La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer
Les élections à La Seyne-sur-Mer depuis 1945
jcautran.free.fr
Page d'accueil du site

Documents divers sur l'histoire de La Seyne
Toutes les élections à La Seyne
Les autres élections municipales
Elections municipales (et communautaires) de 2014

Autres élections municipales à La Seyne : 1945, 1947, 1950, 1953, 1959, 1965, 1971, 1977, 1983, 1984, 1985, 1989, 1995, 2001, 2008, 2014


 
Généralités sur ces élections municipales et sur le mode de scrutin
Tous les candidats, liste par liste, avec leur profession de foi
Résultats du premier tour
Listes présentes au second tour
Résultats du second tour
Composition du nouveau Conseil municipal (2014-2020)
Commentaires sur les élections municipales de 2014 en France
Autres documents sur les élections municipales de 2014




Généralités sur ces élections municipales et sur le mode de scrutin 

Les élections municipales ont lieu tous les six ans dans l'ensemble des communes françaises. Les élections municipales de 2014 sont organisées les 23 et 30 mars 2014.

Ces élections municipales permettent le renouvellement des conseils municipaux des 36 681 communes françaises. Pour la première fois, les conseillers communautaires représentant les communes de plus de 1 000 habitants au sein des intercommunalités à fiscalité propre sont également élus en même temps et sur le même bulletin, alors que les représentants des communes de moins de 1 000 habitants sont déterminés par l'élection des maires et adjoints.

La loi du 17 mai 2013 a modifié le mode de scrutin : le seuil d'application du scrutin majoritaire a été abaissé et celui-ci ne concerne plus que les communes de moins de 1 000 habitants (au lieu de 3 500 auparavant). Cette réforme a notamment pour objet d'imposer le respect des règles de parité entre femmes et hommes dans les 6 659 communes dont la population est comprise entre 1 000 et 3 500 habitants : « alors que les femmes représentent 48,5 % des conseillers municipaux dans les communes de 3 500 habitants et plus à l’heure actuelle, elles ne sont que 32,5 % dans les communes de moins de 3 500 habitants. Avec le nouveau seuil, ce sont environ 10 000 femmes supplémentaires qui doivent faire leur entrée dans les instances communales, au moins dans les assemblées délibérantes ». Elle vise également à favoriser la parité dans les intercommunalités.

De plus, les électeurs des communes de 1 000 habitants et plus élisent désormais sur le même bulletin de vote les représentants de la commune au conseil communautaire.

Les modes de scrutin sont les suivants :

- Communes de moins de 1 000 habitants : scrutin majoritaire plurinominal avec panachage. Au premier tour, des candidats sont élus s'ils ont obtenu la majorité absolue et le vote d'au moins le quart des électeurs inscrits ; au second tour, la majorité relative suffit. Depuis la loi du 17 mai 2013, on ne peut plus être élu si l'on n'a pas préalablement fait acte de candidature10.
- Communes de 1 000 habitants et plus (cas de La Seyne-sur-Mer) : scrutin proportionnel de liste avec prime majoritaire. Au premier tour, la liste qui remporte la majorité absolue et le vote d'au moins le quart des électeurs inscrits remporte 50 % des sièges, le reste est réparti entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. Si aucune liste n'obtient la majorité absolue, un second tour a lieu auquel peuvent se présenter les listes ayant réuni au moins 10 % des suffrages exprimés au premier tour (les listes ayant obtenu au moins 5 % peuvent fusionner avec une liste qualifiée pour le second tour). Au second tour, la liste arrivée en tête obtient 50 % des sièges et le reste est réparti entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 %. En application de la loi n° 2007-128 du 31 janvier 2007 sur la parité, les listes doivent être composées alternativement d'un candidat de chaque sexe.






Tous les candidats, liste par liste, avec leur profession de foi


Liste Daniel-Raoul CANÉPA

CANÉPA Daniel-Raoul
LAZOU Lydie
CANAVESIO-GRISERI Laurent
FRANCICA Rose
JEDDOU Salah
LAFFANOUR Claude
SERENC Guy
LLORENS EP MADEC Claudette
NOBILI Étienne
SAFTI Asma
SLIMANI Ahmed
CORNIEAU Isabelle
DELIBES Jean-Louis
DUPONT Valérie
HOULNÉ Jean-Claude
WATEL Edwige
FONTAINE Bruno
KÖNIG Alexandra
CARPENTIER Philippe
SAFTI Nabila
DELORT Jean-Marie
MENU Nicole
MOREAU Guy
CASUBOLO Sabrina
GOMIS Auguste
PARISSOT Monique
FILMON Jacques
ROGÉ Fabienne
ROSELLINI Francis
BIGOT Arlette
CORNIEAU Samuel
ZERFAOUI Chahinase
OUBENTI Rachid
CEVAER Marie
GREFF Philippe
LAFOREST Paulette
GAVEAU François
CANE Nicole
SALVATORE-ARNAUD Kevin
LEPOIX Jacqueline
COJEAN Roger
MALEYRAN Mariette
SANTONI Eric
MADEC Catherine
MOREL Robert
YOUSSOUFI Fatima
GROUX Pierre-Henri
LEBLANC Jacqueline
ZUNINO Cyril




Liste Jean-Pierre COLIN

COLIN Jean-Pierre
NAHON Hermance
MINNITI Joseph
DECINTAZ Martine
ESTIENNE Jean-Louis
CHENET Corinne
FERRETTI Bernard
BOUKEMIS Beebish
BLANC Alain
De GAULLE Nathalie
MURATORE Franck
VIEUXBLED Carole
MATHIEU Jean-Pierre
CELTON Françoise
TIDONA Thierry
VALLET Annie
BOUSBIH Fathi
DEVOTO Isabelle
JACQUIN Christophe
TOSELLO Aurore
CAMPS Philippe
TONDUT Jacqueline
SANGUIN William
TODISCO Morgane
Dr BLANC Alain
PALOMBO Andréa
GOMIS Alain
SORIANO Nathalie
MARTINEZ Daniel
MALANCA Martine
WILPERT Joël
IZARD Annick
DIATTA Alpha
DEMURTAS Martine
CRÉTIN Jean-Philippe
CANNONERO Véronique
SUIRE Jacky
BOUREAU Catherine
BENALAL Grégory
BOUTILLET Déborah
DI-MEGLIO Yves
ARDUCA Josiane
FIESCHI Jacques
TABILLON Nicole
MOUREY Gabriel
LOPPI Marta
LE MOIGNE Patrice.
MONNET-OGNO Claudine
ANDREOZZI Robert




Liste Damien GUTTIEREZ

GUTTIEREZ Damien
PEUGEOT Reine
HOUVET Joël
SANCHEZ Virginie
BALDACCHINO Alain
GRANET Dominique
FOUILHAC Patrick
TARDITI Danielle
AUGER Cédric
MIRALLES Nathalie
PERDA François
LOPEZ Geneviève
VIALLA Robert
VENEZIA Benedetta
GIORDANO Thierry
MONTUBERT Mauricette
DUTTO Gérard
AMMIRATI Nathalie
BERESLOW Sylvain
DELCOUS Martine
BRINON Alexis
CILIA Carole
RIVIECCIO Éric
RUIZ Joséphine
BERESLOW David
BONNAFFOUX-PERPOLI Ginette
RUZAILH Roland
DOCHERTY Mary
GALLl-DOUANI Jean
BASILE Magali
MAGRO Gilbert
CLEMENT Sonia
BRINON François
AMBROSI Sabine
LECOUSTRE Patrick
NOUGAT Sophie
TUMBACH Valentin
ALEXIS Élodie
VILLATIER Olivier
MILAN Liliane
GRISOLET Daniel
VERGIN Geneviève
ASLANIS Georges
JUANEDA Marie-France
GERONI Pierre
BERTRAND Huguette
DE FALCO Vincent
VACCA Corinne
LECOCQ Claude


Liste Patrick MARTINENQ

MARTINENQ Patrick
HERMIER Odile
TOZELLO Éric
LE BACHELET Christiane
TEISSEIRE Gilles
BALLO Aminata
TOUATY René
TIMELLI Chiraze
CHIANTARETIO Robert
KOUTCHÉRAWY Orélie
LEROY Martial
LE BACHELET Hélène
LENNE Laurent
RUIZ Sophie
MARTINENQ Philippe
BELMUDES Valérie
BRESSAN Henri
BOUSSANDEL Souhira
LEFEBVRE Marc
FERRARI Christiane
PHAM XUAN PHAT
GOMIS Angélique
BEGUE Maurice
EL AGRIBI Kamilia
MARTINO André
DANNER Sophie
DUROCHER Laurent
ZAHAF Yousra
CAILLOL Marcel
GIANNETTI Évelyne
BARGOIN Jean Claude
NYSSEN Anne Andrée
TABUSSE Sylvain
PEREZ,LOPEZ Dominique
BOT Charles
MESNER Évelyne
DELFINO Didier
BRUNEL Denise
CALONE Michel
ZANNA Francine
OUALI DADA Abdellatif
PETIT Catherine
GIANNETTI Michel
M'HAMED Sahra
TOUATY Boris
VIGUIER Florence
GALLARDO Christophe
BEN MESSAOUD Yasmina
PONTET Georges



Liste Gilbert PEREA

PÉRÉA Gilbert
LAUBIGNAT-CADIOU Florence
Dr LEPORTOIS Olivier
BRUNEL-LEPORTOIS Véronique
SENARD Jean-Jacques
CORNE Christiane
Dr CHUNG Jacques
GEMON Gislaine
ROSA Guy
GERMONl-MARKU Nelly
GIRARD Jacques
TACIAK Sophie
TACIAK Denis
HALABI Huria
COSTE Gérard
CUADRADO Christelle
MASSON Jean-Marc
BERTOLOTTO Marie
DAVID Ludovic
COZETTE Claire
PERRIN Cédric
HAMAYA Sonia
ALATZO David
BENDENOUN Johanna
LA GRASSA Jean-Louis
WEIL Nicole
ALCINA Thierry
TURPIN Nelcie
HALABI Meddy
STREICHEMBERGER Christiane
CORNIGLION Christophe
MORABITO-ALATZO Céline
BENDENOUN Bernard
KOUE CHON LIM Marie
SAVY Gilles
SENAT Patricia
BARAGATTI Antoine
IACONO Andrée
STANISAJEVIC Vladimlr
GRENAT Sabine
ROULLEAUX Patrick
BARNAUD Véronique
MAGLIOLO Christian
COQUARD Françoise
BONNEFOY Jean-Claude
TCHEREMISSINOFF Monique
BLASI Patrick
BARDET Marcelle
PEREZ Georges


Liste Laurent RICHARD et Christine SAMPERE

RICHARD Laurent
SAMPÉRÉ Christine
PALMARINI Laurent
COSTAGLIOLA Valérie
MORAND Cédric
NICOLAS Odette
BILLOIR Thierry
TRAVERSA Marie
BASTIE François
CARDIA Aïcha
SIEUZAC Hugo
FERRARA Léa
HENNEBOIS Jonas
DELAYE Dominique
LEROY Thierry
PIERRE Georgette
GUILLEMIN Bruno
MAZE Jacqueline
FERRARA Frédéric
FLAMENT Solange
SAMPERE Richard
FONTAINE Valérie
BAGOT Christophe
MAMMOLITI Elvira
HUGUES Robert
CARRERE Françoise
PERILLO Marcel
CRUZILLE Ghislaine
JOUDI Lotfi
JAVEGNY Eliane
GIRARD Christophe
RANDRIANIZAHANA Eliane
LOJEWSKI Gérard
DE GRACE Aurélie
NOEL Pascal
BOULAABA Najoua
SIEUZAC Alain
FERRAT Amandine
BOULAABA Hassine
HOUSNI Naïma
BILLOIR Ghislain
CAPUT Colette
JEAN Michel
AMRAOUI Khaltoum
TRAVERSA Alain
GOSSE Claudine
SABATIER Yves
COSTAGLIOLA Gilberte
GONIN Robert


Liste Philippe VITEL

VITEL Philippe
BICAIS Nathalie
GROUX Christian
TORRES Sandra
SAMY Frédéric
MARCHESINI Sandie
LE SAUSSE Philippe
ARGIOLAS-PAGANELLI Marie-Claude
VINCENT Romain
DEOUS Danielle
LAURENT Philippe
VELEMIR Denise
CHAPPARO Alain
CHÉREAU Nadine
BECCARIA Gérard
JACQUOT Nathalie
POULET Jean-Daniel
BRACHET Monique
GABRIELE Henri
GOMIS Cepa
VAISSIERE Thierry
JOSÉ Sarah
EVEN Jacques
CAMATTE Sophie
LANCELLOTTA Stéphane
FROMENT Isabelle
REYRE Jean-Marie
CUNIBERTI Christine
MAMINO Patrice
RONAT Céline
FUENTES André
CROCHET Isabelle
BUONUMANO Raphael
SERRA Gislaine
TOUCAS François
ANNOT Lucienne
QUIVIGER Marc
COGNON Isabelle
HEMERY Jean-Pierre
VERGES Fabienne
LAVEDRINE Jean-Michel
FARGE Sophie
AUSSERRE Sébastien
DIMAJO Danielle
CHASSAGNAC Jean-Claude
PIELAWSKI Olivia
CEBE Maxence
MARCILLAT Marie-Ange
MARCELIN Jacques



Liste Marc VUILLEMOT

VUILLEMOT Marc
LEGUEN Raphaële, née FRAPOLLI
CIVETTINI Anthony
REVERDITO Denise, née ORTIGUE
ASTORE Claude
BOUCHEZ Marie
BIGEARD Jean-Luc
AMBARD Martine
BARLO Christian
RENIER Isabelle, née BEUNARD
PICHARD Christian
JOURDA Cécile, née ALBERTI
MARRO Éric
ARNAL Joëlle, née RESTAGNO
MAZIANE Rachid
PEREZ-LOPEZ Danielle, née DIMO
GAVORY Yves
LEON Jocelyne, née CASTILLO
BOUTEKKA Makki
JAMBOU Christiane, née PEIRÉ
BRUNO Jean-Luc
HOUBART Michèle, née PORTELLI
ANDRAU Olivier
BAUDIN Any, née BELMONTE
POUPENEY Pierre
CYRULNlK Florence, née GILIS
TEISSEIRE Robert
VIAZZI Marie, née CARRIGLIO
DINI Claude
ARRAR Salima
CORREA Louis
SCAJOLA Corinne, née POLLET
GHARBI Riad
REANO Bouchra, née JEBRI
DIMEK Christopher
MILLE Nathalie, née PANERO
BLECH Daniel
ARDOINO Annie, née THIRION
TAURINES Jean-Jacques
JEGOU Joelle, née FILIPPI
RELIAUD Cyril
PEREZ Marthe, née RUIS
STEGER Daniel
CITTADINI Annie, née PRADIER
DIMIER Rémy
MAZOYER Angélique
CODACCIONI Toussaint
LECLER Janine
GUILLARD Arnaud



NB. Sur les 392 candidats (49 par liste x 8 listes), 293 (soit près de 75 %) se présentaient pour la première fois à La Seyne-sur-Mer, tandis que 99 avaient déjà été candidats une ou plusieurs fois dans le passé. Mais ce pourcentage différe beaucoup d'une liste à une autre comme le précise le tableau ci-dessous :

Tête de liste
Candidats pour la première fois
Ayant déjà été candidats
Ces derniers, sur les listes de :

Nombre
%
Nombre
%

PÉRÉA
  48

    1

Péréa (1)
RICHARD   43

    6

Paul (1), Martinenq (1), Vuillemot (2), Koechly (2)
CANÉPA   41

    8

Sananès (1), Martinenq (1), Capobianco (2), Pin (1), A. Paecht (1), Joyan (3), Bicais (1)
COLIN
  40

    9

Hérisson (2), Bigeni (1), Pin (1), Bicais (2), Joyan (1), A. Paecht (7)
GUTTIEREZ
  38

  11

Ferrigno (1), Scaglia (3), Kerhoas (1), Lecocq (1), Neumayer (1), de Maynard (2), Péréa (5), Houvet (10)
MARTINENQ
  33

  16

Hérisson (1), Paul (5), Pin (1), Capobianco (1), Reverdito (1), Bicais (1), Vuillemot (1), Martinenq (21)
VITEL
  31

  18

Scaglia (12), Sananès (1), Hérisson (1), Martinenq (2), Péréa (1), A. Paecht (15), Pin (1), Bicais (2), Joyan (2)
VUILLEMOT
  19

  30

Blanc (2), Paul (14), Michel (1), Koechly (4), Reverdito (3), A. Paecht (1), Vuillemot (22)
Total :
293

  99



On rappelle, en se limitant aux noms cités ci-dessus, que Mme Nathalie Bicais avait conduit une liste en 2008 ; M. Marceau Bigeni en 1995 ; M. Maurice Blanc en 1983, 1984 et 1985 ; M. Guillaume Capobianco en 2001 et 2008 ; M. Michel de Maynard en 2001 ; M. Ferrigno en 1977 ; M. François Hérisson en 1995 ; M. Joël Houvet en 2008 ; Mme Michèle Joyan en 2008 ; M. Pierre-Yves Kerhoas en 1989 ; M. Marcel Koechly en 2008 ; M. Claude Lecocq en 1995 ; M. Patrick Martinenq en 1995, 2001 et 2008 ; M. Jean Michel en 1989 ; M. Pierre Neumayer en 1985 et 1989 ; M. Arthur Paecht en 1977, 2001 et 2008 ; M. Maurice Paul en 1989, 1995 et 2001 ; M. Gilbert Péréa en 2001 ; M. Jean Pin en 2001 ; Mme Denise Reverdito en 2001 ; M. Julien Sananès en 1989 ; M. Charles Scaglia en 1965, 1983, 1984, 1985, 1989 et 1995 ; M. Marc Vuillemot en 2008.

En 2014, les candidats les plus anciens (par rapport à la date de leur première candidature) seraient ainsi : Marc QUIVIGER (candidat pour la première fois sur la liste d'Arthur PAECHT de 1977 puis sur la liste de Charles SCAGLIA de 1983), André FUENTES
(liste de FERRIGNO de 1977), Joël HOUVET (liste de FERRIGNO de 1977 et liste de Chales SCAGLIA de 1983), Raphaël BUONUMANO et François TOUCAS (liste de Charles SCAGLIA de 1983) et Toussaint CODACCIONI (liste de Maurice BLANC de 1984).

Voir notre
« Petite histoire des élections municipales à La Seyne depuis 1935 »


Résultats du premier tour :



Nombre
% / inscrits

Inscrits

45 469
100,00 %

Abstentions

18 799
  41,34 %

Votants

26 670
  58,66 %

Nombre
% / votants

Blancs et nuls

    703
    2,64 %

Exprimés

25 967
   97,36 %


Voix
% / exprimés
Résultat

Liste Marc VUILLEMOT, PS, maire sortant
Liste Damien GUTTIEREZ, FN
Liste Philippe VITEL, UMP
Liste Jean-Pierre COLIN, UDI
Liste Patrick MARTINENQ, SE
Liste Laurent RICHARD, FdG
Liste Gilbert PÉRÉA, SE
Liste Daniel-Raoul CANÉPA, DVD

7 598
6 822
4 409
3 325
1 460
  843
  827
  683

29,26 %
26,27 %
16,98 %
12,80 %
 5,62 %
 3,25 %
 3,18 %
 2,63 %

BAL
BAL
BAL
BAL
-
-
-
-


Var-Matin, 24 mars 2014
Var-Matin, 24 mars 2014

 
Résultats bureau par bureau - Var-Matin, mardi 25 mars 2014

 



Listes présentes au second tour :


Liste Marc Vuillemot

VUILLEMOT Marc
LEGUEN Raphaële, née FRAPOLLI
CIVETTINI Anthony
REVERDITO Denise, née ORTIGUE
ASTORE Claude
BOUCHEZ Marie
BIGEARD Jean-Luc
AMBARD Martine
BARLO Christian
RENIER Isabelle, née BEUNARD
PICHARD Christian
JOURDA Cécile, née ALBERTI
MARRO Éric
ARNAL Joëlle, née RESTAGNO
MAZIANE Rachid
PEREZ-LOPEZ Danielle, née DIMO
GAVORY Yves
LEON Jocelyne, née CASTILLO
BOUTEKKA Makki
JAMBOU Christiane, née PEIRÉ
BRUNO Jean-Luc
HOUBART Michèle, née PORTELLI
ANDRAU Olivier
BAUDIN Any, née BELMONTE
POUPENEY Pierre
CYRULNlK Florence, née GILIS
TEISSEIRE Robert
VIAZZI Marie, née CARRIGLIO
DINI Claude
ARRAR Salima
CORREA Louis
SCAJOLA Corinne, née POLLET
GHARBI Riad
REANO Bouchra, née JEBRI
DIMEK Christopher
MILLE Nathalie, née PANERO
BLECH Daniel
ARDOINO Annie, née THIRION
TAURINES Jean-Jacques
JEGOU Joelle, née FILIPPI
RELIAUD Cyril
PEREZ Marthe, née RUIS
STEGER Daniel
CITTADINI Annie, née PRADIER
DIMIER Rémy
MAZOYER Angélique
CODACCIONI Toussaint
LECLER Janine
GUILLARD Arnaud


Liste Philippe Vitel - Jean-Pierre Colin (après fusion)

VITEL Philippe
BICAIS Nathalie
COLIN Jean-Pierre (*)
TORRES Sandra
VINCENT Romain
CHENET Corinne (*)
MINNITI Joseph (*)
MARCHESINI Sandie
ESTIENNE Jean-Louis (*)
DEOUS Danielle
SAMY Frédéric
NAHON Hermance (*)
FERRETTI Bernard (*)
ARGIOLAS-PAGANELLI Marie-Claude
LE SAUSSE Philippe
DE CINTAZ Martine (*)
BECCARIA Gérard
BOUKEMIS Beebish (*)
LAURENT Philippe
VELEMIR Denise
BLANC Alain (*)
GOMIS Cepa
MURATORE Franck (*)
JOSÉ Sarah
VAISSIERE Thierry
VIEUXBLED Carole (*)
MATHIEU Jean-Pierre (*)
CAMATTE Sophie
GABRIELE Henri
TONDUT Jacqueline (*)
POULET Jean-Daniel
FROMENT Isabelle
LANCELLOTTA Stéphane
PALOMBO Andréa (*)
TIDONA Thierry (*)
CUNIBERTI Christine
MAMINO Patrice
TOSELLO Aurore (*)
REYRE Jean-Marie
CELTON Françoise (*)
LAVEDRINE Jean-Michel
DIMAJO Danielle
MARTINEZ Daniel (*)
VALLET Annie (*)
EVEN Jacques
ANNOT Lucienne
SANGUIN William (*)
SORIANO Nathalie (*)
HEMERY Jean-Pierre


(*) Issus de la liste COLIN


Liste Damien Guttierez

GUTTIEREZ Damien
PEUGEOT Reine
HOUVET Joël
SANCHEZ Virginie
BALDACCHINO Alain
GRANET Dominique
FOUILHAC Patrick
TARDITI Danielle
AUGER Cédric
MIRALLES Nathalie
PERDA François
LOPEZ Geneviève
VIALLA Robert
VENEZIA Benedetta
GIORDANO Thierry
MONTUBERT Mauricette
DUTTO Gérard
AMMIRATI Nathalie
BERESLOW Sylvain
DELCOUS Martine
BRINON Alexis
CILIA Carole
RIVIECCIO Éric
RUIZ Joséphine
BERESLOW David
BONNAFFOUX-PERPOLI Ginette
RUZAILH Roland
DOCHERTY Mary
GALLl-DOUANI Jean
BASILE Magali
MAGRO Gilbert
CLEMENT Sonia
BRINON François
AMBROSI Sabine
LECOUSTRE Patrick
NOUGAT Sophie
TUMBACH Valentin
ALEXIS Élodie
VILLATIER Olivier
MILAN Liliane
GRISOLET Daniel
VERGIN Geneviève
ASLANIS Georges
JUANEDA Marie-France
GERONI Pierre
BERTRAND Huguette
DE FALCO Vincent
VACCA Corinne
LECOCQ Claude




Résultats du second tour :


Nombre
% / inscrits

Inscrits

45 469
100,00 %

Abstentions

16 054
  35,31 %

Votants

29 415
  64,69 %

Nombre
% / votants

Blancs et nuls

    744
  2,53 %

Exprimés

28 671
97,47 %

Voix
% / exprimés
Résultat
  • Liste Marc VUILLEMOT
  • Liste Damien GUTTIEREZ
  • Liste Philippe VITEL
11 511
  8 716
 8 444
40,14 %
30,40 %
29,45 %
35 élus
  7 élus
  7 élus

Var-Matin, lundi 31 mars 2014
Résultats bureau par bureau - Var-Matin, mardi 1er avril 2014




Composition du nouveau Conseil municipal (mars 2014)

Majorité :
Marc VUILLEMOT, Raphaëlle LEGUEN, Anthony CIVETTINI, Denise REVERDITO, Claude ASTORE, Marie BOUCHEZ, Jean-Luc BIGEARD, Martine AMBARD, Christian BARLO, Isabelle RENIER, Christian PICHARD, Cécile JOURDA, Éric MARRO, Joëlle ARNAL, Rachid MAZIANE, Danielle PEREZ-LOPEZ, Yves GAVORY, Jocelyne LEON, Makki BOUTEKKA, Christiane JAMBOU, Jean-Luc BRUNO, Michèle HOUBART, Olivier ANDRAU, Any BAUDIN, Pierre POUPENEY, Florence CYRULNIK, Robert TEISSEIRE, Marie VIAZZI, Claude DINI, Salima ARRAR, Louis CORREA, Corinne SCAJOLA, Riad GHARBI, Bouchra REANO, Christopher DIMEK (Liste Pour La seyne, aujourd'hui, demain, ensemble !)

Opposition :

1) Groupe UMP [Les Républicains] - UDI
Philippe VITEL*, Nathalie BICAIS, Jean-Pierre COLIN, Sandra TORRES, Romain VINCENT, Corinne CHENET, Joseph MINNITI (Liste Unis, faisons gagner La Seyne)

* Le 21 octobre 2014, confronté à la loi de non-cumul des mandats, Philippe VITEL, déjà député et conseiller général, annonce qu'il abandonne son mandat de conseiller municipal d'opposition. Il est remplacé au conseil municipal par la suivante de la liste, Sandie MARCHESINI.

2) Groupe Front national
Damien GUTTIEREZ***, Reine PEUGEOT**, Joël HOUVET**, Virginie SANCHEZ, Alain BALDACCHINO, Dominique GRANET, Patrick FOUILHAC (Liste La Seyne change en bleu marine)

** Reine PEUGEOT et Joël HOUVET quittent le groupe Front national en octobre 2014 et rejoignent Debout la France
*** Damien GUTTIEREZ, déjà suspendu pour deux ans du Front national le 8 mars 2016, quitte le groupe FN du conseil municipal au cours de la séance du 15 mars 2016. Il est exclu du FN le 16 mars 2016. Les élus FN, dont la chef de file est désormais Virginie SANCHEZ, mais réduits à quatre, ne peuvent plus constituer un groupe (minimum : cinq)


Élus au conseil communautaire :

Marc VUILLEMOT, Raphaële LEGUEN, Anthony CIVETTINI, Denise REVERDITO, Claude ASTORE, Marie BOUCHEZ, Christian BARLO, Cécile JOURDA, Damien GUTTIEREZ, Reine PEUGEOT, Philippe VITEL, Nathalie BICAIS


Les délégations des adjoints et conseillers municipaux (mars 2014)

DÉLÉGATIONS DES ADJOINTS



Raphaële LEGUEN, 1ère adjointe
- Mer, ports et littoral, économie maritime, relations avec la Marine nationale
- Marchés publics, gestion des délégations de services publics, jurys de concours
- Relations aux cultes

Anthony CIVETTINI, 2ème adjoint
- Industrie, artisanat, commerce, marchés forains, foires, salons, valorisation des espaces à vocation industrielle, artisanale, commerciale, touristique, agricole
- Coordination de la « politique de la ville »

Denise REVERDITO, 3ème adjointe
- Aménagement durable du territoire urbain et périurbain, urbanisation, cohérence territoriale communale, espaces verts, naturels, agricoles et forestiers, maîtrise des énergies, règlement de publicité



Claude ASTORE, 4ème adjoint
- Sécurité et tranquillité publiques, dynamisation de la police municipale, relations à la police nationale, réglementation des marchés forains et de l’occupation du territoire, police de l’environnement et de l’urbanisme
- Voiries, réseaux, éclairage urbain, bâtiments communaux

Marie BOUCHEZ, 5ème adjointe
- Sports
- Politiques intercommunales, mobilisation des collectivités territoriales pour le territoire

Jean-Luc BIGEARD, 6ème adjoint
- Mobilités et transports, mobilisation de l’action communale et intercommunale pour les besoins de la commune, schémas de déplacements, de transports et de stationnement, éco-mobilité, inter-modalité
- Prévention de la délinquance, prévention des risques, relations à la justice et aux institutions de prévention et de secours, accompagnement des victimes



Martine AMBARD, 7ème adjointe
- État Civil, cimetières, crématorium
- Élections
- Dynamisation de l’accès aux services communaux
- Mobilisations et relations aux partenaires sociaux pour la défense des services publics

Christian BARLO, 8ème adjoint
- Éducation scolaire, relations à l’Éducation nationale et à l’enseignement privé, temps périscolaires méridiens

Isabelle RENIER, 9ème adjointe
- Développement social urbain, insertion sociale et professionnelle, mobilisations des acteurs économiques, des institutions de formation et d’accompagnement vers l’emploi pour l’insertion, prévention des discriminations



Christian PICHARD, 10ème adjoint
- Promotion de la ville, tourisme
- Protocole, relations aux associations patriotiques et aux anciens combattants

Eric MARRO, 11ème adjoint
- Cultures, festivités et animations

Joëlle ARNAL, 12ème adjointe
- Renouvellement, rénovation et redynamisation du cœur de ville, mobilisation et cohérence globale de l’action sur le centre historique en matière d’habitat, d’équipements publics, d’aménagements urbains, d’appui à la dynamisation des commerces sédentaires et forains, de l’animation sociale et culturelle
- Présidence, animation et suivi des instances paritaires (CAP/CTP/CHSCT)


Rachid MAZIANE, 13ème adjoint
- Politiques de la famille, de la petite enfance, des personnes âgées, des solidarités sociales

Makki BOUTEKKA, 14ème adjoint
- Mobilisation et cohérence globale de l’action sur la jeunesse et les jeunes adultes, en matière d’aménagements urbains, de logement, de déplacements, de santé, de sécurité, de formation, de loisirs, d’accès au sport et à la culture, d’insertion sociale et professionnelle


DÉLÉGATIONS DES ADJOINTS DE QUARTIERS



Danièle DIMO-PEREZ-LOPEZ, adjointe de quartiers Ouest
- Mobilisation et cohérence globale de l’action sur les seniors, en matière d’aménagements urbains, de logement, de déplacements, de santé, de sécurité, de formation, de loisirs, d’accès au sport et à la culture, et d’insertion sociale

Jocelyne LEON, adjointe de quartiers Sud

Jean-Luc BRUNO, adjoint de quartiers Centre et Est

Christiane JAMBOU, adjointe de quartiers Nord


DÉLÉGATIONS DES CONSEILLERS MUNICIPAUX


Florence CYRULNIK
- Préservation et valorisation du patrimoine
- Archives, musées

Any BAUDIN
- Mobilisation et cohérence globale de l’action sur les personnes handicapées, en matière d’aménagements urbains, de logement, de déplacements, de santé, de sécurité, de formation, de loisirs, d’accès au sport et à la culture, d’insertion sociale et professionnelle

Michèle HOUBART
- Maison des services publics


Robert TEISSEIRE
- Adduction de l’eau publique, commission FACE
- Animation de la présence municipale dans les événements publics sportifs

Claude DINI
- Projets des arts et des expressions

Corinne SCAJOLA
- Animations centre ville


Pierre POUPENEY
- Projets des établissements socio-culturels, relations aux établissements culturels intercommunaux
- Politique des temps et des rythmes, bureau des temps

Yves GAVORY
- Habitat, logement, relations aux bailleurs sociaux

Marie VIAZZI
- « Allô La Seyne », suivi des comités d'usagers de services publics et des Comités d’intérêt local


Cécile JOURDA
- Propreté urbaine, gestion des déchets
- Protection des animaux et gestion de la présence animale dans la ville
- Promotion de l’identité provençale et occitane dans la ville, l’espace public et les politiques culturelles

Riad GHARBI
- Restauration communale, éducation à l’alimentation, promotion des circuits courts de distribution

Salima ARRAR
Pas de délégation à ce jour


Bouchra REANO
- Promotion de l’égalité de genre dans l’espace public, dans les politiques de solidarité, de prévention et d’insertion, de formation, de culture et de sport - Projets des bibliothèques et médiathèques

Olivier ANDRAU

- L’intergénérationnel, l’action socio-éducative, promotion de la santé et de l’hygiène dans la ville

Louis CORREA
- Relations et partenariats avec les associations
- International, jumelages, coopération décentralisée, valorisation des cultures d’origine

Christopher DIMEK
- Promotion des nouvelles technologies de la communication, de l’information, et de « l’e-administration »


Les élus de l'opposition


1) Les 7 Conseillers et Conseillères municipaux de l'opposition / Groupe Front national :



NB. Depuis la publication de ce document :
-
Reine Peugeot et Joël Houvet ont quitté le groupe FN pour rejoindre le mouvement Debout la République.
- Au cours du Conseil municipal du 16 mars 2016, Damien Guttierez a quitté le groupe FN.


2)
Les 7 Conseillers et Conseillères municipaux de l'opposition / Groupe UMP-UDI :


Le mardi 21 octobre 2014, confronté à la loi de non-cumul des mandats, Philippe Vitel, déjà député et conseiller général, annonce qu'il abandonne son mandat de conseiller municipal d'opposition. Il est remplacé au conseil municipal par la suivante de la liste, Sandie Marchesini.



Le 8 mars 2016, le maire modifie certaines délégations d'adjoints et de conseillers municipaux :

Var-Matin, 9 mars 2016

Nouvelles délégations (mars 2016) :

Marc Vuillemot
Maire Finances, grands projets, information, communication

Raphaële Leguen
1ère adjointe Mer, ports et littoral ; relations avec la Marine nationale ; marchés publics, gestion des délégations de services publics,jurys de concours ; relations aux cultes
Anthony Civettini
2e adjoint Économie
Denise Reverdito 3e adjointe Cohérence territoriale durable, espaces verts, naturels, agricoles et forestiers, maîtrise des énergies, éco-mobilités et transports
Claude Astore 4e adjoint Sécurité et tranquillité publiques, réglementation des marchés forains et de l'occupation du territoire, police de l'environnement et de l'urbanisme, règlement de publicité ; procédures d'hospitalisation d'office; voiries, réseaux, éclairage urbain, bâtiments communaux, parc automobile; préparation et suivi des transferts de compétencesvers l'intercommunalité
Marie Bouchez 5e adjointe Politique de la ville, habitat et logement
Jean-Luc Bigeard 6e adjoint Prévention de la délinquance et des risques, relations à la justice et aux institutions de prévention et de secours, accompagnement des victimes; relations aux corps militaires jumelés avec la ville
Martine Ambard 7e adjointe État civil, cimetières, crématorium, élections; dynamisation de l'accès aux services communaux, guichet unique et mobilisations et relations aux partenaires sociaux pour ladéfense des services publics
Christian Barlo 8e adjoint Sport
Isabelle Renier 9e adjointe Éducation préscolaire, scolaire et périscolaire, insertion professionnelle des jeunes
Christian Pichard 10e adjoint Promotion de la ville, tourisme ; protocole, relations aux associations patriotiques et aux anciens combattants
Eric Marro 11e adjoint Culture
Joëlle Arnal 12e adjointe Personnel
Rachid Maziane 13e adjoint Famille, petite enfance, solidarités
sociales
Makki Boutekka 14e adjoint Jeunesse
Danièle Dimo-Perez-Lopez Adjointe de quartier Ouest, seniors
Jocelyne Leon Adjointe de quartier Sud

Jean-Luc Bruno Adjoint de quartier Centre et Est

Christiane Jambou
Adjointe de quartier Nord







Commentaires sur les élections municipales de 2014 en France [Source : Wikipedia]

Lors des dernières élections municipales en 2008, la gauche, alors dans l'opposition au niveau national, avait remporté de nombreuses grandes villes, notamment Strasbourg, Toulouse, Amiens, Reims, Saint-Étienne, tout en conservant Paris et Lyon. En 2014, les observateurs anticipent un possible « vote sanction » à l'égard de la gauche, en raison de la forte impopularité du président de la République François Hollande. Une étude du journal L'Opinion menée dans 240 villes anticipait toutefois « une bonne résistance de la gauche malgré quelques conquêtes de la droite ». Il était prévu « que le Front national pourrait gagner quelques villes, notamment dans le sud-est et jouer les arbitres dans environ 90 communes ».

Source : www.france-politique.fr

En fait, ces élections furent marquées par une forte abstention et de nombreuses pertes pour la gauche. Sur les 509 communes de plus de 10 000 habitants détenues par la gauche après les élections de 2008, elle n'en conserve que 3493. Parmi les pertes importantes : Toulouse, Amiens, Angers, Limoges, Saint-Étienne, Reims, Tours. Grenoble est perdue par le PS au profit d'EELV et Montpellier au profit d'un maire divers gauche. Le PS conserve tout de même Paris, Lyon, Lille et Strasbourg et s'empare d'Avignon.

La droite passe de 433 à 572 villes de plus de 10 000 habitants : elle garde notamment Marseille, Bordeaux, Nice, Nancy, Nîmes et Orléans et gagne de nombreuses villes.

Enfin, le FN réussit à gagner huit villes dont, pour la première fois, une ville dès le premier tour (Hénin-Beaumont).

Résultats nationaux par nuances de listes
Source : Ministère de l'Intérieur


Conseils municipaux élus dès le premier tour [en rouge, les 22 villes du Var de plus de 10 000 habitants]

Villes restées à droite

Agen, Aix-les-Bains, Alès, Amilly, Annecy-le-Vieux, Antibes, Antony, Arcachon, Arnouville, Arras, Aubenas, Aubergenville, Auchel, Avrillé, Basse-Terre, Bayeux, Beaune, Bellegarde-sur-Valserine, Bernay, Biscarrosse, Bischheim, Bois-Colombes, Bois-Guillaume, Bonneville, Bordeaux, Brunoy, Cagnes-sur-Mer, Caluire-et-Cuire, Cambrai, Canet-en-Roussillon, Carrières-sur-Seine, Caudry, Cernay, Challans, Chamalières, Chantepie, Chantilly, Charenton-le-Pont, Chartres, Château-Gontier, Châteaubriant, Châteaurenard, Châtenay-Malabry, Châtillon, Chatou, Chaville, Claye-Souilly, Colmar, Combs-la-Ville, Comines, Compiègne, Cormeilles-en-Parisis, Coulommiers, Courbevoie, Courcouronnes, Creutzwald, Croissy-sur-Seine, Dammarie-les-Lys, Dole, Domont, Drancy, Draveil, Dugny, Élancourt, Enghien-les-Bains, Épinal, Épinay-sur-Seine, Ermont, Étampes, Faches-Thumesnil, Freyming-Merlebach, Gagny, Gaillard, Garches, Genas, Gex, Gif-sur-Yvette, Gradignan, Guilherand-Granges, Guidel, Gujan-Mestras, Haguenau, Haubourdin, Hautmont, Hem, Herblay, Hérouville-Saint-Clair, Hoenheim, Illzach, Issy-les-Moulineaux, Joinville-le-Pont, L'Isle-Adam, La Baule-Escoublac, La Celle-Saint-Cloud, La Crau, La Garde, La Garenne-Colombes, La Madeleine, La Motte-Servolex, La Valette-du-Var, Landerneau, Laon, Lavaur, Laxou, Le Bourget, Le Bouscat, Le Cannet, Le Chambon-Feugerolles, Le Chesnay, Le Havre, Le Mée-sur-Seine, Le Pecq, Le Perreux-sur-Marne, Le Plessis-Robinson, Le Plessis-Trévise, Le Puy-en-Velay, Les Clayes-sous-Bois, Les Herbiers, Les Pavillons-sous-Bois, Levallois-Perret, Lingolsheim, Lons-le-Saunier, Lorgues, Lunéville, Mâcon, Maisons-Alfort, Maisons-Laffitte, Mandelieu-la-Napoule, Manosque, Marcq-en-Barœul, Marignane, Marly-le-Roi, Marquette-lez-Lille, Massy, Meaux, Mennecy, Meudon, Meyzieu, Mont-de-Marsan, Montargis, Montélimar, Montereau-Fault-Yonne, Montesson, Montfermeil Montigny-le-Bretonneux, Montigny-lès-Metz, Montluçon, Montrouge, Mougins, Moulins, Mouvaux, Nemours, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Seine, Obernai, Olivet, Ollioules, Olonne-sur-Mer, Orléans, Orvault, Osny, Oullins, Oyonnax, Ozoir-la-Ferrière, Pacé, Pernes-les-Fontaines, Persan, Plaisir, Plan-de-Cuques, Plougastel-Daoulas, Pont-à-Mousson, Pontarlier, Pontoise, Provins, Puteaux, Rive-de-Gier, Rixheim, Roncq, Roquebrune-Cap-Martin, Rueil-Malmaison, Rumilly, Sablé-sur-Sarthe, Saint-Amand-Montrond, Saint-André-les-Vergers, Saint-André-lez-Lille, Saint-Avertin, Saint-Avold, Saint-Brevin-les-Pins, Saint-Brice-sous-Forêt, Saint-Cyprien, Saint-Cyr-sur-Loire, Saint-Cyr-sur-Mer, Saint-Dizier, Saint-François, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Gratien, Saint-Jean-de-Luz, Saint-Just-Saint-Rambert, Saint-Leu-la-Forêt, Saint-Louis, Sucy-en-Brie, Saint-Maurice, Saint-Michel-sur-Orge, Saint-Quentin, Saint-Raphaël, Saint-Saulve, Saint-Sébastien-sur-Loire, Sainte-Maxime, Sallanches, Sarreguemines, Sartrouville, Sassenage, Saverne, Seyssinet-Pariset, Soisy-sous-Montmorency, Sorgues, Stiring-Wendel, Suresnes, Talence, Tarbes, Tinqueux, Toulon, Tournon-sur-Rhône, Troyes, Vaires-sur-Marne, Vannes, Vanves, Verneuil-sur-Seine, Verrières-le-Buisson, Versailles, Vertou, Vesoul, Vichy, Vidauban, Vienne, Ville-d'Avray, Villefranche-de-Rouergue, Villemomble, Villenave-d'Ornon, Villeneuve-la-Garenne, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-lès-Avignon, Villeneuve-Loubet, Vincennes, Viroflay, Vitré, Wattignies, Woippy, Yerres, Yutz

Villes restées à gauche

Abbeville, Allonnes, Annonay, Arcueil, Argentan, Audincourt, Auch, Aurillac, Auriol, Avion, Bagneux, Baie-Mahault, Bègles, Berre-l'Étang, Betton, Bezons, Billère, Blanquefort, Bolbec, Bonneuil-sur-Marne, Bourg-de-Péage, Bourg-en-Bresse, Bressuire, Bruay-sur-l'Escaut, Bruges, Bully-les-Mines, Buxerolles, Cahors, Canteleu, Castelnaudary, Cenon, Cestas, Châlette-sur-Loing, Chambray-lès-Tours, Champs-sur-Marne, Château-Thierry, Clichy-sous-Bois, Coudekerque-Branche, Couëron, Cournon-d'Auvergne, Courrières, Denain, Déville-lès-Rouen, Douchy-les-Mines, Elbeuf, Équeurdreville-Hainneville, Erstein, Eysines, Fameck, Flers, Fos-sur-Mer, Foix, Gennevilliers, Gentilly, Gonesse, Grande-Synthe, Gravelines, Grigny, Guyancourt, Illkirch-Graffenstaden, Issoudun, Kingersheim, La Courneuve, La Flèche, Lamballe, Le Gosier, Le Grand-Quevilly, Le Moule, Le Petit-Quevilly, Le Pont-de-Claix, Le Pré-Saint-Gervais, Le Relecq-Kerhuon, Les Abymes, Les Lilas, Les Mureaux, Les Pennes-Mirabeau, Lieusaint, Liévin, Limay, Limoux, Lognes, Longuenesse, Lormont, Malakoff, Marly, Maromme, Mayenne, Méricourt, Miramas, Mons-en-Barœul, Montataire, Morsang-sur-Orge, Mouans-Sartoux, Nanterre, Neuilly-sur-Marne, Nogent-le-Rotrou, Nogent-sur-Oise, Noisiel, Oissel, Panazol, Pantin, Petit-Bourg, Pierrefitte-sur-Seine, Plérin, Ploufragan, Plouzané, Pointe-à-Pitre, Raismes, Riorges, Saint-Amand-les-Eaux, Saint-Avé, Saint-Claude, Saint-Egrève, Saint-Étienne-du-Rouvray, Saint-Jacques-de-la-Lande, Saint-Jean, Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-la-Ruelle, Saint-Junien, Saint-Martin-Boulogne, Saint-Martin-de-Crau, Saint-Pierre-des-Corps, Sainte-Geneviève-des-Bois, Saran, Sarcelles, Seclin, Septèmes-les-Vallons, Somain, Tarnos, Tergnier, Torcy, Tournefeuille, Trélazé, Tremblay-en-France, Tulle, Val-de-Reuil, Valenton, Vandœuvre-lès-Nancy, Vauréal, Vaux-le-Pénil, Vernouillet, Wattrelos

Villes restées à l'extrême-droite

Orange

Villes ayant basculé à droite

Balma, Bois-d'Arcy, Brétigny-sur-Orge, Bruz, Chalon-sur-Saône, Châteauneuf-les-Martigues, Clamart, Cosne-Cours-sur-Loire, Florange, Juvisy-sur-Orge, L'Haÿ-les-Roses, Limeil-Brévannes, Maizières-lès-Metz, Montgeron, Niort, Onet-le-Château, Pierre-Bénite, Poissy, Saint-Fargeau-Ponthierry, Saint-Orens-de-Gameville, Sainte-Luce-sur-Loire, Tarare

Villes ayant basculé à gauche

Vire

Villes ayant basculé à l'extrême-droite

Hénin-Beaumont


Conseils municipaux élus au deuxième tour [en rouge, les 21 villes du Var de plus de 10 000 habitants]

Villes restées à droite

Agde, Aix-en-Provence, Albi, Andernos-les-Bains, Andrésy, Annecy, Avon, Bayonne, Beausoleil, Beauvais, Biarritz, Bischwiller, Bollène, Bouc-Bel-Air, Boulogne-Billancourt, Bourg-la-Reine, Bourges, Brignais, Bry-sur-Marne, Bussy-Saint-Georges, Calais, Cannes, Capesterre-Belle-Eau, Carquefou, Castanet-Tolosan, Castelnau-le-Lez, Castres, Cavaillon, Châlons-en-Champagne, Château-d'Olonne, Châteauroux, Châtellerault, Chaumont, Chauny, Chennevières-sur-Marne, Chevigny-Saint-Sauveur, Cholet, Cluses, Concarneau, Corbeil-Essonnes, Croix, Cuers, Deuil-la-Barre, Dinan, Dinard, Douarnenez, Draguignan, Dreux, Dumbéa, Écully, Épernay, Épinay-sur-Orge, Fleury-les-Aubrais, Fontainebleau, Fontenay-le-Fleury, Franconville, Gap, Garges-lès-Gonesse, Gien, Grasse, Guérande, Houilles, Hyères, L'Isle-sur-la-Sorgue, La Ciotat, La Roche-sur-Foron, La Teste-de-Buch, La Trinité, Lagny-sur-Marne, Lambersart, Le Mont-Dore, Le Raincy, Le Vésinet, Les Sables-d'Olonne, Lisieux, Longjumeau, Lons, Lunel, Mantes-la-Jolie, Marseille, Mazamet, Melun, Menton, Méru, Meylan, Montauban, Montmagny, Morlaix, Mulhouse, Nancy, Neuville-en-Ferrain, Nice, Nîmes, Nogent-sur-Marne, Noisy-le-Sec, Nouméa, Païta, Pamiers, Parthenay, Passy, Perpignan, Pertuis, Pierrelatte, Pornic, Pornichet, Porto-Vecchio, Rambouillet, Riedisheim, Rognac, Romilly-sur-Seine, Roquebrune-sur-Argens, Rosny-sous-Bois, Royan, Saint-Brieuc, Saint-Cloud, Saint-Cyr-l'École, Saint-Estève, Saint-Genis-Laval, Saint-Laurent-du-Var, Saint-Lô, Saint-Malo, Saint-Mandé, Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Sainte-Foy-lès-Lyon, Sanary-sur-Mer, Sannois, Sarrebourg, Savigny-sur-Orge, Sceaux, Sélestat, Senlis, Sète, Sèvres, Seynod, Six-Fours-les-Plages, Solliès-Pont, Talant, Tarascon, Tassin-la-Demi-Lune, Thiais, Thonon-les-Bains, Trets, Triel-sur-Seine, Valenciennes, Vallauris, Vedène, Vélizy-Villacoublay, Vence, Vigneux-sur-Seine, Villefontaine, Villefranche-sur-Saône, Villiers-sur-Marne, Voisins-le-Bretonneux, Wasquehal, Wittelsheim

Villes restées à gauche

Alençon, Alfortville, Allauch, Ambarès-et-Lagrave, Amboise, Annemasse, Anzin, Apt, Arles, Armentières, Arpajon, Aubervilliers, Autun, Auxerre, Bagnolet, Bagnols-sur-Cèze, Barentin, Besançon, Blagnac, Blois, Boissy-Saint-Léger, Bondy, Bouguenais, Boulogne-sur-Mer, Brest, Briançon, Brie-Comte-Robert, Bron, Bruay-la-Buissière, Cachan, Carpentras, Carros, Carvin, Cergy, Champigny-sur-Marne, Chenôve, Cherbourg-Octeville, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Clermont, Clermont-Ferrand, Clichy, Cognac, Colomiers, Corbas, Cran-Gevrier, Creil, Créteil, Dax, Dieppe, Digne-les-Bains, Dijon, Dunkerque, Échirolles, Évry, Firminy, Floirac, Fonsorbes, Fontaine, Fontenay-sous-Bois, Forbach, Fougères, Fresnes, Frontignan, Gardanne, Givors, Goussainville, Graulhet, Grenoble, Guéret, Guipavas, Harnes, Hennebont, Héricourt, Istres, Ivry-sur-Seine, Joigny, L'Isle-d'Abeau, La Chapelle-Saint-Luc, La Chapelle-sur-Erdre, La Riche, La Rochelle, La Seyne-sur-Mer, Lamentin, Lanester, Lannion, Lattes, Le Creusot, Le Kremlin-Bicêtre, Le Mans, Lens, Les Ulis, Lescar, Lézignan-Corbières, Les Ponts-de-Cé, Libourne, Lille, Lillers, Lorient, Lucé, Lyon, Mainvilliers, Martigues, Mauguio, Mende, Mérignac, Metz, Mèze, Mitry-Mory, Moissy-Cramayel, Monteux, Montigny-en-Gohelle, Montigny-lès-Cormeilles, Montlouis-sur-Loire, Montpellier, Montreuil, Morangis, Morne-à-l'Eau, Muret, Nantes, Nœux-les-Mines, Noisy-le-Grand, Noyon, Orly, Orsay, Orthez, Ostwald, Outreau, Paris, Plaisance-du-Touch, Poitiers, Pont-du-Château, Pont-Saint-Esprit, Pontault-Combault, Port-de-Bouc, Ramonville-Saint-Agne, Rennes, Rezé, Ris-Orangis, Rodez, Romainville, Romorantin-Lanthenay, Ronchin, Rouen, Saint-Denis, Saint-Gaudens, Saint-Herblain, Saint-Martin-d'Hères, Saint-Nazaire, Saint-Ouen-l'Aumône, Saint-Paul-lès-Dax, Saint-Rémy-de-Provence, Sainte-Savine, Savigny-le-Temple, Sedan, Sevran, Sotteville-lès-Rouen, Stains, Strasbourg, Thiers, Toul, Tourlaville, Trappes, Valbonne, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Vierzon, Vieux-Condé, Villeneuve-d'Ascq, Villeneuve-Saint-Georges, Villeneuve-sur-Lot, Villetaneuse, Villeurbanne, Villiers-le-Bel, Vitrolles, Vitry-le-François, Vitry-sur-Seine, Wittenheim, Yvetot, Yzeure

Villes restées à l'extrême-droite

Bollène

Villes ayant basculé à droite

Achères, Ajaccio, Albertville, Ambérieu-en-Bugey, Amiens, Angers, Anglet, Angoulême, Aniche, Argenteuil, Asnières-sur-Seine, Athis-Mons, Aubagne, Aulnay-sous-Bois, Auray, Bailleul, Bar-le-Duc, Beaumont, Belfort, Berck, Bergerac, Béthune, Bobigny, Bourg-lès-Valence, Bourgoin-Jallieu, Brignoles, Brive-la-Gaillarde, Caen, Carcassonne, Carrières-sous-Poissy, Cesson-Sévigné, Chambéry, Charleville-Mézières, Châteaudun, Chelles, Chilly-Mazarin, Colombes, Conflans-Sainte-Honorine, Cugnaux, Cusset, Décines-Charpieu, Eaubonne, Épinay-sous-Sénart, Éragny, Étaples, Évreux, Fécamp, Fondettes, Fontenay-aux-Roses, Fontenay-le-Comte, Fourmies, Francheville, Gaillac, Gerzat, Gisors, Guebwiller, Halluin, Hazebrouck, Ifs, Igny, Issoire, Joué-lès-Tours, Jouy-le-Moutier, La Queue-en-Brie, La Roche-sur-Yon, Laval, Le Blanc-Mesnil, Le Pradet, Limoges, Livry-Gargan, Loos, Louviers, Lys-lez-Lannoy, Marmande, Maubeuge, Maurepas, Millau, Mions, Moissac, Mont-Saint-Aignan, Montbéliard, Montbrison, Montceau-les-Mines, Montivilliers, Montmorency, Narbonne, Oloron-Sainte-Marie, Palaiseau, Pau, Périgueux, Pessac, Ploemeur, Pont-Sainte-Maxence, Pontivy, Quimper, Reims, Rillieux-la-Pape, Riom, Roanne, Roche-la-Molière, Rochefort, Roissy-en-Brie, Romans-sur-Isère, Roubaix, Saint-Chamond, Saint-Claude, Saint-Dié-des-Vosges, Saint-Étienne, Saint-Fons, Saint-Gilles, Saint-Hilaire-de-Riez, Saint-Julien-en-Genevois, Saint-Médard-en-Jalles, Saint-Omer, Saint-Ouen, Saint-Priest, Saintes, Salon-de-Provence, Schiltigheim, Sens, Sin-le-Noble, Soissons, Taverny, Thionville, Toulouse, Tourcoing, Tours, Valence, Valentigney, Vendôme, Vernon, Villejuif, Villeparisis, Villepinte, Villers-lès-Nancy, Viry-Châtillon, Voiron

Villes ayant basculé à gauche

Amnéville, Avignon, Castelsarrasin, Douai, Dourdan, Hendaye, L'Union, Longwy, Lourdes, Quimperlé, Sainte-Anne, Sainte-Rose, Saumur, Vauvert, Verdun


Béziers, Cogolin, Fréjus, Hayange, Le Pontet, Mantes-la-Ville, Villers-Cotterêts

Autres villes ayant basculé

Bastia, Crépy-en-Valois, Granville, Nevers


Cas des 41 villes de plus de 100 000 habitants.

Avant les élections de 2014, la gauche (PS, EELV, Front de gauche et Pour La Réunion) détenait 29 villes de plus de 100 000 habitants contre 12 à la droite et au centre (UMP et UDI).
À l'issue du scrutin, la droite détient 22 villes de plus de 100 000 habitants contre 19 pour la gauche, qui perd donc dix villes par rapport au scrutin de 2008.






Autres documents sur les élections municipales de 2014 [source : archives Jean-Claude AUTRAN]
Verbatim...


- Voir, pratiquement au quotidien (de septembre 2009 jusqu'à février 2014) : « Marc Vuillemot, le blog », remplacé, pendant la campagne électorale, par le site « MarcVuillemot2014 ».
- Var-Matin, 18 janvier 2009 : « le député Jean-Sébastien Vialatte prend ses marques - L'élu de la 7e circonscription n'a pas caché, vendredi [cérémonie des vœux], sa volonté d'être un des acteurs de la reconquête UMP du bastion seynois - Dans les salons du casino des Sablettes, vendredi soir, la cérémonie des voeux du député Jean-Sébastien Vialatte a réuni plusieurs centaines d'adhérents et représentants UMP de l'ouest-Var. Ce moment de convivialité était également l'occasion d'organiser'une collecte au profit du Secours catholique » - « Reconquérir
les positions locales » - « Ouverture d'une permanence en février ».

- Var-Matin, 29 septembre 2009 : « Dominique Baviéra (UMP) prépare les municipales de La Seyne - Mieux vaut trop tôt que trop tard (...) L'ancien élu de La Seyne de 2001 à 2008 est en train de créer une association pour élaborer un projet municipal (...) il veut faire émerger de nouvelles têtes et n'exclut aucun rapprochement, surtout pas avec Nathalie Bicais (Modem) (...). Elle a des gens intéressants autour d'elle (...). Dire que la tête de liste doit être UMP pardce que c'est légitime, j'en ai rien à foutre ! Il faut un projet (...). Avec toute l'affection que j'ai pour Arthur Paecht, il n'appartient pas à l'avenir ».
- Var-Matin, vendredi 14 septembre 2012, page 5 : « Le Nouveau centre se prépare déjà aux municipales » - Interview : Le responsable départemental Jean-Pierre Colin inaugure ce soir une permanence en centre-ville. Et planche déjà sur un programme pour ramener la ville à droite en 2014 » - « L'union de la droite est indispensable pour regagner La Seyne » [Class. JP 2012].

- Var-Matin, samedi 15 septembre 2012 : « La Nouveau centre a inauguré sa permanence en centre-ville ».
- Var-Matin, jeudi 20 septembre 2012, page 5 : « Marc Vuillemot candidat pour un second mandat » - « Le maire a l'intention de se représenter à la tête de la ville en 2014. L'heure n'est pas encore à la campagne mais il évoque la nécessité de refaire une liste d'union à gauche ».
- Var-Matin, vendredi 28 septembre 2012 : « Debout la République sera présent aux municipales - André Fuentes au côté de Rachel Roussel, déléguée départementale de Debout la République - Une alliance n'est pas à exclure ».
- Var-Matin, mercredi 17 octobre 2012, page 6 : Nathalie Bicais : « Il faut être légitime pour être candidat » - Interview : « La représentante locale du MoDem, Nathalie Bicais, mobilise toutes les bonnes volontés autour d'un projet pour La Seyne avec le soutien du député de la circonscription - Lâ Seyne a besoin dé quelqu'un qui montre le cap. Il faut savoir où on va, et comment on y va - Ce quelqu'un, ça peut être vous ? Vous serez tête de liste aux municipales en 2014 ? - J'attendais de savoir si Jean-Sébastien Vialatte était candidat. Très clairement, s'il
n'est pas candidat, je le serai. J'avais besoin d'une légitimité. J'ai toujours défendu des idées, des projets. Je crois que pour voir aboutir ses projets, on ne peut pas les confier à d'autres. Il faut les porter soi-même. Je suis quelqu'un qui aime créer, mettre en œuvre. Je sais ce qu'est la gestion d'une ville. Je sais ce qu'on peut faire. C'est un challenge à relever - "Nous savons que le budget de La Seyne ne permettra aucun projet" -
Architecte, artiste, ancienne adjointe au maire, Nathalie Bicais a étudié la ville de La Seyne sous tous ses aspects, sociaux, économiques, urbains. Elle travaille aujourd'hui à un rassemblement autour de son nom dans l'objectif de monter un projet pour 2014.
- Var-Matin, 18 octobre 2012 : « Le (bon} sens des mots - Surprises à la lecture du profil Facebook du député de la 7e ciconscription Jean-Sébastien Vialatte hier, lui-même surpris à la lecture de l'article consacré à Nathalie Bicais. Le député suppute que le journaliste a mal interprété les propos de Nathalie Bicais. Le député d'écrire ainsi sur son profil : « soit parce qu'il n'a pas compris, soit par malice, le journaliste annonce que je soutiens Nathalie Bicais comme tête de liste » à La Seyne ... Ce que le député dément formellement en précisant que la « tête de liste sera UMP ».
Aussi, il convient de « recadrer le débat ». Rappel des faits : Jean-Sébastien Vialatte n'a pas caché (toujours sur Facebook) depuis plusieurs semaines « travailler avec  toutes les bonnes volontés, y compris Nathalie Bicais, dans l'intérêt de La Seyne (comme de toutes les communes de sa circonscription) ». Ensuite, le député UMP, était bien présent samedi dernier à la réunion de rentrée de l'association AVEC, Nathalie Bicais, toujours représentante du Modem.
Enfin : la journaliste n'a en aucun cas fait d'erreur de compréhension en retranscrivant, aussi bien le contexte que les propos de Nathalie Bicais. Pas une seule fois dans l'article publié dans nos colonnes, il n'est écrit que le député apporte son soutien à Nathalie Bicais comme tête de liste. Aussi, dans les méandres des questions que la réaction du député Vialatte pourrait susciter, la seule interrogation qui se pose vraiment est : le député de la 7e circonscription n'a-t-il pas cédé à l'interprétation, au détriment d'une lecture de texte ? ».

- Journal de communication avec les Seynoises et les Seynois N° 1 (Brochure en 4 pages A3, novembre 2012) : « Un nouveau souffle, pour La Seyne ! L'union pour l'avenir de la Seyne avec Jean-Pierre Colin (conseiller régional élu sur la liste UMP-Nouveau Centre conduite par Hubert Falco) ».
- Var-Matin, 28 octobre 2012 : « UMP : Nathalie Bicais arrive - Nathalie Bicais ne devrait pas tarder à quitter le Modem, dont elle fut la présidente, pour rejoindre l'UMP - Dans la perspective des municipales seynoises, la jeune femme s'est rapprochée du député UMP de la circonscription ».
- Var-Matin, mardi 8 janvier 2013 : J.-S. Vialatte - de sa vie de député d'opposition aux municipales de 2014 : « On vous prête l'intention de vous présenter à la Seyne… » - « Je ne peux pas rester insensible au destin de cette ville, d'autant que le combat s'annonce difficile. M. Vuillemot sera un adversaire redoutable. Il faudrait au moins trois mandats pour redresser la ville et j'aurais 63 ans en 2014. Si je devais définir un profil type : ce ne serait pas moi. Ce serait quelqu'un de plus jeune. Un quadragénaire, déjà bien implanté sur la commune ».
- Var-Matin, lundi 14 janvier 2013 : Marc Vuillemot : « Continuer à être sévères avec nous-mêmes » - « 2014… En réponse à Jean-Sébastien Vialatte qui, récemment dans nos colonnes, estimait qu'il fallait bien trois mandats pour remettre La Seyne à flot, Marc Vuillemot a salué son réalisme, quoique le trouvant un brin pessimiste : « Si je prolonge les lignes sur des graphiques, à un mandat et demi après 2014, on devrait pouvoir y arriver. Mais c'est raisonnable de sa part de préférer gérer Six-Fours » - Aussi, le maire seynois « loue le courage » de ceux qui rentreront dans la course aux municipales à La Seyne : « C'est pas la plus simple des communes à gérer ».
- Var-Matin, mercredi 16 janvier 2013 : « Les vœux polémiques du député Vialatte - Dans la perspective des municipales de 2014, le député a terminé son discours sur un aspect purement local : « Que 2013 nous apporte une belle surprise et en particulier une belle équipe pour reconquérir la ville de La Seyne » ».
- Var-Matin, samedi 26 janvier 2013 : « Sauvons La Seyne (président Olivier Leportois) présente son candidat [membre du bureau exécutif de Debout la République].
- Var-Matin, lundi 28 janvier 2013 : « Philippe Vitel, l'homme providentiel ? [il serait également annoncé pour fédérer les forces de l'UMP à... La Seyne ! ] ».
- Var-Matin, lundi 28 janvier 2013 : « Gilbert Péréa, candidat aux municipales avec Sauvons La Seyne - Obtenir plus de TPM - Je suis un cocu du FN - Il n'y a pas de fatalité dans la situation de La Seyne, tout est question de volonté politique ».
- Var-Matin, jeudi 31 janvier 2013 : « Jean-Pierre Colin : « Je ne serai pas le diviseur d'une liste unique ! ». Où en êtes-vous des discussions avec vos partenaires politiques pour la constitution d'une liste ? « Je souhaite qu'il y ait une union de la droite et du centre dès le premier tour des municipales. Le Modem nous soutient, Gilles Vincent aussi. Nous discutons avec le député, M. Vialatte, et Hubert Falco aura bien sûr son mot à dire. Il doit y avoir des discussions nationales entre l'UMP et l'UDI pour désigner les têtes de listes avant cet été ». Nathalie Bicais a rejoint l'UMP, et certains la voient tête de liste... « C'est une personnalité de grande qualité, notamment sur les questions d'urbanisme. Nous verrons ce que les instances nationales décideront. Pour ma part, je ne serai pas le diviseur d'une liste unique ».
- Var-Matin, jeudi 14 février 2013 : « Philippe Vitel attaque Damien Guttierez en justice - Le tribunal correctionnel de Toulon risque de devenir, au fil des semaines, l'antichambre de la campagne électorale des municipales. Hier, Philippe
Vitel, candidat de l'UMP, a fait citer en référé Damien Guttierez, candidat concurrent du FN, pour atteinte à son honneur et à sa vie privée ».

- Var-Matin, samedi 16 février 2013 : « Municipales à La Seyne : Vialatte donne le ton - Il y aura bien une liste avec une investiture UMP mais l'UMP ne donnera une investiture que si cette liste est capable de gagner et s'il n'y a pas de multiplicité dans les candidatures. En clair, Nathalie Bicais et Jean-Pierre Colin devront se mettre d'accord. Mais je crois qu'ils l'ont bien compris ».
- Var-Matin, dimanche 17 février 2013 : « Le MoDem et l'UDI préparent activement les municipales à La Seyne - Des adhérents de l'UMP dans le mouvement - Vendredi soir, dans les locaux de La Seyne 2014, fief de Jean-Pierre Colin, le MoDem a tenu sa réunion départementale mensuelle » - « S'il y a un bon projet, la tête de liste s'imposera naturellement (...) mais l'avis des ténors de l'UMP, en particulier d'Hubert Falco, pèsera aussi. Que le candidat soit naturel ou pas ».
- Var-Matin, lundi 18 février 2013 : « Nathalie Bicais : « Proposer une alternative crédible aux Seynois. Cela étant, je serai candidate à l'investiture UMP pour incarner un projet crédible et fédérateur (...). On commence seulement à se mettre en ordre de bataille. Le temps de l'investiture n'est pas venu... ».
- Var-Matin, vendredi 15 mars 2013 : « Christian Battle ne se présentera pas aux élections municipales de 2014 sur une liste ». « Debout la République soutient encore Gilbert Péréa aux municipales (et de prôner le rassemblement des forces de droite) alors qu'André Fuentès, responsable seynois de Debout la République a annoncé qu'il se désolidarisait de la candidature de Gilbert Péréa ».
- Var-Matin, lundi 18 mars 2013 : A la Une : « Municipales 2014 - Les élections, c'est dans un an » - Page 2-5 : « Les enjeux, les points chauds, les stratégies ».
- Var-Matin, jeudi 21 mars 2013 : « Jean-Sébastien Vialatte laisse planer le doute... Le maire sortant briguera-t-il un 4e mandat ou relèvera-t-il le défi à La Seyne ? ».
- Var-Matin, samedi 23 mars 2013 : « Municipales - La Seyne : La gauche a son leader - La droite cherche le sien ». « Candidat à sa propre succession, Marc Vuillemot s'impose comme chef de file naturel de la gauche. En face, la doite et le centre dépasseront-ils la guerre des égos pour faire l'union ? » - « La Seyne, ville de toutes les convoitises. Le PS veut garder dans son giron la plus grande ville de gauche en région Paca. La droite, majoritaire dans le Var, voudrait reprendre cette ville qui manque à son tableau de chasse. Depuis 30 ans à La Seyne, pas un maire n'a tenu plus d'un mandat... La bataille s'annonce rude. Comme d'habitude » - « Les guerres fratricides de 2008 » - « Une gauche unie ? » - « Quel leader à droite ? » - « L'extrême-droite en lice » - « Vuillemot veut être jugé sur son bilan » - « Les points chauds de la campagne : Les impôts, l'économie, la sécurité, la guerre des quartiers, La Seyne dans TPM » - « Ces dernières années, la délinquance a augmenté dans le centre ancien. Un sujet dont se sont emparés les opposants » - « Candidats ou pas, il feront l'élection : Damien Guttierez (FN), Jo Minniti (SE), Gilbert Péréa (Debout la République), Jean-Pierre Colin (NC), Nathalie Bicais (UMP), Jean-Sébastien Vialatte (UMP), Denise Reverdito (EELV), Christine Sempéré (PCF), NPA
- P. Martinenq (Facebook, 23 mars 2013) : « La lecture de l’article de Var Matin consacré ce jour, à la future élection municipale de 2014, appelle, me semble-t-il quelques éléments de réflexion : nous serons dans la situation d’une équipe de Gauche sortante, scénario qui ressemble à celui de 2001 en somme. En effet, cette année là, Maurice PAUL, Maire sortant, avait dû faire face à une division de la Gauche avec notamment la fameuse liste : « LA GAUCHE SINGULIERE - ROSE-ROUGE-VERTE » menée à l’époque par un groupe de « trois » : Denise Reverdito (rose), Luc Patentreger (vert) et Marcel-Paul Magagnosc (rouge et ex-premier adjoint de Maurice PAUL). Après le premier tour de cette année là, j’avais proposé à Maurice PAUL un accord de deuxième tour afin de « sauver la Gauche ». Nous aurions pu ensemble redresser la situation. La droite locale avait plusieurs listes en présence (comme aujourd’hui), le FN n’était pas en mesure de se maintenir au deuxième tour. Maurice PAUL avait préféré que je me maintienne espérant qu’avec un accord de l’une des listes sans étiquette (celle de Guillaume Capobianco), nous arrivions à ainsi éviter l’arrivée du Docteur Arthur PAECHT, d’où la triangulaire de 2001. C’était sans compter sur l’attitude de la liste, dont la tête de liste était Denise Reverdito, qui refusa d’appeler à voter au deuxième tour pour Maurice PAUL facilitant ainsi l’arrivée de la droite locale. Var-Matin écrivait alors : « ... à La Seyne-sur-Mer, les dissensions au sein du PC local et la présence d'une liste dissidente qui a refusé de se rallier au second tour auront été fatales au maire sortant, Maurice Paul, qui obtient un score de 31,34 % des suffrages, un score très inférieur à ceux de 1995 (40,45 %) et de 1989 (47,82 %). Le député UDF Arthur Paecht s'est imposé avec 2 852 voix d'avance ». Cette « Gauche singulière » avec Denise Reverdito (candidate cette fois EELV) s’était encore singularisée en 2011, lors des cantonales, lorsqu’au deuxième tour : elle refusa l’appel à voter pour ma candidature alors que je me trouvais dans un duel face au FN, dont la remontée depuis quelques années à la Seyne sur mer semble constante. En 2011, dans le canton de la Seyne, le FN était arrivé largement en tête dés le premier tour face aux multiples candidats de gauche et de droite présents. Ce parti extrémiste avait fait aussi un score record en 1995, mais ne s’était plus trouvé en capacité depuis cette date de se maintenir dans un deuxième tour, jusqu’aux cantonales de 2004 et celle de 2011. Nul doute qu’en 2014, le FN sera au deuxième tour des municipales.
En 2011, j’avais apprécié l’appel net et rapide du Député de la circonscription, à voter pour ma candidature afin de faire barrage au FN !
L’électorat seynois semble s’orienter vers la droite politique avec une tentation vers le FN. Certes chaque élection est différente, chaque campagne est particulière, mais il y a quelques constantes dans l’attitude des uns et des autres.
En 1995, en maintenant ma liste au deuxième tour des élections municipales dans une quadrangulaire où le FN était présent, j’avais permis l’élection de Maurice PAUL après deux mandats de droite. En 2008 en retirant ma liste, j’ai permis un duel droite/gauche et ainsi l’élection de Marc VUILLEMOT, stoppant l’expérience de l’UMP locale (La présence d’une troisième liste aurait assuré la victoire de la droite).
Pour l’instant, la droite locale semble divisée, plusieurs listes s’annoncent, le Député est tenté par la Seyne sur mer, deuxième ville du Var….Que fera la Gauche singulière en 2014 ? Mais que pèse-t-elle aujourd’hui, au fait ? Luc Patentreger (Ex adjoint au maire délégué à la culture sous Maurice PAUL) participe à l’animation culturelle de la Commune, Marcel-Paul Magagnosc (ex-premier adjoint sous Maurice PAUL) est le Directeur général des Services Techniques de la Mairie de la Seyne, Denise Reverdito est adhérente de EELV…
- Marc Vuillemot, le blog, samedi 6 avril 2013 : « Démocratie propre : chiche, on s'y engage tous ? » - « En mai prochain, je proposerai aux divers groupes politiques siégeant au conseil municipal de voter une sorte de motion fixant un code de bons usages républicains pour les mois à venir. Il nous restera quelques mois, avant l'élection, en mars prochain, d'une nouvelle équipe municipale, et la campagne qui ira en croissant, plus on se rapprochera de l'échéance, se doit d'être exemplaire dans sa pratique républicaine et démocratique. Cette petite année qui s'ouvre, je la souhaite à l'image du fonctionnement de notre conseil municipal, un lieu et des temps sacralisés sous le regard de Marianne, immobile dans son buste de terre cuite mais qui fait fortement sens, où chacun peut s'exprimer pour la durée qui lui convient (au grand dam parfois des autres élus, du public et des journalistes, lorsque ça s'éternise !), où la courtoisie est de rigueur, où les hommes et les femmes se respectent, quelles que soient leurs sensibilités, et où, parfois, l'humour, qui ne gâche jamais rien, est de mise et permet de faire retomber de possibles tensions. Fàsi un pantais [I have a dream, en provençal dans le texte]. Celui que, au-delà des sensibilités représentées aujourd'hui au sein du conseil municipal, tous ceux qui seront concurrents pour se voir confier par notre peuple seynois la gestion de notre ville s'engagent sur des règles de bonne manières républicaines. Je voudrais des débats publics de bonne tenue entre postulants, de la retenue envers les candidats et les militants de tous les partis, du respect des espaces publics et privés en s'interdisant notamment l'affichage sauvage, de la confrontation sur les idées et non sur les personnes, bref, une campagne électorale saine, belle, réhaussant l'image de la démocratie qui est souvent bien trop mise à mal. Je lancerai, lorsque tous les candidats seront déclarés, un appel à tous pour que nous nous engagions ensemble, par des signatures solennelles, sur une charte de belle et bienséante conduite républicaine. Nous le devons à nos concitoyens. Nous le devons à la mémoire de nos aïeux qui ont versé leur sang pour que s'exerce la vie démocratique que beaucoup de peuples du monde nous envient ».
- Var-Matin, dimanche 7 avril 2013 : La situation est complexe pour l'UMP à La Seyne et Brignoles. Qui aura l'investiture dans ces deux communes ? : Interview de Georges Ginesta : « Sur ces deux communes que l'UMP doit conquérir, la stratégie est la même : nous avons plusieurs personnes de qualité qui travaillent ensemble pour monter une bonne liste. Pour l'instant, il n'y a pas de favori à l'investiture ». Sébastien Vialatte doit-il se présenter à La Seyne ? « Il n'y a aucune ambiguïté, il sera candidat à Six-Fours ».
- KXTC Podcast Radio, mardi 9 avril 3013 : Interview de Damien Guttierez.
- Var-Matin, mardi 9 avril 2013 : « Elections municipales : Jo Minniti fait son retour. Ancien élu dans l'équipe d'Arthur Paecht, Jo Minniti part aux municipales sans investitures. Mais revendique des idées pour sa ville ». « J'ai la prétention de penser que j'ai une légitimité pour me présenter à la mairie de La Seyne », dixit cet ancien élu d'Arthur Paecht. « C'est vrai que les finances sont difficiles, mais il y a des choses qu'on peut faire sans que ça coûte à la commune ». Pourquoi ne pas avoir demandé une investiture ? « Je n'en veux pas. Je n'ai pas renouvelé ma carte à l'UMP car je ne partage pas les dissensions qu'il y a au sein du parti ». Avez-vous cherché à discuter avec les autres personnalités de droite qui se positionnent, comme Nathalie Bicais ou Jean-Pierre Colin ? « Je n'ai rencontré personne ». Ne craignez-vous pas qu'on vous reproche de diviser la droite ? De faire les affaires du FN ? « Pourquoi ce ne seraient pas les autres qui diviseraient ? ». Et si le député, Jean-Sébastien Vialatte, décidait finalement de se présenter à La Seyne ? « En tant que député, il a une légitimité plus importante que la mienne. S'il décide de partir à La Seyne, alors on discutera de ce qu'il contient de faire. Je ne pars pas à la guerre contre lui ».

- L'union pour l'avenir de La Seyne avec Jean-Pierre Colin, journal de 4 pages A3, avril 2013, n° 4 : « La proximité au quotidien » - « Jean-Pierre Colin, l'homme qui rassemble les Seynois ».
- Marc Vuillemot, le blog, jeudi 11 avril 2013 : « Budget 2013 de La Seyne : aucune voix contre ».
- Var-Matin, dimanche 14 avril 2013 : Politiquement indiscret - Premier « Spécial Municipales » d'une série que l'on pressent fournie : « Rien n'est fait, mais c'est bien plus qu'une rumeur. Daniel Canepa, qui fut préfet du Var de 2000 à 2002, va-t-il se lancer dans la bataille des municipales à La Seyne ? L'ex-préfet de Paris et d'Ile-de-France, « remercié » lestement en décembre dernier par Manuel Valls, se voit-il dans le fauteuil de maire de la deuxième ville du Var ? L'UMP et notamment Jean-Sébastien Vialatte, député-maire de Six-Fours, semblent en tout cas le souhaiter très fort » - « Jean-Pierre Colin : « Je n'insulte pas l'avenir et j'ai un grand respect pour les qualités humaines et professionnelles de Daniel Canepa. Mais La Seyne est une ville où il faut d'investir, creuser son sillon. Et durant ma pré-campagne, j'ai bien entendu le message des Seynois qui veulent de la proximité » ».
- Var-Matin, mardi 16 avril 2013 : « Un ancien préfet du Var probablement tête de liste UMP - Le député Jean-Sébastien Vialatte soutient la candidature de Daniel Canepa, ancien représentant de l'Etat dans le Var, auprès de la commission nationale d'investiture du parti » - « Un excellent candidat » - « Hubert Falco favorable » - « Les réactions : Marc Vuillemot (PS) : « je souhaite que nous puissions échanger et confronter nos idées de façon républicaine, dans le respect des uns et des autres » - Nathalie Bicais (UMP) : « compte poursuivre son engagement (même si Daniel Canepa obtient l'investiture), je me lance quand même, même sans étiquette ! », Jo Minniti (SE), Jean-Pierre Colin (UDI) : « Nous n'avons aucune chance de gagner s'il n'y a pas une union » ».
- Var-Matin, mercredi 17 avril 2013 : « Municipales à La Seyne : Olivier Leportois [président de l'association Sauvons la Seyne] plaide pour une candidature unique à droite... » «... et Gilbert Péréa propose des assises de la droite ».
- Var-Matin, jeudi 18 avril 2013 : « La candidature de D. Canepa fait bondir... R. Alfonsi : « Dans une ville aussi rebelle que La Seyne, cette posture aristocratique sera prise pour ce qu'elle est, de la désinvolture et du mépris. Les populistes de tous poils s'en frottent déjà les mains, avant de s'essuyer les pieds sur l'illustre parachuté » ».
- Var-Matin, vendredi 19 avril 2013 : « Municipalité seynoise : un sondage pour désigner le candidat UMP ? (idée lancée par le secrétaire départemental Philippe Vitel) ».
- Var-Matin, dimanche 21 avril 2013 : « La « forte probabilité » de la candidature - déjà soutenue par le député Jean-Sébastien Vialatte - de Daniel Canepa, ancien préfet du Var, sous l'étiquette UMP aux municipales de La Seyne annoncée ici la semaine dernière a suscité de nombreuses réactions. D'abord parce que la deuxième ville du Var représente un symbole politique fort. Ensuite parce que la droite y souffre, pour le moment, d'une inflation de candidatures. Et dire que la gauche risque de s'y mettre aussi... Ça promet » - « Nathalie Bicais, Parce que La Seyne. Seule femme à droite à prétendre au fauteuil du maire, Nathalie Bicais, qui a quitté le Modem pour rejoindre l'UMP, n'a que faire de la cuisine politicienne « qui creuse toujours plus le fossé entre les citoyens et les appareils politiques ». Fermement résolue à défendre sa candidature « totalement légitime », elle a d'ailleurs lancé hier Parce que La Seyne, la nouvelle association qui va l'accompagner dans son parcours. « Moi qui suis Seynoise, entre un Parisien et un Toulonnais avec au milieu un Six-Fournais, je serai la voix de La Seyne. On vient combattre dans cette ville pour de mauvaises raisons, par idéologie. Moi, c'est par amour et par passion ! ». Son ambition : se retrouver « projet contre projet  face à Marc Vuillemot ». « Il est hors de question que je me renie. Et s'il faut des primaires pour départager les candidats, pourquoi pas ? » - « La gauche à la rescousse... Cela n'arrive pas tous les jours... Pourtant le socialiste Robert Alfonsi prend, à sa façon, la défense des candidats « locaux » de droite face à l'arrivée annoncée de Daniel Canepa. « Le parachutage de ce très haut fonctionnaire, passé par le cabinet de l'ancien Président, plus habitué des salons feutrés du pouvoir que des marchés populaires, illustre jusqu'à la caricature la crise du politique », s'indigne le président du groupe socialiste à la Région. Qui dire à vue : « Ôtez-vous de là que je m'y mette », tel est l'auguste message de la soudaine « Envie de Seyne » que Daniel Canepa véhicule. Que des candidats de son camp (qui n'est pas le mien) se préparent depuis des mois, travaillent le terrain et le projet, arpentent les rues et les quartiers de La Seyne, rencontrent des citoyens, peu lui en chaut, cela n'est pas de son niveau ». Le genre d'épreuve qui devrait être épargné à Robert Alfonsi, lui-même seul candidat à la mairie de Toulon.
- Var-Matin, lundi 22 avril 2013 : « Nathalie Bicais : « Avec l'investiture UMP, je gagne ! » - L'ancienne adjointe d'Arthur Paecht a officiellement lancé sa campagne, samedi, en vue des municipales de mars 2014. Elle se dit « légitime et déterminée » à aller au bout de sa candidature » - « Envers et contre tous ? » - « Il faut envisager des restructurations en mairie » - « Il faut tracer un cap ».
- Var-Matin, mardi 23 avril 2013 : « La Seyne : quand les socialistes allument la droite... » - « ... les communistes soutiennent les socialistes ».
- Var-Matin, 29 avril 2013 : « Jean-Pierre Colin sous l'étiquette « Ne nous fâchons pas » - Si le centriste n'a rien à redire à l'arrivée de Daniel Canepa « qui a incontestablement des choses à offrir à La Seyne », il estime malgré tout que ce dernier « arrive un peu tard » ».

- Tract A4 « Sauvons La Seyne - Un plan Marshall pour La Seyne - Rejoignez Gilbert Péréa et ensemble prenons les clés de la ville ».

- Var-Matin, samedi 4 mai : « Le FN convoite les sympathisants de Paecht - Depuis que l'ex-maire a quitté la vie politique, ses soutiens, notamment ceux du club Force 7, n'ont plus de leader. Le FN veut récupérer cet électorat - A. Paecht : « Je ne suis pas leur directeur de conscience » ».
- Var-Matin, dimanche 5 mai 2013 : « L'ancien préfet Daniel Canepa confirme son intérêt pour La Seyne - Daniel Canepa a été préfet du Var de 2000 à 2002. Il vient d’être investi... du moins par Jean-Sébastien Vialatte - Daniel Canepa rompt le silence. L'ancien préfet du Var (et d'Ile-de-France) a choisi le Journal du Dimanche, pour évoquer publiquement sa candidature à la mairie de La Seyne. Jusque-là, l'intérêt de l'ancien haut-fonctionnaire était relayé par le député-maire UMP de Six-Fours, Jean-Sébastien Vialatte. « Des responsables locaux m'ont proposé de conduire une liste aux élections municipales à La Seyne-sur-Mer [...] j'ai dit oui. (...)  La Seyne est une ville qui a un potentiel extraordinaire. Je peux apporter quelque chose », peut-on lire dans les colonnes de l'hebdomadaire.
Concernant l'étiquette politique, Daniel Canepa précise avoir « demandé l'investiture à l'UMP et à l'UDI » mais souhaite mener une liste ouverte « fondée sur les compétences et les engagements extérieurs » ».
- Var-Matin, lundi 6 mai 2013 : « UMP : Daniel Canepa prend ses marques... a fait ses premiers pas sur le terrain... S'est rendu le 1er mai sur le marché de La Seyne » - « Au PS : ils ont fêté l'année Hollande ».
- Var-Matin, mercredi 8 mai 2013 : Dominique Baviera : « Nous avons assez fait rire ! ».
- Var-Matin, vendredi 10 mai 2013 : « Municipales : Vitel candidat à La Seyne » - « Et de trois...ce qui commence à faire beaucoup, même dans une ville où rien n'a jamais été simple... Et un peu désordre à droite où la reconquête de La Seyne figure en tête des objectifs des municipales de 2014. Seule grande ville  du Var et même de Paca aux mains de la gauche, elle fait figure de symbole : l'UMP ne peut pas se payer le luxe de partir battante » - Nathalie Bicais : « ...ne croit toujours pas en un homme providentiel... un sondage ne mesurera pas l'intérêt des projets et les capacités à gérer. Des primaires me semblent mieux adaptées » - Daniel Canepa : « Ma détermination est totale... on m'a fait ressentir le besoin à La Seyne de quelqu'un capable d'élever le débat autour d'un projet d'ouverture et de rassemblement. Et qui ne soit pas porteur des « histoires » du passé ».
- Var-Matin, samedi 11 mai 2013 : « Candidatures UMP à La Seyne : Vialatte ne varie pas d'un iota. [Il] assure sur Facebook que Daniel Canepa a su, en quelques jours, créer un véritable courant porteur autour de sa candidature. Ceux qui l'approchent sont séduits par la qualité de son écoute et sa disponibilité. (...) la deuxième ville du Var a besoin d'un maire à plein temps tant les problèmes y sont importants. (...) le futur maire de La Seyne doit avoir quelques compétences connues de gestionnaire ».
- Var-Matin, lundi 13 mai 2013 : Nathalie Bicais réplique à Jean-Sébastien Vialatte : La candidate se dit « étonnée que dans le contexte de modernisation nécessaire de la vie publique, et après avoir déclaré qu'il fallait faire monter de nouvelles générations et des femmes aux plus hautes responsabilités » Jean-Sébastien Vialatte choisisse de porter la candidature... « d'un homme à la retraite ».
- Var-Matin, lundi 13 mai 2013 : Daniel Canepa : « Prêt à relever le défi ».
- Var-Matin, mardi 14 mai 2013 : « Le tweet de Vialatte déchaîne les réactions des politiques locaux ».
- Var-Matin, mercredi 15 mai 2013 : « Philippe Vitel demande l'investiture UMP à La Seyne » -
Christian Barlo dévoile « le jeu de dupes » de la droite : « nous savons que la droite se déchire d'abord dans le combat des chefs et puis se rassemble sur un prétendu sauveur pour avoir le bout de gras municipal tant convoité » - « Réactions en série après le tweet de Jean-Sébastien Vialatte » - « Jean-Sébastien Vialatte épinglé par la presse nationale ».
- Var-Matin, jeudi 16 mai 2013 : A la Une : « La Seyne : Philippe Vitel se jette à l'eau » ; page 5 : « Vitel entre dans la course à l'investiture UMP - Le député de la 2e circonscription est officiellement candidat à La Seyne. Un « ticket » avec l'UDI Jean-Pierre Colin se profile » - Interview : « J.-S. Vialatte a fait un peu cavalier seul en allant chercher l'ancien préfet du Var... Daniel Canepa sera le bienvenu sur une liste droite-centre... J'ai les meilleurs relations avec Jean-Pierre Colin... Nathalie Bicais a une vision de l'aménagement du territoire intéressante, elle a été élue et apporte une valeur ajoutée. J'espère qu'elle nous rejoindra - Cette ville a vocation à repasser à droite. Si le sondage me place derrière, eh bien je soutiendrai celui qui sera devant » - Les réactions de : J.-S. Vialatte : « ...reviendrait à transposer la guerre Copé-Fillon au niveau local » ; J.-P. Colin : « P. Vitel demande l'investiture UMP. Il l'aura. Et nous ferons équipe ensemble » ; D. Canepa : « Je suis surpris... La candidature de Vitel est de nature à relancer les rancœurs » ; N. Bicais : « ...pas de réaction particulière. J'irai au bout de ma démarche. J'ai une équipe, un programme, une légitimité » ; G. Ginesta : « P. Vitel a toute légitimité à être candidat. Il est excellent, c'est un rassembleur. J.-P. Colin est un bon candidat aussi et l'UMP et l'UDI doivent trouver un accord... » - « Gilbert Péréa perd le soutien de Debout la République » - « J.-S. Vialatte crève l'écran [après le tweet polémique] ».
- Var-Matin, vendredi 17 mai 2013 : « Lâché par Debout la République, Gilbert Péréa positive » - « Plaintes après le tweet de Jean-Sébastien Vialatte ».
- Var-Matin, samedi 18 mai 2013 : « Jo Minniti renvoie dos à dos les candidats ».
- Var-Matin, lundi 20 mai 2013 : « La responsable varoise de Debout la République se dit « menacée » par Gilbert Péréa ».
- Var-Matin, mardi 21 mai 2013 : « Municipales : les députés lavent leur linge sale... sur Facebook ».
- Var-Matin, jeudi 23 mai 2013 : « Le député Jean-Sébastien Vialatte candidat ou... pas à La Seyne - Entre les candidats à la candidature pour l'investiture de l'UMP, la compétition fait rage et réserve son lot de surprises. Au point de désarçonner les électeurs eux-mêmes ? » - « L'arrivée possible dans la bataille d'un deuxième député, Jean-Sébastien Vialatte, face à Daniel Canepa qu'il avait lui-même soutenu, et Philippe Vitel, complique visiblement la donne - Sondage avancé - Pourquoi ? » - « Mais à quel jeu joue Jean-Sébastien Vialatte ? » - « Jean-Sébastien Vialatte : « Daniel Canepa est le meilleur candidat » - « Ce qui compte, ce sont les hommes » - « Machine à perdre ».
- Patrick Martinenq (Courrier à M. Harlem Désir et à M. Chritophe Borgel ) : « La Seyne-sur-Mer 2014 : Plaidoyer pour un accord de premier tour entre les deux familles socialistes de la ville (...) ».
- Var-Matin, vendredi 24 mai 2013 : « Jean-Sébastien Vialatte sème le trouble : va-t-il se lancer dans la bataille - Réactions à Six-Fours » - Ce qu'ils en pensent : Hicham, cafetier : « Tout cela est assez confus », Christian, citoyen : « Ce sont des histories d'ego », Eric, commerçant : « S'il n'y va pas, c'est qu'il a peur ».
- Var-Matin, vendredi 24 mai 2013 : « La Seyne : un sondage face à la zizanie à droite. Commandé par l'UMP pour départager à droite les six prétendants à la mairie, le sondage a commencé hier matin. Pour en finir avec la cacophonie ? » - « Les candidats figurant dans le sondage : Nathalie Bicais (UMP), Daniel Canepa (sans étiquette), Jean-Pierre Colin (investiture UDI), Jo Minniti (divers droite, ex-UMP), Jean-Sébastien Vialatte (député UMP), Philippe Vitel (député UMP) » - A l'UMP : Hubert Falco : « Je regrette que, pour l'instant, seuls les egos s'expriment et alimentent ainsi une cacophonie nuisible à l'intérêt général (...), car c'est l'eprit de responsabilité qui doit animer chacun à La Seyne », Georges Ginesta : « L'investiture UMP sera donnée par la commission nationale... Jean-Sébastien Vialatte est très bien implanté à Six-Fours (...). Il n'a connu que des victoires, qu'il continue sur cette voie - Marc Vuillemot : « Je ne me réjouis pas de ce qui se passe chez les autres. Je suis juste surpris qu'ils soient déjà tous sur la ligne de départ. Je n'ai qu'un souhait : que le candidat UMP ait une lisibilité, sinon cela fera le jeu du FN ».
- Tract A4 noir et blanc recto de La droite réelle - Gilbert Péréa - Sauvons La Seyne : « Défendez-vous, La Seyne progresse... vers le bas ! » - « Pauvreté, impôts, insécurité... Ça suffit ! Il est urgent de sauver La Seyne ».
- Var-Matin, dimanche 26 mai 2013 : Marc Vuillemot n'en rajoute pas : « Je n'ai pas à me mêler des affaires de l'UMP et je m'en mêlerais d'autant moins qu'à gauche, nous sommes aussi capables de ne pas manifester notre volonté d'unité ». Quand on sait jusqu'où peuvent aller les guerres fratricides...
- Var-Matin, mardi 28 mai 2013 : Philippe Vitel ne veut pas passer pour un « manipulateur ».
- Var-Matin, samedi 1er juin 2013 : « Sondage UMP : les résultats se font attendre ».
- Var-Matin, lundi 3 juin 2013 : « Sondage UMP pour les municipales à La Seyne : des résultats non officiels circulent auprès des intéressés » - « Le temps des rumeurs ».
- Var-Matin, mardi 4 juin 2013 : « Le sondage de toutes les discordes ».
- Var-Matin, mercredi 5 juin 2013 : « Gilbert Péréa a ouvert sa permanence de campagne » - « La priorité de Gilbert Péréa et d'Olivier Leportois sera d'aller frapper à la porte de TPM « pour exiger l'égalité fiscale et budgétaire » pour La Seyne ».
- Var-Matin, jeudi 6 juin 2013 : Jean-Pierre Colin : « 52 réunions en attendant l'investiture UMP ».
- Var-Matin, vendredi 7 juin 2013 : « Canepa-Minniti : rendez-vous manqué » - « L'ancien préfet, candidat à l'investiture UMP pour les municipales, pensait pouvoir annoncer le ralliment de Jo Minniti. Mais les négociations ont achoppé ». « Ce n'est pas l'heure de faire le liste » - « Mystérieux sondage » - Jo Minniti : Fusion oui, absorption non ».
- Var-Matin, samedi 8 juin 2013 : « Ambiance électrique entre Jo Minniti et Daniel Canepa ».
- KXTC Podcast Radio, mardi 11 juin 2013 : Interview de Gilbert Péréa.
- Var-Matin, mercredi 12 juin 2013 : « Le coup de gueule de Nathalie Bicais ».
- Var-Matin, mercredi 17 juin 2013 : « Jean-Pierre Colin fait plancher les jeunes - Jean-Pierre Colin a invité des jeunes - à faire part de leurs attentes en vue des élections municipales ».
- Var-Matin, jeudi 23 juin 2013 : « Et pendant ce temps, dans les coulisses de la gauche - Alors que la droite peine à s'entendre sur une liste de rassemblement, Marc Vuillemot apparaît comme le leader naturel de la gauche. En coulisses, les discussions s'annoncent aussi musclées » - « Le cas Martinenq » - « Quelle place pour les partenaires ? » - « Les sans étiquette » - Patrick Martinenq sera-t-il sur la liste du maire sortant ? » - « On parle beaucoup de la droite dans la préparation des élections municipales seynoises. Et pour cause, ils sont plusieurs prétendants à l'investiture UMP : Daniel Canepa, Jean-Pierre Colin, Nathalie Bicais et Philippe Vitel attendent de connaître la décision de la commission nationale d'investiture. Pendant ce temps-là, à gauche, les partis et personnalités s'expriment peu dans la sphère médiatique. Et pourtant, les grandes manœuvres ont commencé. Au PS, un comité de ville a été créé pour réunir les deux scetions, dirigée spar Jean-Luc Bruno et Patrick Martinenq. Ce dernier, qui revendique une large place sur la future liste conduite par le maire sortant, Marc Vuillemot, reste une personnalité clivante ».
- Var-Matin, vendredi 21 juin 2013 : Marc Vuillemot choisi « pour unir la gauche et les républicains seynois » - « Le parti socialiste seynois avait appelé, jeudi, les militants de ses deux sections (Var-Ouest et Jean-Jaurès) à se prononcer, par un vote (conformément aux statuts du PS), sur la désignation officielle de leur candidat aux élections municipales de 2014 à La Seyne. Sans surprise aucune, puisqu’il était seul candidat en lice, Marc Vuillemot, actuel maire de La Seyne, a été désigné par la majorité des votants (97%) « pour unir la gauche, et rassembler tous les républicains seynois ». « C’est le choix de la poursuite d’une dynamique de développement et de bonne gestion de la Ville qui est exprimé par les militants, mais c’est aussi la volonté de lutter contre les idées d’extrême-droite et la tentation des candidats opportunistes », estiment les responsables des sections dans un communiqué. Dans la foulée de ce plébiscite, les militants vont passer à l’action. Ils prévoient de distribuer un tract ce week-end dans les rues de la ville. On peut y lire, notamment, que « c’est fiers des combats menés et des actions entreprises pour sortir La Seyne des impasses dans lesquelles elle avait été mise, c’est confiants dans l’avenir et dans les capacités de Marc Vuillemot à garantir à notre commune sa place dans l’agglomération et dans la rade, que les socialistes seynois appellent, au travers de leur candidat, au plus large rassemblement des forces républicaines ».
- Blog de Marc Vuillemot, dimanche 23 juin 2013 : « Municipales : les socialistes seynois la jouent... démocrates ».
- Var-Matin, mercredi 26 juin 2013 : Comptes 2012 : « Le maire tient la barre de la rigueur » - « Marc Vuillemot, candidat à sa succession officiellement désigné par les militants PS, a présenté la réalisation du budget 2012 en ponctuant ses remarques de réponses aux autres candidats qui - logique en période pré-électorale - critiquent son bilan. L'examen des comptes a pris un bel air de campagne » - « Quand j'entends dire certains qu'il faut trouver des recettes nouvelles, c'est exactement ce qu'on fait depuis cinq ans... », a souligné Marc Vuillemot - « Le compte administratif de 2012 a été adopté avec trois abstentions » - « Vous êtes très honnête, très rigoureux », a même dit Marcel Barbero qui s'est efforcé aussi de défendre les choix du maire précédent.
- Var-Matin, mercredi 3 juillet 2013 : « UMP : Vitel à La Seyne » - Philippe Vitel : « On a unanimement proposé à M. Vialatte l'investiture, mais il a préféré se présenter à Six-Fours. La commission m'a donc choisi pour La Seyne et je suis satisfait. J'ai toute la légitimité pour rassembler. Aujourd'hui, je souhaite que l'union se réalise, ce sera le cas avec Jean-Pierre Colin. J'appelle les autres candidats à nous rejoindre car toute division serait suicidaire » - « Jean-Sébastien Vialatte ne veut pas être maire de La Seyne. En revanche, il a son candidat : Daniel Canepa, l'ex-préfet du Var. Mais ce dernier n'a finalement pas fait le poids par rapport au député de la circonscription voisine » - « Philippe Vitel est un homme solide, tout à fait capable de bâtir  des alliances et de gagner La Seyne » - « Jean-Pierre Colin s'est réjoui que Philippe Vitel soit le candidat de l'UMP, « formation avec laquelle nous avons un accord national. Dans le passé, la division nous a fait beaucoup trop de mal. L'heure de l'union a sonné » » - « En péril à gauche, l'union sera-t-elle l'arme fatale de la droite dans la seule grande ville de toute la région ? Les choses sérieuses vont commencer ».
- Var-Matin, mercredi 3 juillet 2013 : « L'ex-directeur de cabinet du maire est candidat ! - Licencié en août 2012, Gilles Teisseire s'était jusqu'ici muré dans le silence. Aujourd'hui, il sort de l'ombre et annonce sa candidature aux municipales - « Je trouve d'ailleurs l'attitude de Marc Vuillemot assez scandaleuse vis-à-vis de Martinenq, en le mettant à l'écart alors qu'il a fait sa part du boulot » - « Si Martinenq ne s'était pas retiré, on perdait les élections » - « Je considère que Marc Vuillemot n'est pas un bon maire » - « Le maire ne sait pas fédérer son équipe. Il ne joue pas son rôle de chef : il ne gère pas, se cache pour ne pas régler les conflits » ».
- Var-Matin, jeudi 4 juillet 2013 : « L'investiture de Philippe Vitel (UMP) fait réagir » - Jean-Pierre Colin : « J'appelle au rassemblement de la droite et du centre » - Nathalie Bicais : « J'attends d'évaluer la nouvelle donne avant de me positionner » - Jo Minniti : « Je maintiendrai ma candidature sauf si... » - Jean-Sébastien Vialatte : « Ma ville, c'est Six-Fours » - Gilbert Péréa « évoque un non-évènement qui était sur toutes les lèvres depuis des semaines et qui n'est pas une réelle surprise » - Dominique Baviéra tient lui à féliciter Philippe Vitel pour l'obtention de cette investiture » et « à lui dire combien il est indispensable à présent d'organiser le grand rassemblement des forces de droite, du centre et de la société civile » - « Damien Guttierez tacle Marc Vuillemot (...) se délecte de petites phrases prononcées par Filles Tesseire (ex-directeur de cabinet) ».
- Var-Matin, vendredi 5 juillet 2013 : Commission d'investiture de l'UMP : une « mascarade » selon M. Vialatte. « Le clan Copé ayant choisi son candidat, il était bien inutile de nous réunir »... « Entre agacement et ironie, le député de la 7ème circonscription semble avoir du mal à avaler la couleuvre ».
- Var-Matin, samedi 13 juillet 2013 : « Après l'investiture UMP, Philippe Vitel fixe le cap - Alors que les prétendants à l'investiture UMP doivent digérer la nomination de Philippe Vitel, celui-ci veut apaiser les esprits. Il précise son souhait de conduire une liste d'union élargie (...), rassembler son camp et créer une union du Modem à Debout la République » - « La tête de liste, c'est moi à 99 % » - « Daniel Canepa a dit qu'il n'était pas à l'UMP et qu'il ne serait pas sur ma liste. Le débat est donc clos, souligne Philippe Vitel. Quant à Nathalie Bicais, elle est à l'UMP. Elle a vocation à nous rejoindre si elle le souhaite, tout comme la conseillère régionale UMP Sandra Torrès. Il y a des règles et ceux qui se présenteront en dehors du parti le feront à leurs risques et périls ».
- Var-Matin, samedi 27 juillet 2013 : « Daniel Canepa maintient sa candidature à La Seyne. [Il] se dit toujours ouvert aux alliances tout en précisant qu'il sera « évidemment » tête de liste ». Philippe Vitel : « Je note que M. Canepa ne serait pas candidat s'il n'avait pas l'investiture UMP. Investiture que j'ai, moi, obtenue. Et en bonne et due forme, avec, je le rappelle, l'accord de Jean-François Copé et de François Fillon. Là, il joue contre son camp et crée les conditions de la division, pendant que nous travaillons à réunir le centre et la droite pour ne pas revivre 2008 ».
- Var-Matin, lundi 29 juillet 2013 : « Jo Minniti s'étonne de la « grande générosité » des élus (à propos de la transformation du hangar CPM) : la commune encaissera 24 000 € de loyer annuel pour une surface au sol de 11 000 m2 (...) magnifique cadeau qu'offre la Ville au bénéficiaire » - « Le PS seynois répond à MM. Vitel et Colin : « Qui est-il pour se poser, sans rien connaître du dossier, en donneur de leçons de bon goût ? », interroge la section PS. Et d'ajouter : « Quel équipement de prestige a-t-il contribué à créer après 20 ans dans son canton toulonnais ? » - « Quant à M. Colin, il serait bien inspiré de prendre le temps de la connaissance de la loi et des dossiers (il ne s'agit pas là d'une délégation de service public mais d'un bail de location de longue durée d'un élément du domaine privé de la commune) ».
- Var-Matin, vendredi 30 août 2013 : « Daniel Canepa entre en campagne à La Seyne » - « Le candidat sans étiquette à la mairie de La Seyne lors de sa première réunion publique [dans un lieu « symbolique », le bar de la Mairie].
- Var-Matin, lundi 2 septembre 2013 : « Philippe Vitel a ouvert sa permanence place Perrin » - « Un local en plein centre ville pour rassembler la famille UMP qui a été tiraillée » - « La Seyne, un enjeu national pour l'UMP, en tant que plus grande ville de Paca tenue par une coalition socialo-communiste » - « Redonner aux Seynois la fierté d'appartenir à cette ville, comme Hubert Falco l'a fait après le passage du FN » - « Sandra Torrès rejoint le candidat UMP - Proche du député Jean-Sébastien Vialatte, Sandra Torrès a finalement choisi son camp, celui de Philippe Vitel - « Après avoir pris du recul cet été, j'ai réfléchi, je me suis demandé si on pouvait gagner. On le peut » ».
- Var-Matin, samedi 7 septembre 2013 : « Nathalie Bicais rejoint Philippe Vitel : « Je sais aujourd'hui que le renouveau de la ville passe par un projet ambitieux, dans une logique de territoire à l'échelle de l'agglomération. Nous devons inverser la tendance de désespérance qui pèse sur la ville, pour donner des signes forts de reconquête de notre avenir. Plus que l'origine de la personne qui portera ce projet, c'est son sens de l'équité, son ouverture aux problématiques locales et son implication dans TPM qui seront importants. Je souhaite travailler constructivement pour le renouveau de la ville au côté du candidat investi par l'UMP, Philippe Vitel qui représente à ce jour ce potentiel » ».
- Var-Matin, lundi 9 septembre 2013 : « Pourquoi Nathalie Bicais [la fondatrice de l'association Parce que La Seyne] rejoint Philippe Vitel » - « Philippe Vitel est celui qui est le mieux à même d'intégrer un projet à une logique de territoire » - « Le temps viendra de la négociation des places. Mon objectif, c'est la ville, pas mon avenir personnel » - « Je suis la caution seynoise [de Philippe Vitel qui manque d'ancrage local] dans le sens où je suis engagée dans la réflexion pour l'avenir de cette ville depuis 1994 (...) En 2008, j'ai fait 10 % des voix sans ancrage dans un parti » - « Philippe Vitel est un hyperactif qui peut enchaîner réunion sur réunion sans fléchir (...) son implication pour La Seyne est déjà réelle ». - « Le député-maire Jean-Sébastien Vialatte fidèle à ses choix : le soutien à Daniel Canepa réaffirmé ». - Jean-Pierre Colin (UDI) appelle à une union rapide avec Philippe Vitel.
- Var-Matin, mardi 10 septembre 2013 : « Gilbert Péréa tire à boulets rouges sur Philippe Vitel : « La décision de Nathalie Bicais de rejoindre Philippe Vitel : il s'agit d'une capitulation en rase campagne, sans condition - Elle a fait un choix simple : intégrer une liste avec poste et nomination, ou disparaître en affirmant sa différence - Toutes les cautions seynoises de M. Vitel ne feront pas oublier ce qu'il ne demandera jamais à Hubert Falco : la mutualisation des charges, l'équité budgétaire et fiscale pour la ville de La Seyne au sein de l'agglomération TPM » ».
- Var-Matin, mercredi 11 septembre 2013 : « Le vitriol de Gilbert Péréa lui revient comme un boomerang : Nathalie Bicais classe Monsieur Péréa comme « le plus ancien et le plus pathétique des candidats à La Seyne-sur-Mer. Candidat pour le Front National pendant des années avant d'en être exclu, il s'est revendiqué de Debout la République avant d'en être exclu aussi (...) On l'a vu courtiser depuis des mois les candidats potentiels dont j'étais pour trouver une place sur une liste. Ses propos traduisent sans doute sa haine de rester systématiquement hors du jeu » ».
- KXTC Podcast Radio, vendredi 13 septembre 2013 : Interview de Joseph Minniti.
- Var-Matin, vendredi 13 septembre 2013 : « Philippe Vitel échange sur l'économie et l'emploi : Quelle stratégie pour l'économie et l'emploi pour faire gagner La Seyne ? » - « Daniel Canepa à la rencontre des Seynois » - « Gilbert Péréa réond à son tour aux attaques : J'ai rencontré uniquement M. Canepa, à sa demande, et en aucun cas je n'ai jamais rencontré Mme Bicais ou d'autres prétendants ».

- Var-Matin, samedi 14 septembre 2013 : « Avec sa permanence, Jo Minniti ouvre sa « vraie campagne » » - « Sa liste sera composée entièrement de Seynois » - « Il dénonce ceux qui sont arrivés dans un territoire qu'ils ne connaissent pas » - « La vraie ouverture de la campagne ne signifie pas écarter une éventuelle alliance (...) mais sans alliance contre nature. Donc sans Front  National ».
- Var-Matin, samedi 21 septembre 2013 : « Vitel demande à Vialatte de « rentrer dans le rang » - Investi par l’UMP pour briguer la mairie de La Seyne, le député de la 8e n’apprécie que très modérément les prises de positions médiatiques –et répétées– du député-maire de Six-Fours en faveur de Daniel Canépa (candidat sans étiquette) ».
- Tract A4 du 23 septembre 2012 : Daniel Canepa : « J'ai décidé d'être candidat aux élections municipales de mars 2014 » - « Il n'y a pas de fatalité, La Seyne-sur-Mer sera une ville ambitieuse. Je serai le candidat de tous les habitants. Je serai un maire à plein temps » - Daniel Canepa : « Cap vers un futur en Seyne 2014 - Inauguration de la permanence pour les municipales vendredi 4 octobre, 7 place Martel Esprit ».
Var-Matin, jeudi 3 octobre 2013 : Jo Minniti et Daniel Canepa : « Une alliance de compétences » - « Après des semaines de discussions, Jo Minniti et Daniel Canepa annoncent avoir « concrétisé un accord ». Dans la course à l'hôtel de ville, ils feront « liste commune » » - Jo Minniti : « J'ai dit à Daniel Canepa que je n'étais pas là pour cultiver mon égo, n'ayant aucune ambition que celle d'êtr utile pour la ville (...). Le maire, ce sera lui. Cela ne me pose pas d'état d'âme.
Var-Matin, mardi 8 octobre 2013 : Pour Philippe Vitel, le rassemblement « c'est maintenant ! » - « Ce qui s'est passé à Brignoles doit nous faire réfléchir. J'apelle tout le monde à la raison » - Deux personnes sont dans le collimateur du député : Jean-Pierre Colin avec lequel il n'est pas parvenu à s'entendre, jugeant ses prétentions « déraisonnables » (en termes de place sur la liste) ; mais surtout Daniel Canepa désormais allié à Jo Minniti » - « On ne peut pas demander une investiture à un parti et maintenir sa candidature contre celui qui l'a obtenue. Cette dissidence est inacceptable », fulmine Philippe Vitel.
- Var-Matin, mercredi 9 octobre 2013 : « Jean-Pierre Colin, sans Philippe Vitel, mais déterminé » - « Il aura attendu, attendu... mais l'alliance n'est jamais venue. Pas de temps pour les regrets, le candidat Union des démocrates et indépendants (UDI) passe à l'action et développe ses ambitions » - Quid du risque du FN ? - Ateliers mécaniques : une autre vision - [Son équipe] actuellement composée de « sensibilités de droite et du centre, mais surtout d'une majorité de Seynois issus de la société civile qui ont réussi dans leur vie professionnelle », serait « immédiatement compétente », car déjà formée - « Nathalie Bicais se réjouit que les radicaux prônent l'union dans la course aux municipales de 2014 ».
- Var-Matin, samedi 12 octobre 2013 : « Le Parti de gauche présentera une liste... avec ou sans le PCF » - « Laurent Richard (La Seyne) (...) seront candidats sur des listes autonomes » - « Il n'y a aucun marqueur social à gauche depuis l'élection de François Hollande ».
- Patrick Martinenq (Facebook, dimanche 20 octobre) : « Ok Martinenq, en retirant ta liste, tu nous as faits gagner en 2008, mais on aimerait bien que tu disparaisses afin que l'on soit tranquille avec nos "partenaires", on est si bien entre nous ! En 2008, on y croyait pas, on s'était entendu avec le maire sortant avant même le deuxième tour, tu es venu nous proposer ton retrait...Mais depuis on a pris goût au pouvoir, au cumul des mandats, aux recrutements familiaux, aux avantages entre amis ! Tu fais tâche dans notre beau décor de gauche ! Alors maintenant, on va choisir les candidats de ta section dont on a besoin, on va faire semblant d'une Union et du respect des "statuts" du Ps en accord avec nos amis de la fédération du Var, on est pas à une entourloupette de plus, on a l'habitude à la Seyne (2007, 2012...) ! Allez, circulez maintenant ! ».
- Blog de Marc Vuillemot, 23 octobre 2013 : « Les élus de droite le reconnaissent : il est hasardeux de promettre de baisser l'impôt. Nul ne l'a contesté, au contraire. Les élus de droite UMP, UDI et "non inscrits", qui avaient déjà reconnu la bonne qualité de notre gestion lors des votes des budgets communaux et comptes administratifs, ont même admis avec moi que nombre de communes qui avaient épargné leurs concitoyens de hausses d'impôts locaux vont devoir s'y résoudre, sauf à réduire leurs offres de services à leurs administrés. Et ils ont aussi convenu avec moi qu'il est hasardeux, ou démagogique, ou les deux, comme le font certains de leurs nouveaux leaders locaux récemment installés à La Seyne, de hurler avec les loups sur l'imposition locale et de promettre des baisses d'impôts allant, pour certains de ces baratineurs de foire, jusqu'à 50% ! Il serait honnête, surtout pour ceux d'entre eux qui vont figurer sur leurs listes municipales, qu'ils invitent leurs porte-drapeaux nouvellement seynois à faire preuve d'un peu de mesure et d'honnêteté. Moi, je prends un engagement de raison. Celui de dire la vérité, de ne rien garantir d'impossible à tenir, de continuer la baisse des dépenses publiques locales en protégeant les services, de centrer les investissements sur l'indispensable et le productif de ressources pour la ville, et de tout faire pour contenir la pression fiscale, comme j'ai pu y parvenir depuis trois ans.
- Var-Matin, samedi 26 octobre 2013 : La gauche fera-t-elle l’union enviée par la droite ? - Faire l’union : c’est le leitmotiv des candidats à l’élection municipale. Tous le proclament, peu y parviennent pour l’instant. A ce jeu-là, la gauche semble un peu mieux partie que la droite. Tiendra-t-elle la ligne jusqu’au bout ? - Un accord avec le PCF ? - Tensions au PS : Les négociations vont bon train entre les composantes de la gauche, mais elles sont serrées aussi en interne au PS. Même si les deux sections travaillent ensemble au sein d’un comité de ville, les désaccords entre Patrick Martinenq et Marc Vuillemot sont prégnants. « Les relations sont tendues entre eux, mais les militants veulent une union. Sinon, il se passera à La Seyne ce qui s’est passé à Brignoles avec le FN », estime un militant PS.
- Var-Matin, samedi 26 octobre 2013 : « Colin et Canepa : une alliance possible ? » - « Cela a du sens de faire un rassemblement avec lui » - « Si les affinités se dessinent, Jean-Pierre Colin pourra amener aussi dans la corbeille de la mariée une investiture du MoDem ».
- Var-Matin, lundi 28 octobre 2013 : « Philippe Vitel (UMP) développe ses ambitions pour la ville - Le candidat UMP était entouré de Sandra Torres, Nathalie Bicais et Sarah José, une jeune militant investie dans la campagne - Le centre-ville ? « Un épouvantail » ».
- Var-Matin, lundi 28 octobre 2013 : « Damien Guttierez (FN) : un projet à 46 millions pour le centre » - « Sans recours à l'emprunt » - Une esplanade de 9000 m2 en partie gagnée sur la mer, un parking souterrain de 500 places, un tunnel pour les voitures et « voie enterrée » pour les bus et les camions ».
- Var-Matin, jeudi 31 octobre 2013 : « Invité par Daniel Canépa, l'architecte Roland Castro croit au potentiel seynois - Il faut que La Seyne oublie Toulon - La Ville a la chance d'avoir un littoral relativement préservé de plus de 25 km. C'est plus que Nice. Ce pourrait être un endroit magique ! Il y a de belles choses à écrire ».
- Novembre 2013 : Tract 4 pages A3 couleur « La Seyne change en bleu marine » de Daniel Guttierez (Front National) sur la réappropriation du port du centre-ville et de ses abords.
- 1er novembre 2013 : Ouverture du site Marc Vuillemot 2014 : « Les petits et grands dossiers de la campagne ».
- Var-Matin, samedi 2 novembre 2013 : « J.-P. Colin attaque la municipalité sur le projet du hangar CPM - (Le hangar CPM doit accueillir un complexe cinéma, un hôtel, des restaurants, etc.) - « Faire une annonce avant les élections ? » - 
Transparence », pour Thierry Dalmas, DGS - « Gilbert Péréa a présenté ses idées pour « tirer La Seyne vers le haut » - « Faire venir du monde » - « Que ça ressemble à Sanary » - « Gilbert Péréa mise sur un projet de pont » ».
- Lettre de Philippe Vitel aux Seynois et Seynoises (2 novembre 2013) : « Madame, Monsieur, Il y a quelques mois, j’ai pris la décision de me présenter aux élections municipales qui se dérouleront les 23 et 30 Mars 2014 à la Seyne sur Mer. J’y représenterai les couleurs de la Droite Républicaine et du Centre sous la bannière de l’UMP, fort du soutien que la Commission Nationale d’Investiture m’a accordé le 2 Juillet dernier. Je mènerai à ce scrutin une liste de femmes et d’hommes dont l’engagement dans la commune est connu et apprécié de tous. Toutes mes années d’activités politiques m’ont donné une parfaite vision des problématiques du territoire Seynois et j’ai pu malheureusement constater que notre ville souffre d’une mise à l’écart qu’elle ne mérite pas (...) ».
- Var-Matin, dimanche 3 novembre 2013 : « Xavier Bertrand venu en personne soutenir le candidat Philippe Vitel - L'ex-secrétaite général de l'UMP a redynamisé le marché par sa seule présence hier matin - L'UMP, seule alternative à la gauche - Saint-Quentin, dont je suis maire, compte 56 500 habitants pour une centaine de caméras. La Seyne en compte quinze, il en faut davantage ».
- Blog de Marc Vuillemot, 6 novembre 2013 : "Ah, mais ça, ça ne se sait pas ! Il aurait fallu le faire connaître !" - Beaucoup de  mes concitoyens me questionnent sur divers sujets qui touchent à la vie de La Seyne, à l'activité et aux réalisations de notre équipe municipale. J'entends souvent "Ah, mais ça ne se sait pas ! Il aurait fallu le dire..." - Ce n'est pas faute, pourtant, d'avoir, depuis plus de cinq ans, au moyen de ce blog, fait part de nos projets, de nos actions, de nos réalisations, de nos succès comme de nos difficultés. J'y aborde aussi des questions de politique régionale, notamment dans la cadre de ma responsabilité dans les transports et l'écomobilité, et des questions de politique générale - À ce jour, cela a représenté près de 700 pages mises en ligne ! » - Mais « LE TEMPS EFFACE LES FAITS ET LA MÉMOIRE ».

- La gazette #1 de Marc Vuillemot 2014 (8 novembre 2013) : « Médiaperles sur l'Atelier Mécanique ».
- Blog de Marc Vuillemot, 12 novembre 2013 :
« La commémoration de l'armistice de 1918 a connu ce lundi un succès inhabituel de participation. Bien sûr, le soleil était de la partie, mais j'ai été ravi aussi, non seulement de la présence très nombreuse des associations d'anciens combattants et victimes des conflits (...), mais également d'un grand nombre de personnes engagées dans la course à la mairie pour les élections municipales de 2014, dont certaines titulaires d'un mandat électif acquis en d'autres territoires que celui de La Seyne, jouant des coudes pour figurer au premier rang, ce qui a eu l'heur d'amuser certains, dont moi, mais aussi de troubler, voire offusquer, d'autres, dont des représentants d'associations patriotiques et des porte-drapeaux qui m'ont dit que cet empressement inhabituel troublait la solennité du moment. Il est vrai, bien sûr, qu'un député, fût-il élu d'une circonscription du nord de Toulon, est chez lui dans toute la France. Il est aussi une réalité qu'un conseiller régional, fût-il toulonnais, est élu des six départements provençaux, alpins et azuréens. Et qu'il ne saurait être question de mépriser les élus de la République. Mais, lorsque une telle volonté de placement bien à la vue des photographes devant le monument aux morts contraint le maire qui, du coup, se retrouvait à n'avoir pas plus de place au premier rang que la députée-suppléante de la circonscription de La Seyne, à demander courtoisement que l'on accepte de se décaler un peu, ça frise le ridicule ».
- KXTC Podcast Radio, vendredi 15 novembre 2013 : Interview de Philippe Vitel.
- Var-Matin, lundi 18 novembre 2013 : « PCF et PS ont validé une première étape - Les deux partis ont approuvé un premier engagement et vont poursuivre les discussions en vue d'une liste de rassemblement conduite par Marc Vuillemot aux élections de mars prochain - Les communistes seynois ont approuvé, en assemblée générale samedi dernier, la poursuite des négociations avec le PS pour parvenir à un accord dès le premier tour des municipales - De nouvelles têtes sur la liste ? - Baisser la pression fiscale ? » - « Le Parti de gauche maintient son candidat ».
- Patrick Martinenq (Courrier du 18 novembre à M. Harlem Désir et Mme Mireille Peirano) : « Je qouhaite vous faire connaître ma décision de me mettre en congé de notre parti (..) ».
- Patrick Martinenq (Facebook, mardi 19 novembre) : « Jeudi dernier j'avais organisé une réunion de militants socialistes de la Section Jean Jaurès. Se sont pointés des personnes que je ne voyais plus depuis quelques années ou mois, devenues très proches du Maire. Elles avaient rabattu d'autres sympathisants. L'objectif : me mettre la pression afin que je sois candidat sur la liste du Maire aux conditions définies par le "calendrier statutaire" du PS...J'en ai pris plein la tête, c'est le cas de le dire. Par des "amis"....Selon eux, j'étais encore une fois, le vilain petit canard qui risque de faire échouer la réélection du Maire (...) ».
- KXTC Podcast Radio, vendredi 20 novembre 2013 : Interview de Daniel Canépa.
- Blog de Marc Vuillemot, 20 novembre 2013 : « Vers une "charte de bonnes manières" entre candidats ?... J’ai évoqué il y a quelques temps la future campagne électorale des élections municipales des 23 et 30 mars 2014, exprimant mon souhait que celle-ci se déroule dans le calme et la dignité, ainsi que le fut celle de 2008, et que tous les candidats acceptent le principe d’une sorte de « charte » de bonnes manières. Voici donc le projet de « charte » que je vais proposer à mes concurrents. J'espère que, cette fois-ci, ils en accepteront tous le principe (...).
- La gazette #2 de Marc Vuillemot 2014 (23 novembre 2013) : « Alors ? les banques n'auraient plus confiance pour prêter à la ville ? ».
- Blog de Marc Vuillemot, 26 novembre 2013 : « Une maire en souffrance (Dominique Voynet) : "Je souffre profondément de la dégradation de la vie politique et du climat qui conduit (...) à englober tous les politiques d'une même suspicion, et de plus en plus souvent d'un même mépris, ceux qui ne cumulent pas comme ceux qui cumulent, ceux qui sont intègres comme ceux qui sont corrompus, ceux qui brossent leurs clientèles dans le sens du poil comme ceux qui refusent d'accorder des passe-droits, y compris à leurs plus proches amis" (...). "Je refuse de partir en campagne en promettant logement et jobs à la mairie à tour de bras ; de garantir à toute personne rencontrée dans la rue que sa demande, même injustifiée, sera traitée en priorité (...), de promettre à chaque dirigeant d'association évoquant sans pudeur l'imminence des élections une augmentation de sa subvention annuelle" - Moi, je partage totalement ce qu’elle a écrit. C’est l’éthique qui me guide depuis trente années que je suis investi dans la vie publique seynoise et  vingt ans que j'y suis élu. Mais, justement, c’est ce qui me pousse à vouloir continuer, pour un deuxième et ultime mandat, avant de laisser la place aux jeunes. Pour que La Seyne soit épargnée de ces usages clientélistes et démagogiques ».
- La gazette #3 de Marc Vuillemot 2014 (29 novembre 2013) : « Le mauvais côté de la rade ? ».
- Var-Matin, lundi 30 novembre 2013 : « Vuillemot attaque Colin en diffamation - Le maire « n'accepte pas les propos mensongers » tenus par le candidat UDI aux municipales, qui l'accuse d'être impliqué dans la drôle d'affaire du collège Wallon, et de son foyer ».
- KXTC Podcast Radio, vendredi 6 décembre 2013 : Interview de Jean-Pierre Colin.
- La gazette #4 de Marc Vuillemot 2014 (6 décembre 2013) : « Marc Vuillemot, le candidat contre le racisme, l’exclusion et les discriminations ! ».

- Var-Matin, mercredi 4 décembre 2013 : « Philippe Vitel attaque Damien Guttierez en justice ».
- Var-Matin, samedi 7 décembre 2013 : « Patrick Martinenq prêt à dégainer sa candidature - Le conseiller général socialiste est prêt à déterrer la (vieille) hache de guerre et à se présenter aux municipales contre le maire PS Marc Vuillemot - Patrick Martinenq a déposé il y a deux jours le nom de son mandataire financier en préfecture » - « Marc Vuillemot acclamé par ses supporters pour un deuxième mandat - Plus de 300 personnes ont participé à la réunion publique du comité de soutien de Marc Vuillemot, hier soir à la bourse du travail » - « Le tribunal ordonne le retrait d'un article de D. Guttierez (FN) ».
- Var-Matin, dimanche 8 décembre 2013 : Un mystérieux sondage sur les Municipales 2014 à La Seyne - De nombreux Seynois affirment avoir été interrogés par téléphone sur leurs intentions de vote lors des prochaines municipales ».
- Page Facebook de Patrick Martinenq : « Les Amis socialistes m'assassinent dans la presse ce jour, comme d'habitude d'ailleurs. Pourtant, Jean-Luc et Jean-Luc devraient être content : mon absence sur la liste leurs ouvre une place d'adjoint sur la liste de la Gauche Unie ! Mon Père avait raison : fais du bien à Bertrand, il te le rend en....! ».
- Var-Matin, jeudi 12 décembre 2013 : « Vuillemot - Colin - Canépa : Ça roule pour eux - Les véhicules utilisés par trois des candidats en piste pour les municipales à La Seyne ».
- KXTC Podcast Radio, vendredi 13 décembre 2013 : Interview de Damien Guttierez.
- Var-Matin, vendredi 13 décembre 2013 : « Patrick Martinenq annonce sa candidature aux Municipales à La Seyne » - « Patrick Martinenq porte à nouveau Marépolis - L'homme qui a fait l'élection de Marc Vuillemot en 2008 a décidé de proposer une nouvelle fois son projet économique et d'aménagement urbain au suffrage de mars prochain - « J'ai tendu la main, parfois à me faire mal. Pendant plus d'un an » - Gilles Teisseire, ancien directeur de cabinet de Marc Vuillemot, rejoint aujourd'hui l'équipe de Patrick Martinenq ».
- Métropole Var, n° 180, décembre 2013 : Quand la droite s'éparpille à La Seyne - Qui pour tenter de déloger Marc Vuillemot de son fauteuil ? A droite, les candidatures se bousculent au risque de créer un embouteillage et d'hypothéquer les chances d'alternance ».
- Var-Matin, samedi 14 décembre 2013 : « Canépa-Colin-Minitti unis autour d'idées communes - Les trois candidats formeront un ticket sans étiquette. Ils l'ont annoncé hier. La tête de cette liste entre droite et centre ne devrait être révélée qu'en février » - « Les ego peuvent être mis dans la poche (JM) - La Seyne n'a pas besoin de tourisme politique (JPC) - Politique ne rime pas avec polémique (DC) ».

- Courrier du Secrétariat national du Parti Socialitse à Patrick Martinenq (17 décembre 2013) : « (...) Comme lu le sais, la Convention nationale de ratification des candidatures socialistes aux élections municipales de mars 2014 a, pour cette commune, investi notre camarade Marc VUILLEMOT comme premier des socialistes. Ta démarche dissidente est contraire aux objectifs politiques du Parti socialiste. Elle est de nature à entraîner la confusion dans l'esprit des électeurs, et ce dans une période où les socialistes dotvent plus que jamais être rassemblés. Le Bureau national a donc souhaité, à l'unanimité, que tu prennes publiquement l'engagement de renoncer à toute candidature, de manière ta dissiper tout malentendu, d'ici lundi 6 janvier 2014. Si tel n'était pas le cas, nous nous verrions dans l'obligation de soumettre au Bureau national du mardi 7 janvier 2014 ta demande d'exclusion conformément aux termes de l'article 4.3.3 de nos Statuts (...) ».
- KXTC Podcast Radio, jeudi 19 décembre 2013 : Interview de Marc Vuillemot.
- Var-Matin, 19 décembre 2013 : « Selon notre sondage exclusif réalisé par l'institut CSA, le maire sortant Marc Vuillemot, bénéficierait de 28 % des suffrages exprimés au premier tour de scrutin de mars prochain. Il devancerait le candidat UMP Philippe Vitel (26 points) et le candidat du Front national Damien Guttierez (24)… Si Daniel Canépa (dvd - UDI) était tête de liste. Ce dernier ne réaliserait alors que 5 % des suffrages exprimés. Car dans le cas où Jean-Pierre Colin -allié politique de Daniel Canépa dans cette campagne- était la tête de liste, l'UMP Philippe Vitel avec 23 % des voix, serait devancé par le Front national, qui enregistrerait 25 % des voix. À gauche, la candidature de Patrick Martinenq - l'homme qui a permis la victoire de Marc Vuillemot en 2008 - ne serait pas cette fois en mesure de se maintenir au second tour » - Analyse du CSA : « Le maire sortant résiste bien ».


- Var-Matin, vendredi 20 décembre 2013 : « La Seyne : les résultats complets de notre sondage : Notre sondage exclusif réalisé par l'institut CSA, a placé le maire sortant Marc Vuillemot en tête des suffrages exprimés au premier tour de scrutin de mars prochain. Voici l'ensemble des résultats. Outre les intentions de vote au premier tour, le sondage porte sur la notoriété des candidats, leur image ou encore la motivation de vote des personnes interrogées » - « Hubert Falco appelle à l'union derrière Philippe Vitel ».
- La gazette #5 de Marc Vuillemot 2014 (20 décembre 2013 - Spécial fêtes) : « Le service public ».
- Var-Matin, samedi 21 décembre 2013 : « Jean-Pierre Colin répond à Hbert Falco »
- Var-Matin, dimanche 22 décembre 2013 : « La Seyne et Brignoles, Brignoles et La Seyne..., les deux villes qui font mal à la droite dans le Var : certains en viendraient presque à en rêver la nuit. Car la droite peut espérer ravir ces deux villes symboles à la gauche. A condition de terrasser le vieux démon de la division. Et ça, ce n'est pas gagné. De quoi déstabiliser ou pire, définitivement perdre des électeurs de plus en plus sévères envers les partis politiques ».
- Var-Matin, lundi 23 décembre 2013 : « Martinenq bientôt exclu du PS, la section Jean Jaurès sans tête et divisée » - « Les militants PCF valident l'union avec le PS » - « Des candidats au rendez-vous [autour de Mamadou Lamine Cissé, habitant du quartier Berthe] de « La Seyne pour tous » ».
- Marc Vuillemot 2014 (3 janvier 2014) : Tract - Le quartier Nord : « Un quartier qui change, c'est la ville qui évolue ».
- Var-Matin, dimanche 5 janvier 2014 : « Philippe Vitel veut convaincre - Lors de ses vœux, samedi matin, le candidat UMP Philippe Vitel est revenu sur les grandes lignes de son programme électoral - Hier, devant sa permanence des Sablettes, Philippe Vitel a invité son équipe de militants à « faire gagner La Seyne en 2014 » ».
- Var-Matin, jeudi 9 janvier 2014 : « Des associations veulent faire débattre les candidats - Le centre d'art « 13 bis », Espace Solidarités, l'association Faire du Neuf avec Vous et le Café des Arts s'associant pour une série de trois « rencontres citoyennes » ouvertes à tous les candidats ».
- Var-Matin, samedi 11 janvier 2014 : « Le FN inaugure sa deuxième permanence - Damien Guttierez, candidat FN à La Seyne, a inauguré sa deuxième permanence en présence de Frédéric Boccaletti, Louis Aliot et Laurent Lopez devant une centaine de militants ».
- Marc Vuillemot 2014 (3 janvier 2014) : Tract - « Le centre ville, un cœur battant ».
- KXTC Podcast Radio, dimanche 12 janvier 2014 : Discours de Marc Vuillemot.
- Var-Matin, mardi 14 janvier 2014 : « L'union Colin-Canépa-Minniti vole en éclats » - « Annoncée mi-décembre, l’union entre Daniel Canépa, Jean-Pierre Colin et Jo Minniti n’aura pas fait long feu. Le trio, qui affirmait avoir uni ses forces et ses compétences pour occuper l’espace du centre-droit, devait annoncer officiellement la tête de liste début février. Ce vendredi, ils avaient invité le public à partager une galette des rois à la permanence. Mais ce lundi soir, devant quelques fidèles réunis à sa permanence (place Martel Esprit), Daniel Canépa a annoncé sa rupture avec Jean-Pierre Colin. En cause, selon l'ancien préfet du Var: le non-respect par Jean-Pierre Colin du protocole signé mi-décembre et qui prévoyait que Daniel Canépa serait la tête de liste » - J.-P. Colin : « Un problème de comptes de campagne » - Jo Minitti « choqué » - Philippe Vitel « prend acte » : « Je lui avais ouvert la porte en août, il n'a pas donné suite. Aujourd'hui, je n'ai plus de place sur ma liste ».

-
Var-Matin, mercredi 15 janvier 2014 : « Vuillemot contre Colin : une nouvelle procédure est en cours ».
- Var-Matin, jeudi 16 janvier 2014 : « A l'initiative de plusieurs structures associatives, un débat ouvert à tous, réunira mercredi soir les candidats à l'élection municipale de La Seyne. Il se déroulera à partir de 18 h au centre d'art "13Bis" situé rue Pierre-Lacroix ».
- Marc Vuillemot 2014 (16 janvier 2014) : Tract - Le quartier sud : « L'avenir de La Seyne, c'est aussi le sud ».
- Var-Matin, vendredi 17 janvier 2014 : « Rencontres citoyennes : les candidats ont joué le jeu » - « Tapes dans le dos et tutoiement de rigueur... Hormis un bref incident en début de réunion, les premières Rencontres citoyennes se sont déroulées mercredi soir sous le signe de la convivialité. Conformément au souhait des associations (Le 13bis Centre d'Art Convivial, l'association Espace Solidarités, l'association Faire du Neuf avec Vous, et le Café des Arts) à l'origine de cette initiative « unique en Paca » - Dans une salle pleine à craquer, les sept candidats présents ont dévoilé leurs priorités en terme d'aménagement et d'environnement, avant de répondre à des questions de la salle puis de s'interpeller mutuellement [Compte rendu dans le blog http://rencontrescitoyennes.unblog.fr] - Traversée du port : qui dit quoi ? - Marc Vuillemot : « Faire de la ville différemment » - Philippe Vitel : « Le centre-ville, maillon faible » - Daniel Canépa : « Faire une ville lumière » - Patrick Martinenq : « Ne plus perdre de temps » - Damien Gutierrez : « Des économies budgétaires » - Gilbert Péréa : « La Seyne, une et indivisible » - Jean-Pierre Colin : « Trouver sa place à TPM ». « Daniel Canépa "flingue" ses anciens colistiers - Cinq jours après l'explosion du ticket qu'il formait avec Jean-Pierre Colin et Jo Minniti, Daniel Canépa a égratigné ses anciens colistiers, lors de sa présentation des vœux, jeudi soir. D'ordinaire mesuré dans ses propos, l'ancien préfet du Var et d'Île de France a changé de ton » - « Galette des rois au vitriol pour Daniel Canépa - Il s'en prend ensuite vertement à ses deux ex-colisitiers : « Quand je me suis regroupé avec Minniti, je pensais avoir trouvé une Maserati pour mener ma campagne. Je me suis trompé. J'ai trouvé un gastéropode. ». Jean-Pierre Colin n'est pas épargné, présenté comme un « artiste de la trahison » après avoir rompu l'accord signé début décembre. « Ce qui nous sépare, ce sont les valeurs », lance-t-il à l'attention du conseiller régional ».
- Tract A4 couleur recto-verso de Patrick Martinenq : « La Seyne-sur-Mer est la plus belle ville du Var - Redonner à La Seyne de vrais emplois et son rang, j'y crois - Un Seynoise pour La Seyne - Il y a urgence, on se bouge ! - Plus belle La Seyne, Plus belles nos vies ».
- Var-Matin, samedi 18 janvier 2014 : « Les vœux très offensifs de Jean-Pierre Colin - Devant une centaine de personnes, le candidat centriste n'a pas manqué d'égratigner ses concurrents, notamment Daniel Canépa, Philippe Vitel et le maire sortant Marc Vuillemot ».
- Var-Matin, dimanche 19 janvier 2014 : « La Seyne : Sept candidats en lice pour les municipales ».
- Var-Matin, lundi 20 janvier 2014 : « Christine Sempéré rejoint la liste du Front de gauche - L'élue communiste fera finalement campagne aux côtés de Laurent Richard (Parti de gauche), et ce malgré le rassemblement acté entre le PC et le PS derrière Marc Vuillemot » - « Le maire et le PCF réagissent - Le plus étonnant, c'est que Christine a elle même ratifié, fin décembre, l'accord avec le PS, voulu à 95 %. Là, elle s'assoit sur la démocratie interne au parti, qui consiste a respecter les décisions majoritaires » - « Philippe Vitel répond à Jean-Pierre Colin : « Je suis réaliste, pragmatique déterminé, et je laisse les "artistes" de la politique jouer dans leur bac à sable... ».
- Var-Matin, mercredi 22 janvier 2014 : « Jo Minniti « sans regret ni amertume » - Il a songé un temps à réagir à chaud, après les propos discourtois de Daniel Canépa à son encontre. Jeudi soir, lors de sa présentation des vœux, l'ancien préfet avait qualifié Jo Minniti de « gastéropode », lui reprochant de ne pas avoir suffisamment animé la campagne ».
- Var-Matin, jeudi 23 janvier 2014 : « La Seyne : droite et gauche en ordre dispersé - La deuxième ville du Var est prisée des candidats ». « A 60 jours du premier tour - A deux mois des élections municipales des 23 et 30 mars, notre dossier sur les communes où la fièvre monte. Avec une interrogation : le Front national poursuivra-t-il son ascension varoise ? - La couleur politique des maires du département - Les parlementaires UMP en première ligne ».
- Var-Matin, samedi 25 janvier 2014 : « Marc Vuillemot entre en campagne et sort la règle - Le maire sortant a profité de sa déclaration officielle de candidature, hier matin, pour évoquer « la dispersion à droite » et critiquer « le ton des débats » - « Je souhaite que la campagne se déroule dans le respect mutuel » - « Des chefs de file venus d'ailleurs » - « Besoin d'un cap » - « Candidat aux Municipales à La Seyne, Daniel Canépa se justifie sur des primes en liquide ».
- Var-Matin, dimanche 26 janvier 2014 : « Candidat aux municipales à La Seyne, Patrick Martinenq a inauguré sa permanence - P. Martinenq lance sa campagne - Bien qu'incarnant une candidature concurrente de celle du maire, Patrick Martinenq assure ne pas être en campagne « contre qui que ce soit » - Une boîte à idées ». « La Seyne : Le PCF du Var n'apprécie pas du tout que l'une de ses élues seynoises, Christine Sampere, se soit engagée dans une liste autonome avec le Parti de gauche : « Une aventure personnelle » et un épiphénomène ».
- Var-Matin, lundi 27 janvier 2014 : « Philippe Vitel présente son équipe - Le candidat UMP aux élections municipales de La Seyne a dévoilé sa liste, vendredi soir, devant plus de 400 personnes - Philippe Vitel a voulu s'entourer d'une équipe composée « de femmes et d'hommes reconnus dans la cité, autour d'un programme crédible et réaliste ».


- Le Journal # 1, 8 pages A3 couleur, 28 janvier 2014 : « Marc Vuillemot pour la Seyne. Aujourd'hui, demain, ensemble ! » - « Un bilan ? Oui ! Mais d'abord un élan ! ».
- Var-Matin, mercredi 29 janvier 2014 : « Les municipales en direct et en détail sur notre site (www.elections.varmatin.com) » - « L'agenda des débats Var-Matin - La Seyne : vendredi 7 mars 2014 ».
- Ondes de RCF à Toulon, jeudi 30 janvier 2014 : « Les candidats aux élections municipales de La Seyne sont invités autour de la table pour débattre sur les projets 2014/2020 pour La Seyne ».
- KXTC Podcast Radio, vendredi 31 janvier 2014 : Interview de Patrick Martinenq.
- Tract A4 couleur recto-verso : « Daniel Canépa : « Mettre fin au sentiment d'unsécurité - Mieux vivre ensemble à La Seyne-sur-Mer » » (1er février 2014).
- KXTC Podcast Radio, lundi 3 février 2014 : Interview de Joseph Minniti.
- Var-Matin, mardi 4 février 2014 : « Le maire de La Seyne Marc Vuillemot défend son bilan : Dans une interview-bilan à paraître ce mercredi dans Var-matin, le maire PS sortant de La Seyne, Marc Vuillemot, revient sur les réussites de son mandat mais également les difficultés rencontrées ».
- KXTC Podcast Radio, mercredi 5 février 2014 : Interview de Laurent Richard et de Christine Sampéré.
- Var-Matin, mercredi 5 février 2014 : « Marc Vuillemot : son action passée au crible par ses adversaires » - « "Un effort de rigueur et un contrôle des services" selon Marc Vuillemot ».
- Tract 4 pages couleur A5 : « Comité de soutien Jean-Pierre Colin : « Notre parti, c'est La Seyne » - Invitation à la présentation de la liste d'union le 20 janvier 2014 ».
- Var-Matin, jeudi 6 février 2014 : «
Patrick Martinenq (DvG) invite à réfléchir à un "plan d'urbanisme" ».
- Tract A5 recto NB, 8 février 2014 : « Circulation et Cadre de vie. Comment améliorer le quotidien des Seynoises et des Seynois ? : Rencontre animée par  Nathalie Bicais et Henri Gabriele, liste Faisons gagner La Seyne, avec Philippe Vitel ».
- Var-Matin, lundi 10 février 2014 : « Les bons comptes font les bons candidats - L'argent, nerf de la guerre dans la campagne électorale - Le budget des candidats seynois ».

- Var-Matin, jeudi 13 février 2014 : « Laurent Richard (FdG) inaugure son local et signe la charte Anticor ».
- Var-Matin, vendredi 14 février 2014 : « Deuxième débat citoyen : Marc Vuillemot représenté ».
- Var-Matin, vendredi 14 février 2014 : « Municipales à La Seyne: deuxième débat citoyen - Plus de 300 personnes ont assisté, mercredi soir, au deuxième débat citoyen organisé par Espace Solidarités, Faire du Neuf avec Vous, le Café des Arts et Cité Conviviale le 13 bis centre d'art... ».
- « Plus d'emplois, plus de sécurité, moins de taxe d'habitation, avec Patrick Martinenq », tract 4 pages A3 couleur, 15 février 2014.
- Notre projet : « La Seyne change en bleu marine, avec Damien Gutierrez » : brochure de 16 pages A4 couleur, 18 février 2014.
- Tract 4 pages A4 couleur, 18 février 2014 : « Une nouvelle voie pour La Seyne-sur-Mer : Damien Gutierrez liste La Seyne change en bleu marine ».
- Var-Matin, mardi 18 février 2014 : « Les candidats à la mairie face aux commerçants ce soir. Bernard Benet, actif représentant des commerçants du sud, et l'un des organisateurs du débat, souhaite que chaque candidat expose ses intentions concernant le commerce ».
- KXTC Podcast Radio, mercredi 19 février 2014 : Interview de Gilbert Péréa
- Var-Matin, jeudi 20 février 2014 : « Municipales à La Seyne: les commerçants en quête du candidat idéal (débat organisé à la Bourse du travail par les trois associations des commerçants seynois) ».
- Var-Matin, vendredi 21 février 2014 : « Municipales à La Seyne: Jean-Pierre Colin prêt pour le "sprint final" (Le candidat UDI-Modem a présenté sa liste, hier soir à la bourse de travail) ».



- KXTC Podcast Radio, jeudi 20 février 2014 : Interview de Nathalie Bicais
- Var-Matin, lundi 24 février 2014 : « Gilbert Péréa présente sa liste « Sauvons La Seyne avec la vraie droite » ».


- Portail Le Sud 83, 26 février 2014 : « Interview de Nathalie Bicais ».
- « Le mandat de Marc Vuillemot en 135 questions : Brochure de 40 pages A4 bichromie », mercredi 26 février 2014.
- Tract A5 couleur recto : Daniel Canépa, Commandeur de la Légion d'Honneur, Préfet du Var 1999-2002, Préfet de Région Honoraire, Candidat sans étiquette - Réunion publique samedi 1er mars 2014 à 18 h 30 au Fy-Bar, Les Sablettes.
- KXTC Podcast Radio, jeudi 27 février 2014 : Interview de Philippe Vitel
- KXTC Podcast Radio, jeudi 27 février 2014 : Interview de Eric Coquerel, Secrétaire national du Parti de gauche
- Var-Matin, vendredi 28 février 2014 : « Marc Vuillemot présente ses colisitiers - Le maire sortant a réuni plusieurs centaines de sympathisants, mercredi soir au Capitole, venues découvrir une équipe renouvelée aux deux-tiers ».


- Var-Matin, samedi 1er mars 2014 : « L'idée du Front de gauche pour relancer l'économie locale - Laurent Richard et Christine Sampéré défendent le projet d'une filière de déconstuction navale publique - Non au tout tourisme - Gratuité des transports en commun ».
- Var-Matin, lundi 3 mars 2014 : « Damien Guttierez (FN) défend son projet de souterrain» - « Le candidat du Front national à La Seyne a présenté vendredi soir ses colisiters et son programme. Interrogé par la salle, Damien Guttierez a défendu son projet de traversée souterraine du port » - « Damien Guttierez veut redonner « la fierté d'être Seynois » » - Les engagements du candidat - « La seyne change en bleu Marine », la liste.


- Dépliant 8 pages A5 couleur, 3 mars 2014, « Ensemble sauvons La Seyne » (Gilbert Péréa) : « La vraie droite sarkozyste ».
- Tract 4 page A4 couleur, 4 mars 2014, « Ensemble, faisons gagner La Seyne-sur-Mer » (Philippe Vitel) : « La sécurité ».
- Le Journal # 2, 8 pages A3 couleur, 5 mars 2014 : « Marc Vuillemot pour la Seyne. Aujourd'hui, demain, ensemble ! » - « La Seyne, un avenir à vivre ! ».
- Var-Matin, vendredi 7 mars 2014 : « Patrick Martinenq présente ses colistiers ».


- Var-Matin, samedi 8 mars 2014 : « Var : 341 listes et une majorité de « sans étiquette » - A La Seyne, les électeurs ont le choix entre trois listes de droite, deux de gauche, une Front national et deux « sans étiquette » - Toulon affiche sept listes, dont six avec une étiquette politique - Ouest-Var : 54 candidats en lice : La Seyne (8), Six-Fours (6), Ollioules (3), Saint-Mandrier (3), Le Beausset (7), Sanary (5), Bandol (7), Saint-Cyr (4), Le Castellet (4), La Cadière (2), Evenos (2), Signes (2), Riboux (1) ».
- Var-Matin, samedi 8 mars 2014 : « Chaude ambiance au débat public de Var-Matin - Plus de 400 personnes ont participé au débat organisé par Var-Matin, animé par Olivier Biscaye, hier soir à la bourse du travail, en présence des huit candidats en lice. Les échanges ont été houleux en fin de réunion » - « Vidéo : Revivez les temps fort du débat ».
- Vidéo Youtube N° 16 (dimanche 9 mars 2014) « Vuillemot 2014 : Le centre ville ».
- Brochure de 20 pages 21 x 21 couleur, 10 mars 2014 : « Un gestion ambitieuse et réaliste pour une ville à vivre, avec Philippe Vitel, député du Var, Conseiller général : « Ensemble faisons gagner La Seyne » ».
- Var-Matin, lundi 10 mars 2014 : « Les huit candidats confrontent leurs idées » - « Quelles mesures pour une ville plus sûre ? » - « Faut-il réduire le train de vie de la commune ? ».


- Var-Matin, mardi 11 mars 2014 : « Daniel Canépa mise sur la diversité des compétences - Le candidat divers droite a réuni des colistiers en majorité sans étiquette, qui sont prêts à s'investir pour la ville - Les engagements du candidat - « Cap vers un futur en Seyne », la liste ».


- Var-Matin, mardi 11 mars 2014 : « L'équipe « porteuse de projets d'avenir » du Front de gauche - Laurent Richard, candidat du Front de gauche aux côtés de Christine Sampéré et de ses colistiers - « Front de gauche : place au peuple de La Seyne-sur-Mer », la liste ».


KXTC Podcast Radio, mardi 11 mars 2014 : Interview de Sandra Torrès
- Var-Matin, mardi 11 mars 2014 : « Tonton Dgé interpelle les candidats dans un petit livre ».
- Vidéo Youtube N° 17 (mercredi 12 mars 2014) « Vuillemot 2014 - Le domaine de Fabrégas ».
- Brochure de 40 pages 21 x 15 couleur, 15 mars 2014 : « Daniel Canépa : mon programme pour notre ville ? Cap vers un futur en Seyne ! ».
- Vidéo Youtube N° 17 (jeudi 13 mars 2014) « Daniel Raoul Canépa : Janas et son accès ».
- Var-Matin, vendredi 14 mars 2014 : Hervé Morin [président du Nouveau Centre, venu soutenir Jean-Pierre Colin, candidat « de la droite et du centre » investi par l'UDI] : « Il faut un maire à plein temps »
- Var-Matin, vendredi 14 mars 2014 : « Marc Vuillemot dénonce des « méthodes de tyran - La Commission départementale de l'activité commerciale (CDAC) a rejeté ce vendredi le projet de cinéma de La Seyne, porté par le groupe CGR et prévu dans le hangar CPM - En colère, le maire, Marc Vuillemot, dénonce des "pressions" sur plusieurs membres de la CDAC et élus UMP qui ont voté contre, et cible en particulier son concurrent à l'élection municipale, Philippe Vitel - Brandissant le document de campagne du candidat UMP (qui propose la création d'un cinéma) Marc Vuillemot lance : C'est de la schizophrénie ! » ».
- Var-Matin, samedi 15 mars 2014 : Philippe Vitel : « On a pris le projet à l'envers ».

- Tract A4 pdf de l'équipe Vuillemot (samedi 15 mars 2014) : « Vitel vote contre un cinéma à La Seyne : C'est la première fois en France, dans une réunion du c.d.a.c., que des élus locaux ne suivent pas l'avis des services de l'état (qui étaient tout à fait favorables au projet de cinéma à La Seyne !!!) ».
- Var-Matin, samedi 15 mars 2014 : « Dans la dernière ligne droite, Damien Guttierez [réunion publique au bar des Plaines] attaque l'UMP ».

- Var-Matin, dimanche 16 mars 2014 : « Patrick Martinenq [assigné pour diffamation] absent de sa réunion publique - Orélie Koutchérawy, 10e sur la liste « Plus belle la Seyne, plus belles nos vies », a animé la réunion ».
- Document 8 pages A3 couleur de Patrick Martinenq - Un Seynois pour La Seyne - et la liste d'intérêt local « Plus belle La Seyne, plus belles nos vies ».
- Vidéo Youtube N° 19 (mardi 18 mars 2014) « Vuillemot 2014 : L'environnement ».

- Var-Matin, lundi 17 mars 2014 : « Les chartes citoyennes s'invitent dans la campagne - Elles ont fleuri pendant la campagne électorale et incité les candidats à soutenir leur cause, en les engageant plus ou moins : ce sont les chartes. Anti-corruption ou anti-LGV, que valent-elles ? »
- Vidéo Youtube N° 20 (lundi 17 mars 2014) « Vuillemot 2014 : Les services publics ».
- Var-Matin, mardi 18 mars 2014 : « Quelle politique sportive demain ? » - « Développer les infrastructures ? Soutenir les clubs et les athlètes de haut niveau ? » - « Nous avons proposé aux huit candidats de nous transmettre leurs priorités en matière de sport » - « Comment accéder au haut niveau ? » - « Leurs priorités en termes d'équipements sportifs ».
- Var-Matin, mardi 18 mars 2014 : « Infographie. Municipales : l'élection à La Seyne en un coup d'œil - Population, taux de chômage, revenu médian, résultats des derniers scrutins, principaux enjeux de la campagne et propositions des candidats… ».
- Vidéo Youtube N° 21 (mercredi 19 mars 2014) « Vuillemot 2014 : Les économies d'énergie ».
- Vidéo Youtube N° 22 (mercredi 19 mars 2014) « Vuillemot 2014 : Les séniors ».
- Var-Matin, jeudi 20 mars 2014 : « La Seyne : en route vers une quadrangulaire ? ».
- Var-Matin, jeudi 20 mars 2014 : « Municipales 2014 : Tout ce qu'il faut savoir... - Les enjeux pour les familles politiques et les communes à suivre de ce premier tour ».


- Var-Matin, jeudi 20 mars 2014 : « L'alliance écologique soutient finalement Marc Vuillemot ».

- Var-Matin, jeudi 20 mars 2014 : « La piqûre de rappel de Philippe Vitel avant le premier tour - A la bourse du travail, ce mardi, c'était la dernière des "95 réunions de campagne" pour Philippe Vitel, avant le premier tour. Le candidat UMP a fait son entrée sous la standing ovation de ses 350 partisans chauffés à bloc ».
- KXTC Podcast Radio, dimanche 23 mars 2014 : Interview de Martine Billard
- Var-Matin, vendredi 21 mars 2014 : « Le maire de la Seyne appelle les candidats "à la retenue" - "j’invite les uns et les autres à la mesure dans leurs propos et documents de propagande; la courtoisie, voire l’humour dès lors qu’il est respectueux des personnes, ne font jamais de mal à la démocratie. L’invective et la diffamation ne favorisent que le rejet des institutions et du devoir électoral républicain" ».
- Var-Matin, vendredi 21 mars 2014 : « Gilbert Péréa a tenu sa dernière réunion publique, mercredi soir, dans un bar sur le port - Gilbert Péréa défend les Seynois et ... Sarkozy ».
- Var-Matin, vendredi 21 mars 2014 : « Daniel Canépa (DvD) à l'offensive avant le premier tour - Il a rappelé son intervention il y a 15 ans, en tant que préfet du Var, pour "sauver l'office HLM de La Seyne en perdition", et lancer "les prémices de la rénovation du quartier Berthe" - Très offensif, il a critiqué tour à tour ses concurrents, quitte à pousser la caricature. "On n’est pas tous pareils ! a martelé Daniel Canépa. Je suis indépendant de tout parti, de toutes pressions parisiennes, et nous le verrons dimanche!" ».
- Var-Matin, vendredi 21 mars 2014 : « Municipales à la Seyne : salle comble pour Marc Vuillemot ce jeudi soir - Forte affluence à la Bourse du Travail, ce jeudi soir, pour l’ultime réunion publique du maire sortant avant le vote du 23 mars. Des écrans rediffusant le rassemblement avaient même été installés à l’extérieur de la salle ».
- KXTC Podcast Radio, dimanche 23 mars 2014 : Interview de Damien Guttierez
- KXTC Podcast Radio, dimanche 23 mars 2014 : Interview d'Olivier Leportois
- Var-Matin, dimanche 23 mars 2014 : « Municipales à La Seyne: 58,67 % de participation à la clôture des bureaux - A La Seyne, à la clôture des bureaux de vote, le taux de participation est en légère hausse par rapport à 2008. 58,67 % contre 57;71 %.
- KXTC Podcast Radio, dimanche 23 mars 2014 : Résultats premier tour - Marc Vuillemot
- Document de 4 pages A4 couleur de Damien Guttierez , liste « La Seyne change en Bleu Marine » - « Mon projet pour La Seyne-sur-Mer »
-
Var-Matin, lundi 24 mars 2014 : « Municipales à La Seyne: Marc Vuillemot en tête, devant le FN - A La Seyne, la surprise est venue du Front National. Son candidat, Damien Guttierez a obtenu 26,27 % des voix pour ce premier tour. Il talonne le maire sortant Marc Vuillemot (29,26 %) - Philippe Vitel, le candidat UMP réalise un score moyen (16,98 %) et Jean-Pierre Colin (12,80 %) complète la liste des qualifiés pour le second tour ».
- Var-Matin, lundi 24 mars 2014 : Titre de la Une : « La Seyne : La gauche en tête, l'UMP désavouée » - Pages 2-3 : « Les leçons du premier tour dans le Var - Le Front national s'offre une vitrine nationale avec Brignoles et Fréjus où il arrive en tête. La droite résiste, mais semble freinée dans sa stratégie de reconquête. La gauche mise sur La Seyne - Le Front national en force sur la route du 30 mars » - Pages 4-24 : Les résultats et commentaires pour le Var : « Toulon : Falco Falco réélu [avec 59,27 %], le FN devant la gauche - La Seyne : Marc Vuillemot en tête, le FN sur ses talons - Le FN quadruple presque son score - Vitel et Colin vont-ils fusionner ? - Saint-Mandrier : la der pour Gilles Vincent [réélu avec 58,5 %] - Six-Fours : le maire sortant en triangulaire, la gauche battue » - Pages 26-27 : « Commentaires pour la France : Marseille : Gaudin (UMP) en tête, le FN devant Mennucci (PS) - Le FN en passe de s'imposer comme troisième acteur clé - Record absolu de l'abstention au premier tour (39,5 %) - Ministres sur le gril - Même si la gauche parvient à résister, cela ne saurait masquer le recul impressionnant dans de nombreuses villes, la droite ayant viré en tête. Mais les triangulaires seront précieuses au PS » - Pages 28-34 : « Les résultats dans les 153 communes du Var ».
- Var-Matin, mardi 25 mars 2014 : Titre de la Une : « La Seyne : Quels scénarios ? » - Pages 8-9 : « Le FN pousse, la gauche résiste, la droite sonnée » - « La participation a augmenté [+ 1,46 %] - Le maire PS [avec 29,26 % des voix] résiste bien - Le FN en force - A droite et au centre, dispersion des voix - Le Sud a voté FN, le nord à gauche - Quels scénarios pour le second tour ? - Pages 10-14 : « Commentaires pour les autres villes de l'Ouest-Var » - Pages 15-17 : « Résultats bureau par bureau pour Bandol, La Seyne, Le Beausset, Ollioules, Saint-Cyr, Sanary, Six-Fours ».
- Var-Matin.com, mardi 25 mars 2014, 20 h 05 : « Vitel et Colin s'unissent à la dernière minute ».
- KXTC Podcast Photos : Union des listes Philippe Vitel, Jean-Pierre Colin
- Var-Matin, mercredi 26 mars 2014 : « Municipales à La Seyne: Vitel et Colin s'unissent à la dernière minute - Les candidats de la droite à La Seyne, Philippe Vitel (UMP) et Jean-Pierre Colin (UDI), ont trouvé un accord de dernière minute pour présenter une liste commune pour le second tour des Municipales... ».

Var-Matin, mercredi 26 mars 2014

- Var-Matin, mercredi 26 mars 2014 : Titre de la Une : « La Seyne : droite et centre font l'union - Philippe Vitel (UMP) et Jean-Pierre Clin (UDI) ont fusionné leur liste » ; pages 4-5 : « Vitel et Colin unis pour contrer Vuillemot - Deux jours de tension et de négociations pour une fusion - Gilles Vincent, artisan de l'union » - Philippe Vitel : « Une union pour gagner et gérer - Jean-Pierre et moi avons analysé les résultats de dimanche dernier. Les voix de la droite et du centre totalisent 9 244 voix, soit 35,5 %, loin devant les autres composantes politiques (...). Aujourd'hui, toutes les composantes [de la droite et du centre] ont su démontrer que quand l'enjeu est important, nous savons nous réunir sur nos fondamentaux. Je remercie Gilbert Péréa et Daniel Canépa qui, n'ayant pu se maintenir, ont spontanément évoqué leur soutien à cette liste d'union. Et je remercie Gilles Vincent pour le rôle immense qu'il a joué pendant ces deux jours » - « Damien Guttierez : « Une cuisine électorale - Beaucoup de gens ne voudront pas suivre l'union de deux hommes qui se sont combattus avec autant de violence. Il ne faudrait pas prendre les Seynois pour ce qu'ils ne sont pas. Ce ne sont pas ces pratiques qui font revenir aux urnes les abstentionnistes. Beaucoup de gens de droite savent que cette union n'est pas de nature à faire battre Marc Vuillemot ».
- Affiche : « Grande réunion publique « Faisons gagner La Seyne » (Philippe Vitel et Jean-Pierre Colin), mercredi 26 mars à 18 h 30 à la bourse du travail.


- KXTC Podcast Photos, mercredi 26 mars 2014 : Réunion Bourse du Travail Philippe Vitel & Jean-Pierre Colin
- KXTC Podcast Photos, mercredi 26 mars 2014 : Visite de soutien à Philippe Vitel de Bruno Le Maire et interview
- Affiche : « Grand rassemblement populaire et républicain « Debout La Seyne » (Marc Vuillemot 2014), jeudi 27 mars à 18 h 30 à la bourse du travail.


- KXTC Podcast Photos : Meeting de Clôture Damien Guttierez.
- Var-Matin, jeudi 27 mars 2014 : Page 4 : « Vitel - Colin : une union qui divise sur le marché - Des électeurs disciplinés - Une union naturelle mais tardive - Les indécis restent perplexes - Des risques d'explosion [une fois le conseil municipal installé] » - « Vitel-Colin-Martinenq : démentis officiels » - « Le PCF en appelle « à toutes les voix du peuple de gauche » » - « Alain Chapparo dénonce l'union et appelle à battre Vuillemot [appelant implicitement à voter pour le Front national] » - « La honte ! » (Le billet de Karine Michel).
- Var-Matin, vendredi 28 mars 2014 : C'est le sprint final [à La Seyne] : « La situation est beaucoup plus incertaine pour la droite. Son candidat le mieux placé, le député UMP Philippe Vitel, n'était que troisième, derrière le maire sortant socialiste Marc Vuillemot, mais aussi, plus inquiétant pour elle, derrière le candidat FN Marc Guttierez. En joignant leurs forces, le député et le candidat UDI espèrent remporter la deuxième ville du Var qui manque à la droite. Ils trouveront sur leur chemin une gauche varoise tout entière rassemblée derrière La Seyne qui lui devient plus précieuse que jamais ».
- Var-Matin, vendredi 28 mars 2014 : (Parmi les dix villes à suivre) La Seyne : « Bien malin celui qui, aujourd'hui, donnerait l'issue du scrutin de dimanche. L'union des candidats de la droite remet les compteurs à zéro. Dans cette ville à haute valeur symbolique, chacun conserve ses chances ».
- Var-Matin, dimanche 30 mars 2014 : Municipales à La Seyne : forte hausse de la participation (64,58%). Dimanche dernier à la même heure, le taux de participation pour le premier tour était de six points inférieur: 58,56%. La participation lors du second tour de 2008 était, elle aussi, largement inférieure (59,75%).
- Var-Matin, dimanche 30 mars 2014, 21 h 15 : Marc Vuillemot, maire PS sortant de La Seyne-sur-Mer, a été réélu avec près de 40% des voix ce dimanche soir. La gauche conserve ainsi la deuxième ville du Var et l'un de ses rares bastions dans le Sud-Est. Les candidats FN Damien Guttierez et l'UMP Philippe Vitel terminent au coude-à-coude. « Je crois que les seynois, une nouvelle fois, ont fait preuve de bon sens », a déclaré Marc Vuillemot.
- Var-Matin, lundi 31 mars 2014 : « Titre de la Une : « Marc Vuillemot élu devant le FN » ; pages 2-3 : « Les leçons du second tour dans le Var - Aux commandes de trois mairies [Fréjus, Le Luc et Cogolin], le FN sera aussi présent dans 31 villes [avec 174 élus] - La Seyne a tenu bon (...) la deuxième ville du Var demeurait hier soir la plus importante municipalité à gauche de la région Paca » ; page 16 : « Marc Vuillemot largement réélu, l'UMP derrière le FN » - Marc Vuillemot : « Lorsque l'union existe, elle est reconnue par nos concitoyens. Elle a existé dans l'élaboration d'un projet, s'appuyant sur les fondements difficilement bâtis au cours de ces six années » - « Fin de l'alternance : c'est la première fois en plus de 20 ans que les électeurs consentent un deuxième mandat à un maire sortant » - « La droite républicaine s'inscrit dans un véritable travail d'opposition » ; pages 20-21 : « Les maires [et leur photo] des 116 communes de plus de mille habitants du Var » ; pages 22-23 : « Une vague bleue dans toute la France - Très, très compliqué pour le Président François Hollande » ; pages 24-26 : « Les résultats détaillés dans le Var [N.B. : Au § de La Seyne, les résultats indiquent respectivement 36, 7 et 6 sièges aux listes Vuillemot, Guttierez et Vitel (au lieu de 35, 7 et 7 dans l'édition du 1er avril et dans d'autres sources).

Var-Matin, lundi 31 mars 2014

- Var-Matin, mardi 1er avril 2014 : Page 5 : « Les principaux changements dans le Var - L'ascension du FN bouleverse la donne » ; page 8 : « Vuillemot a gagné grâce à sa personnalité » - « Après l'effervescence de la soirée électorale, la ville s'est réveillée hier, comme un lundi ordinaire. Enfin presque. Dans les cafés et les places du centre-ville, on refaisait l'élection » ; page 9 : « Les résultats à la loupe - Vuillemot élargit son électorat - Le maire fait le plein dans le centre-ville et Berthe - Au Sud, Philippe Vitel reprend des bureaux à Damien Guttierez - Le FN  a progressé partout » - « Les élus » ; pages 13-14 : « Les résultats par bureau ».

Var-Matin, mardi 1er avril 2014
 

- Var-Matin, mercredi 2 avril 2014 : Page 5 : « Les visages du nouveau conseil municipal ».
- Document A3 manuscrit de Francisque Luminet : « Elections municipale et communautaire (celle-ci pour la première fois) pour La Seyne-sur-Mer, mars 2014 - Résultats par bureau et par secteurs géographique sapproximatifs ».
- Var-Matin, lundi 7 avril 2014 : Page 5 : « Installation du nouveau conseil : le ton est donné » - « Ce dimanche matin à la mairie, il y avait du monde pour suivre la mise en place du nouveau conseil municipal et l'élection officielle de Marc Vuillemot, qui repart pour un deuxième mandat. Les interventions très attendues des chefs de file de l'opposition, Philippe Vitel (centre et droite) et Damien Guttierez (FN), ont permis à tous de mesurer l'état d'esprit avec lequel ils comptent travailler pendant 6 ans » - Vittel : « Vers le mieux vivre » - Guttierez : « Pas d'opposition entre 2008 et 2014 » - M. Vuillemot : « Un projet porté par des Seynois pour des Seynois » - « Les 18 adjoints ».
- Var-Matin, mardi 8 avril 2014 : Page 6 : « Diffamation contre Jean-Pierre Colin : le maire se désiste à l'audience - Marc Vuillemot joue « l'apaisement » ».
- Var-Matin, mardi 8 avril 2014 : « Vitel et Colin veulent faire invalider l'élection de Vuillemot à La Seyne - Les élus de l'UMP-UDI, sous la houlette de Philippe Vitel, qui siègent dans l'opposition de Marc Vuillemot, ont déposé un recours en vue de faire invalider les élections municipales à La Seyne - En cause : le magazine municipal qui aurait été utilisé, selon eux, comme un outil de "propagande" pendant la campagne électorale ».
- La Marseillaise, mardi 8 avril 2014 : « La Seyne : la ville pensée dans toute sa dimension, le centre au cœur » - « Le conseil municipal en place, le maire a prononcé, dimanche, son discours de politique générale de circonstance.  Après avoir été élu maire ce dimanche, jour de mise en place du conseil municipal de La Seyne, Marc Vuillemot (PS) a prononcé son discours de « politique générale » de circonstance. Un propos « réaliste », porteur mais sans emphase, tenant compte notamment de la diminution des dotations de l’État qui priveront la Ville, d’ici à 2015, de 3% de ses recettes. Diminution à laquelle il faudra ajouter « les probables inévitables baisses des appuis » des collectivités territoriales. « Ce mandat sera plus difficile que le précédent », a-t-il donc précisé, avant de décrire les projets qu’il entend mener à bien dans les six ans à venir, avec son équipe de gauche unie (PS-PCF-EELV-PRG).
« Plusieurs grands chantiers s’ouvrent devant nous », a-t-il déclaré.
A commencer par l’achèvement de la rénovation urbaine du quartier Berthe, prévue pour 2015, assorti de la mise en œuvre d’un « suivi de proximité » et d’un dispositif « ambitieux d’accompagnement social ».
« Dans la foulée » - et « ce sera, selon le premier magistrat, le programme majeur à faire avancer au cours du mandat » -, sera entreprise une « même démarche globale de requalification du cœur historique ». L’opération d’envergure comprendra : amélioration et diversification de l’habitat, aménagement d’espaces urbains, réhabilitation des équipements publics, mobilité, dynamisation commerciale, offre culturelle…
La programme sera conduit parallèlement à la finalisation des projets du site des anciens chantiers (casino de jeux, port de plaisance, atelier mécanique). Marc Vuillemot voit en cette opération, couplée à l’avancement du Pôle mer, un moteur pour l’activité de la vielle ville.
Le patrimoine littoral ne sera pas en reste : « Il nous faut poursuivre notre effort de [sa] préservation et de [sa] valorisation », ajoute le maire. Et en l’occurrence, continuer les travaux de la corniche de Tamaris, en s’attaquant à l’aménagement de la surface une fois terminés « ceux que l’on ne voit pas » (enfouissement des réseau, enrochements...).
Autour de ces opérations structurantes et de l’aménagement « raisonné » du territoire, services publics accessibles à tous et tranquillité publique figurent parmi les points clés du programme.
- Marc Vuillemot, le blog, 8 avril 2014 : « Harmonie et dynamisme : un projet seynois pour La Seyne (2/4) »
- Var-Matin, mercredi 9 avril 2014 : Page 5 : « Les élus UMP-UDI déposent un recours en annulation du scrutin - « Pas de motifs sérieux » pour l'avocat du candidat Vuillemot ».
- Var-Matin, jeudi 10 avril 2014 : « La priorité du mandat, c'est le centre ancien » - « Après sa réélection et l'installation du conseil municipal, Marc Vuillemot évoque les dossiers sur lesquels il est attendu par la population ces six prochaines années » - « Casino, cinéma, crématorium,... Où en sont les projets grippés ? ».
- Var-Matin, lundi 14 avril 2014 : « Qui sont vos nouveaux conseillers municipaux ? - Au lendemain des élections, le profil des femmes (1604) et des hommes (1821) élus dans vos mairies n'a plus de secret. Âge (57,8 ans de moyenne), sexe, nationalité, prénom, emploi... Décryptage de la promotion 2014 ».
- Var-Matin, mardi 15 avril 2014 : « Le maire dévoile les délégations de son équipe » - « Qui fera quoi ? - Les délégations » - « Hier, le maire, Marc Vuillemot, a distribué les délégations à ses adjoints ainsi qu'à tous ses conseillers municipaux. Pour son deuxième mandat, le mot d'ordre est « transversalité » ».

Var-Matin, mardi 15 avril 2014

- Le Seynois,hors série, avril 2014 : « L'avenir avec vous ! - Marc Vuillemot reconduit - Une nouvelle équipe - Analyses et réactions - Le trombinoscope des élus ».
- Var-Matin, lundi 28 avril 2014 : « La droite dans l'opposition : bilan et perspectives » - « A moins que le recours déposé par le camp de Philippe Vitel n'invalide l'élection, la doite et le centre siègeront de nouveau dans l'opposition pour les six ans à venir. Objectif : 2020 » - « Union Vitel - Colin : dans les coulisses d'un échec. Interviews de Nathalie Bicais, Philippe Vitel, Jean-Pierre Colin, Daniel Canépa, Jean-Sébastien Vialatte ».
- Var-Matin, lundi 16 juin 2014 : Inauguration de la permanence de l'association Les Amis de Sandra Torres et interview sur KXTC Podcast Radio
- Var-Matin, samedi 18 octobre 2014 : « Municipales : le recours de Philippe Vitel rejeté - Philippe Vitel estime que de nombreuses irrégularités ont été commises par l'équipe de campagne de Marc Vuillemot - Les éléments présentés n'ont pas été considérés comme suffisamment forts par les juges compte tenu de l'écart des voix (11 511 pour Vuillemot et 8 444 pour Vitel) ».
- Var-Matin, mercredi 22 octobre 2014 : « Philippe Vitel ne siègera plus au conseil municipal : remplacé par la première personne suivante : Sandie Marchesini - Pas d'appel pour le recours - A la fois député, conseiller général et conseiller municipal d'opposition à La Seyne, Philippe Vitel était confronté à la loi d enon-cumul des mandats ».
- Var-Matin, mardi 18 novembre 2014 : Conseil municipal : « Sandie Marchesini siégera pour l'UMP - Conséquence de la démission de Philippe Vitel, l'opposition de droite au conseil municipal verra l'arrivée de Sandie Marchesini dès la prochaine séance. Cette directrice des ressources humaines quadragénaire, figurait en huitième position sur la liste fusionnée Vitel-Colin. L'information a été confirmée, hier, par Nathalie Bicais qui fait désormais figure d'interlocuteur au sein de son groupe et s'apprête à évoquer les futures orientations au cours d'une réunion ce jeudi ».
- Var-Matin, jeudi 20 novembre 2014 : « Conseil municipal : les élus UMP/UDI répondent à Nathalie Bicais - De la friture sur la ligne, dans la droite seynoise ? Alors qu'en coulisses, la constitution des tickets pour les prochaines élections cantonales fait l'objet d'intenses discussions, une curieuse bataille de communiqués oppose les élus de l'opposition UMP/UDI au conseil municipal. En début de semaine, Nathalie Bicais indiquait que suite à la démission de Philippe Vitel, elle était désormais "l'interlocuteur" du groupe, "étant la seconde de la liste issue du scrutin". Pas si simple pour les autres membres du groupe, qui ont cosigné à l'unanimité un communiqué cinglant : « Le conseil municipal ne doit pas servir les ambitions personnelles mais bien l'intérêt général des Seynois. C'est la raison pour laquelle il n'a jamais été à l'ordre du jour de désigner Nathalie Bicais comme "interlocuteur". Hier, cette dernière se disait surprise par la teneur du message : « Pour moi, "interlocuteur" signifie simplement que je fais l''interface avec l'administration municipale et que j'organise les réunions préparatoires aux conseils municipaux. Je ne suis pas dans une optique de leadership. Il faut que chacun prenne ses responsabilités ». Plus que jamais, la parole de l'opposition UMP/ UDI sera donc libre, au cours des prochaines séances du conseil. Un conseil au cours duquel le nombre de prises de parole n'est de toute façon pas limité. En général, les élus ne s'en privent pas ».
- Var-Matin, vendredi 9 janvier 2015 : « Entre D. Guttierez et ses ex-colistiers, le conflit enfle - Sa procédure en diffamation n'ayant pas abouti, le chef de file du FN seynois va en engager une autre, sur le fond. Dans le même temps, ses anciens amis l'accusent de faits graves - La justice a tranché et notre honneur en sort intact - Personne n'a gagné pour l'instant - Un « document administratif tronqué » ».
- Var-Matin, mercredi 16 mars 2016 : « Le groupe Front national explose en plein conseil » - « Suspendu par son parti, brouillé avec sa colistère Virginie Sanchez qui l'a violemment invectivé en séance, l'élu Damien Guttierez a quitté un groupe FN sur le point, désormais de disparaître ».
- Var-Matin, vendredi 16 avril 2016 : « La majorité vote le budget en désquilibre pour alerter l'Etat - Hier lors du conseil municipal, les élus ont validé un trou de 400 000 € dans les comptes de la Ville et espèrent une aide de l'État. Le groupe LR-UDI a choisi de quitter la salle ! - La Chambre des comptes sera saisie - Le maire espère notamment que l'État réussira à contraindre les banques de renégocier la dette colossale de la ville - À droite, des réactions parfois virulentes - Sandra Torres, LR : « Le vote d'un budget en déséquilibre est un cas très rare et d'une énorme gravité. Devant votre incapacité à gérer les finances communales, je demande la mise sous tutelle de la ville. Au bout de 8 ans de gestion, vous êtes incapable de réduire l'endettement de la commune, qui affiche aujourd'hui une ardoise record de 134 millions d'euros » - Nathalie Bicais, LR : « Nous ne cautionnons pas ce budget déséquilibré mais nous ne sommes pas favorables à une mise sous tutelle (...) - Virginie Sanchez, Front National : « Je note que l'opposition qui quitte la salle, c'est un peu "courage, fuyons" ... Mais c'est impensable de présenter un budget déséquilibré (...) (MAD).
- Var-Matin, vendredi 16 avril 2016 : « Budget de la Ville : il va se passer quoi maintenant ? - Votées avec un déficit de 443 253 euros, les finances de la municipalité vont être scrutées par la Chambre régionale des comptes, qui devra proposer des solutions pour revenir à l'équilibre - Quel est le calendrier ? - Que va dire la Chambre régionale des comptes ? - Les impôts peuvent-ils augmenter ? - Quelles sont les
conséquences de la saisine de la CRC ? - Marc Vuillemot, maire de La Seyne-sur-Mer : « C'est impossible d'augmenter les impôts » - Craignez-vous qu'on vous contraigne à augmenter les impôts ? « Non. Je l'ai dit au préfet : c'est impossible. Si cette solution était convenable, je l'aurais déjà appliquée. La réalité, c'est que les gens ne peuvent plus payer, ce que confirme la Direction des finances publiques. Par ailleurs, c'était l'un de mes engagements de 2014 de ne plus toucher aux impôts » - Et si, malgré tout, on vous impose de les augmenter ? « Je m'y opposerai. Mais je ne pense pas sérieusement que ça puisse se produire. les choses sont très claires avec le préfet » - Quelles mesures, alors, pensez-vous que la CRC puisse suggérer ? « Je n'en ai aucune idée. Moi, je suis allé au bout du bout de ce qu'il était possible de faire. Ou alors il faut supprimer du service public et je ne le souhaite pas » (...) - Quelle est la solution, alors ? « Il n'y en a qu'une, c'est l'obtention
d'une subvention d'équilibre de 440 000 euros. Je n'ai pas la garantie de l'obtenir mais le ministère des finances m'a rappelé que, parmi les pistes envisageables, il y avait celle-là. C'est donc ce que je réclame » (...) (MAD).



Retour à la page : Autres élections municipales

Retour à la page : Les élections à La Seyne-sur-Mer depuis 1945

Retour à la page : Documents divers sur l'histoire de La Seyne-sur-Mer

Retour à la page d'accueil du site



Marius AUTRAN et
Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr


Accès aux oeuvres complètes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages généalogiques
Forum du site
Encyclopédie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provençaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les élections à La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A à Z
Archives, souvenirs et écrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et écrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
légales sur le site

Administrateur du site : Jean-Claude Autran 2016