La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer
Les élections à La Seyne-sur-Mer depuis 1945
jcautran.free.fr
Page d'accueil du site

Documents divers sur l'histoire de La Seyne
Toutes les élections à La Seyne
Les autres élections cantonales
Elections cantonales des 2 et 9 novembre 1986*

(Canton de La Seyne-Nord)

*Après annulation des élections de mars 1985

Autres élections cantonales : 1945, 1949, 1955, 1961, 1967, 1973(N), 1973(S), 1976, 1979, 1982, 1985, 1986, 1988, 1992(1), 1992(2), 1994, 1998, 2001, 2004, 2008, 2011

 
Généralités sur cette élection cantonale et sur le mode de scrutin
Liste des candidats
Résultats du premier tour
Candidats présents au deuxième tour
Résultats du deuxième tour

Autres documents sur les élections cantonales de 1986

Généralités sur cette élection cantonale et sur le mode de scrutin

Cette élection cantonale des 2 et 9 novembre 1986 pourvoit au renouvellement du poste de conseiller général dans le canton de La Seyne après annulation de l'élection de 1985, prononcée en mai 1986.

Le mode de scrutin pour cette élection n'a pas changé. Il s'agit d'un scrutin majoritaire uninominal direct à deux tours :
- un candidat est élu au premier tour s'il a recueilli la majorité absolue des suffrages exprimés et au moins 25 % des inscrits ;
- peut se présenter au second tour, tout candidat ayant obtenu au premier tour un nombre de voix égal à au moins 10 % des inscrits ;
- le candidat élu au second tour est celui qui obtient le plus grand nombre de suffrages, quel que soit le taux de participation. En cas d'égalité de suffrages (rare sans être impossible), le plus âgé remporte les élections.



Liste des candidats, bulletins de vote et professions de foi

6 candidats étaient en compétition au scrutin majoritaire à 2 tours :




M. Marcel BARBERO
, Parti Socialiste (P.S.).


Chers amis Seynois,

Que penseriez-vous, si, après une longue fidélité à la Gauche Socialiste, j'oubliais, comme certains candidats de dire ce que je suis? Vous seriez déçus !

Pour être fidèle à vous j'entends donc rester moi-même.

Vous ne voulez plus retrouver à La Seyne les hommes du passé, leurs discours faciles, leur autoritarisme, quelquefois mal contenu.

Vous savez aussi que la principale faiblesse des dirigeants actuels de cette ville est d'avoir cédé à l'affairisme, de porter en eux le doute, les interrogations, les divisions.

Il faut à notre ville un candidat qui ne fasse pas de promesses démagogiques; La Seyne se meurt d'en avoir trop reçu.

J'espère, pour ma part, construire avec vous :

- une ville digne et responsable,
- fraternelle et solidaire,
- forte et respectée dans ses différences.

L'avenir se prépare en défendant :

- ceux qui travaillent et attendent inlassablement de pouvoir exprimer ce droit,
- ceux qui, avec intelligence, avec leur tête et leurs mains, souvent bénévolement, imaginent, conçoivent, fabriquent,
- ceux qui refusent de brader le patrimoine seynois,
- ceux qui travaillent à la diversification des structures industrielles dans la tradition navale de cette ville,
- ceux qui écoutent, cassent les sectarismes, les barrières, les préjugés.

L'avenir se prépare en renvoyant :

- ceux qui laissent dormir La Seyne dans l'attentisme, les interrogations, la médiocrité et les angoisses,
- ceux qui se déclarent amis des terroristes et des extrémistes,
- ceux qui, par faiblesse, sont otages des groupes de pression et d'intérêts.

Le cœur de La Seyne doit battre à gauche.





M. Joël HOUVET, Sans étiquette, divers droite.

Une fois encore nous allons voter, notre souci sera une fois de plus de se déterminer entre la Municipalité qui échoue, ... et la Gauche qui promet...

La vieille Garde, SOCIALISTE, COMMUNISTE et Municipalité actuelle cohabite au sein de l'Hôtel de Ville où l'on apprend à parler le même langage ; le temps passe et l'on oublie de trouver des solutions aux problèmes du moment : Ainsi le Tissu Industriel disparaît, les Infrastructures Touristiques et Commerciales s'étiolent, les Programmes Immobiliers stagnent.

Il n'y a pas de fatalité, seule l'incapacité des élus actuels doit être retenue.- POURTANT -

Au-delà des mots, des manoeuvres démagogiques et des ambiguïtés économiques, il est temps d'apporter des solutions immédiates pour que soit résorbée la crise dans notre département. Telle sera mon ambition.

Le combat que nous entreprenons ne peut être isolé de son contexte. Parler de décentralisation, de pôle de conversion, de diversification de technologie est une nécessité au niveau européen, donc une obligation qui nous est imposée. L'Europe Industrielle et Economique se fera avec ou sans notre assentiment, l'interpénétration des entreprises lourdes françaises et européennes, n'est-elle pas une réalité ?

Aujourd'hui, les entreprises légères non polluantes qui permettent l'avancée des technologies nouvelles est une possibilité qui nous est offerte, ces entreprises (souvent négligées par les élus actuels), la crise et ses conséquences les ont précipitées sur le devant de la scène économique.

Nous devons nous saisir de la chance qui nous est ainsi offerte et donner à ces entreprises nouvelles les structures et les moyens nécessaires à leurs installations et à leur développement. Nous devons toutefois reconnaître que les événements dont LA SEYNE S/MER a été le théâtre ces dernières années ne motivent pas particulièrement les responsables de ces unités à prendre des décisions favorables quant à leurs installations dans notre région, c'est pourquoi nous devons appeler à plus de modération nos concitoyens et si nous comprenons les sentiments qui sont les leurs, comme cela a été le cas pour la Défense de la Navale, nous ne pouvons que réprouver les agissements de certains agitateurs qui ne pensent qu'à la défense de leurs intérêts immédiats.

En ce qui concerne les entreprises Seynoises existantes, nous devons favoriser l'attribution des marchés qui sont nécessaires à leur survie.

Aussi, il appartient dorénavant à chacun de nous de rester vigilant sur les actions que certains préconisent et qui ne peuvent aller que dans un sens contraire à l'intérêt général. Il n'en demeure pas moins qu'une juste mobilisation et une plus grande solidarité doivent nous animer, l'intérêt de chacun étant l'intérêt de tous.

Le deuxième point que nous voulons développer est l'amélioration de l'activité et de la productivité ; nous ne pouvons qu'en appeler à la conscience créative de chacun de nous. Les temps de la facilité sont révolus. L'effort, la ténacité, la responsabilité, le sens de la mesure, nous donneront le goût de l'effort et le besoin de nous surpasser. C'est ainsi qu'ensemble, nous gagnerons cette partie économique que les responsables européens exigent de nous.

Détenteur de vos suffrages, j'interviendrai auprès de l'assemblée départementale pour l'obtention des crédits nécessaire à l'aménagement du Canton.

- Je proposerai et faciliterai la création d'entreprises.

- Je favoriserai les activités éducatives, culturelles et sociales.

- Je faciliterai l'élaboration et l'amélioration du réseau routier.

- J'interviendrai en faveur des Maires et des entrepreneurs qui souhaitent défendre leurs projets au niveau départemental et,

J'insufflerai le dynamisme qui manque à nos gestionnaires actuels.

- J'écouterai vos doléances et chercherai avec vous les solutions qui vous donneront satisfaction.

En ce qui concerne les pouvoirs publics, nous les appellerons à une plus grande disponibilité, à une plus grande vigilance en matière de besoins publics et professionnels, sans oublier les répartitions budgétaires. Que soient pris en compte les besoins du VAR face à ses voisins tout puissants des Bouches-du-Rhône et des Alpes-Maritimes.

C'est pourquoi, mes chers Amies et Amis, je vous demande de m'accorder votre confiance, vous savez que comme par le passé, je serai le garant de votre volonté de vivre, de travailler et de prospérer à la Seyne. Je m'opposerai avec détermination, contre toutes décisions contraires à vos intérêts et à l'intérêt de notre département.

Bien Chaleureusement à vous Tous

Joël HOUVET




M. Daniel HUGONNET, Sans étiquette, divers gauche.


SEYNOISES, SEYNOIS,

Dernièrement, je vous ai demandé votre avis sur ma candidature aux élections cantonales.

Vous m'avez encouragé à la présenter, nous allons la soutenir ensemble.

Défenseur et promoteur de la vie associative, j'ai mené depuis plus de 30 ans, à LA SEYNE, des actions sociales, culturelles, socio-professionnelles, sportives.

Je connais bien les milieux du commerce, de l'artisanat, de l'industrie.

Comme vous, j'ai vibré, depuis tout enfant, au rythme de nos chantiers navals; et c'est votre confiance qui m'a permis de développer pendant plus de dix ans une action communale en direction de l'enfance, de la jeunesse, de la culture, de l'environnement.

Aujourd'hui à l'occasion des élections cantonales des 2 et 9 Novembre, je me présente à vos suffrages. Sans catalogue, tout simplement parce que je ne suis pas un homme de promesses.

Par contre, je m'engage à défendre avec l'intégrité et le désintéressement que vous me connaissez, les intérêts du canton, rien que du canton, de tout le canton.

À les défendre avec vous, fidèle à l'esprit d'ouverture et de concertation qui a toujours été le mien.

Pas de longs discours, ni de polémiques, vous le voyez, mais une volonté d'efficacité que vous aurez à cœur, j'en suis sûr, de soutenir le 2 Novembre.




M. Maurice PAUL, Parti Communiste Français (P.C.F.).

Profession de foi non envoyée en raison d'une demande tardive de modification du Tribunal de Toulon (voir ci-dessous)




Me Henri PIERONI, Rassemblement de la Droite Nationale, soutenu par le Front National (F.N.).

Chère électrice, cher électeur de La Seyne,

J'ai accepté de me présenter à cette élection, mais à la condition d'être le seul candidat de la Droite Nationale, car nous avons trop souffert des divisions fratricides dans un proche passé.

Ce rassemblement s'est enfin réalisé et c'est dans un climat d'union que ce combat électoral est engagé.

Il se déroule dans le Canton de La Seyne, ville attachante, où les gestions successives n'ont pas permis d'enrayer un dépérissement indiscutable de la vie économique, un chômage considérable, une insécurité grandissante, une saleté repoussante dans bien des secteurs et une circulation qui devient de plus en plus impossible.

En 1986, à La Seyne, il n'y a plus que de la tristesse et du désenchantement et il est vrai que les Seynois ne se sentent plus chez eux.

Regardez certains quartiers et certains ensembles : c'est l'envahissement !

Oui, c'est vrai, il faut le dire, vous n'êtes plus chez vous, l'envahisseur a franchi vos portes, il est dans la place !

Alors, pendant qu'il en est encore temps, il faut changer tout cela et vite !

Vous le pourrez en confiant à un élu de la Droite Nationale, la mission de déclencher une action énergique dans tous les domaines, sans exception et sans favoritisme, afin que LA SEYNE soit rendue aux Seynois !

C'est ce que je souhaite faire avec votre aide si vous m'accordez vos suffrages le 2 novembre prochain.

 
Maître Henri PIERONI 


Soutenu par Jean-Marie LE PEN et le FRONT NATIONAL




M. Charles SCAGLIA, Union des Démocrates de France - Rassemblement pour la République (U.D.F. - R.P.R.).

L'ATTITUDE QUE J'AI EUE A ÉTÉ RECONNUE PAR TOUT LE MONDE POLITIQUE ET A PERMIS UNE PRISE DE CONSCIENCE DE NOMBREUX ÉLUS DU DÉPARTEMENT ET DE LA RÉGION, SUR LA GRAVITÉ DE NOTRE COMBAT POUR NOTRE SURVIE ÉCONOMIQUE.

L'avenir de La Seyne passe par le maintien de l'emploi actuel, par la création d'emplois dans des secteurs vraiment nouveaux et par le développement de zones industrielles et d'entreprises.

Comme j'ai déjà commencé à le faire, en concertation la plus étroite avec les socio-professionnels, nous devons persister dans notre entreprise de renaissance du centre-ville et du commerce. Pour ce qui concerne la Z. U. P., je suis de ceux qui pensent qu'il ne suffit pas de parler pour résoudre les problèmes de ce quartier, qui représente une très grande partie de notre population et doit continuer à bénéficier des efforts de réhabilitation.

Le problème de la sécurité qu'évidemment personne ne peut aujourd'hui oublier, pourra être résolu, comme je l'ai demandé aux autorités, en appliquant les normes nouvelles et en renforçant par des effectifs efficaces les structures déjà en place et malheureusement trop peu nombreuses.

C'est sur ce programme, que je me refuse à grossir de façon démagogique, que je demande simplement aux Seynois de poursuivre notre œuvre de redressement et de modernisation de notre ville qui a malheureusement trop longtemps souffert du parti-pris et de l'absence de projets concrets.

J'appelle donc mes concitoyens, le 2 Novembre 1986, à me permettre de porter haut et fort, la voix de La Seyne, pour qu'ENSEMBLE NOUS PUISSIONS SAUVER NOTRE VILLE.





Résultats du premier tour :


Var-Matin, 3 décembre 1986






Candidats présents au second tour, bulletins de vote et professions de foi

Restent 2 candidats :

M. Maurice PAUL, Parti Communiste Français (P.C.F.).

Madame, Monsieur,

Dimanche 2 Novembre, vous m'avez porté largement en tête de tous les autres candidats.

Merci de cette confiance.

Certains d'entre vous ont voté pour d'autres candidats se réclamant des mêmes valeurs de progrès et de démocratie.

D'autres ont voté pour les candidats de la droite et de l'extrême-droite comme c'était leur droit.

D'autres enfin n'ont pas jugé utile de se déplacer.

Pour chacune et chacun, cela reflétait un choix, un jugement personnel sur la vie politique Seynoise et Varoise.

Or, le soir du 1er tour, un vote majoritaire s'est dégagé approuvant les thèmes de ma campagne : la droite et l'extrême droite qui ont les responsabilités à LA SEYNE ne font qu'appliquer les orientations nationales de leurs partis qui engendrent chômage, mal vie, baisse du pouvoir d'achat, casse de la navale, destruction de l'identité économique de la ville et du pays, atteinte à la vie associative.

En même temps, ils utilisent la démagogie, dans le but de duper les électeurs. Et à ce titre, il fallait les sanctionner.

D'autre part, la droite et l'extrême-droite, ont créé par leur alliance, leurs pratiques politiques, un climat malsain dans notre ville, qui durant 37 années de gestion de gauche avait été préservée des affaires douteuses qui préoccupent aujourd'hui toute la population.

Pour ces raisons, ils devaient aussi être sanctionnés.

0 0 0

Le Dimanche 2 Novembre, 40,57 % des électrices et électeurs qui se sont exprimés, ont affirmé en votant pour moi, leur volonté d'ouvrir une perspective pour leur vie, pour La Seyne, leur volonté de se rassembler, d'agir pour d'autres solutions.

Au-delà de ces électeurs, un grand nombre de Seynoises, de Seynois souhaitent une ville où l'honnêteté, la sécurité auront retrouvé droit de cité.

La population de La Seyne a besoin aussi de retrouver sa force, son dynamisme, pour défendre ses intérêts, ses acquis sociaux, son potentiel économique.

Pour cela, elle a besoin d'élus décidés à défendre ces choix.

Dimanche prochain une chance s'offre à nous. Saisissez-là. Ensemble agissons par notre vote, combattons l'abstention qui ne peut que favoriser la droite.

Dimanche 9 Novembre, confirmons en l'amplifiant, la dynamique du 1er tour qui a fait franchir une étape aux hommes et femmes de progrès.

Alors que le candidat socialiste appelle ses électeurs à voter pour moi ce Dimanche 9 Novembre, il est donc tout à fait possible d'obtenir un succès pour votre vie, pour LA SEYNE.

Aujourd'hui, devenu le candidat du Rassemblement,

- pour l'Emploi,

- les Libertés,

- la Sécurité à LA SEYNE,

Je serai, une fois élu au Conseil Général, ce point d'appui dont vous avez tant besoin, pour concrétiser vos espoirs et lutter pour votre dignité.

Vous pouvez compter sur moi

Ensemble nous gagnerons, pour vous,

pour LA SEYNE.

Maurice PAUL




M. Charles SCAGLIA, Union des Démocrates de France - Rassemblement pour la République (U.D.F. - R.P.R.).









Résultats du second tour :

 
Var-Matin, 10 décembre 1986


Généralités sur ces élections cantonales et sur le mode de scrutin
Les élections cantonales se déroulent au scrutin majoritaire uninominal au suffrage universel direct. Depuis le début de la IIIe République, la durée du mandat des conseillers généraux est fixée à 6 ans. Leur renouvellement se fait par moitié tous les 3 ans.
On parle de série pour différencier les deux groupes distinct de conseillers généraux.
La circonscription électorale pour l'élection des conseillers généraux est le canton.
Pour chaque canton, un conseiller général est élu au scrutin uninominal majoritaire à 2 tours.
Pour être élu au premier tour, un candidat doit obtenir :
    - au moins la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50%),
    - et un nombre de suffrages égal à au moins 25 % des électeurs inscrits.
Si aucun candidat n'est élu dès le premier tour, il est procédé à un second tour.
Au second tour, les 2 candidats arrivés en tête peuvent se maintenir.
Les candidats suivants peuvent se maintenir seulement s'ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits.
Le candidat qui obtient le plus grand nombre de suffrages au second tour est élu. En cas d'égalité, le candidat le plus âgé est élu.

Les élections cantonales françaises de 1967 pourvoient au renouvellement du poste de conseiller général dans la moitié des cantons français dite série 2, pour un mandat de six ans. Les premiers tours sont fixés au 24 septembre 1967 et les seconds tours éventuels au 1er ocrobre 1967.

Les élections cantonales de 1967 dans le Var
En 1967, les 15 cantons renouvelables (série 2) sont les suivants : Besse, Brignoles, Callas, Fréjus, Hyères, La Seyne, Le Luc, Lorgues, Ollioules, Rians, Saint-Maximin, Saint-Tropez, Tavernes, Toulon (2e), Toulon (4e).

Généralités sur ces élections cantonales et sur le mode de scrutin
Les élections cantonales se déroulent au scrutin majoritaire uninominal au suffrage universel direct. Depuis le début de la IIIe République, la durée du mandat des conseillers généraux est fixée à 6 ans. Leur renouvellement se fait par moitié tous les 3 ans.
On parle de série pour différencier les deux groupes distinct de conseillers généraux.
La circonscription électorale pour l'élection des conseillers généraux est le canton.
Pour chaque canton, un conseiller général est élu au scrutin uninominal majoritaire à 2 tours.
Pour être élu au premier tour, un candidat doit obtenir :
    - au moins la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50%),
    - et un nombre de suffrages égal à au moins 25 % des électeurs inscrits.
Si aucun candidat n'est élu dès le premier tour, il est procédé à un second tour.
Au second tour, les 2 candidats arrivés en tête peuvent se maintenir.
Les candidats suivants peuvent se maintenir seulement s'ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits.
Le candidat qui obtient le plus grand nombre de suffrages au second tour est élu. En cas d'égalité, le candidat le plus âgé est élu.

Les élections cantonales françaises de 1967 pourvoient au renouvellement du poste de conseiller général dans la moitié des cantons français dite série 2, pour un mandat de six ans. Les premiers tours sont fixés au 24 septembre 1967 et les seconds tours éventuels au 1er ocrobre 1967.

Les élections cantonales de 1967 dans le Var
En 1967, les 15 cantons renouvelables (série 2) sont les suivants : Besse, Brignoles, Callas, Fréjus, Hyères, La Seyne, Le Luc, Lorgues, Ollioules, Rians, Saint-Maximin, Saint-Tropez, Tavernes, Toulon (2e), Toulon (4e).

A4 du P.C.F. (mai 1986) : « Au Conseil municipal, la droite et l'extrême droite condamnent une seconde fois les époux ROSENBERG » - « Le 23 avril 1986 : une odieuse provocation (...). Pourquoi fallait-il débaptiser l'avenue Rosenberg pour honorer Marcel DASSAULT ? ».

- Dépliant de 4 pages : Autogestion La Seyne autrement (Bulletin des élus communistes) : « Office HLM : près de 600 millions de déficit » - Notre chantier naval » - Pour rentabiliser, ils bradent le social » - « Restructuration du centre-ville » - « Coup de force politique contre l'Office Municipal des Sports ».

- Tract A4 recto-verso de la Fédération du Var du P.C.F. : « Pour la navale et les hommes qui la font vivre - Clarté, rassemblement et luttes pour une autre perspective » - « Des responsabilités françaises » - Une volonté politique délibérée » - « La droite et l'extrême-droite varoise en accord avec cette orientation » - « On peut faire face aux mauvais coups » - « Se rassembler et agir à partir d'objectifs anti-crise ».

- Tract A4 anticommuniste anonyme : « MAGOUILLES ! parlons-en... à gauche on s'en est servi largement !!! et ils voudraient en abuser encore ».

- Carte de Daniel Hugonnet : La passion d'agir. Ensemble « Je m'engage à défendre avec l'intégrité et le désintéressement que vous me connaissez, les intérêts du Canton, rien que du Canton, de tout le Canton ; à les défendre avec vous, fidèle à l'esprit d'ouverture et de concertation qui a toujours été le mien ».

- Tract A4 recto-verso du P.C.F. : « Charles SCAGLIA a peur du suffrage universel : il manœuvre pour vous priver de notre profession de fois ».

- Tract A4 recto-verso du P.S. : « Marcel BARBERO - La passion de La Seyne »

- Dépliant de 4 pages A5 couleur : « Maurice PAUL : desserrer l'étau de la droite à La Seyne, se donner un point d'appui efficace et utile pour votre vie et vos luttes, c'est l'enjeu du 2 novembre » - « Maurice PAUL : sa compétence, son dynamisme et son honnêteté sont reconnus. Il n'a jamais trompé les électeurs. Le rassemblement des seynois autour de lui dès le 2 novembre est indispensable » - « Ne dispersez pas vos voix ! Votez utile dès le 1er tour pour gagner avec Maurice PAUL » - « Vous agirez utilement pour votre vie, pour battre la droite et l'extrême droite, vous serez efficace contre la crise et pour exiger d'autres solutions, pour rendre à la SEYNE sa sérénité ».

- Dépliant de 4 pages A4 en bichromie du P.C.F. : « Maurice PAUL : Je compte sur vous. ENSEMBLE, GAGNONS pour vous, pour LA SEYNE ! » - « VOTER Maurice PAUL C'EST REFUSER LA CRISE DONT SONT RESPONSABLES SCAGLIA À LA SEYNE ET SES AMIS AU GOUVERNEMENT » - « VOTER MAURICE PAUL C'EST REFUSER LA FALSIFICATION DE L'HISTOIRE ET SANCTIONNER CEUX QUI TRICHENT AVEC LES ÉLECTEURS » - « VOTER MAURICE PAUL C'EST VOTER UTILE POUR SOI, POUR LA SEYNE » - « Ne dispersez pas vos voix ! Votez utile dès le 2 novembre pour gagner : Votez Maurice PAUL » - « A vous tous nous disons : Regardez ce que les autres ont fait et ce qu'ils font. Voyez dans quel abime ils tentent de vous précipiter avec vos familles. Observez ce qu'ils font de notre villa (sic) éclaboussée de sang, repère (sic) de malfrats et terrain de culture de leurs méthodes. Tous les acteurs qui faisaient de La Seyne une ville phare ont subi des coups » - « Gagner, oui, c'est possible si l'on ne disperse pas ses voix, si l'on vote utile dès le premier tour pour desserrer l'étau de la droite, pour rendre à La Seyne sa sérénité ».

- Dépliant de 4 pages A4 en bleu de Maurice PAUL ; « Pour battre la droite, pour l'emploi, les libertés, la sérénité à La Seyne, RASSEMBLONS NOUS avec Maurice PAUL » - « Se rassembler pour amplifier le succès du 1er tour » - « L'espoir peut devenir réalité le 9 novembre » - « La Seyne peut commencer à respirer un autre air avec l'élection de Maurice PAUL, candidat du Rassemblement pour l'emploi, les libertés, la sécurité, à La Seyne » - « Economie seynoise navale : Révélations » - « Appel de militants et dirigeants syndicaux de toutes corporations à voter en faveur de Maurice PAUL » - « Gagner avec Maurice PAUL pour vous, pour La Seyne, c'est possible » - « Un appel de Philippe GIOVANNINI et Maurice BLANC ».

- Déclaration, sur page A4 recto, de Maurice PAUL : « L'efficacité pour battre la droite et rendre à La Seyne sa sérénité » - (...) - « Ensemble, saisissons la chance qui nous est offerte de gagner pour La Seyne ».




Retour à la page : Autres élections cantonales

Retour à la page : Les élections à La Seyne-sur-Mer depuis 1945

Retour à la page : Documents divers sur l'histoire de La Seyne-sur-Mer

Retour à la page d'accueil du site



Marius AUTRAN et
Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr


Accès aux oeuvres complètes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages généalogiques
Forum du site
Encyclopédie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provençaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les élections à La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A à Z
Archives, souvenirs et écrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et écrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
légales sur le site

Administrateur du site : Jean-Claude Autran 2016