La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer
Les élections à La Seyne-sur-Mer depuis 1945
jcautran.free.fr
Page d'accueil du site

Documents divers sur l'histoire de La Seyne
Toutes les élections à La Seyne
Les autres élections cantonales
Elections cantonales des 20 et 27 mars 2011

(Canton de La Seyne-Nord)

Autres élections cantonales : 1945, 1949, 1955, 1961, 1967, 1973(N), 1973(S), 1976, 1979, 1982, 1985, 1986, 1988, 1992(1), 1992(2), 1994, 1998, 2001, 2004, 2008, 2011, 2015(1), 2015(2)


 
Généralités sur ces élections cantonales et sur le mode de scrutin
Tous les candidats, liste par liste, avec leur profession de foi
Résultats du premier tour
Candidats présents au second tour
Résultats du second tour
Composition du nouveau Conseil Général du Var
Commentaires sur les élections cantonales de 2011 en France
Sources


Généralités sur ces élections cantonales et sur le mode de scrutin
Les élections cantonales françaises de 2011 pourvoient au renouvellement du poste de conseiller général dans la moitié des cantons français dite série 1, pour un mandat de trois ans. Les premiers tours sont fixés au 20 mars 2011 et les seconds tours éventuels au 27 mars 2011. Il s'agit de la dernière élection cantonale avant la suppression des conseillers généraux en 2014 au profit de conseillers territoriaux, mesure majeure de la loi du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales.

Cette même loi a modifié l'article L210-1 du code électoral, faisant augmenter le pourcentage du nombre de suffrages à atteindre pour qu'un candidat puisse se maintenir au second tour à 12,5 % des électeurs inscrits (au lieu de 10 % auparavant), disposition qui s'applique pour la première fois aux élections de 2011. De quoi limiter de fait les triangulaires et quadrangulaires puisqu’avec, par exemple, 50 % de participation hors bulletins nuls, il faudrait 25 % des exprimés pour pouvoir se maintenir.

Pour le reste, le mode de scrutin pour l'élection des conseillers généraux n'a pas changé. Il s'agit d'un scrutin majoritaire uninominal direct à deux tours (comme pour l'élection présidentielle et les élections législatives) :
- un candidat est élu au premier tour s'il a recueilli la majorité absolue des suffrages exprimés et au moins 25 % des inscrits ;
- peut se présenter au second tour, tout candidat ayant obtenu au premier tour un nombre de voix égal à au moins 12,5 % des inscrits (au lieu de 10 % auparavant) [et non 12,5 % des suffrages exprimés, ce qui est différent, surtout quand l'abstention est forte] ;
- si un seul candidat obtient au premier tour un nombre de voix supérieur à 12,5 %, ou si aucun candidat n'obtient au premier tour un nombre de voix au moins égal à 12,5 % des inscrits, les deux candidats arrivés en tête au premier tour peuvent se présenter au second tour ;
- le candidat élu au second tour est celui qui obtient le plus grand nombre de suffrages, quel que soit le taux de participation. En cas d'égalité de suffrages (rare sans être impossible), le plus âgé remporte les élections.

Les élections cantonales coïncidaient, depuis 1992, avec les régionales ou les municipales. Néanmoins, le report d'un an des élections municipales et cantonales de série 2 prévues en mars 2007, en pleine campagne présidentielle, ont induit un décalage. Car si les élections cantonales pour les séries 1 et 2 ont été décalées d'un an, ce ne fut pas le cas des conseils régionaux d'habitude renouvelés en même temps que les cantons de série 1. Le décalage se terminera en 2014, lors des premières élections territoriales. En effet, la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales a prévu la suppression des conseillers généraux et des conseillers régionaux et leur remplacement par des conseillers territoriaux élus au niveau des cantons, et qui siègeront dans les deux assemblées. La première élection de ce type doit avoir lieu en 2014. Ce qui signifie que le mandat des conseillers généraux élus en mars 2011 expirera exceptionnellement en mars 2014 : ils n'auront été élus que pour un mandat de trois ans.

Dans le Var, les 22 cantons (série 1) renouvelables en 2011 étaient les suivants :
Toulon II, élu sortant : Bruno Maranzana, PS
Toulon V, élu sortant : Robert Cavanna, majorité départementale
Toulon IX, élu sortant : Jean-Guy Di Giorgio, majorité départementale
La Garde, élu sortant : Jean-Louis Masson, majorité départementale
Hyères est, élu sortant : Francis Roux, majorité départementale
Hyères ouest, élu sortant : Daniel Barbarroux
Ollioules, élu sortant : Ferdinand Bernhard, majorité départementale
La Seyne sur mer (nord), élu sortant : Patrick Martinenq, PS
Six-Fours-les-plages, élu sortant : Alain Caillet, majorité départementale
La Valette du Var, élu sortant : Pierre-Louis Galli, majorité départementale
Besse sur issole, élu sortant : Paul Denis, majorité départementale
Brignoles, élu sortant : Claude Gilardo, PCF
Rians, élu sortant : Guy Lombard, PS
Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, élu sortant : Horace Lanfranchi, majorité départementale
Tavernes, élu sortant : Jean Bacci, majorité départementale
Callas, élu sortant : Pierre-Yves Collombat, PS
Fréjus, élu sortant : Maurice Accary, majorité départementale
Lorgues, élu sortant : Barthélémy Mariani, PS
Le Luc, élu sortant : Alain Fabre, groupe des élus de la gauche varoise
Le Muy, élu sortant : Jean-Pierre Serra, majorité départementale
Saint-Raphaël, élu sortant : Françoise Dumont, majorité départementale
Saint-Tropez, élu sortant : Alain Spada, majorité départementale


Tous les candidats, bulletins de vote et professions de foi

A La Seyne-sur-Mer, 11 candidats étaient en compétition au scrutin majoritaire à 2 tours :

(Dv.D. : Divers droite - E.E.L.V. : Europe écologie Les Verts - F.N. : Front national - MoDem : Mouvement démocrate - N.C. : Nouveau centre - N.P.A. : Nouveau parti anticapitaliste - P.C. : Parti communiste - P.O.I. : Parti ouvrier indépendant - P.S. : Parti socialiste - U.M.P. : Union pour un mouvement populaire)

Mme Joëlle ARNAL



M. Gérard BECCARIA


M. Fathi BOUSBIH, Dv.D.


M. Alain CHAPPARO, N.C.


M. Anthony CIVETTINI, P.C.


M. Patrick MARTINENQ, P.S.


M. Patrice MOULUN, P.O.I.


M. Arthur PAECHT, Dv.D.


M. Gilbert PEREA, F.N.


Mme Denise REVERDITO, E.E.L.V.


Mme Sandra TORRÈS, U.M.P.




Résultats du 1er tour


Nombre
% / inscrits

Inscrits

24 494
100,00 %

Abstentions

15 982
65,25 %

Votants

 8 512
34,75 %


Nombre
% / votants

Blancs et nuls

    211
 2,48 %

Exprimés

8 301
97,52 %

Voix% / exprimésRésultat

M. Gilbert PEREA, F.N.
M. Patrick MARTINENQ, P.S.
M. Arthur PAECHT, Div. Dr.
M. Anthony CIVETTINI, P.C.
Mme Sandra TORRÈS, U.M.P.
Mme Denise REVERDITO, E.E.L.V.
M. Gérard BECCARIA, MoDem
M. Alain CHAPPARO, N.C.
M. Fathi BOUSBIH, Div. Dr.
Mme Joëlle ARNAL, N.P.A.
M. Patrice MOULUN, P.O.I.

2 471
1 642
  983
  876
  713
  701
  236
  230
  219
  189
    41

29,77 %
19,78 %
11,84 %
10,55 %
  8,59 %
  8,44 %
  2,84 %
  2,77 %
  2,64 %
  2,28 %
  0,49 %

BAL
BAL
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Var-Matin, 21 Mars 2011, page 8
Var-Matin, 21 Mars 2011, page 18




Candidats présents au second tour

2 candidats restaient en compétition au second tour :


M. Patrick MARTINENQ, P.S.


M. Gilbert PEREA, F.N.



Résultats du deuxième tour :


Nombre
% / inscrits

Inscrits

24 494
100,00 %

Abstentions

14 715
  60,08 %

Votants

  9779
  39,92 %

Nombre
% / votants

Blancs et nuls

  645
    6,60 %

Exprimés

9134
  93,40 %

Voix% / exprimésRésultats

M. Patrick MARTINENQ, P.S.
M. Gilbert PEREA, F.N.

5 009
4 125

54,84 %
45,16 %

RÉÉLU


Var-Matin, 28 Mars 2011, page ----
Var-Matin, 28 Mars 2011


Composition du nouveau conseil général du Var (43 membres) [d'après le Site du conseil général et Wikipedia]

22 cantons n'étaient pas renouvelables en 2011 (conseillers généraux élus en 2008 ou 2009) :
Canton d'Aups : Pierre LAMBERT
Canton de Barjols : Michel PARTAGE
Canton du Beausset : Josette PONS
Canton de Collobrières : Albert VATINET
Canton de Comps : Raymonde CARLETTI
Canton de Cotignac : Jean-Louis ALENA
Canton de Cuers : Véronique BACCINO
Canton de Draguignan : Max PISELLI
Canton de Fayence : François CAVALLIER
Canton de Grimaud : Bernard ROLLAND
Canton de La Crau : Marc GIRAUD
Canton de La Roquebrussanne : André GUIOL
Canton de Rians : Guy LOMBARD
Canton de Saint-Mandrier : Gilles VINCENT
Canton de Salernes : Nicole FANELLI
Canton de Solliès-Pont : Guy MENUT
Canton de Toulon 1 : Jean-François FOGACCI
Canton de Toulon 3 : Philippe VITEL
Canton de Toulon 4 : Philippe SANS
Canton de Toulon 6 : Caroline DEPALLENS
Canton de Toulon 7 : Hélène AUDIBERT
Canton de Toulon 8 : Jean BOMBIN
21 cantons étaient renouvelables en 2011. Ont été élus ou réélus :
Au premier tour :


Au second tour :

Canton de Besse : Paul DENIS
Canton de Brignoles : Jean-Paul DISPARD
Canton de Callas : Pierre-Yves COLLOMBAT
Canton de Fréjus : Elie BRUN
Canton de Hyères-est : Francis ROUX
Canton de Hyères-ouest : Jacques POLITI
Canton de La Garde : Jean-Louis MASSON
Canton de La Seyne-sur-Mer : Patrick MARTINENQ
Canton de La Valette : Ange MUSSO
Canton du Luc : Claude PIANETTI
Canton du Muy : Jean-Pierre SERRA
Canton de Lorgues : Barthélémy MARIANI
Canton d'Ollioules : Ferdinand BERNHARD
Canton de Saint-Maximin : Horace LANFRANCHI
Canton de Saint-Raphaël : Françoise DUMONT
Canton de Saint-Tropez : Alain SPADA
Canton de Six-Fours : Joseph MULÉ
Canton de Tavernes : Louis REYNIER
Canton de Toulon 2 : Michel BONNUS
Canton de Toulon 5 : Robert CAVANNA
Canton de Toulon 9 : Jean-Guy Di GIORGIO


Le Conseil général de 2011 à 2014 :

Le président :
Horace LANFRANCHI, UMP, (Canton de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume), Adjoint au maire de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
Les 12 vice-présidents :
Marc GIRAUD, UMP, 1er vice-président (canton de la Crau) Maire de Carqueiranne
Josette PONS, UMP, 2ème vice-président (Canton du Beausset), Députée de la sixième circonscription du Var
Max PISELLI, UMP, 3ème vice-président (canton de Draguignan), Maire de Draguignan
Elie BRUN, UMP, 4ème vice-président (canton de Fréjus),
Jean-Pierre SERRA, Divers droite, 5ème vice-président (canton du Muy), Conseiller municipal de Roquebrune-sur-Argens
Robert CAVANNA, UMP, 6ème vice-président (canton de Toulon-5), Adjoint au maire de Toulon
Françoise DUMONT, UMP, 7ème vice-président (Canton de Saint-Raphaël), Adjointe au maire de Saint-Raphaël
Albert VATINET, Divers droite, 8ème vice-président (canton de Collobrières), Maire de Bormes-les-Mimosas
Bernard ROLLAND, UMP, 9ème vice-président (canton de Grimaud), Conseiller municipal de Sainte-Maxime
François CAVALLIER, UMP, 10ème vice-président (canton de Fayence), Maire de Callian
Jean-Louis MASSON, UMP, 11ème vice-président (canton de la Garde), Maire de La Garde
Jean-Guy Di GIORGIO, UMP, 12ème vice-président (canton de Toulon-9)

Les Présidents des commissions :
Finances : Marc GIRAUD
Sous-commission Europe : Jean BAMBIN
Cadre de vie : François CAVALLIER
Habitat et logement : Hélène AUDIBERT
Déplacements : Albert VATINET
Solidarité : Caroline DEPALLENS
Sport et jeunesse : Bernard ROLLAND
Economie : Philippe VITEL
Tourisme : Jean-Pierre SERRA
Agriculture : Josette PONS
Ports et mer : Robert CAVANNA
Culture : Max PISELLI
Collèges et éducation : Jean-Louis MASSON

Les groupes :
Majorité départementale (32) : Hélène AUDIBERT, Véronique BACCINO, Ferdinand BERNHARD (Div. dr.), Jean BOMBIN, Michel BONNUS (UMP), Elie BRUN (UMP), François CAVALLIER, Robert CAVANNA (UMP), Paul DENIS (UMP), Caroline DEPALLENS, Jean-Guy Di GIORGIO (UMP), Françoise DUMONT (UMP), Jean-François FOGACCI, Marc GIRAUD, Pierre LAMBERT, Horace LANFRANCHI (UMP), Jean-Louis MASSON (UMP), Joseph MULÉ (UMP), Ange MUSSO (UMP), Claude PIANETTI (UMP), Max PISELLI, Jacques POLITI (Maj. Municip.), Josette PONS, Louis REYNIER (SE), Bernard ROLLAND, Francis ROUX (Maj. Dép.), Philippe SANS, Jean-Pierre SERRA (Maj. Dép.), Alain SPADA (Maj. Dép.), Albert VATINET, Gilles VINCENT, Philippe VITEL

Gauche varoise (10) : Jean-Louis ALENA, Raymonde CARLETTI, Pierre-Yves COLLOMBAT (PS), Nicole FANELLI, André GUIOL, Guy LOMBARD, Barthélemy MARIANI (PS), Patrick MARTINENQ (PS), Guy MENUT, Michel PARTAGE

Front national (1) : Jean-Paul DISPARD


Var Mag' Le magazine du conseil général, N° 168, avril 2011, pp. 12-13


Commentaires sur les élections cantonales de 2011 en France

Contexte politique

Les conseillers généraux élus en 2008 et 2011 voteront aux élections sénatoriales en septembre 2011. Bien que ces conseillers généraux ne forment que 2,6 % du collège électoral, le travail quotidien avec un exécutif départemental de gauche pourrait avoir une influence sur le vote des délégués des conseils municipaux aux élections sénatoriales.
Il s'agit du dernier scrutin direct avant l'élection présidentielle de 2012. Les cantonales sont ainsi qualifiées de répétition générale. Marine Le Pen voit l'élection cantonale comme la première étape vers « l'exercice des responsabilités ». L'UMP, que la presse dit « sans illusions » concernant l'élection, craint des triangulaires PS-UMP-FN, comme pourrait le montrer la rehausse du seuil nécessaire au maintien au second tour. Les instituts de sondages ajusteront leurs coefficients de correction du vote FN en fonction des résultats.
De son côté, la gauche, à la tête de cinquante-huit départements sur cent espère « passer la barre des soixante ». Europe Écologie - Les Verts souhaite au minimum doubler son nombre de conseillers généraux et confirmer sa troisième place obtenue aux élections régionales et européennes. Le Front de gauche présente quant à lui des candidats dans plus de 1600 cantons, dont un quart ont le soutien du NPA, et affirme viser un score « à deux chiffres ».
Une enquête de l'institut de sondages Harris Interactive rendue publique le 15 mars crédite les candidats PS, PRG et Divers gauche de 32 % d'intentions de vote, contre 28 % aux candidats de droite (majorité présidentielle et Divers droite), 15 % aux candidats FN, 10 % aux candidats Front de gauche, 9 % aux candidats écologistes (EELV inclus), 2 % aux candidats MoDem (la moyenne des 400 candidats du MoDem est de environ 14 %), 1 % aux candidats d'extrême gauche et 3 % à d'autres candidats.

Résultats nationaux

Premier tour
Le premier tour est marqué par un taux d'abstention de plus de 55 % des inscrits, ce qui représente un record pour des élections cantonales. L'abstention par département est comprise entre 36 % et 67 %. Cette faible participation confirme la tendance observée lors des élections européennes de 2009 (59 % d'abstention) et des élections régionales de 2010 (54 %).
Le scrutin est marqué par la défaite de la droite, qui enregistre ses plus mauvais résultats à des élections cantonales sous la Cinquième République. Ce reflux concerne toutes les tendances et surtout l'UMP (17 %), qui doit compter sur un nombre important de candidats « divers droite » ou du Nouveau Centre pour parvenir à un total de 32 %. Les votes en faveur de la droite sont sensiblement plus importants dans les cantons de la région parisienne et de l'Est de la France.
L'autre enseignement majeur du premier tour est la poussée du Front national qui parvient à réunir plus de 15 % des suffrages exprimés sur l'ensemble des cantons renouvelables. Le parti obtient plus de 20 % des voix dans 35 départements, allant jusqu'à 27 % dans le Var. 39 candidats FN sont arrivés en tête dans leur canton à l'issue du premier tour, et ils sont au total 394 à accéder au second tour, dont 204 face à un candidat PS, 89 face à un candidat UMP, 37 face à un candidat Front de gauche et 5 dans le cadre d'une triangulaire contre des candidats UMP et PS13. L'institut Viavoice a par ailleurs calculé que le score moyen des candidats Front national dans les cantons où le FN présentait des candidats atteignait 19,2 %, soit près de 5,4 points de plus qu'en 2004 (13,8 % ; 12,1 % à l'échelle nationale).
À l'inverse, la gauche dans son ensemble enregistre une progression, près d'un Français sur deux ayant voté pour un parti de gauche. La hausse profite à Europe Écologie – Les Verts, qui double le score des candidats Verts en 2004. Le PS et le PRG maintiennent leurs positions avec une forte présence dans l'Ouest, tandis que le Front de gauche (candidats « COM » et « PG ») améliore légèrement le score obtenu par le PCF lors des élections cantonales de 2004. Le PS, le PRG, EE-LV et le PCF ont lancé un appel au rassemblement de la gauche pour le second tour, Europe Écologie ayant cependant maintenu une quarantaine de ses candidats au second tour.

Second tour
Le taux d'abstention atteint 55,23 %, soit à peine moins qu'au premier tour, mais très au-dessus des 44,55 % atteints en 2008.
Le FN n'obtient que deux élus malgré son maintien au second tour dans 400 cantons et un score national de 11,57 % des voix. Dans ces 400 cantons, le FN a vu ses voix progresser au second tour, mais les différents instituts de sondage divergent quant à savoir la manière dont les voix de droite et de gauche se sont reportées.


Source : Ministère de l'Intérieur



Autres documents sur les élections cantonales de 2011 [Archives Jean-Claude AUTRAN]

Verbatim...


Var-Matin

- Var-Matin, 9 février 2010 : Arthur Paecht candidat... aux cantonales de 2011 - Devant ses amis réunis à "L'Hacienda", l'ancien maire a confirmé qu'il sera candidat l'an prochain dans le canton nord, tenu par Patrick Martinenq (PS) - Les réactions des élus - « les conseillers généraux de la ville ? Des manchots ! » - Je vais leur rendre la monnaie de leur pièce »
- Var-Matin, 28 juillet 2010 : Les candidats se bousculent déjà dans le canton nord. Les élections cantonales ne se dérouleront qu'en mars 2011, mais le microcosme politique seynois s'agite déjà. Revue d'effectifs des prétendus prétendants.
- Var-Matin, 21 septembre 2010 : Sondage dans le canton Nord : les communistes s'y mettent aussi
- Var-Matin, 27 septembre 2010 : P. Martinenq sera le candidat du PS
- Var-Matin, 4 octobre 2010 : Cantonales : dernier scrutin avant la réforme. Les électeurs de 22 cantons seront appelés à élire, début 2011, les derniers conseillers généraux avant l'arrivée des conseillers territoriaux. Un enjeu de taille
- Var-Matin, 24 octobre 2010 : Alain Chapparo lance sa campagne
- Var-Matin, 2 novembre 2010 : Arthur Paecht : « Je ne serai plus jamais maire » - « Cantonales : L'ex-édile a défendu bec et ongles sa candidature à ces prochaines élections devant près de 120 personnes, dimanche dernier - Patrick Martinenq dans  le collimateur - Présent jusqu'en mars - La liste de ses mandats ».
- Var-Matin, 4 décembre 2010 : « Denise Reverdito postule dans le canton nord - Denise Reverdito a été désignée pour porter les couleurs d'Europe Ecologie dans le canton nord. Claude Dini est sonsuppléant - L'écologie n'est pas réservée aux riches ».
- Var-Matin,  29 décembre 2010 : Arthur Paecht, candidat dans le canton Nord - "Le retour du roi Arthur" ».
- Var-Matin, 10 janvier 2011 : Les socialistes se rangent derrière Patrick Martinenq - Le conseiller général sortant a lancé hier sa campagne en vue du scrutin de mars prochain. Photo d'une famille jadis divisée - Fathi Bousbih se lance à son tour - Arthur Paecht : « Un avertissement au maire ».
- Var-Matin, 24 janvier 2011 : Sandra Torres : « Le temps des projets » - Gilbert Péréa (FN) : « La ville est prenable ».
- Var-Matin, 27 janvier 2011 : « Le candidat PCF contesté par une partie des militants »
- Var-Matin, 29 janvier 2011 : Fathi Bousbih : « Mouiller le maillot pour le canton »
- Var-Matin, 1er février 2011 : A. Chapparo veut rassembler les centristes et les déçus de l'UMP. A 62 ans, l'ancien adjoint d'Arthur Paecht brigue son premier mandat de conseiller général - Martinenq face à une ribambelle de candidats
- Var-Matin, 2 février 2011 : « Il faut sortir d'une politique de gestion » - Anthony Civettini (PCF) : « Un projet citoyen, écologiste et solidaire »
- Var-Matin, 14 février 2011 : Alain Chapparo entre en campagne(s) - La verte conviction de Denise Reverdito
- Var-Matin, 16 février 2011 : Vos candidats vivent-ils dans votre canton ?
- Var-matin, 17 février 2011 : Sandra Torrès présente son suppléant, Pierre Rayer, en présence de Jean-Sébastien Vialatte.
- Var-Matin, 23 février 2011 : Les candidats des 22 cantons [du Var]
- Var-Matin, 7 mars 2011 : « Questions à Alain Chapparo ».
- Var-Matin, 7 mars 2011 : Gérard Beccaria : « Ici, c'est chez moi »

- Var-Matin, 8 mars 2011 : « Le féminin de candidat, suppléante »
- Var-Matin, 9 mars 2011 : Gérard Beccaria, candidat du MoDem : « Je m'engagerai pour que les loyers soient décents »
- Var-Matin, 10 mars 2011 : Gilbert Péréa (FN) : « Je suis pour une relance massive de l'emploi »
- Var-Matin, 11 mars 2011 : Patrice Moulun, candidat du Parti Ouvrier Indépendant : « Réorienter l'argent public au service de la population »
- Var-Matin, 12 mars 2011 : Interview de Sandra Torres, candidate UMP : « S'appuyer sur une concertation avec les conseillers généraux voisins »
- Var-Matin, 13 mars 2011 : Joëlle Arnal : « On sent la colère » - Gilbert Péréa (FN) et l'insécurité sociale - Arthur Paecht : « Gagner la mairie dans trois ans »- 14 mars 2011 : Denise Reverdito (EE-LV) : « Corriger l'écart entre riches et pauvres
- Var-Matin, 15 mars 2011 : Arthur Paecht (SE) « Plus de réalisations et moins d'impôts » -  Joëlle Arnal (NPA) : Obliger l'assemblée départementale à plus de solidarité - Patrick Martinenq (PS) : « Il n'y a pas de fatalité à la désespérance économique »- 16 mars 2011 : Anthony Civettini (PCF) « Notre jeunesse est sacrifiée sur l'autel du tout-tourisme »   Denise Reverdito (EE-LV) joue la carte de la culture
- Var-Matin, 17 mars 2011 : Falco et Vialatte avec Sandra Torres (UMP) - Fathi Bousbih : « J'assiste avec regrets à la mort lente du centre-ville » - Anthony Civettini (PCF) : « Une meilleure répartition des richesses »
- Var-Matin, 18 mars 2011 : Patrick Martinenq (PS) : « Demain, le Var peut être géré à gauche »
- Var-Matin, 19 mars 2011 : Le département, à quoi ça sert ? - 416 124 électeurs varois vont élire 22 conseillers généraux
- Var-Matin, 21 mars 2011 : « Var : UMP et FN au coude à coude - Double repêchage à La Seyne - Patrick Martinenq à la peine derrière le FN »
- Var-Matin, 22 mars 2011 : Les résultats - Montée du FN : et maintenant ? - L'UMP face au FN : deuxième tour inédit » - FN-PS au second tour : des Seynois à peine surpris
- Var-Matin, 22 mars 2011 : Les réactions
- Var-Matin, 22 mars 2011 : Patrick Martinenq part derrière mais pourrait finir devant
- Var-Matin, 23 mars 2011 : Martinenq - Péréa : duel avant le second tour - Face au Front national la gauche se divise
- Var-Matin, 28 mars 2011 : Var : retour du FN au conseil général - L'UMP résiste à la pression - Les résultats ville par ville - La Seyne : le canton reste à gauche
- Var-Matin, 29 mars 2011 : Cantonales dans le Var : l'heure des comptes - La droite sort renforcée - H. Lanfranchi : « Nous avons accompli un véritable tour de force » - Le Front national galvanisé (Brignoles : Jean-Paul Dispard le fidèle du FN récompensé - La gauche condamnée à l'union - Canton de La Seyne : Martinenq bénéficie d'un relatif sursaut républicain
- Var-Matin, 1er avril 2011 : Conseil général : Horace Lanfranchi réélu président. 32 élus pour la majorité, 10 pour la gauche, 1 pour le FN
- Var-Matin, 2 avril 2011 : Cantonales : Cinq recours contre trois élections : A Brignoles, Six-Fours et Ollioules
- Var-Matin, 14 octobre 2013 : A Brignoles, le FN envoie l'UMP au tapis : Vainqueur avec 730 voix d'avance sur Catherine Delzers (UMP), Laurent Lopez, nouveau conseiller général, confirme la progresion du  Front national et prend date en vue des municipales de 2014 - Le candidat a profité de la division de la gauche et du rejet de la candidate UMP Catherine Delzers.

Divers :

LUMINET Francique : Récapitulatif des élections cantonales à La Seyne depuis l'après seconde guerre mondiale, document manuscrit du 24-01-2011, 2 p.
LUMINET Francisque : Election cantonale : comment ça marche, document manuscrit du 28-01-2011, 1 p.
Comprendre les élections cantonales, VarMag' N° 167, pp. 6-7.
Documents de campagne de Sandra Torres : « Un pacte pour l'avenir... Un avenir pour La Seyne... Nous vivrons ce que nous changerons »
Documents de campagne d'Arthur Paecht : « Le retour de l'expérience »
Documents de campagne de Gilbert Péréa : « Contre le système UMP/PS... La vague Bleu Marine »
Document de la section PCF, signé Christian Bianchi : « OUI au tramway et NON au Bus pour TPM », 6 février 2011

Sites internet

Wikipedia
Le Conseil général du Var
Les Conseillers généraux du Var
France-politique.fr
Ministère de l'Intérieur
Le journal du Dimanche
La France électorale.com



Retour à la page : Autres élections cantonales

Retour à la page : Les élections à La Seyne-sur-Mer depuis 1945

Retour à la page : Documents divers sur l'histoire de La Seyne-sur-Mer

Retour à la page d'accueil du site



Marius AUTRAN et
Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr


Accès aux oeuvres complètes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages généalogiques
Forum du site
Encyclopédie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provençaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les élections à La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A à Z
Archives, souvenirs et écrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et écrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
légales sur le site

Administrateur du site : Jean-Claude Autran 2016