La Seyne-sur-Mer (Var)   Histoire de La Seyne-sur-Mer (Var)
Lexique des termes provençaux et des « mots d'ici »

Lettres U-V-Z

Retour à l'index alphabétique

Uei

Œil. Lis uei de machotte, de pétugue : Les yeux de chouette, de huppe.

Uou

Œuf. On dit d'un avare : « Tonde lei uous, ferre lei mousco, fa de pessu ou vitres... » (Il tond les œufs, ferre les mouches, et va même jusqu'à pincer la surface des vitres !), ou encore : « Se me vendié d'uous, creiriou que li a leva lei rous » (s'il me vendait des œufs, je croirais qu'il leur a enlevé les jaunes)

Uscle

Odeur de brûlé, de roussi ; brûlure faite à une étoffe. Sente l'uscle: ça sent le brûlé. (Du prov. uscla, flamber, passer par la flamme, brûler, griller, roussir).


Vai

Impératif du verbe ana (aller). Bien que vai signifie la même chose que va ou allez, on l'emploie souvent comme interjection, pour apputer ou ponctuer le discours, chaque fois que le français se contenterait d'un simple allez ! : « Allez vai ! Il en passera encore de l'eau, mais pas dans le canal de Saint-Elme. Vous verrez ce que je vous dis ! ». « Allez vai ! Si le Bon Dieu le veut, nous nous retrouverons encore l'an que vèn ». « Ah vai ! Nous verrons bien ». « Vai te coucha, brave ! ». « Vai te caga ! », etc.

Vaïre

Clairière de sable au milieu d'un fond marin couvert d'algues (cf. mate).

Valaou, valau

Faire un valaou : faire une chute en vol plané. A rapprocher (probablement) de la prononciation varoise de vol (vouol, condensé en val), et avec l'augmentatif au.

Vallat

Fossé, tranchée, ravin, lit d'un torrent. Le Gros Vallat était le ruisseau qui descendait, jusqu'au XIXe siècle, depuis le Pont de Fabre en longeant l'avenue Jean Jaurès et débouchait sur le port à l'extrémité sud du quai Gabriel Péri.

Vé !

Vois ! Regarde ! (impératif singulier du verbe vèire, voir, apercevoir).

Vèn

Vient (3e personne du singulier de l'indicatif du verbe prov. veni, venir, arriver). « A l'an que vèn ! » (A l'année prochaine !). « Ven aqui, moussi ! » (Viens là petit !).

Vendùmi

Vendange, récolte des raisins (cf. vendumia, vendanger ; vendumiaire, vendangeur).

Venir

Verbe utilisé abusivement à la place de devenir. « Ce que c'est, car même, de venir vieux ! ». « L'été, avec le soleil, je viens noire comme une pète ! ». Employé également dans le sens de donner, de provoquer : « Rien qu'à écouter cette histoire, il me vient le batti-batti... », ou encore dans le sens de pousser, croître (par exemple pour les jardiniers) : « A la Sainte-Cécile, on en plante une, il en vient mille... ».

Vents provençaux

Un vent « à arracher la queue aux ânes » (pour un Provençal), ou « à décorner un bœuf » (pour George Sand)

Venta

Nettoyer le grain au vent, vanner. « Deman ventaren lei faiòu mé lei cese » (Demain nous vannerons les haricots et les pois chiches).

Ventadin

Vent léger qui se met à souffler de la terre vers dix heures du matin.

Verbouisset, verd-bouisset

Fragon, petit-houx, plante de la famille des liliacées, portant des baies rouges, commune dans les sous-bois (Ruscus aculeatus).

Verdaou

Variété de poisson de la famille des labridés.

Verguette

Gluau, petite branche frottée de glu, pour prendre les oiseaux (chasse prohibée) (du prov. vergueto, petite verge, baguette, gluau).

Verme

Ver, larve d'insecte, qui ronge les fruits ou les racines. Avé li verme : être sujet aux vers intestinaux.

Vermicelé

Adjectif ou substantif utilisé pour désigner une variété de melons dont l'écorce est striée de fines sinuosités qui imitent des traces de vers. Le terme français est : vermiculé.

Vichou

Oiseau de très petite taille : roitelet, petite fauvette (cf. cici).

Vier

Pénis, membre viril (prov. vié, déformation du français vit, du latin vectis, barre) (cf. aucèu, chichette, chichi, quico, quiquette). Vier d'âne ! (du prov. viédase, ou vié d'ase, sorte d'aubergine) est une insulte grossière. Terme très utilisé comme interjection de dépit : Et vier ! - de refus : Et mon vier ? - de défiance : Vier pour *** ! (écrit dans la cour de récréation à l'attention d'un professeur mal aimé) - de colère ou d'indignation (Exemple : le surveillant général ayant annoncé qu'à l'épreuve de physique du bac il n'y aurait désormais plus qu'un seul sujet, au lieu d'un choix entre trois, un élève [M.H.] s'exclama : « Oh ! Vier ! »).

Vier marin

« Phallus marin » (prov. vié mare), holothurie, concombre de mer, genre d'animal échinoderme à corps cylindrique et à parois épaisses (Holothuria Forskali).

Viéu

Vif, bien vivant. (Mais viéu correspond également à la première personne du présent du verbe voir : je vois, d'où une célèbre querelle entre deux hommes dont l'ami commun était mort subitement devant eux. Le premier s'exclame : « lou mouart ! », à quoi le second répond : « lou viéu ! ». « Ma te diéu qu'es mouart ! ». « Et iéu te diéu que lou viéu ! », etc.).

Villageon

Petit village (prov. vilajoun), hameau. « Et pourtant, sas, La Seyne, c'est un villageon comme nous autres ».

Vin

« Etre plus près de vin(gt) que de quarante » : expression utilisée pour dépeindre la démarche titubante d'un ivrogne.

Vinaigre

Etre vinaigre : être grincheux, avoir un sale caractère. « Aqueou, ès vinaigre ! ». On dirait en français pisse-vinaigre.

Vingrane, mióugrane

Grenade, fruit du grenadier (Punica granatum).

Vint ounglo

« Aco, mi va au vint ounglo ! », dit-on en dégustant un mets délicieux. (Cela me pénètre jusqu'aux extrémités du corps : les 10 ongles des doigts et les 10 ongles des orteils).

Violet, vioulet, viourlet

Animal marin comestible (Microcosmus sulcatus), abondant dans les fonds sableux-vaseux (mates ou fonds à microcosmes), appelé : figue de mer, violet, vioulet, viourlet, bijut, etc. Il appartient à l'embranchement des protocordés, au groupe des ascidies et à la famille des cynthiidés. Le vioulet rouge, ou pero de mar, autrefois rejeté en nombre sur les plages, appartient à un genre voisin (Cynthia, ou Halocynthia papillosa).

Vióuta (se)

Pour les petits oiseaux, action de se frotter dans la terre pour s'épouiller. « Lis aucèu si vióutoun ». (cf. également se vóutra).

Vira

Tourner. « Tant que vire, fà de tours », dit-on en suivant une route particulièrement sinueuse, ou pour qualifier l'attitude d'une personne hésitante, qui tergiverse. On se souvient aussi de la phrase d'un politicien du Midi, qui, au moment de se servir à table et ayant observé que le meilleur morceau se trouvait à l'opposé, dit : « se ère maire ou deputa, farièu vira la France coume fau vira aquèu plat ! », et esquissa le geste de faire tourner le plat de service pour ramener le morceau convoité face à lui. Alors, le convive opposé répliqua : « que siègues deputa ou maire, laissa un pau lou plat coume èro ! ».

Vire-tourne

Expression parfois employée pour dépeindre un parcours ou une situation compliquée (comme : de fil en aiguille...) ou pour abréger un récit (comme : enfin, bref !)

Vire-vire

Manège de chevaux de bois, carrousel (du prov. viro-viro, litt., tourne-tourne). Avoir le vire-vire, c'est avoir la tête qui tourne.

Virgule

Dans les latrines de nos anciennes écoles, où il n'y avait naturellement pas de dévidoir à papier-WC, les virgules témoignaient que les écoliers s'étaient torchés avec le doigt et qu'ils s'étaient essuyés en le frottant sur les murs, donnant ainsi des tracés en forme de virgules...

Voleur !

Juron ou exclamation d'admiration. On dit aussi Voleur de Dieu ! ou Voleur de sort !

Vouei ! Vouais !

Interjection, pour : Oui ! Ouais !

Vouat, Vouatt

Ah ! Vouatt ! (et non Ah ! Voix !) Interjection qui marque un renoncement, un aveu d'échec. [Dérive peut-être de vouat, ou vot : vœu, souhait, désir]. Cf. Adiou botte !

Vougnu

Huileux, oint, graisseux, barbouillé (du prov. ougne, oindre, huiler).

Vóutra (se)

Se vautrer, terme utilisé pour le chat ou le chien qui se gratte le dos dans la terre.

Voye, voïe

Entrain, dynamisme, allant, énergie, vaillance, courage, vigueur, santé (prov. voio). Encuei, ai gairé de voye.




Zigou-zigou

Instrument de pêche tout simple qui se compose d'un long manche au bout duquel est fixé un fragment de ligne de quelque vingt centimètres de long (la brassole) au bout duquel est noué un musclaou (hameçon) et bien sûr un appât, tel une piade (bernard-l'ermite), une esque ou une crevette.

Zou !

Intejection utilisée pour entraîner à l'action, équivalente à : Allons ! Courage ! En avant ! « Allez ! Zou ! On y va ! ».

Zoun, Zounzoun

Onomatopée du son du violon, violon. D'où le verbe zounzouna : bourdonner, bruire, fredonner en imitant un instrument à cordes.




Accès aux autres lettres du lexique :

Retour à la page d'accueil du site



Marius AUTRAN et
Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr



Accès aux œuvres complètes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages généalogiques
Forum du site
Encyclopédie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provençaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les élections à La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A à Z
Archives, souvenirs et écrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et écrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
légales sur le site

Jean-Claude Autran 2016