La Seyne-sur-Mer (Var)   Histoire de La Seyne-sur-Mer (Var)
Retour à la page d'accueil du site

Marius AUTRAN
jcautran.free.fr
Retour au lexique provençal
Quelques vieux textes et récits provençaux

 

Fau s'en ana
(Dr Gantelme, 1820-1870)
 

1.
Quand lou passeroun dins sa gabi,
Enchichini poù plus pieuta ;
Quand l'a plus au foun de la fàbi
Proun d'oli per vougna lou tap ;
Quand la poutiho eis uei s'empego
Que sias viei, mau courous, arna
Es tems de devessa la pego
Fau s'en ana, fau s'en ana.
2.
Quand l'entre-dous de vouasti braio
Jaunejo, sente l'escaufit ;
Quand lou pissarugi s'estraio
Dins lei bas que n'en soun cafi ;
Quand dóu nas vous pende la goutto
E que de tout fes que rena
Vengue lèu la fueio de routo :
Fau s'en ana, fau s'en ana.
3.
Quand poudis plus estre dei festo
Rire, bèure se ni viha
Quand davans la taulo vous resto
Qu'un machourau descaviha
Quand lei chatouno vous fan ligo
E qu'avès èn a li tourna
Es ouro de ferma boutigo
Fau s'en ana, fau s'en ana.
4.
Quand avès plus la visto netto
Quand per ler legi vouaste journau
Vous fau l'adjugo dei luneto
Quand sias blede, cepoun d'oustau
Quand luen doù restouble e de l'augo
A vieùre au lié sias coundana
Es tèms d'ana fuma la maugo
Fau s'en ana, fau s'en ana.
5.
Quand sus lei trancho de viandugi
Poudès plus mouardre a belli dent
Quand vous fau façun e saussigi
Quand lou roustit vous dis plus rèn
Quand v'aduen per plat de riboto
Un pelau de ris safrana
Es tems que vous greisson lei boto
Fau s'en ana, fau s'en ana.
6.
Quand avès plus coumo ei tombado
Qu'un couar passi, estransina
Qu'une cervello en marmelado
Quand lou bouan sen a débana
Quand la cambo en marchant tirasso
Quand poudès plus vous boutouna
Quand sias plus qu'un viei fais d'estrasso
Fau s'en ana, fau s'en ana.

 

Lei Fiheto de Touloun
Lou proumié coublet d'aquelo cansoun, reculi pèr Letuaire, figuro dins lou recuei de Damaso Arbaud. Lis àutri coublet soun esta coumpausa pèr estre canta à l'acampado famihiero tradiciounalo di bougneto, lou 5-3-50.
Traduction française des « Filles de Toulon ».
Le premier couplet de cette chanson, recueilli par Letuaire, figure dans le recueil de Damase Arbaud. Les autres ont été composés par le « targaire » Emile PLAN.

 

Lei fiheto de Touloun
Aimon lei cachoflo
Si manejon lou mentoun
Dien que n'an pas proun.
Ma tanto Nourado
Fasié la salado ;
Maridè sa fiho
'm 'un tambour major
Lei fiheto de Touloun
Aimon lei cachoflo
Si manejon lou mentoun
Dien que n'an pas proun.
Les filles de Toulon
Aiment les artichauts
Elles s'activent le menton
Et disent qu'elles n'en ont pas assez.
Ma tante Norade
Faisait la salade
Elle maria sa fille
Avec un tambour-major.
Les filles de Toulon
Aiment les artichauts
Elles s'activent le menton
Et disent qu'elles n'en ont pas assez.
Lei fiheto de Touloun
An bouano tournuro
Dóu coutet fin qu'ei taloun
An bouano façoun :
An la cambo fino,
La caviho primo,
La taio ben drecho
Un poulit mourroun.
Lei fiheto de Touloun
An bouano tournuro
D'ou coutet fin qu'ei taloun
An bouano façoun.
Les filles de Toulon
Ont belle allure
De la nuque jusqu'aux talons
Elles ont belle façon.
Elles ont la jambe fine
La cheville alerte
La taille bien plantée
Un joli minois.
Les filles de Toulon
Ont belle allure
De la nuque jusqu'aux talons
Elles ont belle façon.
Lei fiheto de Toulon
Soun pas lengo mudo ;
S'un galejaire lei poun,
Li tournon resoun.
Car se soun courouso
Soun gaire crentouso
E qu lei coutigo
Si n'aviso proun
Lei fiheto de Toulon
Soun pas lengo mudo ;
S'un galejaire lei poun,
Li tournon resoun.
Les filles de Toulon
Ont la langue bien pendue
Si un railleur leur lance des pointes
Elles ont la réplique vive.
Car si elles sont polies
Elles ne sont guère timides
Celui qui les chatouille
L'apprend vite à ses dépens.
Les filles de Toulon
Ont la langue bien pendue
Si un railleur leur lance des pointes
Elles ont la réplique vive.
Lei fiheto de Toulon
Coumo lei cigalo,
De voulèu et de cansoun
N'an jamai soun proun.
Que lavon bugado
Touto la journado
Va bèn qu'en faucado
Fagon rejauchoun.
Lei fiheto de Toulon
Coumo lei cigalo,
De soulèu et de cansoun
N'an jamai soun proun.
Les filles de Toulon
Comme les cigales
De soleil et de chansons
N'ont jamais leur saoul.
Qu'elles lavent la lessive
Toute la journée
Ou bien qu'au cours d'une sortie en famille
Elles fassent un pique-nique
Les filles de Toulon
Comme les cigales
De soleil et de chansons
N'ont jamais leur saoul.
Lei fiheto de Toulon
Aimo bèn la danso ;
Van dansa lou rigaudoun
Emé lei garçoun.
Sei gent clignaire
An toùt per li plaire,
An bello paraulo
E l'argènt mignoun.
Lei fiheto de Toulon
Aimo bèn la danso ;
Van dansa lou rigaudoun
Emé lei garçoun.
Les filles de Toulon
Aiment bien la danse
Elle vont danser le rigaudon
Avec les garçons.
Leurs charmants prétendus
Ont tout pour leur plaire
Ils ont la parole aisée
Et la bourse facile
Les filles de Toulon
Aiment bien la danse
Elle vont danser le rigaudon
Avec les garçons.
Lei fiheto de Toulon
An la renoumado
D'escoucha sènso façoun
Leissant lei cantoun.
Mai acò 's nasco
Pèr lei vièii masco
An bèn mi de gàubi
E mai de resoun.
Ei fiheto de Toulon
Degun fa la figo
Tout lusis dins sei meisoun
Meme lei cantoun.
Les filles de Toulon
Ont la renommée
De balayer sans façon
En oubliant les coins.
Mais ce sont des mensonges
Dignes de vieilles sorcières
Elles ont bien plus de savoir faire
Et plus de raison.
Aux filles de Toulon
Personne ne fait la pige
Tout brille dans leurs maisons
... même les coins !

 


Aqueou pouarc de pichoun (chanson)

[texte incomplet, provenant de la mémoire familiale]

 

 

Meste Pignatele, n'ai un sacré biou, n'ai un sacré biou
Mon enfant es une graine, lou massacrariou, lou massacrariou
Ai beou a li faire de remountrance aqui mé duis pount
S'embarbouille de pitance, Aqueou pouarc de pichoun,
Aqueou pouarc de pichoun !

 

Quand lou mandi a l'escole, habilla de nou, habilla de nou
É qué li diou Nicole, marche coume foou, marche coume foou
Lou soir aquel auguzaïre (?) arrive à la meisoun
Lou cuou li sortié dei brayo, Aqueou pouarc de pichoun,
Aqueou pouarc de pichoun !

 

Quand lou metti à la taoule, sembl'un animaou, sembl'un animaou
Père, rote, miaoule, coumo un pouarc malaou, coume un pouarc malaou
----------------

 

Soun peirrin qu'es un compaïre
Tóutei jour l'anan, tóutei jour l'anan
----------------
Mi mis la man soto lou mentoun...
Lou soir la dira a soun paire, aqueou pouarc de pichoun
Aqueou pouarc de pichoun !

 

Es tout lou portrait de soun paire, aqueou pouarc de pichoun,

Aqueou pouarc de pichoun !

 

 
A suivre (page en travaux)
 
 

Accès au lexique provençal :

Retour à la page d'accueil du site



Marius AUTRAN et
Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr



Accès aux œuvres complètes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages généalogiques
Forum du site
Encyclopédie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provençaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les élections à La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A à Z
Archives, souvenirs et écrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et écrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
légales sur le site

Jean-Claude Autran 2016