La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer
Les élections à La Seyne-sur-Mer depuis 1945
jcautran.free.fr
Page d'accueil du site

Documents divers sur l'histoire de La Seyne
Toutes les élections à La Seyne
Les autres élections cantonales
Elections cantonales des 21 et 28 mars 2004

(canton de La Seyne-Nord)

Autres élections cantonales : 1945, 1949, 1955, 1961, 1967, 1973(N), 1973(S), 1976, 1979, 1982, 1985, 1986, 1988, 1992(1), 1992(2), 1994, 1998, 2001, 2004, 2008, 2011




Généralités sur ces élections cantonales et sur le mode de scrutin
Noms des candidats
Résultats du premier tour
Candidats présents au second tour
Résultats du second tour
Composition du nouveau Conseil Général du Var
Commentaires sur les élections cantonales de 1998 en France
Sources et autres documents sur les élections cantonales de 1994


Généralités sur ces élections cantonales et sur le mode de scrutin
Les élections cantonales françaises de 2004 pourvoient au renouvellement du poste de conseiller général dans la moitié des cantons français dite série 2, pour un mandat de six ans. Les premiers tours sont fixés au 21 mars 2004 et les seconds tours éventuels au 28 mars 2004.

Le mode de scrutin pour l'élection des conseillers généraux n'a pas changé depuis 140 ans. Il s'agit d'un scrutin majoritaire uninominal direct à deux tours (comme pour l'élection présidentielle et les élections législatives) :
- un candidat est élu au premier tour s'il a recueilli la majorité absolue des suffrages exprimés et au moins 25 % des inscrits ;
- peut se présenter au second tour, tout candidat ayant obtenu au premier tour un nombre de voix égal à au moins 10 % des inscrits ;
- si un seul candidat obtient au premier tour un nombre de voix supérieur à 10 %, ou si aucun candidat n'obtient au premier tour un nombre de voix au moins égal à 10 % des inscrits, les deux candidats arrivés en tête au premier tour peuvent se présenter au second tour ;
- le candidat élu au second tour est celui qui obtient le plus grand nombre de suffrages, quel que soit le taux de participation. En cas d'égalité de suffrages (rare sans être impossible), le plus âgé remporte les élections.

Afin de faire coïncider le renouvellement des conseils généraux avec celui des conseils régionaux, et de supprimer par la même occasion le renouvellement par moitié des conseils généraux tous les trois ans, une loi de 1990 avait prévu que le mandat des conseillers généraux élus en mars 1985 serait prolongé jusqu'en mars 1992, tandis que les conseillers généraux de l'autre série seraient élus en mars 1994 pour 4 ans seulement. Ensuite, à partir de 1998, les conseillers généraux des deux séries seraient élus ensemble pour 6 ans.

Une nouvelle loi, au début de 1994, a ensuite abrogé la suppression du renouvellement par moitié et la réduction de la durée du mandat des conseillers généraux élus en mars 1994, et a porté exceptionnellement la durée de leur mandat à 7 ans de manière à rétablir l'ordre normal de renouvellement des conseils généraux.

Le renouvellement de la série 1 des conseillers généraux a ainsi coïncidé avec les élections régionales en 1992, 1998 et 2004, tandis que celui de la série 2 a coïncidé avec les élections municipales en 2001 et 2008.

Finalement, la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales a prévu la suppression des conseillers généraux et des conseillers régionaux et leur remplacement par des conseillers territoriaux élus au niveau des cantons, et qui siègeront dans les deux assemblées. La première élection de ce type doit avoir lieu en 2014.




Tous les candidats, bulletins de vote et professions de foi

Pour le canton de La Seyne-sur-Mer, 7 candidats étaient en compétition au scrutin majoritaire à 2 tours :

NB. Le conseiller sortant, Maurice PAUL, P.C. [conseiller général de ce canton pendant 36 ans, 10 mois et 5 jours], ne se représentait pas.

(F.N. : Front national - L.O. : Lutte Ouvrière - P.C. : Parti communiste - P.D.T. : Parti des Travailleurs - P.S. : Parti socialiste - U.D.F. : Union pour la Démocratie Française - U.M.P.-MAJDEP : Union pour un Mouvement Populaire - Majorité Départementale)


M. Marc AVALLONE, U.D.F.






M. Louis GUEYRARD, L.O., Extrême gauche



M. Patrick MARTINENQ, P.S.




M. Philippe MIGNONI, P.C.F.




Mme Valérie PAECHT-LUCCIONI, Dv. D.





Mme Ruth POGGI, P.D.T., Extrême gauche




M. Robert VIALLA, F.N.





Résultats du premier tour


Nombre
% / inscrits

Inscrits

23 372
100,00 %

Abstentions

  9 807
  41,96 %

Votants

13 567
 58,04 %

Nombre
% / votants

Blancs et nuls

     802
  5,91 %

Exprimés

12 765
94,09 %

Voix % / exprimés Résultat
  • M. Marc AVALLONE, U.D.F.
  • M. Louis GUEYRARD, L.O., Extrême-gauche
  • M. Patrick MARTINENQ, P.S.
  • M. Philippe MIGNONI, P.C.
  • Mme Valérie PAECHT-LUCCIONI, U.M.P.
  • Mme Ruth POGGI, P.T. Extrême-gauche
  • M. Robert VIALLA, F.N.
 
    0
  453
2 841
2 098
3 219
   181
2 674


 0,00 %
 3,95 %
24,78 %
18,30 %
28,07 %
  1,58 %
23,32 %


-
-
BAL
-
BAL
-
BAL

Le Monde, 23 Mars 2004
Le Monde, 23 Mars 2004



Candidats présents au second tour



M. Patrick MARTINENQ
, P.S.





Mme Valérie PAECHT-LUCCIONI
,
Dv. D.





M. Robert VIALLA
, F.N.



Résultats du second tour


Nombre
% / inscrits

Inscrits

23 374
100,00 %

Abstentions

11 344
48,54 %

Votants

12 028
51,46 %

Nombre
% / votants

Blancs et nuls

562
4,67 %

Exprimés

11 466
95,33 %

Voix % / exprimés Résultat
  • M. Patrick MARTINENQ, P.S.
  • Mme Valérie PAECHT-LUCCIONI, U.M.P.
  • M. Robert VIALLA, F.N.
5 626
4 545
2 594

44,07 %
35,61 %
20,32 %
ÉLU
BAT
BAT

Var-Matin, 29 Mars 2004, page 4
Le Monde, 30 Mars 2004
Le Monde, 30 Mars 2004

Composition du nouveau conseil général du Var (43 membres)

20 cantons n'étaient pas renouvelables en 2004 (conseillers généraux élus en 2001) :
Canton d'Aups : Pierre ROLLANDY, Div. dr.
Canton de Barjols : Alain VIGIER, Div. g.
Canton du Beausset : Josette PONS
Canton de Collobrières : Albert VATINET, Div. dr.
Canton de Comps : Raymonde CARLETTI
Canton de Cotignac : Jean-Louis ALENA
Canton de La Crau : Marc GIRAUD, RPR
Canton de Cuers : Guy GUIGOU, PC
Canton de Draguignan : Max PISELLI, Div. g.
Canton de Fayence : François CAVALLIER, Div. dr.
Canton de Grimaud : Bernard ROLLAND, RPR
Canton de La Roquebrussanne : Gérard FABRE, DL
Canton de Saint-Mandrier : Arthur PAECHT, UDF
Canton de Solliès-Pont : Bruno AYCARD, Div. dr.
Canton de Toulon 1 : Jean-François FOGACCI, Div. dr.
Canton de Toulon 3 : Philippe VITEL, RPR
Canton de Toulon 4 : Philippe GOETZ, DL
Canton de Toulon 6 : Caroline DEPALLENS, RPR
Canton de Toulon 7 : Louis BERNARDI, RPR
Canton de Toulon 8 : Jean BOMBIN, RPR
NB. Le canton de Salernes avait été renouvelé en 2001 (Elu : Raymond NICCOLETTI, Div. dr.). Il est exceptionnellement renouvelé en 2004, « Raymond NICCOLETTI ayant été récemment dépossédé de son siège ».

23 cantons étaient renouvelables en 2004. Ont été élus ou réélus :

Au premier tour :
Canton de Callas : Pierre-Yves COLLOMBAT, PS
Canton de Lorgues : Barthélémy MARIANI, PS
Canton de Rians : Guy LOMBARD, PS
Au second tour :
Canton de Besse : Jean-Louis RAYBAUD, m., UMP
Canton de Brignoles : Claude GILARDO, PC
Canton de Fréjus : Elie BRUN, c.s., UMP
Canton de La Garde : Jean-Louis MASSON, UMP
Canton de Hyères-est : Francis ROUX, Div. dr.
Canton de Hyères-ouest : Daniel BARBARROUX, Div. dr.
Canton du Luc : Jean-Yves GOSSE, PS
Canton du Muy : Jean-Pierre SERRA, c.s., Div. dr.
Canton d'Ollioules : Ferdinand BERNHARD, c.s., Div. dr.
Canton de Saint-Maximin : Horace LANFRANCHI, c.s., UMP
Canton de Saint-Raphaël : Françoise DUMONT, UMP
Canton de Saint-Tropez : Alain SPADA, c.s., Div. dr.
Canton de Salernes : Claude LAUGIER, S.E.
Canton de La Seyne-sur-Mer : Patrick MARTINENQ, PS
Canton de Six-Fours : Alain CAILLET, c.s., UMP
Canton de Tavernes : Jean BACCI, Div. dr.
Canton de Toulon 2 : Bruno MARANZANA, PS
Canton de Toulon 5 : Robert CAVANNA, UMP
Canton de Toulon 9 : Jean-Guy Di GIORGIO, UMP
Canton de La Valette : Christiane HUMMEL, c.s., m. UMP

Composition du nouveau conseil (43)
Canton d'Aups : Pierre ROLLANDY, Div. dr.
Canton d'Ollioules : Ferdinand BERNHARD, Div. dr.
Canton de Barjols : Alain VIGIER, Div. g.
Canton du Beausset : Josette PONS
Canton de Besse : Jean-Louis RAYBAUD, UMP
Canton de Brignoles : Claude GILARDO, PC
Canton de Callas : Pierre-Yves COLLOMBAT, PS
Canton de Collobrières : Albert VATINET, Div. dr.
Canton de Comps : Raymonde CARLETTI
Canton de Cotignac : Jean-Louis ALENA
Canton de La Crau : Marc GIRAUD, RPR
Canton de Cuers : Guy GUIGOU, PC
Canton de Draguignan : Max PISELLI, Div. g.
Canton de Fayence : François CAVALLIER, Div. dr.
Canton de Fréjus : Elie BRUN, UMP
Canton de La Garde : Jean-Louis MASSON, UMP
Canton de Grimaud : Bernard ROLLAND, RPR
Canton de Hyères-est : Francis ROUX, Div. dr.
Canton de Hyères-ouest : Daniel BARBARROUX, Div. dr.
Canton de La Roquebrussanne : Gérard FABRE, DL
Canton de Lorgues : Barthélémy MARIANI, PS
Canton du Luc : Jean-Yves GOSSE, PS
Canton du Muy : Jean-Pierre SERRA, Div. dr.
Canton de Rians : Guy LOMBARD, PS
Canton de Saint-Mandrier : Arthur PAECHT, UDF
Canton de Saint-Maximin : Horace LANFRANCHI, UMP
Canton de Saint-Raphaël : Françoise DUMONT, UMP
Canton de Saint-Tropez : Alain SPADA, Div. dr.
Canton de Salernes : Claude LAUGIER, S.E.
Canton de La Seyne-sur-Mer : Patrick MARTINENQ, PS
Canton de Six-Fours : Alain CAILLET, UMP
Canton de Solliès-Pont : Bruno AYCARD, Div. dr.
Canton de Tavernes : Jean BACCI, Div. dr.
Canton de Toulon-1 : Jean-François FOGACCI, Div. dr.
Canton de Toulon-2 : Bruno MARANZANA, PS
Canton de Toulon-3 : Philippe VITEL, RPR
Canton de Toulon-4 : Philippe GOETZ, DL
Canton de Toulon-5 : Robert CAVANNA, UMP
Canton de Toulon-6 : Caroline DEPALLENS, RPR
Canton de Toulon-7 : Louis BERNARDI, RPR
Canton de Toulon-8 : Jean BOMBIN, RPR
Canton de Toulon-9 : Jean-Guy Di GIORGIO, UMP
Canton de La Valette : Christiane HUMMEL, UMP

Conseil sortant (2001-2004) : 5 PC, 7 PS, 1 Div. g., 7 Div. dr., 22 UMP, 1 extr. dr.
Présid. Hubert FALCO, UDF-UMP, sénateur (jusqu'en 2002), puis Horace LANFRANCHI, UMP (depuis 2002)

Nouveau conseil (2004-2007) : 2 PC, 8 PS, 9 Div. dr., 22 UMP, 23 UMP, 1 SE

         
Présid. Horace LANFRANCHI, UMP





Commentaires sur les élections cantonales de 2004 en France [Wikipedia]

Les élections cantonales en France ont lieu le 21 et 28 mars 2004.

Elles voient un net progrès de la gauche, qui conquiert la majorité des départements français.


Présidences qui basculent à droite :

Conseil général de la Corse-du-Sud (UMP)

Présidences qui basculent à gauche :

Conseil général des Hautes-Alpes (DVG)
Conseil général de la Charente (PS)
Conseil général du Cher (PS)
Conseil général du Doubs (PS)
Conseil général de la Drôme (PS)
Conseil général d'Ille-et-Vilaine (PS)
Conseil général de la Loire-Atlantique (PS)
Conseil général de l'Oise (PS)
Conseil général de Saône-et-Loire (PS)
Conseil général de la Seine-Maritime (PS)
Conseil général de Seine-et-Marne (PS)


Résultats officiels :


Source : Ministère de l'Intérieur (1er tour et 2e tour)







Sources et autres documents sur les élections cantonales de 1994 [archives Jean-Claude AUTRAN]

Verbatim...

- Carte photographique de Valérie Paecht-Luccioni : « Plus qu'un nom, une dynamique seynoise ».
- Var-Matin, mardi 11 novembre 2003 : « Qui veut du canton nord ? Si Maurice Paul abandonne son écharpe de conseiller général en mars prochain, une dizaine de candidats pourrait être tentée de s'en emparer. A cinq mois du premier tour, c'est le temps des tractations, des tribulations et des doutes» -  « Maurice Paul (PCF) : non à 99 % - Philippe Mignoni (PCF) : oui à 100 % - Marc Vuillemot (PS) : oui à 50 % - Patrick Martinenq (PS) : oui à 50 % - Jean Michel (Vert) : non à 90 % - Robert Vialla (FN) : oui à 100 % - Valérie Paecht (UMP) : oui à 80 % - Nathalie Bicais (UDF) : non à 100 % - Guillaume Capobianco : oui à 30 % - Jean Pin : oui à 30 % » - « Gauche : une page à tourner » - « Le Front National en embuscade » - « La droite retient son souffle ».
Var-Matin, mardi 11 novembre 2003
- Le Monde, mardi 23 mars 2004 : A la Une : « Le vote-sanction favorise la gauche - L'extrême droite se maintient » - « Aux cantonales, la gauche progresse avec 45,13 % » - « Deux ans après sa réélection, Jacques Chirac seul au pouvoir » - « D'ici à dimanche, Nicolas Sarkozy sera partout » » ; pages 2-10 : les commentaires : « Le gouvernement désavoue, la gauche relancée » - « Marqué par une participation plus forte que prévu, le premier tour des élections régionales et cantonales, dimanche 21 mars, a vu le parti socialiste et ses alliés devancer nettement les listes UMP-UDF. Le vote-sanction permet aussi au Front national de se maintenir au niveau de 15 % » - « L'opposition enregistre également un succès aux élections cantonales - Au total, 513 sièges ont été pourvus. Peu de départements devraient changer de majorité au soir du second tour » ; les réactions : Jean-Pierre Raffarin : « J'ai écouté les Français » - Philippe Douste-Blazy (UMP) : « Non au « retour en arrière » » - François Bayrou (UDF) : « A chacun selon son score » - Bertrand Delanoë (PS) : « Encore beaucoup de travail » - François Hollande (PS) : « La gauche s'est redressée » - Dominique Voynet (Verts) : « Une belle dynamique » - Marie-George Buffet (PCF) : « M. Raffarin sanctionné » - Olivier Besancenot (LCR) : « La balle est dans le camp du PS » - Jean-Marie Le Pen (FN) : « Un remarquable parcours » ;  pp. 29-56 : « Cahier résultats : Premier tour des régionales et des cantonales ».
- Var-Matin, lundi 29 mars 2004 : A la Une : « Trois sièges de plus pour la majorité dans le Var - A l'issue du second tour, la droite républicaine occupe 32 sièges du Conseil Général du Var, contre 11 pour la gauche » - Page 2 : « La majorité renforcée : la droite républicaine victorieuse dans 16 cantons sur vingt, accroît sa majorité au Conseil général de trois sièges supplémentaires - Le FN au tapis » - « Sacrée soirée  : Martinenq touche au port - La déferlante Spada - Maranzana : la victoire en chantant - Gilardo l'indéboulonnable - Masson le conquérant - Les lauréats du second tour - Les élus 2004 - Les réactions ».

Var-Matin, 29 Mars 2004, page 2
- Le Monde, mardi 30 mars 2004, pp. 33-56 : A la Une : « Le 21 avril à l'envers de Jacques Chirac - Victoire historique de la gauche. Elle contrôle toutes les régions sauf l'Alsace. Elle est en mesure de présider la majorité des départements » - « La presse quotidienne régionale accable le président de la République » ; pages 2-12 : Les commentaires : « M. Chirac doit faire face au très large succès de la gauche - Le maintien de Jean-Pierre Raffarin à la tête du gouvernement apparaissait incertain, lundi matin 29 mars, au lendemain du second tour des élections régionales et cantonales, qui ont vu une nette victoire de l'opposition. La droite ne contrôle plus qu'une région sur 26 » - Jean-Pierre Raffarin : « L'action doit être plus efficace, plus juste » - François Hollande : « Un remaniement simple ne saurait être la réponse à ce désaveu sévère » - Le chef de l'Etat cherche, à contrecœur, une solution de rechange à Jean-Pierre Raffarin » - « Pour le nouveau gouvernement, des dossiers sociaux épineux » - « L'ampleur de la défaite de la majorité compromet l'avenir de Jean-Pierre Raffarin à Matignon » - François Fillon : « Un 21 avril à l'envers » - « Plus « populaire » ou plus « social », six profils pour un poste convoité : Nicolas Sarkozy, le plus populaire ; Jean-Louis Borloo, le plus social ; Dominique de Villepin, le plus « présidentiel » ; Michèle Alliot-Marie, la plus combative ; Jean-Louis Debré, le plus chiraquien ; Michel Barnier, le plus européen » - « L'UMP sort très affaiblie de sa première bataille électorale - Un raz-de-marée que même les plus pessimistes n'avaient pas osé imaginer » - « La gauche va désormais gérer la moitié des conseils généraux » - « Le Front national confirme son enracinement et sa capacité de nuisance au détriment de la droite » ; les réactions : François Hollande (PS) : « Une victoire limpide » - Laurent Fabius (PS) : « Sans crédibilité » - Yves Cochet (Verts) : « Une question de programme » - Marie-George Buffet (PCF) : « Rouvrir le dialogue » - Arlette Laguiller (LO) : « Un vote de désaveu » - Nicolas Sarkozy (UMP) : « Le reflux de la droite » - Jean-François Copé (UMP) : « Tirer les leçons » - Hervé Morin (UDF) : « Changer de braquet » - Marine Le Pen (FN) : « Succès national » ; pages 33-56 :« Cahier résultats : Second tour des régionales et des cantonales ».
- Var-Matin, avril 2004 : « Martinenq : OK Corral sur internet » - « En réponse aux accusations [de Toussaint Codaccioni, Marcel Barbero, Jean-Luc Bruno] » - « Recours en annulation : Les arguments de Jean-Pierre Garcia ».
- Conseil Général Var Magazine, avril 2004, dossier , pp. 16-17 : « Les conseillers généraux varois : canton par canton, avec leur photo couleur ».
Sites internet :

Site LaSeyne.info
Ministère de l'Intérieur
Acteurs Publics



Retour à la page : Autres élections cantonales

Retour à la page : Les élections à La Seyne-sur-Mer depuis 1945

Retour à la page : Documents divers sur l'histoire de La Seyne-sur-Mer

Retour à la page d'accueil du site



Marius AUTRAN et
Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr


Accès aux oeuvres complètes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages généalogiques
Forum du site
Encyclopédie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provençaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les élections à La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A à Z
Archives, souvenirs et écrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et écrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
légales sur le site

Administrateur du site : Jean-Claude Autran 2016