La Seyne-sur-Mer (Var)   Histoire de La Seyne-sur-Mer (Var)
Lexique des termes provençaux et des « mots d'ici »

Lettre L

Retour à l'index alphabétique



Là !

On dit fermement : « Là ! » quand on vous verse à boire et que le niveau désiré est atteint, au lieu de dire : « Stop ! » (c'est bon comme ça, c'est juste ce que je prendrai, ou en prov. n'aï proun, n'i a proun).

Labé, labech

Vent du Sud-Ouest pouvant parfois rouler des vagues très fortes (du grec libos : vent venant de Lybie, pour les Grecs) (cf. eissero, largade, miejour, pounent).

Labéchade

Coup de vent du Sud-Ouest. Si la largade devient mistralade ou, pire, labéchade, alors une houle profonde creuse la mer, avec de lourdes lames que le vent fait déferler en moutonnements infinis.

Lamparo

Pêche au lamparo : pêche de nuit à la lumière d'un lamparo, lampe placée à l'avant du bateau, servant à attirer les poissons.

Lampiger

Faire des éclairs ; éclairer, scintiller (prov. lampeja). On dit aussi faire dei lamp.

Languir (se)

A côté du sens souffrir d'une absence, se languir c'est aussi : être pressé, avoir hâte, de faire quelque chose, d'arriver quelque part. Je me languis que ce soit les vacances. Je me languis d'arriver à la maison.

Larg

Vent larg (vent largue, en terme de marine) : vent de mer venant de l'Ouest, plus fort que le mistralet, mais moins violent que la largade.

Largade

(Prov. largado) : Vent du large, très violent, qui vient du golfe du Lion : « Ça serait déjà les largades de septembre ? ». La mer perd alors immédiatement ses miroitements que remplacent de courtes vagues rageuses.

Larguer

Péter, lâcher un pet. On dit aussi simplement lâcher.

Lauve

Pierre plate et mince servant à couvrir les maisons, grande dalle (prov. lauvas, lausas).

Lauvisse, loouvisse

Schistes sériciteux ou phyllades (du grec phullon (feuille), qui se délitent facilement en feuilles, roches caractéristiques du massif de Sicié et des Maures occidentales, souvent cloisonnés de quartzites blancs.

Lavagnòu

Vent du matin, qui vient de l'Est et accompagne le soleil du levant.

Lave-tripes

Désigne familièrement un potage très clair, un bouillon ou un brouet léger.

Lazare (le Gros)

Célèbre cloche d'une ancienne église de Marseille (?). Son battant était gigantesque. D'où l'expression populaire, qui n'a rien de grivois : « Manjarié ce qué pende o Gros Lazare ! » (Il mangerait ce qui pend au Gros Lazare !). Mais de quelle église de Marseille s'agit-il ? [M. Henri Ribot nous rappelle qu'il y avait à Marseille un certain nombre de Lazare qui pourraient répondre à la question : 1° Saint-Lazare fut le premier évêque de Marseille ; 2° La prison de Saint-Lazare, sur la place de Lenche, où le saint eut la tête tranchée ; 3° Saint-Lazare, célèbre foire de Marseille ; 4° Ospitau de San Laze, hospice de fous de Marseille ; 5° Saint-Lazare était un faubourg de Marseille qui a pris son nom d'un établissement religieux ou hospitalier, fondé dans le quartier depuis une haute époque (Domus S. Lazari de cart, 19 décembre 1269, charte aux archives de la Major. En règle générale, le nom de St Lazare (ou St Laze ou Lazaret ou Laze) était donné aux lieux où l'on accueillait les personnes mises en quarantaine].

Lèbre, lèbro (n.f.)

Lièvre [masculin en français, féminin en provençal : la lèbro]. Le collecteur de peaux criait : « Pèu dé lèbro, pèu dé lapin ! ».

Lènci

Ligne pour la pêche, palangrotte.

Lentille

Grain de beauté.

Lentisclé

Lentisque, ou Pistachier Lentisque (Pistacius Lentiscus), arbuste très commun de la garrigue et du maquis (famille des anacardiacées).

Lévant

Vent d'Est (venant du levant).

Lever

Enlever, retirer. Lever le parler à quelqu'un : ne plus lui adresser la parole. « Je me suis levé une épine du pied ». « Lève-toi du milieu ! ».

Liche (n.f.)

Nom d'un poisson de mer de nos côtes (prov. lico, liche ou leiche), de grande taille, famille des carangidés. Les liches sont des proches parents des petits chinchards, du poisson pilote (Naucrates ductor), du tassergal et des carangues. Leur taille est de 1 m pour Lichia amia et de 30 à 70 cm pour Lichia gadigo et Lichia glauca. Dans d'autres régions, le nom de liche peut être utilisé pour désigner d'autres types de poissons de grande taille, soit du genre Trachynotus, soit [cf. faune de France] du genre Scymnus (Scymnus lichia), ou requin liche, qu'on peut rencontrer en Méditerranée [Précisions fournies par M. Serge Malcor].

Liché, lichet

Fourche-bêche, fourche à bêcher, bêche de Provence, louchet (prov. lichet, luchet).

Lieu

Abréviation pudique ou euphémisme de lieu d'aisance. « Il faut que j'aille au lieu...». D'où le mauvais jeu de mots : « 20 000 mers sous les lieux, au lieu de 20 000 lieues sous les mers ».

Limace

Escargot, petit gris (Helix aspersa), mais plus particulièrement l'escargot aplati rayé de blanc et de divers motifs bruns (Helix nemoralis). À noter que la limace vraie (genres Arion et Limax) est appelée chez nous la limace sans coquille.

Limace de mer

Dans la rade de Toulon, la limace de mer désigne la natice (mollusque gastéropode) Natica millepunctata.

Limacière

Sorte de cage prismatique grillagée où l'on déversait et où l'on laissait purger les escargots avant de les consommer.

Limaçon, limaçoun

Petit escargot, colimaçon (Helix barbara, rhodostoma, scitula, etc.) (cf. escaragòu) utilisé comme appât pour la pêche, parfois cuit et conservé en saumure (limaçoun a l'aigo-sau) ou [Languedoc] dans le vinaigre pour accompagner l'apéritif ("cagaroulette", de l'occitan cacarauleto ou cagarouleto).

Limbert

Lézard vert, grand lézard (Lacerta viridis).

Lingaste, langaste

Tique, ixode (acarien parasite des chiens et d'autres animaux) (prov. lingasto, langasto).

Liqueur

On applique parfois improprement le mot liqueur à d'autres types de boissons. Par exemple, vous faites cadeau d'une bouteille d'apéritif et vous vous entendez dire : « Vé, il nous a apporté une bouteille de liqueur ! ». (cf. mousseux pour champagne).

Lisqué

Coquet, soigné, qui a un soin excessif de son élégance (gandin). « Eh bè ! Aquèu ga, es lisqué ! ».

Longagne, loungagne

Qualifie quelqu'un de nonchalant, lent, lambin, indolent, désespérément long à réaliser quelque chose (prov. loungagne, loungagno). (cf.pastèco veni meloun).

Longue (de)

En permanence, constamment, sans cesse (prov. de-longo). Vous, la bique, vous la sentez de longue, marrit pastre !

Lordùgi

Vertige, malaise, étourdissement, tournoiement, pesanteur de tête, perte momentanée de connaissance (prov. lourdige).

Loto

Au jeu de loto, en famille, le tirage d'un certain nombre de numéros donnait lieu à des commentaires humoristiques. Par exemple, après le tirage du numéro 1, on disait : « le premier de mille ! » ; après le 10, on disait : « dis-putez-vous, mais ne vous battez pas ! », après 14 : « qui torche...» ; après 21 : « le petit conscrit ! A quel âge partira-t-il ? » (c'était le chiffre du tirage suivant) ; 22 : « les deux poulettes » ; 33 : « les deux bossus » ; 77 : « les deux pipes », 90 : « le vieux grand-père ». etc.

Loube (n.f.)

(Prov. loubo) Grande scie, notamment scie à dents de loup (de loubo, louvo, la louve) utilisée en va-et-vient par deux scieurs de long.

Lucrè

Bigleux, atteint de strabisme, guercho, guincho. A rapprocher probablement avec le prov. lugre, lucre, œil et le prov. toulousain lugre, louche.

Lune

En Provence, et par antiphrase, la lune peut signifier le soleil. Il tombe une brave lune ! (La chaleur est accablante).

Lùpi (n.f.)

Loupe, nævus, excroissance de chair, tumeur « Mi siou fa mau a la lupi ! ». Également, bosse, excroissance d'un arbre.




Accès aux autres lettres du lexique :

Retour à la page d'accueil du site



Marius AUTRAN et
Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr


Accès aux œuvres complètes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages généalogiques
Forum du site
Encyclopédie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provençaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les élections à La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A à Z
Archives, souvenirs et écrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et écrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
légales sur le site

Jean-Claude Autran 2016