourdelot depuis la fin de notre scolarité à l'ENSIA (Massy). D'après mes souvenirs, il était entré ensuite dans la Société Degremont, spécialisée dans le traitement de l'eau et il a dû y rester très longtemps car il apparaît encore sur internet dans le "challenge de golf" de Degremont.

Son nom n'apparaît plus sur les récentes éditions de l'annuaire ENSIA, mais j'ai trouvé sur un annuaire des années 90 qu'il apparaissait à l'adresse : (...) (A Rueil-Malmaison se trouve d'ailleurs une Direction de la société Degremont).

J'ai cherché sur les pages jaunes à Rueil-Malmaison et je l'ai retrouvé aux adresses suivantes :

Bourdelot Jean-Claude (...)

Apparemment, il n'a donc pas bougé. Je ne sais pas si aujourd'hui il travaille encore chez Degremont ou s'il est retraité, mais vous pouvez certainement le joindre aux adresses ci-dessus. Transmettez-lui mes amitiés à l'occasion. Je pense qu'il se souvient de moi (nous avions accompli notre stage d'ingénieur ensemble en avril-juin 1968 aux Grands Moulins de Paris).

Cordialement,

Jean-Claude Autran


 

2 décembre 2007 : Jean-Pierre Lexa

Q1.

Bonjour Monsieur,

Connaisez vous les coordonnes actuelles de Jean-Pierre LEXA ?

D'ou vient-il ?

Merci pour toute reponse

EL

R&.

Bonsoir,

Je n'ai pas revu Jean-Pierre LEXA depuis notre scolarité à l'ENSIA à la fin des années 60. Dans mon fichier, j'avais noté (...).

Son adresse n'apparaît plus plus sur l'annuaire actuel des anciens élèves ENSIA. Mais, sur un annuaire de 1985, il y apparaissait avec une adresse à Castelsarrasin (Tarn et Garonne).

J'ai donc cherché sur les pages jaunes actuelles à Castelsarrasin et j'y ai retrouvé : LEXA Jean-Pierre (...)

Comme il n'y a qu'un seul LEXA dans le département 82, il y a des chances que ce soit lui.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2a.

Merci beaucoup Monsieur

EL

Q2b.

Super!

Grâce à vous nous avons parlé ce soir avec Jean-Pierre LEXA, votre collègue d'Études.

Il va bien

Il y a plusieur J-P chez les Lexa !

Encore une fois merci

EL


 

2 mai - 7 septembre 2007 : Michel Yver

Q1.

Merci pour ton travail. Peux-tu me donner les coordonnées actualisées de Michel Yver, celles de l'annuaire étant obsolètes.

Merci d'avance.

MA (INA P 65)

R1.

Bonjour,

Je n'ai malheureusement pas de coordonnées récentes pour Michel Yver. Je ne l'ai pas revu depuis une éternité. La dernière fois que j'ai entendu parler de lui, c'est par mon chef de service qui l'avait rencontré lors d'une réunion. Michel Yver lui avait remis sa carte professionnelle à mon intention. Cette carte, que j'ai conservée, mentionne : Michel YVER. Société de Spécialités Surgelées. (...). Mais cela doit remonter à une dizaine d'années. J'ignore totalement s'il travaille toujours là, ou ailleurs, ou s'il est à la retraite. Tu peux toujours essayer de contacter cette Société de Spécialités Surgelées. Apparemment, elle existe toujours.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2. (31 août 2007)

Mon fils m'ayant signalé un avis de recherche me concernant, je suis à la retraite, parisien et mon adresse e-mail est : (...).

Amicalement

Michel Yver

R2a.

Cher ami,

Merci pour ton message. J'avais effectivement relayé sur mon site internet, un avis de recherche te concernant, de la part d'un ancien INA-P de 1965 nommé Michel Anthouard. Je me permettrai donc de lui transmettre tes coordonnées actuelles.

J'espère que ta retraite se déroule bien. Je n'avais plus eu de tes nouvelles depuis bien des années, sauf une fois par l'intermédiaire de mon Chef de Département, Pierre Feillet, qui m'avais communiqué ta carte professionnelle, alors que tu étais dans une Société de Spécialités Surgelées.

Je suis également à la retraite - de l'INRA [où j'ai passé 36 ans à m'occuper de biochimie et technologie des céréales et des produits céréaliers, à Massy, Paris, San Francisco, puis à Montpellier] - depuis 2004, et revenu dans ma ville d'origine, La Seyne-sur-Mer, avec ma nombreuse famille (j'ai eu en tout 5 garçons, qui ont maintenant entre 39 et 9 ans).

Beaucoup de détails de mon parcours peuvent être trouvés en feuilletant les pages de mon site internet, notamment, pour l'époque ENSIA, à l'adresse :

http://jcautran.free.fr/archives_familiales/scolarite/superieur_jcautran.html#22

ou encore à :

http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca3.html

Au plaisir de te revoir peut-être un jour. La dernière réunion de notre promotion ENSIA remonte je crois à 1988 (20e anniversaire). Je ne sais pas si, en 2008, quelqu'un va prendre l'initiative d'organiser une rencontre du 40e anniversaire ?

Toutes mes amitiés,

Jean-Claude Autran

R2b. (à MA)

Bonjour,

Michel Yver a trouvé l'avis de recherches le concernant que j'avais mis sur mon site internet.

Voici ses coordonnées actuelles, à Paris : (...).

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q3a.

Je te donne quelques nouvelles supplémentaires. Après diverses entreprises et fonctions, j'ai rejoint le groupe Grands Moulins de Paris, dont fait partie la société de Spécialités Surgelées comme responsable des Achats, pour y terminer ma vie professionnelle en 2003. Bien que d'origine rurale, j'ai choisi de m'installer à Paris en 1997 avec l'intention d'y rester pour ma retraite. En effet, mes trois enfants se déplaçant pas mal à une époque, Paris reste un point de ralliement commode. Et comme mes loisirs préférés sont la musique, le cinéma et les voyages, pour moi aussi c'est une base commode.

Une réunion en 2008, pourquoi pas, nous serons tous de jeunes seniors fraichement retraités, et plutôt facilement disponibles à condition de s'y prendre un certain temps à l'avance. Je te complète mes coordonnées : (...).

Q3b.

Merci Jean-Claude.

MA


 

19-31 janvier 2007 : Jean-Luc Debry

Q. (Reçu via L'Internaute - Copainsdavant.com)

Bonjour Jean-Claude et... amitiés / jean-luc

R.

Bonjour Jean-Luc,

Merci pour ton message. Quel plaisir de se retrouver entre anciens de la promo ENSIA 1965-1968. Je me souviens très bien de toi. C'était (presque) hier.

Que suis-je devenu ? Un retraité, depuis deux ans 1/2 déjà.

Ma carrière a été assez simple puisque je l'ai faite entièrement à l'INRA où j'étais entré en 1968, en 3e année de l'ENSIA. J'y ai gravi tous les niveaux du chercheur scientifique : assistant, chargé, maître et directeur. Ceci pendant 7 ans à Paris, puis une année en Californie, puis à Montpellier, où je suis finalement resté 27 ans. Mes recherches ont porté essentiellement sur la biochimie, la génétique et la technologie des céréales (blé, maïs, orge) et des produits céréaliers (farine, pain, semoule, pâtes alimentaires, etc.), avec des périodes de recherche fondamentale, de recherche appliquée, d'administration, de direction de laboratoire, d'organisation de congrès, de coordination de contrats européens, d'enseignement, etc.

En 2004, dès que j'ai eu 60 ans, et considérant que j'avais "fait le tour de la question" (et peut-être aussi quelque peu lassé de faire un métier qui n'avait plus rien à voir avec ce pourquoi j'étais entré dans la recherche dans ma jeunesse - sans parler des gué-guerres que se livrent souvent entre eux les chercheurs seniors, et les rivalités entre "écoles de pensées"), j'ai pris ma retraite et me suis empressé de retourner dans ma ville d'origine (La Seyne sur Mer, Var), où j'ai fait construire une nouvelle maison.

Je me suis marié une première fois très jeune (2e année d'ENSIA) et j'ai eu 2 garçons, maintenant âgés de 38 ans (Rémy) et de 36 ans (Nicolas), qui travaillent respectivement à Paris (laboratoire de contrôle céréalier) et à Lyon (informatique). Puis une seconde fois à Montpellier, avec Yolande, et trois autres garçons sont nés (16, 13 et 8 ans). Ce qui fait que j'ai encore des journées très occupées, entre les 3 enfants, la vie associative, un peu de sport, la propriété à entretenir et le site internet que j'ai développé pour y héberger notamment la dizaine d'ouvrages d'histoire locale que mon père (malheureusement décédé à 96 ans le 20 de ce mois de janvier 2007) avait écrits ces 25 dernières années.

Avec qui ai-je gardé des contacts ?

D'abord avec ceux qui sont comme moi travaillaient dans le secteur des céréales :

- Guy Ferrisse, directeur de l'usine de pâtes alimentaires Panzani de Marseille
- Jacques Nicolas, anciennement à l'INRA, spécialiste des enzymes d'oxydation des céréales à Massy, puis en Avignon sur les fruits et légumes, devenu par la suite professeur de biochimie au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris
- Jean Lavie, que j'ai retrouvé comme directeur à l'Institut des Boissons et la Malterie Brasserie à Nancy
- et aussi Jean Praden, que j'ai retrouvé il y a seulement 2 mois, retraité, après toute une carrière au Canada dans la fabrication de fromages.

(voir les échanges de courriers sur le forum de mon site : http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca3.html)

J'ai croisé aussi occasionnellement :

- Jean-Pierre Dumont (à l'INRA de Nantes, dans le secteur des plats cuisinés et interactions de molécules alimentaires) (dumont@nantes.inra.fr)
- Gérard Castet, qui s'occupait de nutrition et diététique au CHU de Montpellier
- Luc Strudel, qui était, je crois chez Nestlé

Un certain nombre d'entre nous (une douzaine) s'étaient aussi réunis en 1988, pour le 20e anniversaire de la promotion, chez Pierre Reboux, dans les Yvelines. J'ai mis très récemment quelques-unes des photos de cette rencontre sur mon site à l'adresse : http://jcautran.free.fr/archives_familiales/scolarite/superieur_jcautran.html#226

Mais c'était il y a 18 ans déjà. Les visages ont dû quelque peu changer depuis. Et, à ma connaissance, il n'y a plus eu d'autre réunion de la promotion depuis. Peut-être en 2008, pour le 40e anniversaire, y aura-t-il une initiative de prise pour se rencontrer de nouveau, et tous seront alors probablement retraités.

Toutes mes amitiés. A l'occasion, merci par avance de me résumer aussi ton parcours. En espérant te rencontrer de nouveau à une prochaine occasion

Jean-Claude Autran


 

3 décembre 2006 -14 septembre 2008 : Jean Dominique Praden

Q1.

Mon nom est Jean Dominique Praden!

Que suis-je devenu? Un retraité?

Où ai-je passé mes 40 années de vie active? Au Canada.

Dans quel domaine? Fabrication et distribution de fromages européens.

Marié, père de trois enfants: Yannic Ingénieur, Héloise Paramédic, Hugo professeur

Depuis de nombreuses années je recherchais des contacts avec les anciens. J'espère que ce lien fonctionnera. Au plaisir de te lire.

As-tu d'autres adresses?

Merci

R1.

Cher ami,

Merci beaucoup pour ton message. Je me souviens parfaitement bien de toi pendant les 3 années d'ENSIA à Massy. Je me souviens aussi des quelques mois qui ont suivi (tu avais été temporairement Attaché Contractuel Scientifique à l'INRA, avec moi et quelques autres, encore à Massy). Et puis, je sais que tu étais parti au Canada et il me semble encore t'avoir croisé par hasard une dernière fois dans un grand magasin parisien, ce devait être vers 1972-1973. Pour autant que je me souvienne, ton secteur d'activités ainsi que de nombreux memberships d'organismes divers, avaient figuré dans une édition de l'annuaire ENSIA, vers 1975 ou 1980. Ensuite, je n'ai plus eu de nouvelles.

Donc, te voilà retraité. Et, comme c'est le cas avec plusieurs autres camarades, après s'être plus ou moins perdus de vue pendant toute la durée de la vie professionnelle, c'est à l'âge de la retraite nous avons le désir de nous replonger dans les souvenirs de scolarité et d'essayer de reprendre contact avec nos anciens camarades.

Moi aussi je suis retraité, depuis 2 ans déjà. Ma carrière a été assez simple puisque je l'ai faite entièrement à l'INRA où j'étais entré en 1968, en 3e année de l'ENSIA. J'y ai gravi tous les niveaux du chercheur scientifique : assistant, chargé, maître et directeur. Ceci pendant 7 ans à Paris, puis une année sabbatique en Californie, puis à Montpellier, où je suis finalement resté 27 ans. Mes recherches ont porté essentiellement sur la biochimie, la génétique et la technologie des céréales (blé, maïs, orge) et des produits céréaliers (farine, pain, semoule, pâtes alimentaires, etc.), avec des périodes de recherche fondamentale, de recherche appliquée, d'administration, de direction de laboratoire, d'organisation de congrès, de coordination de contrats européens, d'enseignement, etc.

En 2004, dès que j'ai eu 60 ans, et considérant que j'avais "fait le tour de la question" (et peut-être aussi quelque peu lassé de faire un métier qui n'avait plus rien à voir avec ce pourquoi j'étais entré dans la recherche dans ma jeunesse - sans parler des gué-guerres que se livrent souvent entre eux les chercheurs seniors, et les rivalités entre "écoles de pensées"), j'ai pris ma retraite et me suis empressé de retourner dans ma ville d'origine (La Seyne sur Mer, Var), où j'ai fait construire une maison sur le grand terrain que mon père possédait et cultivait occasionnellement depuis plusieurs décennies.

Je me suis marié une première fois très jeune et j'ai eu 2 garçons, maintenant âgés de 38 ans (Rémy) et de 36 ans (Nicolas), qui travaillent respectivement à Paris (laboratoire de contrôle céréalier) et à Lyon (informatique). Puis une seconde fois à Montpellier, avec Yolande, et trois autres garçons sont nés (16, 13 et 8 ans). Ce qui fait que j'ai encore des journées très occupées, entre les 3 enfants, la vie associative, un peu de sport, la propriété à entretenir et le site internet que j'ai développé pour y héberger notamment la dizaine d'ouvrages d'histoire locale que mon père (96 ans) a écrits ces 25 dernières années.

Avec qui ai-je gardé des contacts ?

D'abord avec ceux qui sont comme moi travaillaient dans le secteur des céréales :

- Guy Ferrisse, directeur de l'usine de pâtes alimentaires Panzani de Marseille (...)
- Jacques Nicolas, anciennement à l'INRA, spécialiste des enzymes d'oxydation des céréales à Massy, puis en Avignon sur les fruits et légumes, devenu par la suite professeur de biochimie au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris (...)
- Jean Lavie, que j'ai retrouvé comme directeur à l'Institut des Boissons et le Malterie Brasserie à Nancy (...)

J'ai croisé aussi occasionnellement :

- Jean-Pierre Dumont (à l'INRA de Nantes, dans le secteur des plats cuisinés et interactions de molécules alimentaires) (...)
- Gérard Castet, qui s'occupait de nutrition et diététique au CHU de Montpellier
- Luc Strudel, qui était, je crois chez Nestlé

Un certain nombre d'entre nous (une douzaine) s'étaient aussi réunis en 1988, pour le 20e anniversaire de la promotion, chez Pierre Reboux, dans les Yvelines. J'ai mis très récemment quelques-unes des photos de cette rencontre sur mon site à l'adresse :

http://jcautran.free.fr/archives_familiales/scolarite/superieur_jcautran.html#226

Mais c'était il y a 18 ans déjà. Les visages ont dû quelque peu changer depuis. Et, à ma connaissance, il n'y a plus eu d'autre réunion de la promotion depuis. Peut-être en 2008, pour le 40e anniversaire, y aura-t-il une initiative de prise pour se rencontrer de nouveau, et tous seront alors probablement retraités.

A noter enfin que, de notre promotion, 5 sont décédés : Yvon Chéchin, Daniel Dufour, Jean-Louis Jacquemin, Jean de Lépinay, Géraldine Vidal (épouse Lebugle).

Sur la dernière édition en ma possession de l'annuaire ENSIA, j'ai relevé aussi les adresses suivantes :

Auriau André, chez Pomona : (...)
Honoré Stéphane, chez Beghin-Say (...)
Piroux Jacques, chez Thales Engineering (...)
Pouchayret Robert, chez Amadeus Dirigeants (...)
QG, chez Technip Agro-industrie (...)

NB. Tous ceux-ci sont probablement sur le point de prendre leur retraite ou viennent de la prendre. Il est donc possible que certaines adresses électroniques ci-dessus ne fonctionnent plus.

Toutes mes amitiés, en espérant te revoir un jour. Dans quelle région du Canada te trouves-tu ? (Il se peut que je passe à Montréal et environs, avec ma famille, dans le courant de l'été 2007).

Jean-Claude Autran

Q2.

Merci de toutes ces nouvelles et des quelques contacts joints.

Voici un petit résumé de mes activités. Après un service militaire sous la bannière de la coopération, j'ai travaillé à l'Université du Québec à Montréal dans un nouveau service de recherche alimentaire et en plus d'un enseignement dans le génie alimentaire, je devais m'occuper de rechercher des fonds dans les secteurs des industries alimentaires. Ainsi , j'ai été en contact avec de nombreuses industries et un jour je me suis vu offrir un poste que je ne pouvais refuser. Je devais développer un nouveau service de contrôle de la qualité des produits importés et mettre en place une production locale afin de substituer progressivement les produits importés par des produits locaux. La société avait été fondée par une grande famille française de fromagers (les Loevenbruck), gros actionnaire de Bel.

Ainsi, j'ai été en contact avec tous les grands fromagers européens (France, Allemagne, Danemark, Hollande, Italie....et quelques fabricants américains). La société a eu une progression spectaculaire pendant quelques années et a été vendue à une coopérative qui maintenant contrôle le grande majorité des fromages spéciaux (importés et locaux).

La philosophie coopérative - industrie privée a très peu d'atomes crochus et après quelques années je perdais mon emploi ne réussissant à m'intégrer à cette nouvelle organisation. Entre temps, j'avais eu la possibilité de mettre en place une petite société d'importations (Dominique-Import, contractée en Domimport Inc) qui m'a servi de base pour développer d'autres activités dont celle de la production.

Aux environs de 1980 avec un partenaire, nous mettions en place une société de fabrication de fromages de type Brie et Camembert et cette activité a connu une croissance importante jusqu'en 2000, année durant laquelle nous avons vendu la société. Nous en avions assez, un peu comme toi, de nous battre contre le gouvernement, les différents organismes, l'oragnisation mondiale (WTO) ...

La société (240 employés) devenait de plus en plus difficile à gérer et les années étaient de plus en plus lourdes à supporter. Le plaisir de travailler, transformé en charge et en tensions quasi journalière devenait pénible et incertain. Nous avons alors pris la décision de vendre et avons fait appel à un agent international. Nous avons été approché par les Fromageries Bel (F) , Bongrain Gérard (F) , Parmalat (I) , Arla Foods (D) , et quelques société américaines. L'Industrie laitière est extrèmement contrôlée au Canada et européens et américains étaient effrayés des milliers de pages de réglementations. Nous avons trouvé une multinationale italo-canadienne et avons vendu en 2000.

Depuis cette date, je suis en retraite et m'occupe essentiellemnt à organiser de beaux voyages dont voici quelques exemples.

- Amérique Centrale
- Le Caire - le Cap ( un voyage au travers de l'Afrique de l'est) 141 jours de camping
- Bangkok - Bali 121 jours (viste de la Thailande, Laos, Cambodge, Vietnam, Malaysie et Indonesie)
- En préparation pour 2007 - le Trans-sibérien, la Mongolie, loa Chine et retour en prenant la route de la Soie (fin du voyage à Lahore) car l"Iran est fermée aux touristes. Départ Mars 2007, retour fin Juillet

Et quelques voyages en France chez ma mère qui a une maison en Normandie et à qui je donne de temps en temps un coup de main.

J'ai des contacts très fréquents avec Jean-Louis Guitteny qui est devenu mon beau-frère et voici son adresse : (...).

J'habite Toronto et lors de ton prochain voyage à Montréal, tu es le "bien venu" et vous pouvez rester chez nous avec ta femme et tes enfants. Nous serons de retour début Août 2007. Si le temps est beau, nous pourrons faire un tour de voilier sur le lac Ontario.

Je fais un peu de bénévolat et construis des maisons pour les familles déshéritées. Je suis dans le groupe "Habitat for Humanity" (président - Jimmy Carter) et nous venons de terminer un lot de 51 maisons dans les environs de Toronto (Pas très loin de chez nous, j'y vais à bicyclette). Je donne aussi une journée par semaine à l'hôpital de Scarborough et suis sur une liste d'attente pour d'autres activités.

Je vais contacter les adresses communiquées.

Encore une fois, un grand merci.

Sincères salutations / Best regards

Jean Dominique Praden

Ma bohème (Poésie)
Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées;
Mon paletot aussi devenait idéal;
J'allais sous le ciel, Muse! et j'étais ton féal;
Oh! là! là! que d'amours spendides j'ai rêvées!
 
Mon unique culotte avait un large trou.
Petit-Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course
Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse
Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou
 
Et je les écoutais, assis au bord des routes,
Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes
De rosée à mon front, comme un vin de vigueur;
 
Oû, rimant au milieu des ombres fantastiques,
Comme des lyres, je tirais les élastiques
De mes souliers blessés, un pied près de mon coeur!

Arthur Rimbaud Que c'est beau!

Le / The vagabond

R2.

Cher ami,

Merci beaucoup pour tous ces détails sur ton parcours professionnel. Je constate que tes activités n'ont pas ralenti avec le passage à la retraite. C'est très bien ainsi et je te souhaite de continuer longtemps en restant en pleine forme.

Je note donc que tu habites à Toronto. J'y suis passé une seule fois, il y a fort longtemps (1978), à la suite d'un congrès mondial sur les céréales à Winnipeg, ville où j'ai gardé pas mal de collègues (Université, Canadian Wheat Commission). J'avais aussi rendu visite à d'autres collègues et amis de l'Université de Guelph, qui m'avaient promenés jusqu'aux chutes du Niagara. Je ne suis retourné ensuite qu'une seule fois au Canada, à Montréal, en juin 2000; pour une brève réunion de travail. Et ce fut l'occasion (outre le Grand Prix de F1 de Montréal auquel j'ai pu assister) d'y retrouver une cousine éloignée dont la famille avait émigré au Canada au début des années 50 et que j'avais un peu perdue de vue. Elle nous a invité à y revenir en vacances, ce que, après plusieurs reports du projet, nous pensons faire, en principe, en août 2007. Je ne manquerai pas de contacter lorsque notre projet se sera un peu plus affiné et j'espère que ce sera une bonne occasion de se rencontrer. Merci par avance pour l'invitation (et pour le tour de voilier sur le lac Ontario, si le temps le permet).

Merci encore pour ces quelques instants de rêve avec "Ma Bohème".

Amitiés.

Jean-Claude Autran

Q3. (à quelques anciens ENSIA de la promotion 1965-1968) (14 Septembre 2008)

Cher amis,

Au cours de mes dernières vacances au Canada, j'ai eu l'occasion de rencontrer notre ancien camarade ENSIA Jean Dominique Praden. Nous avions repris contact grâce à internet il y a environ 2 ans et j'avais alors fait figurer son parcours dans le "forum" de mon site , à l'adresse :

http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca3.html#4

Cette année, nous avons pu nous rencontrer, avec nos familles, dans sa maison de Scarborough (banlieue est de Toronto) [photos ci-desssous]. Il est en pleine forme et vous transmets son meilleur souvenir. Après 40 ans d'activités dans le secteur de la fabrication et la distribution au Canada de fromages européens, il a pris sa retraite et consacre beaucoup de temps à voyager, ainsi qu'à du bénévolat (construction de maisons pour les familles déshéritées dans le cadre de "Habitat for Humanity").

Voici ses coordonnées :

J'espère que vous allez bien et que nous nous reverrons à une prochaine occasion. Sauf erreur de ma part, la dernière réunion de promotion s'était tenue chez Pierre Reboux, il y a tout juste 20 ans...

Amitiés,

Jean-Claude Autran

29 Juillet 2008, Scarborough, au bord du lac Ontario : Pierrette Praden, Jean Dominique Praden, Jean-Claude Autran, Yolande Autran
29 Juillet 2008, Scarborough, au bord du lac Ontario : Pierrette Praden, Jean Dominique Praden, Jean-Victor Autran, Jean-Claude Autran


 

18-28 octobre 2006 : Christian Gaussen

Q1.

Bonjour,

Vous avez reçu un mail interne dans le service "Copains d'avant" :

Salut d'Avignon

Extra internet !

en ce moment la promo 67/70 se retrouve par google !

J'ai été sur ce site et te retrouve.

Tu peux m'écrire : (...).

A te lire, Christian

R1.

Bonjour,

Merci pour ton message.

Je crois me souvenir assez bien de toi. Tout d'abord au Lycée Thiers, je devais être en Agro II quand tu étais en Agro I. J'ai une photo sur laquelle je me fais promener en brouette par un bizut qui pourrait bien être toi... Il y a eu ensuite l'ENSIA. Ensuite, je ne sais plus rès bien quel a été ton parcours. J'ai fait toute ma carrière à l'INRA, notamment les 27 dernières année à Montpellier. Il me semble que tu as été aussi en Languedoc. Tu m'avais contacté à propos d'un groupe Régional des ENSIA. J'ai vu aussi il y a quelques années un article sur Christian Gaussen, directeur de l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier, mais était-ce bien toi ?? Merci de me dire où tu en es maintenant, apparemment en Avignon. Moi, je suis retraité depuis 2004, et de retour dans ma région d'origine, le Var. (...)

A bientôt de tes nouvelles. Amitiés.

Jean-Claude Autran

Q2.

Salut Jean-Claude,

eh oui agro à marseille avec sylvander et d'autres limozin je crois ! Je ne me souviens pas de la brouette.

J'ai débuté à l'inra de Montvafet avec Ferisse et d'autres pis suis passé au privé Perrier aptunion puis centre tech choc confis. avant de partir à madagascar4 ans

Revenu en provence j'ai essayé d'animer le groupe régional PACA.

Par contre si tu tapes christian gaussen il est vrai que mon homonyme de l'école d'art de Montpellier me fait de l'ombre.

Avignonnais depuis plus de 20 ans j'ai monté une entreprise d'insertion puis après le chomage me voilà veilleur en foyer d'accueil (tjrs l'insertion) ; remarié j'ai 2 gamins de 11 et 12 et suis fort occupé dans mes journées : bénévole à l'union des consommateurs, président d'une assoc de gym, gérant d'un resto à carpentras et dépanneur en électroménager !

Marius est ton papa ?

Votre promo cherche-t-elle à se retrouver comme la nôtre après 40 ans ?

A te lire et si tu as scanné une photo envois la moi en direct sur (...).

Amitiés Christian

R2.

Salut Christian,

Merci pour ton message et le résumé de ton parcours.

Le mien a été très différent : Une année de math sup, où je n'avais pas particulièrement brillé, suivie d'un redoublement, mais en Agro I, puis Agro II. A la fin d'Agro II, je n'ai pas pu entrer à l'Agro de Paris, ni à Géologie, que je convoitais. Je me suis retrouvé à l'ENSIA (Agro-Alimentaire - on disait "Douai" à l'époque), d'où je suis entré dans la recherche, à l'INRA en 1968. J'y ai fait toute ma carrière de chercheur scientifique (7 ans à Paris, puis une année sabbatique en Californie, puis Montpellier, où je suis finalement resté 27 ans). Mes recherches ont porté essentiellement sur la biochimie, la génétique et la technologie des céréales (blé, maïs, orge) et des produits céréaliers (farine, pain, semoule, pâtes alimentaires, etc.), avec des périodes de recherche fondamentale, de recherche appliquée, d'administration, de direction de laboratoire et d'enseignement.

En 2004, dès que j'ai eu 60 ans, j'ai pris ma retraite et me suis empressé de retourner dans ma ville d'origine, où j'ai fait construire une maison sur le terrain que mon père possédait et cultivait occasionnellement depuis 1942.

Je me suis marié une première fois très jeune et j'ai eu 2 garçons, maintenant âgés de 38 et 36 ans, qui sont respectivement à Paris et à Lyon. Puis une seconde fois à Montpellier, avec Yolande, et trois autres garçons sont nés (16, 13 et 8 ans). Ce qui fait que je suis, comme toi, très occupé dans mes journées, entre les 3 enfants, la propriété à entretenir et le site internet que j'ai développé.

Marius Autran (né en 1910) est bien mon père. Il a eu une carrière d'enseignant et d'homme politique local à La Seyne, ville où il est né et qu'il n'a presque jamais quittée. Il représente aujourd'hui encore la mémoire vivante de l'histoire de La Seyne et a écrit (entre 1981 et 2001) une dizaine d'ouvrages d'histoire locale. C'est pour cela qu'à l'occasion de son 90e anniversaire, j'ai créé un site internet pour y héberger tous ses écrits ainsi que bon nombre d'autres souvenirs et d'archives familiales.

Concernant l'ENSIA, je n'ai gardé actuellement que très peu de contacts, par exemple avec Guy Ferrisse (directeur de l'usine de pâtes Panzani de Marseille) et Jacques Nicolas (prof au CNAM à Paris). La dernière réunion de promotion s'était tenue pour son 20e anniversaire, en 1988, chez Pierre Reboux, dans les Yvelines. Nous étions une petite quinzaine. Depuis, je ne suis au courant d'aucune autre initiative de rencontre. Maintenant, une partie de la promotion doit commencer à être à la retraite et avoir davantage de temps libre. Peut-être cela va-t-il inciter l'un ou l'autre à faire une proposition pour le 40e anniversaire. Mais ce ne sera pas si facile à organiser avec succès vu la dispersion géographique des gens.

Dernier point, je t'adresse en fichiers attachés les photos du lycée Thiers dont je t'ai parlé. Sauf erreur de ma part, ce serait toi qui était en train de faire semblant (le temps de prendre une photo) de nous promener en brouette (c'est moi sur l'une et le 3/2 Jean-Claude Sauvage sur l'autre). Il y a de ça 42 ans...

A noter que j'ai commencé à rassembler quelques souvenirs des classes prépa du Lycée Thiers et de bizutage sur la page suivante de mon site :

http://jcautran.free.fr/archives_familiales/scolarite/bizutage/annexe_bizutage.html

Amitiés.

Jean-Claude Autran


 

16-19 octobre 2006 : Kénédougou Konaté

Q1.

Monsieur Autran,

Nous recherchons Mr Kenedougou Konate qui semble avoir été un des vos anciens collègues de promotion :

* E.N.S.I.A., Massy et Douai (1965-1968)

o 1° Année
o 2° Année
o 3° Année

Liste de la 68° Promotion (1965-1968)

Option A

Bernard AUBAIN, Gérard CASTET, Philippe CHAVENON, Etienne CLAUDE, Jean-Louis CLAUDON, Henri COUDERC, Yvonne CRENN, Patrick DANIS, Dominique DELWAULLE, Jean-Pierre DEZALAY, Daniel DUFOUR(), Jean-Pierre DUMONT, Patrick GRÉGOIRE, Stéphane HONORÉ, Jean-Louis JACQUEMIN, Saïd KADRI, Kénédougou KONATÉ, Mohamed LAHLOU, Jean LAVIE, Denis LECONTE, Jean de LÉPINAY(), Jean-Pierre LEXA, Pierre LOTT, Jean-Michel MAQUAIRE, Christian MOUEIX, Christian NOUGUIER, Gérard PAULET, Jacques PIROUX, Benoît PONS, Robert POUCHAYRET, GQ, Jean QUENTIN, Pierre REBOUX, François ROBICHON, Luc STRUDEL

Pourriez vous nous aider à le retrouver en nous apportant quelques indices supplémentaires (est-il reparti au Burkina, quelle était sa spécialité en Agronomie, avez vous des photos de sa promotion ?)

En espérant vous lire bientôt, veuillez agréer, monsieur Autran, nos salutations distinguées

FB

R1a.

Bonjour,

Oui, je vous confirme avoir appartenu à la même promotion de l'E.N.S.I.A.-Massy et -Douai que M. Kénédougou KONATÉ (1965-1968). Comme beaucoup de mes anciens camarades de promotion, je ne l'ai cependant plus revu depuis 1968. Si je me réfère aux Annuaires d'anciens élèves que j'ai conservés pour les années 1985 et 1990, je peux cependant retrouver son adresse au Burkina Faso, à cette époque : Sté Sucrière du Burkina Faso, BP 1, Banfora, Burkina Faso

Son nom a cependant disparu des éditions plus récentes (2004 et 2005) de l'Annuaire E.N.S.I.A.. Peut-être a-t-il depuis changé d'adresse ou d'activité, mais il est également possible qu'il soit toujours à cette adresse et que son nom n'apparaisse plus simplement parce qu'il a un jour (comme beaucoup d'anciens élèves) cessé de cotiser à l'Association. Je n'en sais pas plus d'après mes archives personnelles.

Vous pouvez cependant essayer de contacter l'Association des anciens élèves de l'ENSIA

9/11 avenue Franklin Roosevelt
75008 Paris Cedex
Téléphone : 01.42.25.92.48 - Télécopie : 01.45.62.77.13
Mél. : aae.ensia@wanadoo.fr
Site Web : http://www.ingenieurs-ensia.net
Président : M. Alain Loones

qui, d'après ses archives, devrait pouvoir vous aider à un peu mieux identifier le parcours de M. KONATÉ.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

R1b.

Bonjour,

Comme suite à mon message précédent, je peux vous communiquer, ci-joint, la seule photo que je possède où se trouve M. Kénédougou KONATÉ.

Il ne s'agit pas d'une photo de la promotion complète (je n'en possède pas), mais d'une photo de groupe prise lors du baptême de notre promotion. M. KONATÉ est le 3e en partant de la gauche.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2.

Merci beaucoup Monsieur Autran pour cette photo.Avez vous quelques souvenirs et anecdotes concernant Kenedougou Konate à nous raconter ? C'est un ancien ami de mes parents qui cherchent à renouer contact.

Bien cordialement

FB

R2.

Bonjour,

Je suis vraiment désolé, mais ceci est vraiment trop lointain pour moi. Je n'ai pas beaucoup connu M. Konaté. Je crois qu'il était alors marié et habitait (si ma mémoire est bonne) au sud-est de Massy, à Ris-Orangis, tandis que la plupart des élèves habitaient la Cité Universitaire de Paris. Je n'ai plus en mémoire d'anecdote particulière sur lui.

Suite à votre premier message, j'ai un peu complété mon site internet, et vous pourrez retrouver quelques autres photos où figure M. Konaté, en allant à l'adresse suivante :

http://jcautran.free.fr/archives_familiales/scolarite/superieur_jcautran.html#22

C'est malheureusement tout ce que je peux vous dire.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

 


2 mai 2005 - 24 mars 2007 : Guy Ferrisse

Q1.

As-tu des nouvelles de Guy Ferrisse ?

RCC

R1.

Bonsoir,

J'ai rappelé Guy Ferrisse aujourd'hui à son bureau.

Il m'a confirmé qu'il ne pourra malheureusement pas être des nôtres. Il profite de ce week-end prolongé pour partir 4 jours à la montagne. (Mais, sur le principe, il était vivement intéressé de participer. Si on renouvelle l'expérience l'année prochaine, à une date plus favorable, il est tout à fait prêt à se joindre à nous, surtout si on peut faire venir l'un des anciens profs).

A très bientôt,

Jean-Claude Autran

Q2.

Peux-tu me fournir les coordonnées de Guy Ferrisse. Quel parcours au lycée Thiers ?

RCC

R2.

Bonjour,

Guy Ferrisse, originaire de Marignane, Bouches-du-Rhône (...), était entré avec nous en math sup A (Amar) en septembre 1962, puis réorienté en AGRO 1 après quelques semaines. Il avait donc suivi la prépa d'AGRO 1, puis d'AGRO 2 (carré et cube), où je l'avais donc rattrapé en 64-65.

Il était entré en 1965 dans la même école que moi (ENSIA, à Massy), et a fait ensuite l'essentiel de sa carrière comme Directeur d'usine en agro-alimentaire : chez les pâtes Milliat-Frères à Blois, puis, je crois Jacques Vabre à Lyon, puis, je ne sais plus. Et je l'ai retrouvé vers 1995, directeur-général de l'usine de pâtes de Panzani (la plus grande usine de pâtes de Frence, à "La Montre", entre Marseille et Aubagne) qu'il dirige toujours actuellement (...). A ses heures perdues, il est aussi marathonien et il s'est classé l'an dernier (...) dans les 100 premiers (sur 10 000) du marathon de Paris.

Ses coordonnées actuelles : (...).

Amitiés,

Jean-Claude Autran

R3. (à Guy Ferrisse)

Cher ami,

Le 7 mai dernier, à Marseille, nous étions (seulement) 5 anciens et 3 conjoints : Christiane Rome et son conjoint Georges , Jean-Claude Autran et son épouse Yolande, Raunakaly Cassam-Chenai et son épouse Isabelle, Yvon Coeffic et Jean-Jacques Runavot.

Nous avons visité le lycée Thiers dans son ensemble et nos classes de cours avec beaucoup d'émotions et de souvenirs (photos ci-jointes).

Le Proviseur du lycée organise aussi chaque année des réunions d'anciens élèves suivies d'un repas dans la cour de l'école. Voir le site du lycée Thiers : http://www.lycee-thiers-marseille.org/

Nous pourrons je l'espère nous y revoir, plus nombreux, en 2006.

A bientôt (je t'appellerai, d'ici là, si j'ai l'occasion de me rendre dans la région de Marseille).

Amitiés,

Jean-Claude Autran

Q4. (24 Mars 2007)

J'ai découvert votre site en cherchant "Ferrisse"

A Saint-Victoret, j'ai connu Mme Ferrisse qui était une amie de ma mère. Guy Ferrisse est-il son fils ?

Je serai content d'entrer en contact avec lui : pouvez-vous me donner ses coordonnées ou lui donner les miennes ... ou les 2 !

Je vous en remercie, cordialement

CDK

P.S. Chapeau à votre père ! ... et votre parenté avec Delmont me plaît beaucoup.

R4.

Bonjour,

J'ai en effet connu Guy Ferrisse depuis 1962, lorsque nous faisions nos études au Lycée Thiers à Marseille. Nous avons ensuite travaillé dans des secteurs parallèles et nous nous sommes assez régulièrement rencontrés.

Guy Ferrisse était originaire de Saint-Victoret. (...).

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q5.

Je vous remercie infiniment de m'avoir répondu si vite. Les informations que vous me donnez me seront amplement suffisantes.

Pour tout vous dire Mme Ferrisse et ma mère ont été ensemble conseillères municipales à St-Victoret. Mais c'est à cause de l'aviation que je souhaitais prendre contact avec son fils. Je suis né à Pas des Lanciers. Sans bien m'en rendre compte - malgré les avions qui passaient au dessus de ma tête - j'étais entouré par des gens qui ont contribué à la création de l'aviation civile. Mon père était chef de trafic d'Air-France à Marignane et les noms qu'il évoquait à table sont au coeur de cette histoire. Je me suis mis en tête de rechercher des témoignages sur tous ces gens là. Il faut être à la retraite pour cela, n'est-ce pas !

Avec mes remerciements et mes encouragements pour vos propres recherches.

Cordialement

CDK


 

Photos de la réunion de promotion de 1988

Photos du 20e anniversaire de la promotion 1965-1968

Nous étions 13* (environ le quart de la promotion), avec quelques-unes des épouses, à nous retrouver le 18 septembre 1988 chez Pierre REBOUX et Madame, dans les Yvelines, pour fêter le 20e anniversaire de notre sortie de l'École.

* Jean-Claude Autran, Gérard Castet, Etienne Claude, Jean-Louis Guitteny, Jean-Noël Jaubert, Pierre Lebugle, Denis Leconte, Dominique Limozin, Pierre Lott, Christian Nouguier, Robert Pouchayret, GQ, Pierre Reboux.

 

De gauche à droite : Jean-Louis GUITTENY, Pierre REBOUX, Jean-Claude AUTRAN, Pierre LOTT, Dominique LIMOZIN, Pierre LEBUGLE, Denis LECONTE
De gauche à droite, en face : Dominique LIMOZIN, Pierre LEBUGLE, Madame JAUBERT, Denis LECONTE ; de dos : Gérard CASTET, Mme ?, Etienne CLAUDE, GQ
De gauche à droite, en face : Christian NOUGUIER, Mme ?, Jean-Louis GUITTENY, Mme ? ; de dos : ?, Jean-Noël JAUBERT
De gauche à droite, en face : GQ, Etienne CLAUDE, Mme ?, Gérard CASTET ; au premier plan : Dominique LIMOZIN, Piere LOTT
De gauche à droite, en face : Etienne CLAUDE, Mme ?, Gérard CASTET, Mme ?, Jean-Noël JAUBERT, Mme ?
Pierre REBOUX et son épouse présentant le gateau du XXe anniversaire de la Promotion ; à droite : Christian NOUGUIER

 

 

 


Retour à la page d'accueil du forum

Retour à la page d'accueil du site



Marius AUTRAN et
Jean-Claude AUTRAN
http://jcautran.free.fr


Accès aux oeuvres complètes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages généalogiques
Forum du site
Encyclopédie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provençaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les élections à La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A à Z
Archives, souvenirs et écrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et écrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
légales sur le site

© Jean-Claude Autran 2016