La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer
Les élections à La Seyne-sur-Mer depuis 1945
jcautran.free.fr
Page d'accueil du site

Documents divers sur l'histoire de La Seyne
Toutes les élections à La Seyne
Les autres élections cantonales
Elections cantonales du 18 mars 1979

(Canton de La Seyne-Nord)

Autres élections cantonales : 1945, 1949, 1955, 1961, 1967, 1973(N), 1973(S), 1976, 1979, 1982, 1985, 1986, 1988, 1992(1), 1992(2), 1994, 1998, 2001, 2004, 2008, 2011


 
Généralités sur ces élections cantonales en France et dans le Var
Les candidats dans le canton de La Seyne-Nord
Résultats du premier tour dans le canton de La Seyne
Composition du nouveau Conseil Général du Var
Commentaires sur les élections cantonales de 1979 en France
Autres informations sur les élections cantonales de 1979

Généralités sur ces élections cantonales en France et dans le Var
Les élections cantonales se déroulent au scrutin majoritaire uninominal au suffrage universel direct. Depuis le début de la IIIe République, la durée du mandat des conseillers généraux est fixée à 6 ans. Leur renouvellement se fait par moitié tous les 3 ans.
On parle de série pour différencier les deux groupes distinct de conseillers généraux.
La circonscription électorale pour l'élection des conseillers généraux est le canton.
Pour chaque canton, un conseiller général est élu au scrutin uninominal majoritaire à 2 tours :
- un candidat est élu au premier tour s'il a recueilli la majorité absolue des suffrages exprimés et au moins 25 % des inscrits ;
-
les 2 candidats arrivés en tête peuvent se maintenir au second tour. Les candidats suivants peuvent se maintenir seulement s'ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 10 % des électeurs inscrits ;
- le candidat élu au second tour est celui qui obtient le plus grand nombre de suffrages, quel que soit le taux de participation. En cas d'égalité de suffrages (rare sans être impossible), le plus âgé remporte les élections.

Les élections cantonales françaises de 1979 pourvoient au renouvellement du poste de conseiller général dans la moitié des cantons français dite série 2, pour un mandat de six ans. Les premiers tours sont fixés au 18 mars 1979 et les seconds tours éventuels au 25 mars 1979.
Les élections cantonales de 1979 dans le Var
En 1979, les 20 cantons renouvelables (1ère série) sont les suivants : Besse, Brignoles, Callas, Fréjus, Hyères, Lorgues, Le Luc, Le Muy, Ollioules, Rians, Saint-Maximin, Saint-Raphaël, Saint-Tropez, La Seyne, Six-Fours, Tavernes, Toulon (2e), Toulon (5e), Toulon (9e), La Valette.



Les candidats dans le canton de La Seyne-Nord

5 candidats étaient en compétition au scrutin majoritaire à 2 tours :


M. Jean-Claude CARROT, Mouvement des Démocrates (Droite "Jobertiste")



M. Alain JAUBERT, Parti Socialiste


M. Jacques LORDET, Rassemblement Pour la République


M. André MORITZ, Union des Démocrates de France



M. Maurice PAUL, Parti Communiste Français





Résultats définitifs du 1er (et unique) tour dans le canton de La Seyne :


Nombre
% / inscrits

Inscrits

23 977
100,00 %

Abstentions

  9 154
38,18 %

Votants

14 823
61,82 %

Nombre
% / votants

Blancs et nuls

     423
  2,85 %

Exprimés

14 400
97,15 %

Voix
% / exprimés
élu / battu
  • M. Maurice PAUL
  • M. André MORITZ
  • M. Alain JAUBERT
  • M. Jacques LORDET
  • M. Jean-Claude CARROT
7 654
2 790
2 231
1 211
  513
53,15 %
19,38 %
15,49 %
  8,41 %
  3,56 %
ÉLU


Var-Matin, 19 mars 1979



Composition du nouveau conseil général du Var

En 1979, le conseil général compte 41 membres.

Les 21 cantons non renouvelables (2ème série, élus de 1976) sont :

Les 20 cantons renouvelables (1ère série) sont les suivants : Besse, Brignoles, Callas, Fréjus, Hyères, Lorgues, Le Luc, Le Muy, Ollioules, Rians, Saint-Maximin, Saint-Raphaël, Saint-Tropez, La Seyne, Six-Fours, Tavernes, Toulon (2e), Toulon (5e), Toulon (9e), La Valette.

6 cantons ont été pourvus au premier tour du 18 mars 1979 :

Canton de Callas : André DELPUI, c.s., PS
Canton de Fréjus : François LÉOTARD, dép.-m., UDF
Canton de Lorgues : Edouard SOLDANI, c.s., sén.-m. de Draguignan, PS
Canton du Luc : Jean-Louis DIEUX, PS
Canton de Rians : Maurice JANETTI, sén., c.s., PS
Canton de La Seyne-Nord : Maurice PAUL, c.s., PC

14 cantons ont été pourvus au second tour du 25 mars 1979 :

Canton de Besse : René CLÉRIAN, c.s., PC
Canton de Brignoles : Jacques CESTOR, SE
Canton d'Hyères : Jean-François BARRAU, PS
Canton du Muy : André CABASSE, PS
Canton d'Ollioules : Guy DURBEC, PS
Canton de Saint-Maximin : Paul BARLES, c.s., SE
Canton de Saint-Raphaël : René-Georges LAURIN, c.s., RPR
Canton de Saint-Tropez : Albert RAPHAËL, c.s., PS
Canton de Six-Fours : Alain BOMBARD, PS
Canton de Tavernes : Clément DENANS, c.s., PS
Canton de Toulon (2e) : Danielle DE MARCH, PC
Canton de Toulon (5e) : Marcel MASSI, UDF
Canton de Toulon (9e) : Paul ORSINI, PR
Canton de La Valette : Maurice DELPLACE, c.s., PC

Nouveau conseil général (41 membres) : en bleu, les élus de 1979 ; en noir, les élus de 1976

Canton d'Aups : Pierre ROLLANDY, app. PS
Canton de Barjols : William NIRONI, PC
Canton du Beausset : Auguste AMIC, PS
Canton de Besse : René CLÉRIAN, PC
Canton de Brignoles : Jacques CESTOR, SE
Canton de Callas : André DELPUI, PS
Canton de Collobrières : Louis RAVELLO, PS
Canton de Comps : Félix LEVAVASSEUR, SE
Canton de Cotignac : Paul REBOUL, SE
Canton de La Crau : Louis PALAZY, SE
Canton de Cuers : Fernand BLACAS, app. PS
Canton de Draguignan : André GAYRARD, PS
Canton de Fayence : Robert FABRE, PS
Canton de Fréjus : François LÉOTARD, UDF
Canton de Grimaud : Patrick GLO (*), PS
Canton d'Hyères : Jean-François BARRAU, PS
Canton de Lorgues : Edouard SOLDANI, PS
Canton du Luc : Jean-Louis DIEUX, PS
Canton du Muy : André CABASSE, PS
Canton d'Ollioules : Guy DURBEC, PS
Canton de Rians : Maurice JANETTI, sén., PS
Canton de La Roquebrussanne : Paul EMERIC, PS
Canton de Saint-Mandrier : Arthur PAECHT, RI
Canton de Saint-Maximin : Paul BARLES, SE
Canton de Saint-Raphaël : René-Georges LAURIN, RPR
Canton de Saint-Tropez : Albert RAPHAËL, PS
Canton de Salernes : Raymond NICCOLETTI, PS
Canton de La Seyne-Nord : Maurice PAUL, PC
Canton de Six-Fours : Alain BOMBARD, PS
Canton de Solliès-Pont : Guy MENUT, PS
Canton de Tavernes : Clément DENANS, PS
Canton de Toulon-1 : Fabien FOGACCI, SE, maj.
Canton de Toulon-2 : Danielle DE MARCH, PC
Canton de Toulon-3 : Dr. Jean VITEL, SE
Canton de Toulon-4 : Dr. François TRUCY, SE
Canton de Toulon-5 : Marcel MASSI, UDF
Canton de Toulon-6 : Maurice ARRECKX, RI
Canton de Toulon-7 : Louis BERNERDI RPR
Canton de Toulon-8 : Jacques PIZARD, PC
Canton de Toulon-9 : Paul ORSINI, PR
Canton de La Valette : Maurice DELPLACE, PC

        (*) A succédé en 1978 à Alfred MAX, PS, élu en 1976
Ancien conseil (1976) : 5 PC, 17 PS, 3 app. PS, 16 maj. (4 UDR, 2 RI, 1 Cent., 1 maj. pr., 8 SE)
Président : Edouard SOLDANI (PS)
Nouveau conseil (1979) : 6 PC, 21 PS, 1 app. PS, 11 maj. (9 UDF, 2RPR), 2 SE
Président : Edouard SOLDANI (PS)




Commentaires sur les élections cantonales de 1979 en France

Les élections cantonales ont eu lieu les 18 et 25 mars 1979

La gauche gagne neuf nouvelles présidences de conseil général, mais en perd deux.



Autres informations sur les élections cantonales de 1979 [Sources : Archives Jean-Claude AUTRAN]

Verbatim...


- Tract A4 recto du Parti Socialiste : « Elections Cantonales Mars 1979 : Dans notre canton, le Parti Socialiste a choisi son candidat : Alain JAUBERT ».

- Tract A4 recto du Parti Socialiste : « le 18 Mars un Socialiste pour notre Canton » - « Vous voterez pour que se poursuive la politique de justice menée par la majorité Socialiste du Conseil Général dan notre département ».

- Plaquette de 4 pages du Parti Communiste Française : « Un élu dynamique, efficace, expérimnté, au service de tous : Maurice PAUL, Conseiller Général du Var, Adjoint au Maire de La Seyne, Conseiller Régional - « Depuis longtemps, son action vous est acquise. Le 18 mars, vous lui renouvellerez votre confiance » - « Le riche bilan d'un conseiller général communiste au service de La Seyne/Mer depuis 1967 » - « Un élu, un parti, un programme ».

- Tract A4 recto : « Navale : le pouvoir a reculé - Une première étape vient d'être remportée - C'est un premier succès dans l'ction - Il faut maintenant assurer l'avenir - Le Parti Communiste Français est le seul parti opposé au plan DAVIGNON - Dimanche, en votant pour son candidat M. PAUL, vous voterez contre le plan DAVIGNON ». Annotation manuscrite de Marius AUTRAN : « Pourquoi ne pas dire que le candidat socialiste soutient le plan DAVIGNON ? ».

- Tract ronéoté A4 recto du Rassemblement pour la République de Mars 1979 : « Le R.P.R. et Jacques LORDET pensent que : Sur le plan moral (...), L'orresponsabilité (...), L'insécurité dans l'emploi (...), L'égoïsme (...), Devant la gravité et la fragilité de la situation, réagissez : ne vous laissez pas abuser, ni par le matérialisme marxiste, ni par le matérialisme capitaliste - Non à l'aventure collectiviste - Pour une Vraie Liberté, pour la Participation au Quotidien, pour l'Avenir - Oui à Jacques LORDET ».

- Courrier du 13 février 1979 du Parti Communiste Français : aux Femmes Communistes. Siganture de Danielle Luminet, responsable du travail en direction des femmes.

- Var-Matin - République du lundi 19 mars 1979, pages 21-24 : Résultats du premier tour des élections cantonales dans le Var.

VAR : forte participation (+12%)

A l'Image du pays, le Var se caractérise par une participation électorale importante (62,06 % contre 49,67 % en 1973), Pour des cantonales, on peut parler de record.

Le 23 septembre 1973, huit conseillers généraux avaient été élus ou réélus au premier tour. Hier, six sièges ont été pourvus. M. Edouard Soldani, sénateur-maire de Draguignan, président de l'Assemblée départementale (P.S.), l'emporte comme prévu dans le canton de Lorgues, ainsi que trois autres sortants socialistes: MM. Maurice Janetti, sénateur, à Rians (avec 72,50 % des suffrages exprimés) ; André Delpui, à Callas, et Jean-Louis Dieux, au Luc.

Pas de surprise non plus à La Seyne. Le conseiller général communiste sortant, M. Maurice Paul, a retrouvé son siège dès le premier tour. A noter la progression du P.S. Son candidat. M. Alain Jaubert, double les suffrages de 1973.

Fréjus, par contre, constitue l'un des événements de la journée. Le feune député-maire (U.D.F.), M. François Léotard, a battu le conseiller général sortant. M. Jean Bertrand (P.S.).

Le parti de M. Mitterrand est, par contre, en ballottage favorable au Muy (M. Cabasse), à Tavernes (M. Denans), à Saint-Tropez (M. Raphaël), Le nouveau sénateur socialiste du Var, M. Guy Durbec, devance largement (543 voix), dans le canton d'Ollioules, le conseiller général sortant, M. Jean Brunel (soutien U.D.F.), maire de Sanary.

Le P.C. voit ses deux autres élus sortants en tête du scrutin de ballottage. Il s'agit de M. René Clérian, à Besse, et M. Maurice Delplace, à La Valette. Dans ce canton, le second tour opposera le maire de La Garde à M. Jacques Roux (S.E.), maire de La Valette.

Ajoutons qu'un candidat communiste arrive également en première position à Toulon Il (Mme Danielle de March).

Côté majorité, on constate un effritement du R.P.R. qui a déjà perdu le siège de Toulon IX (docteur Mattei). Et M. René Laurin, conseiller général sortant et maire de Saint-Raphaël, précède de 430 voix seulement le docteur Henri Girod (S,E.), ancien maire et conseiller général.

A Hyères, Mlle Angèle Sorba, élue sortante (U.D.F.). devance de moins de 300 voix le candidat socialiste. M. Jean-François Barrau.

A Brignoles M. Jacques Cestor (U.D.F.) abordera le second tour avec 600 voix d'avance sur le candidat du P.C. M. Marius Berbier.

Conséquence d'un récent découpage, on avait voté en 1973 dans six cantons de Toulon. Cette fois, seuls les IIe, Ve et IXe cantons étaient     concernés.

Le second tour sera difficile pour M. André Seguin, conseiller général
sortant (IIe). Par contre, il n'a manqué que 160 voix à M. Marcel Massi pour être réélu au premier tour dans le Ve. Enfin M. Paul Orsini, adjoint au maire (P.R.) est en ballottage favorable dans le IXe.

Mais la gauche a nettement amélioré ses positions sur l'ensemble des trois cantons.

A Six-Fours, le docteur Baptiste (U.D.F.-C.S.) retrouvera au second tour le docteur Alain Bombard (P.S.). La lutte, cette fois, sera serrée.

Enfin à Saint-Maximin, le conseiller général sortant. M. Paul Barles (S.E.), devance le candidat socialiste, M. Henri Baude, adjoint au maire.

Précisons que M. Barles siégeait à l'assemblée départementale comme apparenté P.S. Il sera opposé dimanche prochain à la candidate communiste Mme Martine Codron.

Ainsi, ce premier tour des cantonales, sans entraîner de bouleversements, est peut-être annonciateur de changements...

Par rapport à 1973, on constate que le P.S. passe de 27,37 % des voix à 28,42 %. De son côté, le P.C. obtient 25,73 % contre 28.56 %.

La majorité, elle, progresse d'un point (45,34 % au lieu de 44.07 %). Et l'on a vu que le principal bénéficiaire en est l'U.D.F.

- Var-Matin - République du lundi 26 mars 1979 pages 21-24 : Résultats du premier tour des élections cantonales dans le Var

VAR : Poussée à gauche, mais l'UDF confirme son implantation

Marqué, hier encore, par une forte participation (66,1 %), le second tour des élections cantonales a été fertile en surprises.

Pour la première fois. Hyères aura un conseiller général socialiste. Succès enregistré sur le fil. M. Jean-François Barrau enlève le siège avec deux voix d'avance sur Mlle Angèle Sorba (U.D.F.).

Déjouant certaines prévisions, le P.S. accroît la majorité dont il disposait au sein de l'assemblée départementale. Avec les apparentés, die sera désormais de 22 sièges sur 41 (plus 1). Outre le canton d'Hyères, les socialistes enlèvent Six-Fours et Ollioules. Et conservent les sièges du Muy, de Saint-Tropez et de Tavernes.

De son côté, le P.C. élargit sa représentation toulonnaise.

Mme Danielle De March a battu M. André Seguin (U.D.F.) conseiller général sortant du 2e canton.

Déjà représentés dans le 8e par M. Pizard, les communistes disposent désormais de deux sièges.

L'U.D.F. est la seule formation de la majorité qui sort renforcée de cette compétition. M. Léotard l'avait emporté à Fréjus dès le premier tour. Hier, M. Cestor a été élu à

Brignoles, M. Massi à Toulon 5e et M. Orsini à Toulon 9e.

Malgré la perte du 2e canton, la formation glscardienne (Glad compris) gagne donc deux sièges.
 
LES RESULTATS DANS L'ARRONDISSEMENT DE BRIGNOLES
M. René Clérian (P.C.) est réélu avec 58 % des voix dans le canton de Besse où il était opposé à M. Hubert Falco (U.D.F.).

Un peu plus serré est le résultat à Tavernes. M. Clément Denans (P.S.) retrouve son siège. Mais son adversaire, M. Raymond Carrière, réalise un bon score (44,2 %).

Nettement majoritaire à Sillans et à Fox-Amphoux, M. Carrière est distancé à Montmeyan, Régusse et surtout Artignosc et Tavernes.

M. Paul Barles, conseiller général sortant (S.E.) a gagné la bataille de Saint-Maximin. Son adversaire, Mlle Martine Codron (P.C.), ne retrouve pas toutes les voix de la gauche.

Il s'en faut de trois cents suffrages. Par contre, M. Barles accroit très sensiblement son score du premier tour (plus 1.388).

Il est permis de penser que des considérations locales ont joué, M. Barles siégeait à l'assemblée départementale parmi les apparentés socialistes.

A Brignoles, la position de la municipalité Tirard va devenir inconfortable. C'est un élu de la minorité, M. Jacques Cestor (U.D.F.), qui enlève le siège de conseiller général, battant de 584 voix le candidat communiste, M. Marius Barbier.

En tête à Vins, Tourves, Camps, le candidat de la gauche est distancé à La Celle, Le Val, mais surtout à Brignoles (P.C. : 1.828 ; U.D.F. : 2.670).

DANS L’ARRONDISSEMENT DE DRAGUIGNAN
M. André Cabasse (P.S.) a été facilement élu dans le canton du Muy. En tête dans les trois communes, le maire de Roquebrune obtient finalement 4.022 voix contre 1.881 à M. François Barone (U.D.F.). Le P.S. garde ainsi le siège qui était détenu en 1973 par M. Aymard.

A Saint-Tropez, défaite de M. Bernard Blua (U.D.F.). Le maire de la cité du Bailli n'a pu combler le handicap du premier tour. Son adversaire socialiste, M. Albert Raphaël, le précède dans six communes dont Saint-Tropez (1.841 voix contre 1.522 à M. Blua). Seul Le Rayol donne la majorité au candidat U.D.F.

Le désistement tardif du docteur Philippe Héritier (U.D.F.) a bien servi M. René Laurin. Le conseiller général-maire de Saint-Raphaël sort vainqueur de l'élection triangulaire qui l'opposait à M. Henri Laugier (P.S.) et au docteur Henri Girod (S.E.).

Au premier tour, la gauche (P.C., P.S., M.R.G.) avait totalisé 3.346 voix. Hier. M. Laugier en a retrouvé 3.066. Les suffrages manquants se sont portés, semble-t-il, sur le nom du docteur Girod. Mais M. Laurin était hors d'atteinte...

DANS L'ARRONDISSEMENT DE TOULON
A Hyères, le suspense aura duré toute la soirée. Battu aux élections municipales partielles, M. Jean-François Barrau (PS) a pris sa revanche. Il représentera la cité des Palmiers à l'assemblée départementale. Mais il s'en est fallu de deux voix...

En tête dans sept bureaux de vote à Hyères-Commune, Mlle Angèle Sorba, conseiller général sortant (UDF), est distancée dans quatre autres. Et M. Barrau la précède aussi à Giens, l'Almanarre, La Bayorre, La Capte, Porquerolles, Le Levant, Port-Cros, l'Ayguade et bien entendu aux Salins.

Au premier tour, la gauche avait un retard de 388 voix. P.C. et P.S. totalisaient 6.870 suffrages. Hier. M. Barrau a obtenu 7.825 voix contre 7.823 à Mlle Sorba. Mais il y a eu 1.640 électeurs de plus.

On peut penser que, dans leur grande majorité, ils ont voté pour le P.S.

Surprise aussi à Six-Fours. Le docteur Alain Bombard (PS) enlève avec 52,90 % des voix le siège du docteur Antoine Baptiste, maire de la cité (soutien UDF). Ici encore on a dénombré 1.221 votants de plus.

Dans le canton d'Ollioules, le jeune sénateur socialiste, M. Guy Durbec (PS) a fait le « trou ».
57,70 % des suffrages. Parti d'Ollioules, localité dont il est maire, avec 1.679 voix d'avance, M. Durbec précède l'élu sortant, M. Jean Brunel (UDF) à Bandol, Evenos et même à Sanary.

M. Maurice Delplace (PC) l'emporte dans le canton de La Valette. L'écart est de 899 suffrages. Le maire de La Garde doit sa victoire à l'excellent score réalisé dans la ville qu'il administre. Son adversaire, M. Jacques Roux (SE) le précède en effet à La Valette et au Pradet.

Autre sujet de satisfaction pour le P.C., la victoire remportée par Mme De March dans le 2e canton.

Certes, ce secteur de Toulon avait donné une majorité à la gauche aux élections présidentielles de mai 1974, aux municipales de mars 1977 et aux législatives de 1978. Mais la bataille, hier, a été serrée. Mme De March l'emporte de 441 voix sur M. André Seguin, conseiller général sortant (UDF).

Dans le 5e canton de Toulon, la réélection de M. Marcel Massi (UDF) ne pouvait faire de doute. Elle est acquise largement : 2.575 voix contre 1.426 à M. François Le Gall (PC).

Enfin, la municipalité de Toulon compense avec le succès de M. Paul Orsini (UDF) dans le 9· canton, la perte du siège de M. Seguin dans le 2e. La bataille a été serrée plus qu'on ne le pensait : 558 suffrages séparent M. Orsini de M. Fouchier (PC). La gauche améliore ici son score du premier tour.

D'une façon générale, il apparaît que la base est moins sensible qu'on ne le croyait aux querelles des états-majors. C'est un enseignement qui ne sera peut-être pas perdu.

Charles GALFRÉ.

- Tableau manuscrit des résultats, par bureau (F. Luminet).



 



Retour à la page : Autres élections cantonales

Retour à la page : Les élections à La Seyne-sur-Mer depuis 1945

Retour à la page : Documents divers sur l'histoire de La Seyne-sur-Mer

Retour à la page d'accueil du site



Marius AUTRAN et
Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr


Accès aux oeuvres complètes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages généalogiques
Forum du site
Encyclopédie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provençaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les élections à La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A à Z
Archives, souvenirs et écrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et écrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
légales sur le site

Administrateur du site : Jean-Claude Autran 2016