La Seyne-sur-Mer (Var) La Seyne-sur-Mer (Var)

Retour à la page d'accueil du Site
Forum du site

jcautran.free.fr

Retour à la page d'accueil du Forum

Commentaires généraux sur le site :
Félicitations, critiques, rectifications

  Après 15 ans d'existence (2001-2015), la section "Forum" de ce site internet n'est plus désormais alimentée
Les informations précédemment rassemblées resteront en ligne, mais il ne pourra être répondu à aucune nouvelle question
         Jean-Claude Autran                                                            
Pour des explications plus détaillées, se rendre à la page d'accueil du Forum

Rappel des anciens échanges de messages à propos de :
1) Félicitations diverses
2) Critiques, rectifications

A propos du site
Admiration et profond respect
Admiration pour ce site
Admiration pour le travail que vous avez accompli au cours de votre vie
Amitiés
Au sujet du forum
Avis sur votre site
Biographie de Marius Autran
Bravo : (1), (2), (3)
Encouragements
Félicitations : (1), (2), (3), (4), (5), (6)
Félicitations et remerciements
Félicitations sur le site de votre père
Félicitations sur le site
Grand respect pour vous
Hôpital complémentaire n° 4 à La Seyne
J'admire votre travail
Juste un petit merci
La Seyne est inimitable
Lien avec le site de Claudie Dussert-Rousseau
Merci (1)
Merci (2)
Merci Jean-Claude pour ce merveilleux site
Merci pour le site Marius Autran
Merci pour les chansons
Merci pour votre site
Mille mercis pour ce site
Origine de famille immigrée
Quelle émotion !
Remerciements : (1), (2)
Richesse de votre site
Site exceptionnel
Site Marius Autran : (1), (2), (3), (4)
Site sur La Seyne
Souvenirs de La Seyne
Super votre site
Superbe site sur la vie de La Seyne
Thank you very much
Toute ma reconnaissance pour le réalisation de votre site
Un seynois au USA
Un très beau site
Un vrai Pic de la Mirandole
Votre site internet (1), (2), (3)
Votre site sur l'histoire de La Seyne

Anomalies dans les liens du site
Deux corrections sur la liste des élèves de Marius Autran
Ecrivain oublié
Erreur au sujet de George Sand dans la propriété Trucy à La Seyne
Erreur au sujet de l'Amiral Ruhfus
Erreur au sujet du nom du secrétaire de la Bourse du Travail
Erreur dans l'histoire de France
Erreur de nom d'une victime du 11 Juillet 1944
Erreur de prénom
Erreur sur Emile Malsert
Erreur sur le compositeur Varney
Erreur sur Sauveur Peter
Etymologie du mot Sarrasin
Histoire de Mar Vivo
Lancement du Jaureguiberry
Liens qui renvoient aux termes  humoristiques pour les mots croisés
Liste des victimes de la guerre 1914-1918 aux Chantiers de La Seyne
Oubli du nom d'un élève à l'honneur de l'Ecole de Musique
Page Michel Pacha, Turquie et Empire ottoman
Patronyme Janas
Problème d'accès à des photos
Problèmes de liens (1)
Problèmes de liens (2)
Problèmes de liens (3)
Problèmes de liens (4)
Problème d'accès aux rubriques du forum
Problème de photos qui n'apparaissent plus
Rectificatif sur le nom de l'ambassadeur de Russie à Paris
Rectification de la liste des élèves de Marius Autran
Site bloqué ?
Un bug
Votre parcours est magnifique, mais...
Yacht à vapeur La Jeanne Blanche





1) Félicitations diverses





10 avril 2014 : Super votre site

Bonjour

Super votre site !!!


12 lève la blouse
13 reste raide

Bonne journée

RLC







21 janvier 2014 : Hôpital complémentaire n° 4 à La Seyne

Bonjour,
 
Je reçois avec plaisir et émotion votre aimable envoi très complet sur l’institution des pères Maristes. Grand merci à vous pour votre intérêt et votre contribution : tout un ouvrage qui me parvient en une trentaine de photos, quel travail ! Quelle gentillesse ! C’est tellement rare de nos jours que cela mérite d’être salué !

Cordialement et avec beaucoup de reconnaissance.
 
JJB





5 octobre 2013 : Merci (2)

Q1.

Bonjour Monsieur Autran

Mon nom est JB. Je suis un enfant de Provence.

Je tenais à vous remercier du fond de mon enfance pour le moment de bonheur que je viens de prendre.

En effet, je vis depuis près de 10 ans au Canada et suis tomb´e par hasard sur votre site.

J'y ai retrouvé les expressions de mon enfance, enrichies d'explications merveilleuses et ô combien travaillées !!! J'ai eu les larmes aux yeux et revu ma grand-mère et tant d' autres souvenirs merveilleux.

Vous avez fait un travail absolument remarquable.

Je realise en relisant mon message qu'il est un peu décousu, mais il est livré à chaud et dans l'emotion de l'instant.

Il est clair que je vais revenir très souvent sur votre site pour me permettre de "prendre" encore quelques lignes... De bonheur

Avec toute mon admiration pour la qualité de votre travail

JB

R1.

Cher Monsieur,

J’ai été très sensible à votre message, particulièrement élogieux, sur mon site internet. Et je vous remercie vivement pour votre commentaire.

Mais je n’ai fait que prolonger, avec l’outil internet, l’importante œuvre de mémoire de mon père, Marius Autran (1910-2007). C’est surtout à lui que le mérite revient.

Bien cordialement,

Jean-Claude Autran






9 avril 2013 : Au sujet du forum

Q.

Bonjour

Juste un petit mot pour vous remercier d avoir pu continuer ce site pendant tant d'années, merci des contacts que nous avons pu avoir et aux informations précieuses que vous avez toujours données.


Nous vous souhaitons mon epouse et moi meme une bonne continuation dans vos projets, un bon épanouissement dans les activités que vous avez prévues dans votre derner message, entouré des gens qui vous son chers et bien sûr accopagné de la meilleure santé qu il soit.

Amicalement

ARA





17 juillet - 3 août 2012 : Quelle émotion !

Q1.

Monsieur Autran fils,

Il y a environ 3h, j'ai recherche dans le web, l'origine du nom "bd Staline" a La Seyne.

Comme je me souviens vaguement de vote pere, entrevue a l'ecole ou j'etais institutrice, j'ai donc plonge mon nez dans ce site et, 3h plus tard m'y voila toujours.J'ai donc avale goulument un partie de sa biographie, enfance vie professionnelle, histoire de la Seyne et bien sur, je n'ai pas fini.

Quelle emotion ! Quelle emotion ! Comme chaque vie devrait etre ainsi ecrite, car, je pense qu'il n'y a pas de vie ininteressante, surtout lorsqu'elle est liee a une contree ou un pays.Non, je ne suis pas originaire de La Seyne mais j'y ai vecu 30 ans et y reviens bientot.

En tout cas , si c'est vous qui avez fait cette compilation: formidable. Felicitations. Que d'amour pour votre pere ! Et merci Mr Marius pour l'interet porte a votre ville et a la vie en general.

Une ancienne normalienne

R1.

Bonjour,

Merci pour votre message et pour vos commentaires élogieux sur mon site internet. Oui, c’est bien moi qui l’ai créé (comme cadeau original à l’occasion du 90e anniversaire de mon père, en décembre 2000) et qui continue de l’enrichir. Au départ, je n’y avait hébergé que le texte des 10 ouvrages de mon père ainsi que sa biographie. Ensuite, je l’ai développé pour y intégrer des sujets touchant à l’histoire de La Seyne en général (rues, chronologie, élections, etc.) ainsi que des documents d’archives familiales auxquels mon père était attaché (scolarité, vie professionnelle, loisirs, pêche, linguistique, généalogie, chansons, etc.).

Etant ancienne normalienne, vous aurez certainement été intéressée par les pages consacrées à la scolarité de mon père à l’école normale de Draguignan. C’était une autre époque... (http://seynoise.free.fr/scolarite/ecole_normale.html)

Cordialement,

Jean-Claude Autran 



12 Mai - 1er Juin 2011 : Toute ma reconnaissance pour la réalisation de votre site

Q.

Bonjour,

Monsieur Autran, je souhaite vous transmettre toute ma reconnaissance pour la réalisation de votre site. Un travail que l'on sent passionné et investi d'une dimension affective certaine envers l'histoire de la Seyne et de celle des Seynois.

A ce titre et à travers vous, je me permet avec beaucoup d'humilité et de sincérité de rendre hommage à votre très cher père.

Veuillez recevoir toute ma gratitude.

Cordialement,

LG (arrière petit fils de Mr Cresp Francois).

R.

Cher Monsieur,

Pardon pour le retard à répondre à votre sympathique message.

Je fais tout ce que je peux, en effet, pour poursuivre, sous une autre forme (site internet), le travail de mémoire entrepris autrefois par mon père.

Je suis très touché par l'hommage que vous tenez à lui rendre. Permettez-moi aussi de rendre le même hommage à votre arrière grand-père François Cresp, que j'ai un peu connu au cours des années 50, mais malheureusement affaibli les dernières années, par rapport à ce qu'il avait été, un grand combattant courageux et intègre, durant toute la première moitié du XXe siècle à La Seyne. Mon père avait tenu à lui consacrer quelques pages dans son dernier ouvrage (Tome 8) à : http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome8/chronique_seynoise.html#1.

Bien cordialement à vous,

Jean-Claude Autran



18 Mai 2009 : Merci pour les chansons

C.

MERCI ! Des millions de fois, pour ce site magnifique que vous nous offrez. J'y ai retrouvé toutes les chansons que j'avais apprises dans mon enfance et, que de souvenirs !

MERCI infiniment !

M39



18-21 Décembre 2008 : Merci Jean-Claude pour ce merveilleux site

C1.

Mon cher Jean Claude,

Je ne finis pas de consulter votre merveilleux site dont je vous félicite encore pour sa richesse et sa qualité.

Je suis actuellement "au repos" et cette consultation me replonge sans cesse dans mon "histoire" avec la Seyne sur Mer autour de cette merveilleuse expérience d'animation et de direction de cette colonie de la Motte ST Martin.

En plus comme je vous l'ai indiqué très récemment, je suis passionné par l'humanité et la tendresse du cinéma de Pagnol dont vous avez un lien "familial".

Imaginez vous donc l'oxygène que me donne la lecture de votre site.

Je voudrai aussi profiter de cela pour rendre hommage à la mémoire de votre père pour son engagement et son investissement à faire vivre la mémoire de la Seyne sur Mer.

Ce qui me permet aussi de remercier toutes ces personnes qui m'ont gentiment accueillis ( je suis Niçois d'origine ) dans cette ville anciennement ouvrière et qui ont participés aux luttes nécessaires pour donner à l'époque à la jeunesse de la Seyne sur Mer une qualité de vie incomparable dans la région PACA .Je sais que votre père et vous en faites partie .

J'étais un tout jeune homme (je suis né en 1955 et j'ai été animateur à la Seyne en 1975) et dès mon arrivée j'ai senti dans cette ville une ouverture, une tolérance et une lutte pour des valeurs humanistes par les enseignants, les ouvriers, les employés, les Seynois dans leur majorité et les employés de la Mairie avec qui j'ai eu des contacts réguliers.

Je revendique ces valeurs et je suis fier d'avoir participé même très modestement à ce mouvement fraternel en dehors même de tout contexte politique même si ...

Aujourd'hui, heureusement que vous existez Jean Claude pour continuer à nous faire vivre cela, car la réalité est bien vilaine. Même ceux qui ce revendiquent de ces valeurs me révoltent par leur narcissisme et leur égoïsme.

Je rend hommage à tous les ouvriers, enseignants, salariés et toutes sortes d'individus qui m'ont permis de comprendre "le sens de la vie" ou la tolérance, l'humanité, l'humilité... contrairement aujourd'hui à l'exclusion, l'intolérance, le narcissisme à outrance...

Je me ressource des images de mon enfance, des films de Pagnol, de l'environnement sublime du Château de la Motte ou je m'y rend tous les ans, de votre site et de donner à mes enfants les valeurs dont ce témoignage est le fondement.

Encore merci Jean Claude pour ce merveilleux site.

Bien à vous.

LG

R1.

Cher ami,

Je vous suis très reconnaissant pour ce message aussi sympathique que vous m'avez adressé à propos de mon site.

J'ai été très touché par toutes les paroles que vous prononcez sur la mémoire de mon père et à propos des valeurs qui ont été les siennes tout au long de son existence, et je vous rejoins sur la plupart des observations que vous faites sur la période actuelle.

Un grand merci pour tout.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.

Amicalement,

Jean-Claude Autran

C2.

Mon cher jean Claude,

A mon tour, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.

Bien à vous

LG



25 Juin 2008 : Un vrai Pic de la Mirandole

C.

Cher Jean-Claude,

Merci pour ta réponse aussi rapide qu'inattendue !!! (...).

Tu es le bon samaritain et un vrai Pic de la Mirandole !!

Te souviens-tu de ce proviseur de lycée qui etait célèbre dans les années cinquante et qui s'appelait M. Champagne ? Eh bien, tu en es un autre car, comme lui, tu es IN COL LA BLE !!

Je t'écrirai plus longuement plus tard (...).

Amitiés à tous!

MP



24 Juin 2008 : Mille mercis pour ce site

C.

Monsieur,

Je tiens à vous dire mille mercis pour ce site qui est devenu pour moi une bible surtout pour les chansons, bien sûr certaines me sont inconnues, j'ai 50 ans, mais étant une ancienne louvette des éclaireurs de France, je trouve des souvenirs d'enfance, et c'est avec joie que je fredonne toutes ces mélodies en famille.

Encore merci, et salutations à votre regretté papa.

DPE



6-14 Décembre 2007 : Thank you very much

Q.

I hope you can read this in English. I still speak French but my writing is not so good. I came across you fathers web site and found it fascinating. I was born there in 1957 and moved to the US in 1961. I recognized many of the names mentioned. My mother Rita Kasiak, father Joseph Kasiak who worked aux chantier under Derovere, my grandfather Artur Hahn all told me stories about so many of the people mentioned there. Many stories revolved around Moto-ball since my grandfather,mother and father were avid fans. I have returned a few times and now I miss the smell of crepes on the beach at Les Sablettes, also my old house on Route de Tamaris. I'm still in contact with Genevieve Derovere since we met on a vacation trip back in 81. I just hope that this web site continues and the history remains.... Thank you very much.....

R.

Hello,

Many thanks for your message. I could easily read it as I was used to read English during the time I was a research scientist. I also spent one year in California in the seventies...

Merci de m'avoir résumé vos débuts à La Seyne, le travail de vos parents aux chantiers, la famille Derovere que mon père connaissait bien et vos souvenirs des Sablettes et de Tamaris. La Seyne est une ville particulièrement attachante. Mais elle a beaucoup changé, avec des aspects négatifs, notamment la fermeture des chantiers et une urbanisation excessive, qui rend méconnaissables certains quartiers que nous avions aimés durant notre enfance. Des aspects positifs aussi, notamment la rénovation de la vieille ville et des structures anciennes, la création de nouveaux parcs paysagers. Mais beaucoup reste encore à faire.

Le site internet (que j'avais créé en 2001 pour y héberger le texte des ouvrages écrits par mon père sur l'histoire de La Seyne) continue. J'essaye de l'enrichir avec de nouvelles archives familiales et grâce aux nombreux échanges avec les internautes qui constituent maintenant le "forum" du site.

Thank you again for visiting my website. I hope you can have another trip to France soon and visit our old city again.

Kind regards,

Jean-Claude Autran



22 Janvier - 13 Février 2007 : Félicitations sur le site de votre père

Q.

Pouvez-vous lui communiquer mes félicitations. L'Internet, c'est formidable, grâce à des gens comme lui. Je fredonnais hier une chanson que je chantais enfant: les hussards de la garde, mais il y avait des lacunes. Alors j'ai tapé le titre sur un moteur de recherche et j'ai trouvé ledit site. Bravo à lui, et à vous aussi puisque vous continuez son oeuvre. J'en ai profité pour me promener un peu dans les paroles des chants. Quel travail!

Deux remarques: on dirait bien que les choix de votre père vont vers la révolte, le combat du pot de terre contre le pot de fer. Il y a me semble-t-il chez lui un côté militant, plutôt de gauche et pas très amateur de calotte ni de képi. Cela me donne envie de lire ses livres, même si la Seyne sur mer, je ne connais pas.

Juste une remarque: le chant des Partisans (Ami, entends-tu...) qui est présenté comme une oeuvre anonyme des résistants de l'ombre a été écrit par Joseph Kessel et Maurice Druon. Je crois que l'auteur de la musique est identifié aussi, mais j'ignore qui c'est.

De toutes façons, ce type d'erreur, mineure à mon idée, donne toute sa valeur à l'ensemble.

Merci à vous deux

AB

Ra.

Bonjour,

Merci pour votre message et pour tous vos commentaires sur le site, l'œuvre et la vie de mon père, Marius Autran.

Malheureusement, je ne pourrai plus lui communiquer vos félicitations. Triste coïncidence, mon père, pour qui j'avais créé ce site internet en 2001, vient de s'éteindre le 20 Janvier 2007 dernier à l'âge de 96 ans.

Vous trouverez dans quelques jours sur le site internet, que je continue d'administrer tout seul, beaucoup de détails sur l'hommage qui vient de lui être rendu dans la presse locale et nationale, ainsi qu'à ses obsèques.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Rb.

Bonjour,

Suite à votre message du 22/01/07, et en complément de la réponse que je vous avais faite le 25/01/07, je vous communique l'adresse de la page de mon site où se trouvent copiées les paroles du Chant des Partisans.

http://jcautran.free.fr/archives_famliales/chansons/chants_patriotiques.html#4

Il y est bien indiqué que les paroles sont de Joseph Kessel et Maurice Druon, et que la musique est de Anna Betoulinski, dite « Anna Marly » (1942)

Le décès d'Anna Marly, il y a pratiquement un an jour pour jour, avait d'ailleurs été mentionné dans les pages chansons de mon forum. Voir à l'adresse :

http://jcautran.free.fr/forum/musique_chansons_2005.html#48

Cordialement,

Jean-Claude Autran



11 Janvier 2007 : Site exceptionnel

Q.

Bonjour Monsieur,

C'est toujours avec un réel plaisir, que j'ai à consulter votre site exceptionnel par la qualité et la quantité des informations qui 's'y trouvent. Je garde en mémoire votre "avis de recherche", pour des informations que je pourrais avoir.

Avec mes meilleurs sentiments.

RDL ( SSNATV)



10-18 Janvier 2007 : Félicitations sur le site

Q.

A l'attention de Marius AUTRAN et son fils Jean claude,

Félicitations sur le site sur lequel je viens de naviguer pendant 3 bonnes heures.

Félicitations également pour les oeuvres littéraires qui contribue à la mémoire pour que les générations futures aujourd'hui baignées dans la "facilité" n'oublient pas à qui elles doivent leur liberté.

L'histoire de Marius est émouvante et étonnante.

(...) Meilleures salutations

et encore bravo

PM

R.

Bonjour,

Merci pour votre message et vos félicitations sur les ouvrages de mon père et sur mon site internet.

(...) Jean-Claude Autran



31 Décembre 2006 : Biographie de Marius Autran

Q.

(...)

J'ai eu la curiosité d'aller voir sur le site la biographie de Marius Autran dont, je l'avoue, j'ignorais tout, et.... ancien enseignant... fils d'enseignante... époux d'enseignante... gendre d'un couple d'enseignants... -tombé la dedans en étant petit quoi!- ... j'ai eu l'émotion de retrouver cette atmosphère d'honnêteté intellectuelle, de bienveillante rigueur,de dévouement et de simplicité qui était le quotidien de la génération d'enseignants qui nous ont précédés: en un mot j'ai découvert un homme respectable, ça fait plaisir qu'il y en ait quand même quelques uns...

Je suis content d'avoir découvert votre site et lui souhaite, ainsi qu'à vous même, une excellente année 2007, pour qu'il continue à apporter son aide à tous ceux qui en auront besoin. Meilleurs voeux, donc!

(...)

GA



20-21 Décembre 2006 : Lien avec le site de Claudie Dussert-Rousseau

Q.

Bonjour monsieur,

Je suis tombée tout à fait par hasard sur votre site. Il est remarquable.

J'en ai un aussi, moins bien fait que le vôtre. Mais avec beaucoup de relevés. http://claudie.dussert.free.fr. M'autorisez-vous à mettre un lien de votre site sur le mien. Ils sont à "mes sites préférés".

Amicalement

CD

R.

Bonjour,

Merci pour votre message et vos commentaires sur mon site.

Je me suis un peu promené dans le vôtre et il a aussi une très grande richesse d'informations et de relevés.

Pas de problème pour que vous mettiez un lien vers mon site dans votre page "mes sites préférés". C'est très aimable à vous. Merci.

Cordialement,

Jean-Claude Autran



3-4 Décembre 2006 : Juste un petit merci

Q.

Bonjour,

Je viens de passer un merveilleux moment sur le site. Et ce n'est pas fini.

Pourtant je n'ai aucune attache particulière avec La Seyne ou Toulon.

Je suis seulement émerveillé par la générosité, la précision, la rigueur de ce travail et en conséquence son fabuleux intérêt.

Donc, juste un petit merci, voire un très grand merci.

Bien à vous

PO

R.

Bonjour,

Merci pour votre message et vos encouragements. Vous êtes vraiment trop aimable.

Cordialement,

Jean-Claude Autran



19 Juillet 2006 : Merci pour votre site

C.

je suis ne en 1951 mon epouse 1953 m passaglia nous a marie en 1970 je suis ancien de notre ville et j ai vecu avec elle  ecole renant curie beaux art martini greves beaussier chantier  fcm cnim etc etc     mon ar g pere moulin a huile rue etienne prat.... la rescence  etc etc  georgette  la cade tisot  autant de mots de noms que  j ai retrouve au travers des lignes que je parcour presque tous les jours  merci merci et merci pour ce site quel travail  je suis tres touche par ce travail et en suis a chaque page tres emu

avec toute notre sympathie

A et R



6 Juin 2006 : Votre site internet (3)

C.

Bonjour,

je voulais tout simplement vous remercier!

Je suis etudiante en angleterre mais j'ai grandi a la Seyne et ma mere y vit encore. J'ai decouvert votre site par hasard et heureusement! Je ne peux pas rentrer en France avant longtemps et grace a votre site je suis revenue a la maison plus tot que prevu, par la pensee! En parcourant les differentes pages, j'avais l'impression d'entendre ma grand mere me raconter son enfance au Pas de Loup ou mon pere quand il travaillait au chantier.

Donc voila, merci d'avoir ensoleille ma journee!

Votre site est genial, continuez et felicitation!

SC



22 Avril - 4 Mai 2006 : Site Marius Autran

Q.

Je viens de tomber sur votre site - mémoire avec plaisir.

Plein de choses à découvrir plus longuement !

pas mal de mes parents (cousins, oncles...) ont travaillé ou vivent encore à La Seyne

J'ai également trouvé la biographie d'un ami (admirable parce que discret et modeste) Padoue Berretti

(je suis au bureau de la FOL depuis 21 ans tout en vivant en Pays du Verdon)

PM

Site : http://www.lesgrandschemins.com

PS - je vais mieux consulter le lexique, mais je pense utile de vous signaler une petite erreur : "montaigne" au lieu de "montagne".

R.

Bonjour,

Merci pour votre aimable message. Et bravo pour votre site que j'ai commencé à visiter. Et pour vos chansons.

J'ai bien connu aussi M. Padoue Berretti, que j'ai eu comme professeur de français au Collège Martini, et qui fut ensuite proviseur du Lycée Technique. Je rencontre aussi quelquefois son fils Philippe Berretti qui est médecin à La Seyne.

L'erreur montaigne/montagne a été également corrigée dans le lexique. Merci à vous.

Cordialement,

Jean-Claude Autran



19 Mars 2006 : Félicitations (6)

C.

M. Autran,

Juste un mot pour vous féliciter pour votre site.

Ecrivant des livres sur l'histoire de Toulon (Toulon entre peste et choléra, l'automne bleu), j'y viens de temps en temps et trouve toujours une mine d'informations.

Aujourd'hui, j'avais besoin d'info sur le Bien Hoa, les qqs détails trouvé sur votre forum me comblent et me permettent de progresser éventuellement dans mes recherches.

Un de vos lecteurs semblait se demander l'utilité d'un tel site car autour de lui personne ne s'intéressait à sa passion et à ses questions.

Mais comme on dit : nul n'est prophète en son pays" et il faut chercher souvent ailleurs des intérêts communs.

Sachez que pour ceux qui écrivent ce genre de site est indispensable.

En tout cas encore merci et surtout, continuez.

HC

R.

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre message et vos encouragements.

Très cordialement

Jean-Claude Autran (fils de Marius Autran - aujourd'hui 95 ans - qui est le véritable auteur des 10 ouvrages "Images de la vie seynoise d'antan). 



1er Mars 2006 : Votre site internet (2)

C.

Monsieur, bonjour,

Je vous remercie pour votre site internet, mettant à la disposition des internautes, les textes des ouvrages de votre père, ( tous les deux vous avez fait un travail exceptionnel )

Encore merci et à bientôt de vous rencontrer à la SSNATV.

RDL


13-23 Novembre 2005 : Site Marius Autran (3)

Q.

Chers Marius, Cher Jean-Claude,

Excusez moi pour cette familiarité, vous me touchez tellement par vos récits, que j'ai la nette impression que vous êtes tous deux des membres de ma famille. Quel patrimoine fabuleux va rester par vos écrits cher Marius. Je ne cesse pas d'aller sur les forums ainsi nous nous retrouvons, mon mari et moi même dans tous ses souvenirs d'enfance. C'est vrai Cher JClaude, qu'à l'aube de la retraite (en 2006), les souvenirs d'enfants ressurgissent ; comme nous avons été heureux à La Seyne de profiter des gratuités (parents peu argentés), des colonies, au patronage, de cette solidarité, allez ne soyons moroses.....

Une petite question, fille de facteur, j'ai pris connaissance du livre sur la poste dans le VAR, je ne trouve pas de récits sur les facteurs. Parfois, mon père me racontait comme il faisait des heureux, en amenant des lettres de prisonniers, des lettres d'amoureux, et parfois, ils apportaient des tristes nouvelles. Les facteurs d'autrefois étaient à mon sens les travailleurs sociaux de l'époque.

Bon courage Marius, nous nous sommes souvent rencontrés, je suis la belle fille d'Aimée, la cantinière de l'école Renan, dont je crois vous vous souvenez, mon mari se joint à moi, soyez assuré de notre profond respect. Merci encore pour tout et merci à JCLAUDE, pour la continuité.

MV

R.

Bonjour,

Un grand merci pour votre sympathique message et l'évocation des souvenirs d'enfance de notre génération de vieux seynois.

Mon père vous adresse en retour son meilleur souvenir. Il se souvient encore très bien de votre famille et de votre belle-mère cantinière de l'Ecole Renan. Mais mon père ne sort plus maintenant car son état de santé a décliné ces dernières semaines (il va avoir 95 ans dans quelques jours). Il reçoit encore quelques amis chez lui mais ne quitte plus guère son fauteuil.

J'essaye d'assurer la continuité, à ma manière, notamment grâce à Internet.

Toutes mes amitiés,

Jean-Claude Autran


4-6 Novembre 2005 : Bravo (3)

C.

Cher monsieur,

j'étais a la recherche de paroles de chansons de colonies de vacances lorsque j'ai été amené par google sur votre site . Je suis encore étourdi de tant de travail de mémoire, de construction de pages et de l'immense diversités des rubriques proposées. Etant "un peu" dans les métiers de l'informatique (je suis technicien hardware) je mesure avec un profond respect le monument que vous avez bâti. Sans donner dans la démesure je tenais juste a vous exprimer toute mes félicitations (voire mon envie ô-ô ) pour ce merveilleux site.

ps) J'y ai bien entendu trouvé les paroles que je cherchais afin de rafraichir la mémoire de l'enfant que nous avons tous en nous.. :o)))

Amicalement

DJ

R.

Bonjour,

Merci pour votre très aimable message.

Je ne suis pas dans les métiers de l'informatique, je n'ai été, depuis 20 ans, qu'un modeste utilisateur d'informatique de bureau. Comme mon père, ancien enseignant s'est mis, à partir de l'âge 70 ans, à écrire des ouvrages d'histoire locale - il en a publié 10, le dernier a été écrit alors qu'il avait près de 90 ans, j'ai eu l'idée de lui "offrir" un site internet pour son 90° anniversaire, pour y héberger ses ouvrages, qui étaient d'ailleurs pour la plupart épuisés en librairie. J'ai appris tout seul à créer un site, sans doute avec des outils très simples (Claris HomePage), mais qui fonctionnent. J'espère un jour sophistiquer et moderniser un peu le site (j'ai une version de DreamWeaver, mais je n'ai jamais pris le temps de m'y initier). Pour l'instant, j'ai surtout privilégié le contenu, en rajoutant jour après jour quantité de souvenirs personnels et d'archives familiales. Un travail sans fin !

Amicalement,

Jean-Claude Autran


18 août 2005 : Félicitations (5)

C.

Cher Monsieur, bonjour

Dans Internet, j'ai parcouru tout votre site ! Vous êtes mon aîné de sept ans et je vous félicite pour votre travail de mémoire !

Durant ces "années Noires, " je n'ai pas suivi les mêmes itinéraires, mais j'ai tenu aussi avec beaucoup moins de capacités littéraires que vous, à les écrire pour mémoire et même sur certains conseils à les publier dans Internet dont voici l'adresse du site :

http://perso.club-internet.fr/suarez

Sans prétentions à vous égaler, je vous adresse mes très cordiales salutations.

A peu d'années près, un de la même génération !!!

LS

 


29 Juillet 2005 : Origine de famille immigrée

C.

Cher monsieur,

Je vous envoie ce message car je suis tombé par hasard sur votre site en cherchant des informations sur Saint mandrier.

Je souhaitais vous remercier de mettre toutes ces informations sur La Seyne en accès libre, particulièrement le chapitre « La Seyne : terre d'accueil. Mutations - Migrations - Italiens et Corses »

J'ai appris énormément de choses sur l'histoire de ma famille d'origine napolitaine.

Ma grand-mère (Françoise née Ajello) est née à Saint-Mandrier en 1918 et y a vécu jusqu'en 1946, de mère (Scotto di Minico) et son père donc Ajello. Elle savait que la branche maternelle était originaire de Procida mais n'avait pas d'information sur la souche paternelle.

En tous cas, c'est un travail très intéressant et ma grand-mère vous remercie chaleureusement.

Cordialement,

VS



10 Juin 2005 : Admiration pour ce site

C.

Cher Monsieur Autran,

Je découvre le site consacré à l'oeuvre de votre père dont vous êtes le webmaster.

C'est remarquable et je pense qu'il me faudra du temps pour profiter de toute la richesse de son contenu.

C'est vraiment une mine pour celui qui veut connaître l'histoire de la Cité et de sa population.

Je pense que votre investissement dans ce site est immense pour le tenir à jour.

Et votre mérite est encore plus grand, si cela est possible, d'avoir pu consacrer un temps nécessaire à l'élaboration du CD des Annales de la SSNATV.

Je vous présente toutes mes félicitations et vous charge de transmettre à votre père toute ma considération pour ce travail.

Très cordialement,

JCP (Président de la Société des Sciences Naturelles et d'Archéologie de Toulon et du Var)



30 Avril - 1er Mai 2005 : Félicitations (4)

C.

Mr Autran,

Sur l'internet, on trouve le pire et le meilleur.

Sur votre site, c'est tout simplement le meilleur...

Amicalement,

EF

R.

Merci pour votre sympathique message.

Je l'ai communiqué à mon père (Marius Autran, 94 ans !), qui a été très sensible à votre appréciation si encourageante de son oeuvre, et vous en remercie.

Cordialement,

JCA



14-20 Mars 2005 : Un très beau site

C1.

Bonjour,

Je visite régulièrement votre site que je trouve formidable et qui m'a permis de connaître l'histoire de la ville où je suis née. Il serait nécessaire que nos dirigeants le consulte cela éviterait bien des erreurs.

Merci d'entretenir le patrimoine et historique Seynois.

CG

R.

Bonjour,

Mon nom est Jean-Claude Autran, fils de Marius. Mon père (94 ans !) vous remercie pour votre sympathique message et vous adresse ses amitiés.

Mais il ne se souvient plus exactement de vous. Etes-vous une descendante de la famille de PG avec qui mon père a très longtemps travaillé ?

Cordialement,

JCA

C2.

Bonjour,

Je vous remercie de votre email.

Je suis la petite fille de PG. Il est vrai que je n'ai eu l'occasion de rencontrer votre père que 2 ou 3 fois.

En tout cas votre site est très utile.

Bonne continuation

CG



3-5 Mars 2005 : Amitiés

C.

Mes amitiés à votre papa et à vous même.

Ancien élève du collège Martini et de Mr Autran, j'ai apprécié tous ses livres écrits sur La Seyne et ses images et suis particulièrement heureux de vous voir poursuivre l'oeuvre.

HG

R.

Bonjour,

Merci pour votre sympathique message. Je transmets vos amitiés à mon père, qui a maintenant dépassé les 94 ans et se porte encore assez bien, bien qu'il ne sorte plus guère au delà de son jardin.

Je ne poursuis pas réellement l'oeuvre de mon père car je ne me sens pas véritablement historien : je n'ai servi que d'« éditeur électronique » de ses ouvrages et de ses archives. Et aussi, j'ai été absent plus de 40 ans de La Seyne (je viens de m'y réétablir en 2004, aussitôt après mon départ à la retraite), et je sens que j'ai beaucoup de trous sur l'histoire récente de la ville, que je retrouve bien différente de celle que je l'ai laissée en 1962...

J'espère que votre santé est bonne et vous adresse toutes mes amitiés, avec celles de Marius Autran.

JCA



5 Février 2005 : Votre site sur l'histoire de La Seyne

C.

Bravo pour votre mine d'informations parfaitement répertoriées sur La Seyne.

En fait, je cherchais des indications sur le séjour de George Sand à Tamaris et sur le moyen de me procurer son Livre "Tamaris" mais je n'ai pu résister au plaisir de lire les autres rubriques. J'habite la Seyne depuis trois ans seulement et si je m'y suis beaucoup attachée, cependant je trouve un peu désolant que Tamaris et les Sablettes ne soient pas mises plus en valeur.

Bien sûr le parc Fernand Braudel est une réussite et le site actuellement en aménagement des anciens chantiers sera certainement parfait mais il est dommage que des endroits comme le bas du grand hôtel près de la poste de Tamaris ne soit pas aménagé en jardins, que le site près de l'embarcadère des Sablettes ne soit pas mis un peu plus en valeur. J'aime beaucoup ma ville d'adoption, et je souhaiterais faire partager mon bonheur à mes amis et ma famille, j'essaye le plus possible de les intéresser à l'histoire de la ville et à ses endroits pittoresques mais je ne suis pas toujours comprise ...

Savez-vous que la corniche Michel Pacha me rappelle les bords de Marne, (Nogent/Le Perreux) dans les années 50 où j'ai passé mon enfance. Encore tous mes compliments pour votre site.

Sincères Salutations.

AB



27 Janvier 2005 : Avis sur votre site

C.

Bonsoir,

Je suis ravie de la visite de votre site. Il est très bien monté, complet et intéressant bien que ce ne soit pas ma ville ni mes connaissances familiales.

Bonne poursuite et félicitations.

A

R.

Bonsoir,

Merci pour votre aimable message.

Cordialement,

JCA



10-17 Janvier 2005 : Admiration pour le travail que vous avez accompli au cours de votre vie

C.

cher monsieur Autran,

je découvre aujourd'hui que vous avez un site sur internet et je suis ravie de le consulter et d'en profiter pour vous saluer et vous souhaiter une bonne année 2005. je ne vous oublie pas et vous garde toute mon admiration pour le travail que vous avez accompli au cours de votre vie tout en gardant cette modestie qui fait les vrais grands hommes.

à très bientôt je l'espère et peut-être par écran interposé!

MF

R.

Bonjour,

C'est Jean-Claude Autran, fils de Marius qui vous répond.

J'ai transmis votre message à mon père, qui vous en remercie et vous adresse aussi en retour ses meilleurs voeux pour 2005.

Mon père vient d'avoir 94 ans le 2 décembre dernier et se porte encore relativement bien. Il se déplace avec difficulté mais il a conservé toute sa tête et toute sa mémoire.

Merci encore pour votre sympathique message.

Avec mon meilleur souvenir.

JCA



7-17 Janvier 2005 : Grand respect pour vous

Q.

Cher Marius,

MV vous adresse un petit clin d'oeil, Velacci, c'est mon nom matrimonial, vous souvenez-vous de ma belle mère décédée en 1997, Aimée, cantinière à Ecole Renan, militante à la cause ouvrière ? Nous l'avions évoquée une fois lors de votre venue à un colloque HISTOIRE et PATRIMOINE SEYNOIS. Mon mari et moi avons un grand respect pour vous et ce que vous représentez au niveau histoire seynoise.

Par la même occasion, j'ai rencontré JPG ex du chantier naval, qui grâce à vous a retrouvé l'histoire de son grand père et vous en remercie chaleureusement.

En ce qui me concerne mon nom de jeune fille est T, de père seynois et de mère immigrée italienne. J'ai pu retrouver mes arrières grands parents paternels et maternels, mais pas au delà.

Nous attendons votre prochaine publication.

Nous vous embrassons.

A dit"B" et MV

R.

Bonjour,

C'est Jean-Claude Autran, fils de Marius qui vous répond.

J'ai transmis votre message à mon père, qui vous en remercie et vous adresse aussi en retour ses meilleurs voeux pour 2005.

Mon père vient d'avoir 94 ans le 2 décembre dernier et se porte encore relativement bien. Il se déplace avec difficulté mais il a conservé toute sa tête et toute sa mémoire. Il m'a dit qu'il se souvenait très bien de votre belle-mère cantinière à l'école Ernest Renan.

Malheureusement, je ne pense pas qu'il sorte maintenant un nouvel ouvrage. Il se limite à mettre sur le papier quelques passages inédits de sa biographie et quelques souvenirs familiaux anciens.

J'avais bien reçu il y a quelques jours le message de JPG, à qui j'ai aussitôt répondu personnellement.

Encore merci pour votre aimable message et vos voeux.

JCA



23 Décembre 2004 : Merci (1)

C.

Bonjour Marius,

En parcourant à nouveau votre site, j'y ai lu le nom de mes parents [Gaspard Francioli], je vous en remercie infiniment. Ils ont vraiment vécu pour qu'un jour l'être humain puisse marcher la tête haute. Ils avaient des idéaux éminemment respectables. Même s'il y a eu des erreurs, heureusement qu'ils ont vécu. Merci encore et bonnes fêtes à vous et à ceux qui vous entourent.

SRF



24-31 Août 2004 : La Seyne est inimitable

C1.

Monsieur,

c'est avec un très grand plaisir que j'ai pu lire vos écrits via votre site internet.

Depuis plus de 15 ans, avec mon épouse, c'est à Saint Mandrier et sa Soeur continentale, La Seyne que nous passons nos vacances d'été.

Comprendre une région, ses habitants, c'est aussi et surtout en connaître le passé.

Avec vos écrits, je sais que je mourrai moins ignorant des gens et des lieux qui me ravissent (autant à la belle saison qu'en période moins agitée).

Nous avons encore parcouru cet été beaucoups des petites rues dans La Seyne, et découvert des endroits isolés où les années n'ont pas semblé entamer la ruralité des lieux.

Avenue de l'Oïde, la Coste chaude, les colines en pleine ville, les voies étroites et tortueuses où coulent des flots de tamaris et de pins assourdis de cigales chauffées à blanc par un soleil Pacha, un vigne rebelle parmis les batisses qui se bat pied à pied plutôt que de se rendre, autants de lieux et de souvenirs qui font que La Seyne est inimitable.

Si le future n'est pas serein, le passé ne l'a pas plus été, preuve en est...

Merci de votre mémoire, merci de la peine prise pour nous faire savoir, pour certains ne pas oublier, que sous l'Or du soleil se trouve le travail des hommes et de la mer qui ont fait ensemble ces lieux.

PO

R1.

Bonjour,

Je m'appelle Jean-Claude Autran, fils de Marius Autran à qui vous avez écrit à propos du site internet jcautran.free.fr. C'est moi qui, en fait, assure la correspondance du site internet de mon père, ce dernier étant maintenant très âgé : bientôt 94 ans !).

Mon père, à qui j'ai transmis votre message, vous exprime sa vive reconnaissance pour vos paroles aimables et pour le style spontané et quelque peu poétique avec lequel vous vous exprimez.

Cordialement

JCA

C2.

Merci de votre réponse et veuillez accepter tous nos voeux de bonne continuation pour vous et pour Monsieur votre père.

PO et MO



1er Août 2004 : Encouragements

C.

Mr Autran,

J'ai reçus le lien de la part de Jean-Claude et je tenais à vous encourager et à vous remercier car, plus qu'un travail gigantesque de mémoire, ce site semble être la concrétisation électronique d'une vie entière dévouée aux autres.

Vous êtes un exemple, merci à vous.

Meilleurs souvenirs,

DA



1er Août 2004 : Bravo (2)

C.

bonjour !

je viens de parcourir rapidement votre site et je vous félicite d'avoir mis en ligne toutes ces richesses !

fabuleux !

je place aussitôt un lien vers votre site >> page nouveautés (cliquer sur le perroquet)

Amitiés,

X (http://www.lexilogos.com) mots et merveilles des langues d'ici et d'ailleurs



26 Février 2004 : Bravo (1)

C.

Bonjour,

Exilé à Nimes depuis qques temps mais seynois de coeur, j'ai trouvé votre site très complet et instructif.

Merci de faire partager ces connaissances et ces valeurs provencales qui se perdent.

Encore bravo!

JCP



22-24 Décembre 2003 : Richesse de votre site

C.

Cher monsieur,

Je suis émerveillé par la richesse de votre site. Vous avez su y mettre tout l'amour que vous ressentez pour "notre" pays (je dis "notre", car je suis moi-même d'une vieille famille provençale, et natif de Toulon).

Le "lexique des termes" est d'une saveur !....

Merci, monsieur!

Je vous souhaite pour vous et votre famille d'excellentes fêtes de fin d'année.

PG

R.

Cher Monsieur,

Merci pour votre aimable message. (Je m'appelle Jean-Claude Autran, fils de Marius Autran, et c'est moi qui assure la correspondance du site internet de mon père, ce dernier étant maintenant très âgé (93 ans)).

Nous essayons de sauver de l'oubli des pans entiers de notre mémoire collective et sommes heureux que vous ayez apprécié notamment le lexique provençal. Ce travail n'est jamais vraiment terminé car, régulièrement, nous y rajoutons quelques nouveaux termes et expressions au fur et à mesure qu'ils nous reviennent en mémoire. Merci de nous aider à améliorer ce lexique si vous avez des points à rectifier ou de nouvelles étymologies possibles à nous suggérer.

Avec notre meilleur souvenir.

JCA



24-25 Août 2003 : Félicitations (3)

C.

Bonjour Monsieur,

Je tiens à vous féliciter pour votre site. Il est vraiment trés interéssant, fouillé, complet et trés instructif!!! J'en suis doublement ravie car j'ai vécu 23 ans à la seyne sur mer et ce site m'a beaucoup touché. J'ai appris enormement de choses que l'on ne m'avait pas enseigné à l'école!!!!!. Votre étude sociologique sur la ZUP de Berthe m'a beaucoup interéssée car je viens de ce quartier (le prairial). Je vous dis encore BRAVO!!! et continuez comme ça!!!!!!!! Merci pour tout et encore bravo, A bientot.

Mlle S

R.

Bonjour,

Merci pour votre aimable message.

Je m'appelle Jean-Claude Autran, fils de Marius Autran. C'est moi qui, en fait, assure la correspondance du site internet consacré à l'oeuvre de mon père, ce dernier étant maintenant très âgé (93 ans).

Je ne manquerai pas de transmettre très prochainement vos félicitations à mon père.

Naturellement, si vous aviez des questions à nous poser, si vous recherchiez des informations particulières sur l'histoire de La Seyne, nous serions heureux d'essayer de vous renseigner.

Cordialement,

JCA



29 Juin 2003 : Remerciements (2)

C.

Je tenais à vous adresser mes remerciements pour votre site qui est un excellent exemple d'éducation populaire utilisant les techniques modernes de l'information.

Une question où peut on se procurer vos ouvrages?

Bien cordialement

JT (Directeur I.N.J.E.P - Ministère de la Jeunesse de l'Education nationale et de la Recherche)



2 Avril 2003 : Félicitations (2)

C.

Félicitations pour un site si complet sur notre ville et alentours...Bravo pour ce travail de recherches et ces données si précises. Le site est passionnant...l'écriture est réussie...

Encore milles bravos...

TAJ



27 Décembre 2002 : Votre site internet (1)

C.

Monsieur,

Je suis à Paris chez mon fils pour les fêtes. Je viens de découvrir votre site. Je vous présente tous mes voeux pour 2003.

A bientôt peut-être à La Seyne.

PS



1er Octobre 2002 : Remerciements (1)

C.

Merci beaucoup pour vos connaissances immenses et votre temoignage qui me donne chaque jour un peu plus, l'envie de passer ma vie a La Seyne et me permet d'apprecier tous les jours, notre belle ville qu'est La Seyne sur mer..

Merci

LS



14 Septembre 2002 : J'admire votre travail

C.

Cher Monsieur,

Je viens à l'instant de télécharger l'ensemble de votre oeuvre, dire que j'admire votre travail... je manque de mots pour l'exprimer !

Quelle éruditon, quel sens du récit !

(...) Et merci de permettre à tous de profiter de votre travail en ayant fait un site aussi remarquable.

Bravo et merci.

C.C.



23 Août 2002 : Félicitations et remerciements

C.

ce n'est pas une question que j'aimerai vous poser bien que beaucoup me viennent à l'esprit mais je souhaitai surtout vous féliciter et vous remercier pour cet excellent travail que vous nous offrez à nous la jeune population seynoise.

Je suis un V, je suis naît à marseille là où mes grands parents ont mis pieds il y a 45 ans pour une vie meilleure en quittant la sardaigne.

Je suis peut être un parebt de ses familles qui au début du siècle vinrent à la seyne pour fuir la famine.

Bref, c'est avec beaucoup d'émotions que je constate que mon petit quartier (j'habite en face du Fort Napoléon derrière la route qui relie les sablettes à L'Herminier là où une voile était dressée pour attraper les oiseaux...) était proche de ce que je retrouve en sardaigne. J'y étais la semaine dernière en vacances (sur trois semaines) à posada un petit village sur une coline dans la province de Nuoro au nord est, où les marécages bien que secs en été sont encore là, les animaux de ferme en liberté et les odeurs de maquis toujours aussi forts. Bref, à vous lire j'imagine à quoi ressemblait l'isthme des sablettes une plage magnifique certainement comme le sont actuellement beaucoup de plage en sardaigne qui sont encore préservées des dégâts causés par l'homme.

Aussi, merci encore d'avoir pris le temps nécessaire de rédiger ces patrimoines et mémoires de notre ville avec autant de brio et d'à côté (les anecdotes) forts sympathiques.

V


28 Juin 2002 : Un seynois au USA

C.

MR AUTRAN,,,, un petit bonjour d'arizona ,et oui votre nom me rapelle moi aussi mon enfance en temps que seynois....vous etiez le prof de mon frere RICHARD DELAGE ,,,je me souvient que mon pere vous connaisser CONSTANT DELAGE,,,je viens par l'intermediere de mon frangin de commencer a lire vos ouvrage...MERCI par vos ecritures et toutes vos recherches vous me redonner une prise de sang de ma ville natale LA SEYNE S/MER .j'ai bien aimer revoir les colonies de vacances ou nous allions tout les ans ..et me souviens de TOUSSAIN MERLE un amis de papa....un homme qui nous a promis et donner notre premier HLM a la citee s't antoine en 1951 le jour de ma naissance ma mere en parle toujours...aussi j'ai vu que mary claude ARGIOLA qui etais ma voisine d'enfance et en ce temps s' apeller M C PAGANELLI .enfin beaucoup de souvenirs qui a present trotte dans ma tete et me rends un peu melancolique...enfin MERCI encore pour votre travail vos recherches et votre AMOURS ,,mon francais bien sur ce decline je vous pris de me pardonner ...biens de respect et bien remerciments pour vos ecritures vous me faite rever ce soir .......AMITIEES

SD


30 Mai 2002 : Félicitations (1)

C.

En cherchant une photo sur les 2 frères, je suis tombée sur votre site.

Merci de nous communiquer votre savoir et votre expérience de l'histoire ancienne de ce merveilleux coin de France. Je pense que je consacrerai quelques temps à parcourir vos ouvrages qui sont faciles à lire et passionnants.

J'irai voir Suzanne Bertrand à Sr Mandrier et j'essaierai de trouver quelques uns de vos livres.

Bravo...

en plus le site est bien fait. Merci encore

MJL


7 Mai 2002 : Admiration et profond respect

C.

Bonjour à vous !

Passionné de photographie, et habitant de la Seyne je suis naturellement tombé sur votre site.

Votre curriculum et votre vie m'ont beaucoup impressionné. Nostalgique d'une époque que je n'ai pas connu, j'adore plonger dans les photographies anciennes, c'est ce qui explique ma passion pour la photo en Noir et Blanc. Je vais donc m'empressé de lire vos ouvrages.

Avec l'espoir de vous rencontrer un jour, je tenais à vous faire part de mon admiration et de mon profond respect pour vous.

Sincèrement.

J (http://www.sacodo.com)

 


10 novembre 2001 - Mars 2002 : Superbe site sur la vie de La Seyne

Q1a.

Bonjour, suite a la visite du site qui m'a laissé admiratif sur la richesse du travail mis en ligne, je vous remercie.

DC

Q1b.

Bonjour

superbe site sur la vie de La Seyne que je viens de découvrir ce matin. Vos travaux sur les noms de rue de la Seyne sont tres interessants.

est-il possible à partir de notre site consacré à l'immobilier à la seyne (http://www.agenceavenue.com) de mettre en place un lien vers notamment l'analyse des noms de rue ? , nous avons une page consacrée à l'histoire de notre agence http://www.agenceavenue.com/html/histoire.htm où nous avons mis en ligne d'anciennes photos de notre agence.

salutations

EC

R1.

Bonjour,

Merci pour votre message et pour l'intérêt que vous avez pris à notre site internet.

Je m'appelle Jean-Claude Autran et j'assure la correspondance du site internet de mon père Marius Autran qui est maintenant très âgé (91 ans).

Vous pouvez naturellement mettre en place un lien avec notre site jcautran.free.fr ou directement avec les pages consacrées à l'origine des noms de rues de La Seyne. Je vous en remercie par avance.

Vous avez pu observer que cette partie du site est encore en chantier, puisqu'elle n'est complétée que jusqu'à la lettre C. J'y travaille d'ailleurs actuellement avec l'aide d'une responsable des Archives municipales et je pense que plus de 90 % des noms de rues et de quartiers devraient être expliqués vers la fin de ce mois de Mars.

J'ai pu par ailleurs admirer sur votre site les anciennes photos de votre agence. Je garde de mon enfance le souvenir assez précis du bâtiment de l'Avenue Garibaldi (et de panneaux publicitaires Levavasseur en différents points de la ville). Je crois qu'une tante de ma mère y faisait aussi de l'entretien dans les années 50. Mais je ne possède malheureusement pas de document photographique qui puisse compléter votre collection.

Vous savez sans doute qu'il existe quelques grands collectionneurs de cartes postales et de photos anciennes de La Seyne, qui ont souvent organisé des expositions. Je pense en particulier à M. Noël Guigou (hlm la Lune bât A, 17 rue Camille Pelletan 83500 La Seyne), qui est celui qui doit avoir la collection la plus riche. Il n'est pas impossible qu'il possède certaines photos susceptibles de vous intéresser.

Bien cordialement,

JCA

Q3.

Bonjour

je ne connais pas Monsieur Guigou, je vais essayer de le contacter dès que possible. Le lien est en place sur notre site depuis ce matin. Notre batiment est célèbre et effectivement nous avons du mal à trouver des photos d'époque de la poste ou de notre batiment.

Merci de bien vouloir, si vous en avez le temps mettre un lien vers notre site.

N'hésitez pas si vous passez devant chez nous de vous arrêter.

EC


13-15 Octobre 2001 : Site sur La Seyne

Q.

Monsieur AUTRAN .

je viens de visiter votre site , non une infime parti de votre site .

que de joie de voir quelqu'un s'interresser a la Seyne (La Sagne ) .

Je ne suis pourtant péas tres vieux , 29 ans et surtout je suis natif de la seyne .

j'ai ete a l'institution st marie et je reside toujours a la seyne .

que je plaisir de naviguer sur ce site mais j'aurais aimé savoir ou me procurais des reproductions des ancienne photos de la seyne avec notament le port , les sablettes ainsi que le quartier de Tamaris

encore merci pour ce site .

FD

R.

Cher Monsieur,

Merci pour votre e-mail, et pour prendre autant d'intérêt à notre site internet.

Les originaux des illustrations, notamment des cartes postales, sont assez difficiles à trouver et sont surtout très coûteux. Il existe des boutiques spécialisées dans la vente des cartes postales anciennes (j'en connais beaucoup à Paris et j'imagine qu'il doit y en avoir quelques-unes à Toulon, mais je ne connais pas leur adresse). La plupart des cartes postales anciennes (1900-1920) de La Seyne que j'ai trouvées étaient proposées à des prix allant de 40 à 180 F, voire 400 ou 800 F pour certaines cartes rares.

Il existe aussi quelques grands collectionneurs de cartes postales anciennes de La Seyne et ces gens ont parfois organisé des expositions. Je pense en particulier à M. Noël Guigou (hlm la Lune bât A, 17 rue Camille Pelletan 83500 La Seyne) qui est celui qui doit avoir la collection la plus riche.

Ceci dit, vous pouvez aussi, à partir des illustrations de notre site internet, faire "glisser" sur votre disque dur les images des illustrations qui vous intéressent (il y en a près de 600 en tout), et les imprimer sur une imprimante. Ce ne seront pas des originaux, mais vous aurez généralement une qualité correcte de l'image.

Restant à votre disposition pour toute information complémentaire, recevez nos meilleurs sentiments.

JCA



14-19 Octobre 2001 : Souvenirs de La Seyne

Q1a.

Bonjour Mr AUTRAN

J'ai vécu à La Seyne Sur Mer de 1952 à 1955 d'origine bretonne, mon père militaire à Toulon nous avons habité à la Seyne, puis à Hyères de 1955 à 1958 (là mon père était au Palyvestre). Mon fils aîné habite depuis peu à La Ciotat. De ce fait j'ai fait un passage rapide à la Seyne et à Hyères. Je me suis un peu plus retrouvée à Hyères (j'étais plus grande) par contre à la Seyne, j'ai eu beaucoup de mal en si peu de temps ma belle-fille devant accoucher très bientôt, j'aurais des occasions agréables pour repasser dans le coin. Je recherche des lieux pour lesquels j'ai quelques souvenirs :

-l'église ou nous allions au catéchisme, près des soeurs de St Vincent de Paul.

-je crois me rappeler que la pâtisserie Tisot était tout prêt, nous y prenions les gâteaux le dimanche

-je me rappelle avoir vu un spectacle chez les Maristes ou Henri Tisot, alors au conservatoire de Toulon, jouait, du Pagnol je crois, et il devait avoir une vingtaine d'années

-nous habitions une petite maison, Campagne Braquet, dans le Quartier Berthe et allions à l'école publique qui se trouvait près du quartier PLM. L'institutrice s'appelait Mle Baud. Il y avait une petite salle de spectacle au milieu d'un terrain plus ou moins vague au bord du quartier PLM ou nous faisions un séance à Noel. J'avais 9 ans quand j'en suis partie, et j'ai maintenant 55 ans ; tout cela a bien changé.

C'est avec plaisir que j'aimerais retrouver ces endroits lors d'un passage, mais je n'ai même plus les noms de rues.

Quelqu'un pourrait-il me renseigner ?

Merci d'avance

MB

Q1b.

après l'envoi de mon premier mail, je suis retournée sur votre site

je viens de me rendre compte que comme vous je suis alleé à Ferryville pendant notre passage à La seyne, nous sommes allez 6 mois à Ferryville ou le bateau de mon père était en carrenage

Nous avons visité Tunis et le musée et le tombeau de St Louis

je me rappele les beignets au miel, et un jour de Paques avec les rameaux de palmiers sur le passage du défilé religieux

Cordialement

MB

R1.

Bonjour Madame,

Je suis le fils de Marius Autran. Mon père m'a demandé de vous remercier de lui avoir adressé vos deux messages après avoir visité son site Internet jcautran.free.fr.

L'un de vos messages parle de Ferrryville où vous avez séjourné six mois. Effectivement, mon père a passé plusieurs années à Ferryville dans les années 1914-1920, époque où son père travaillait à l'Arsenal de Sidi Abdallah. C'est toute cette histoire que mon père a décrite dans son chapitre "Migrants Seynois" du Tome VIII de sa série "Images de la vie seynoise d'antan", ouvrage qui est paru en août dernier et qu'on peut se procurer en s'adressant à lui (*).

(*) Marius Autran
279 chemin du Vieux-Reynier
83500 La Seyne-sur-Mer

Il y est notamment question de nombreuses scènes que vous mentionnez, depuis les beignets au miel, jusqu'au tombeau de Saint-Louis à Tunis. Le texte intégral de ce tome VIII n'est pas encore sur internet (il y sera mis dans quelques mois, quand l'édition papier du tome VIII sera en grand partie vendue).

Votre second message fait état de La Seyne (1952-1955) et de Hyères et vous évoquez quelques souvenirs de l'église, des Maristes, de la pâtisserie Tisot, etc. Tout cela a évidemment beaucoup changé. L'établissement St Vincent de Paul a été racheté par la ville qui y a installé l'école de musique, une école maternelle, etc. La pâtisserie Tisot n'existe plus depuis que les parents d'Henri Tisot ont quitté La Seyne pour s'installer à Paris auprès de leur fils vers 1975. Le père d'Henri Tisot est devenu célèbre à Paris, non plus comme pâtissier mais comme peintre. Malheureusement il est mort peu après, en 1979. J'ai rencontré Henri Tisot, qui a maintenant 64 ans, en août dernier à Sanary où il vient chaque année en vacances aves sa mère. Henri Tisot est maintenant a maintenant pris sa retraite de comédien et se consacre à l'écriture de livres sur la Bible, les religions juive et chrétienne ; on le voit quelquefois à la télévision dans des débats religieux.

La Seyne a beaucoup changé en raison d'un accroissement considérable de sa population (plus de 60 000 habitants aujourd'hui), ce qui n'est pas sans poser d'énormes problèmes, surtout avec les quartiers "chauds" de la Z.U.P.

Si vous revenez, vous aurez de la peine à reconnaître quelque chose, sauf la vieille ville, le marché et le port, qui ont gardé la même configuration.

Comme vous souhaitiez des informations sur les noms des rues, je vous adresse (par courrier) une copie du plan du centre ville. J'imagine que bon nombre de noms de rues vous évoqueront des souvenirs.

Restant à votre disposition pour vous fournir tout autre information sur La Seyne et son histoire, recevez, Madame, l'expression de nos meilleurs sentiments.

JCA



18 août 2001 : A propos du site

C.

Merci pour le travail remarquable qui a été réalisé. Il nous sera d'une grande utilité dans notre travail quotidien et d'un grand intérêt pour nos élèves qui manipulent très facilement internet mais connaissent mal La Seyne. Je ne manquerai pas de faire connaître le site.

Amicalement,

YLG



4 Avril 2001 - 30 Mars 2002 : Merci pour le site Marius Autran

C1.

Merci pour le site et bon courage pour le chargement des ouvrages. Il est très bien fait. Le notre en est à ses balbutiements : http://perso.libertysurf.fr/histpat.laseyne/. Il se construit à partir du site personnel de Louis Vaisse.

Cordialement,

CG

C2.

Chers Messieurs Autran,

D'abord je voudrais vous féliciter et vous remercier pour la réalisation du site "Autran". Vous avez devancé mes souhaits. En effet j'avais commencé à regrouper les informations apportées par les ouvrages de M. M. Autran par thème, et voilà que c'est fait. C'est un outil bien intéressant et facile d'usage.

(...)

CG


25 mars 2001 : Site Marius Autran (2)

C.

Cher Jean-Claude

J'ai reçu hier ton carton d'invitation à aller sur le site internet de ton père. Quel beau cadeau pour ses 90 ans! Et quel outil précieux pour les historiens de la région. C'est plus qu'un recueil de souvenirs, c'est une recherche très documentée et très intéressante.

J'ai été tout de suite voir le chapitre sur les Moulières puisque depuis mon enfance j'entends parler des « bugadières » dont faisait partie Marie Martinenq (Vairolatto), mon arrière grand-mère maternelle. J'ai hâte de voir la suite des chapitres au fur et à mesure que le site web sera complété. Pour ton père cela doit être très valorisant de voir ainsi la mémoire ancienne transmise, grâce à vous deux, par la technologie la plus moderne.

MC


7-8 Mars 2001 : Site Marius Autran (1)

C.

Bonjour,

(...) Je me suis empressé d'aller visiter le site consacré à Marius que j'ai l'honneur de connaître et dont j'estime grandement les qualités d'homme et d'historien.

Internet peut permettre de faire connaître encore plus largement sa vie et son oeuvre : tant mieux !...

Si je peux me permettre de vous signaler quelques sites :

http://snulaseyne.free.fr/index.htm (Site de la Section de La Seyne du SNUipp-FSU)

http://etienne.blanc.free.fr/ (Site consacré à la peinture de mon beau-père Etienne BLANC)

Bon courage et à bientôt peut-être !

J'ai répondu sur l'adresse du message reçu (Jean-Claude AUTRAN).

Je ne sais pas si c'est Marius qui lira celui-ci mais en tout cas merci encore et bravo pour le site !

Merci encore !

AT

R.

Cher Monsieur,

Merci pour votre réponse et pour votre empressement à visiter le site de Marius Autran.

En fait, je suis son fils. Comme mon père a maintenant 90 ans et qu'il ne réalise pas trop les possibilités de l'informatique et d'internet, c'est moi qui ai construit ce site pour lui, et pour assurer une plus large diffusion de ses publications.

... l'adresse de messagerie électronique du site internet : (...) est redirigée vers ma boîte aux lettres personnelle : (mon père n'a pas d'ordinateur, et c'est moi qui répondrai aux questions, après l'avoir éventuellement consulté).

... Merci également de me signaler les 2 autres adresses de sites. Je suis allé voir (rapidement, pour cette fois) celui consacré à la peinture votre beau-père. Il m'a paru impressionnant par la qualité de sa présentation et la richesse de son contenu. Cela devrait donner des idées à beaucoup de gens qui n'ont pas encore pensé à internet pour faire connaître leur oeuvre !

Cordialement,

JCA



2) Critiques et demandes de rectifications d'erreurs







3-4 août 2016 : Site bloqué ?

Q1.

Bonjour, l'adresse www.site-marus-autran.com n'est plus accessible ?

GB

R1.

Bonjour,

Le site internet www.marius-autran.com, créé en l'an 2000 et autrefois hébergé par plusieurs fournisseurs d'accès différents, a été désormais regroupé sous le seul fournisseur d'accès free.

Sa nouvelle dénomination est : jcautran.free.fr

La page d’accueil temporaire est accessible par : http://jcautran.free.fr

Mais le site est encore en phase de restructuration pendant quelques jours. Toutes mes excuses pour les nombreux liens qui restent à vérifier et à corriger.

Cordialement.

Jean-Claude Autran



18 février 2014 : Problème d'accès aux rubriques du forum

Q1.

Bonjour Jean Claude,

Juste un petit mot pour vous informer que lorsque l'on rentre dans le forum de votre site, on n'arrive plus à ouvrir les rubriques.

J'espère que vous allez bien et que vous profitez du beau temps (enfin!) pour faire de jolies balades dans votre belle région.

Bien à vous.

LG

R1.

Bonjour Laurent,

Merci pour votre message.

Oui, le 1er février, l’accès au rubrique de mon “forum” a été brusquement interrompu. J’ai mis plusieurs jours à essayer d’en comprendre la raison. J’ai cru à une “panne” au niveau du serveur qui allait finir par être réparée, mais rien n’est revenu. Ayant alors adressé une réclamation à Orange, il m’a été répondu l’option premiumorange.com (l’espace mémoire - payant - sur lequel mon “forum” était hébergé depuis une dizaine d’années) venait d’être supprimée. Ils n’avaient apparemment pas pris la peine de m’en informer ! Alors, j’ai aussitôt entrepris de basculer tous les fichiers du “forum” sur l’espace mémoire d’un autre abonnement free où j’avais encore de la place. Et depuis 3-4 jours (je ne sais pas si vous y êtes retourné voir depuis) on peut de nouveau ouvrir les rubriques du forum. Il reste quelques liens à corriger et quelques photos disparues qu’il me faut remettre, mais globalement, à quelques détails près, tout fonctionne de nouveau comme avant.

Bien à vous.

Jean-Claude Autran

Q2.

Jean Claude,

En ce qui me concerne, je viens de tenter d'ouvrir à cet instant une rubrique du forum : en vain !

Cela ne fonctionne pas.

Peut être que cela vient de moi !

Avez vous eu d'autre "signalement de disfonctionnement" ?

Bien à vous.

LG

R2.

Bonjour Laurent,

Je ne comprends pas. Chez moi, cela fonctionne parfaitement depuis le 14 février, depuis plusieurs ordinateurs différents.

Peut-être votre ordinateur a-t-il encore dans sa “mémoire cache” l’ancienne page qui ne fonctionnait pas. Voyez en effectuant « vider les caches » de votre navigateur.

Voyez aussi, en cliquant sur les liens ci-dessous, qui amènent directement à des chapitres du “forum”, si vous pouvez les ouvrir

http://jcautran.free.fr/forum/quartiers.html
http://jcautran.free.fr/forum/enseignement_et_ecoles.html
http://jcautran.free.fr/forum/michel_pacha.html

J’espère que cela va se débloquer. Je n’ai eu aucun autre signalement de dysfonctionnement.

Bien à vous.

Jean-Claude

Q3.

Bonjour Jean Claude,

Oui, c'est bien moi !

Après avoir renouvelé l'ancienne page comme vous me l'avez indiqué, tout fonctionne parfaitement bien.

Merci, Jean Claude, pour vos bons conseils.

Je vous souhaite une excellente journée.

Bien à vous.

LG



10-12 novembre 2013 : Problème d'accès à des photos

Q1.

Bonjour Jean Claude,

J'espère que tout va bien pour vous !

Le fait d'avoir mis en ligne mes photos de la colonie ainsi que mon adresse m'a permis d'être contacter par "d'anciens" de cette époque.

C'est toujours un véritable plaisir de retrouver des personnes de cette époque et c'est grâce à vous et à votre père que tout cela est possible.

Merci encore pour ce merveilleux "cadeau" !

Je voulais simplement vous dire qu'il y a un petit problème technique d'accès à la rubrique "colonie de vacances La Motte (1)". En effet, quand on clique la première fois , on est "envoyé" sur tout autre chose. Il faut cliquer au moins 2 fois pour y accéder.

Voilà Jean Claude, rien d'important, mais si vous pouviez corriger cela, je vous en serais très reconnaissant.

Bien à vous !

LG

R1.

Bonjour Laurent,

Merci pour votre message. C’est toujours un plaisir de vous lire.

Je suis heureux que mon site ait pu vous être utile en vous permettant notamment de retrouver des anciens des colonies de vacances.

Concernant le problème d’accès à la rubrique “colonie de vacances La Motte (1)”, je ne peux pas y faire grand chose car ça ne semble pas être une question de lien défectueux. Cela se produit dans les pages qui ont un grand nombre de photos, surtout des photos couleur (ce qui est le cas de la page “Enseignement, écoles, colonies de vacances”), car le chargement complet de ces pages peut prendre 10, 20 ou 30 secondes (selon la qualité de la connexion internet). Si, à l’ouverture de la page, l’on clique sur le titre d’une rubrique qui se trouve loin vers le bas (et dont les photos ne sont pas encore chargées), on n’arrive à rien, ou un tombe à un autre endroit. Mais le lien fonctionne si l’on attend un peu avant de cliquer, ou si l’on réessaye en cliquant une seconde fois.

Bien cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2.

Jean Claude,

Je comprends. Ce n'est pas grave, l'important c'est d'être sur votre site et c'est un honneur et un plaisir !

Merci encore pour votre accueil et votre gentillesse !

Je vous souhaite une excellente journée !

Bien à vous !

LG



15-16 juin 2013 : Problèmes de liens

Q1.

Bonjour,

Je me permets de vous signaler que les liens qui renvoient de A à Z aux "4000 termes humoristiques rencontrés dans les mots croisés" du site Autran ne fonctionnent plus.

Cordialement,

MM

R1.

Bonjour,

Merci pour votre message et de me signaler ces problèmes de liens.

Comme je le signale sur ma page d’accueil (http://jcautran.free.fr), mon site est actuellement en pleine restructuration (basculement de plusieurs centaines de fichiers d’un serveur orange à un serveur free qui me procure davantage d’espace mémoire). D’où de nombreux problèmes de liens qu’il me faut corriger au fur et à mesure.

Suite à votre message, je pense avoir maintenant corrigé les liens qui renvoient de A à Z aux "4000 termes humoristiques rencontrés dans les mots croisés" (http://jcautran.free.fr/archives_familiales/linguistique/ana/ana.html). Mais il y en a encore bien d’autres qu’il me reste à vérifier.

Merci encore. Cordialement.

Jean-Claude Autran



28-30 mars 2012 : Erreur au sujet du nom du secrétaire de la Bourse du Travail

Q1.

De la part d'un ancien élève de ton père, LS.
Dans l'histoire de la bourse il apparaît une petite erreur.
Le secrétaire général était Ernest et non un F? (il était mon grand père).
Amitié Louis,à bientôt de te lire.

Pour le Conseil d'Administration de la Bourse du Travail :
E. S........, Secrétaire Général,

Adopté par le Conseil municipal suivant sa délibération ci-annexée du 7 juin 1929.

R1.

Bonjour,

Merci pour ton message et pour avoir relevé cette erreur.

La correction (Ernest au lieu de F.) a été immédiatement apportée sur mon site.

Est ce toi qui était élève de mon père en classe de 6e 1951-1952 ?

La liste que j’ai de cette classe (telle que je l’ai copiée dans les cahiers de mon père) comporte peut-être aussi quelques erreurs et la plupart des prénoms manquent. Si tu as des corrections à y apporter, je t’en remercie par avance.

6e Moderne A : ARNÉODO, BERTIN, BREHIER, CHIABRERO, COENCA, CORNELOUP Pierre, DASSAS, DRAVET, ÉBOSSIAN, FAGES, FRANÇOIS, GIGLI, GOLIN, GRIMAUD,
GUEIRARD, INIZAN, JEUNET, JOUVENCEAU, LAURE, LEXA, MANENTI, MANIVET, MEISSONNIER, MERLE Michel, MIRABEAU, MOULAS, PÉPINO, QUEYREX, ROCARD, ROULI, SABATINI, SANTORO, SCAJOLA, SCAVARDA, TACCOLA, VIAL.

Amitiés,

Jean-Claude Autran

Q2.

Bonjour de la part de Louis S. Oui c'est bien moi et mon nom est avec deux B.

A bientôt amitié. L.

Tes ouvrages sont très intéressants !



18-22 décembre 2011 : Erreur au sujet de George Sand dans la propriété Trucy à La Seyne

Q1.

Bonsoir,

J'ai redécouvert sur votre site l'histoire du séjour de George Sand dans la villa les Tamarins, histoire dont j'avais déjà entendu parler dans ma famille.

Je suis surpris que vous mentionniez le nom de Albert Trucy, comme étant la personne qui a loué cette maison à George Sand. J'ai recherché dans notre généalogie et j'ai constaté que Albert (en fait Victor César Albert, avoué à Toulon) avait 16 ans en 1861. C'est son père Bienvenu (Antoine Louis Victor Bienvenu) avocat-avoué à Toulon, qui a dû, en fait, faire la location.

Par contre, la maison a été vendue semble-t-il en 1880. A cette époque là, Bienvenu était décédé. Il est donc possible que ce soit son fils Albert qui ait procédé à la vente.

Je serais curieux de connaître vos sources, concernant le prénom de Albert.
Cordialement.

AT (Arrière-arrière-petit-fils de Bienvenu TRUCY)

R1.

Bonsoir,

Merci pour votre message. L'histoire du séjour de Georges Sand à La Seyne en 1861 que vous avez retrouvée sur mon site internet avait été écrite par mon père, Marius Autran, en 1988, dans le Tome II de sa série "Images de la vie seynoise d'antan".

Vous avez entièrement raison, ce texte comportait une erreur à propos d'Albert Trucy, erreur qui s'est donc retrouvée sur mon site lorsque j'y ai intégré le chapitre de mon père.

La source utilisée par mon père, et où se trouve vraisemblablement l'origine de l'erreur, est l'ouvrage de M. Louis Baudoin "Histoire générale de La Seyne-sur-Mer", ouvrage de 900 pages publié en 1965. Il y est écrit textuellement : « ... Le propriétaire est avoué à Toulon ; il n’y habite pas en ce moment et ne loue, du reste, jamais sa bastide. C’est un homme charmant, qui est venu, lui-même, nous installer » (Lettre de Mme Sand à des amis de Nice, M. et Mme Ernest Périgois).
Et M. Baudoin ajoute : « Le propriétaire dont parle George Sand était Me Albert Trucy, avoué auprès du Tribunal civil de Toulon. »

Je pense que M. Baudoin a dû confondre les prénoms dans ses notes ; il a écrit Albert au lieu de Antoine. Et mon père a utilisé la même phrase sans la vérifier.

En cherchant dans mes archives, je trouve d’ailleurs que l’erreur n’a pas été commise par la suite puisque, dans une récente édition de l’ouvrage Tamaris, qui contient les annotations de Mme Nathalie Bertrand, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université d’Aix, il est bien écrit : « L’écrivain loue « les trois-quarts d’une maison de campagne très bourgeoise mais extrêmement propre, que le propriétaire, avoué à Toulon (Antoine Trucy) n’habite pas en ce moment et ne loue jamais » (Extrait de Voyage dit « du Midi », texte inédit de George Sand, publié par les Ateliers du Patrimoine en 1991).

J’ai également retrouvé, dans le résumé d’une conférence faite en 1983 sur George Sand, par M. Maurice Jean, ancien Président des Amis du Vieux Toulon : « ... Son vieil ami, le poète-ouvrier toulonnais Charles PONCY, parvient à décider l'avoué toulonnais Me Antoine TRUCY, à lui louer pour trois mois, sa villa de vacances à TAMARIS, en bordure du golfe du Lazaret. »

Merci de m’avoir signalé cette erreur commise par mon père, et par M. Baudoin. Je l’ai immédiatement rectifiée dans le chapitre “George Sand à La Seyne” sur mon site internet.

Je vais faire également figurer ce message dans la page “George Sand” du Forum de mon site.

Dernier point : je ne savais pas exactement quand la villa avait été vendue. La thèse de Nathalie Bertrand indique “vers 1880”, l’acquéreur ayant été M. Rossolin qui y effectuera des modifications importantes. Vous confirmez donc cette date de 1880.

Bien cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2.

Bonsoir,

Et merci de toutes vos précisions. Tout est ainsi beaucoup plus clair.

En ce qui concerne la vente de la maison, je ne possède pas d'information de la famille. Je me suis contenté de la date indiquée sur votre site.

Bien cordialement.

AT


8-11 août 2011 : Erreur de prénom

Q1.

Giovannini (route Michel) - Michel Giovannini : Pompier seynois, mort au feu avec ses deux camarades Georges Lahaye et Michel Zedda en combattant le grand incendie du massif des Maures de septembre 2003.

Bonjour, une erreur s'est glissé dans votre article.

Je suis la sœur de Patrick ZEDDA et non de Michel ZEDDA.

L'erreur est humaine, je le reconnais, mais si vous pouviez corriger.

Merci d'avance et merci pour ce site très intéressant et enrichissant.

NZ
R.
Bonjour,

Merci pour votre message.

Je suis désolé pour cette malheureuse erreur sur le prénom de votre frère, que j’ai immédiatement corrigée.

Mais, comme tout Seynois, je suis encore davantage désolé et attristé par sa tragique disparition, et celle de ses deux camarades, en 2003.

Bien cordialement à vous,

Jean-Claude Autran
Q2.
Merci pour votre réponse aussi rapide, mais comme je vous l'avez spécifié, l'erreur est humaine.

Vous serez le bienvenu lors de l'inauguration des plaques des rues qui se déroulera le 31 août à 18h 00.

Rendez-vous au parc Braudel côté St Elme où se situent les routes.

Toute personne voulant venir pour la mémoire de nos chers disparus est la bienvenue.

Bonne soirée

NZ




7-13 Avril 2011 : Problème de liens (4)

Q.

La Rubrique : La Seyne de A à Z ne fonctionne pas. Merci. Amitié.

JR
R.
Cher ami,

Merci pour ton message. Lorsque que je fais des mises à jours ou des restructurations du site, bien souvent des erreurs ou des ruptures de liens se produisent. J’essaie de réparer lorsque je m’en aperçois ou que quelqu’un me le signale.

J’espère que la rubrique La Seyne de A à Z fonctionne maintenant. Merci de m’avoir signalé le problème.

Amitiés,

Jean-Claude Autran





6-7 Novembre 2010 : Erreur sur le compositeur Varney

Q.

Cher Monsieur,

Je me permets de vous signaler un erreur qui s'est glissée dans votre site internet des Chants patriotiques. A propos de "Mourir pour la patrie" ou "Le Chœur des Girondins", il s'agit d'Alphonse Varney et non d'Alexandre Varney.

Je vous remercie,

Bien cordialement,

EM

R.

Bonjour,

Vous avez tout à fait raison. J'ai aussitôt rectifié l'erreur sur le prénom du compositeur Varney.

C'est bien grâce à des gens comme vous, qui signalent les erreurs, que mon site peut continuer à s'améliorer.

Merci à vous.

Cordialement,

Jean-Claude Autran


 

8-13 Février 2010 : Erreur sur Emile Malsert

Q.

Je viens de recevoir ce mail. Il est écrit par une seynoise émigrée dans la Drôme.

Amitiés

Henri 

Bonjour,

Il reste encore des Malsert à St Vallier, Drôme, et non Ardèche comme Jean-Claude Autran a mis sur son site. Lui aussi du coté de sa maman ils sont de la Drôme de Saillans.

Je pense que ce sont des personnes de sa famille. Mon fils y est, il est commandant des deux brigades st Vallier et St Rambert d'Albon. Je vais lui demander de se renseigner par curiosité.pas ces jours ci, il sera à l'ile de la reunion,vers fin février.

C'est rigolo le monde est petit.

Bises à vous deux.

EQ

R.

Bonsoir Henri,

Merci de m'avoir fait suivre de message. Je suis depuis longtemps en contact par internet avec cette Seynoise de la Drôme, notamment pour des questions de généalogie : elle m'a fait beaucoup de recherches dans les archives départementales au sujet de mes ancêtres (du côté de la grand-mère maternelle de mon père) de la Drôme.

Son message me fait réaliser que j'avais fait une erreur dans la biographie d'Emile Malsert [Directeur de l'Ecole Martini de 1932 à 1952], qui était né à Saint-Vallier (Drôme) et non dans l'Ardèche comme je le pensais. Mon père avait fait aussi plusieurs fois cette même erreur sans doute du fait que M. Malsert avait travaillé à Aubenas et qu'il avait des attaches familiales dans ce coin de l'Ardèche qu'il adorait. Nous avions donc, sans le vérifier, écrit qu'il était né dans l'Ardèche.

L'erreur a été aussitôt rectifiée sur mon site. Merci à Madame EQ.

Jean-Claude Autran


11-12 Février 2010 : Erreur sur Sauveur Peter

 

Q.

Bonjour,

Je viens de consulter le site relatif à votre père (Monsieur Autran, que j'ai eu comme professeur d'anglais, d'Histoire-Géo, en 6ème, voici quelques ... 60 ans), et plus particulièrement l'encyclopédie des rues de La Seyne. J'ai habité pendant un certain nombre d'années rue François Sauveur PETER (avant que JG ne vienne s'y installer) et j'ai regardé l'origine de son nom. J'ai relevé à ce sujet une petite erreur : François Sauveur PETER est né à La Seyne en 1815 (le 9 mars) et non pas en 1814 (cf les Archives Départementales du Var, actes de naissances 1813-1822, cote 7E133_15, page 144/520).

Voilà qui ne change pas le cours de l'histoire, mais le temps d'écrire ces quelques lignes m'a permis de repenser un peu au temps où je devais faire des devoirs ... d'Histoire, précisément.

Cordialement,

LG

R.

Bonjour,

Merci pour votre message.

Votre nom m'est bien connu. Je l'ai entendu prononcer par mon père autrefois, et maintenant par JG à qui je rends régulièrement visite (hier encore) dans la maison qui était auparavant la vôtre.

Vous avez entièrement raison : François Sauveur PETER était bien né le 9 Mars 1815. Je rectifie l'erreur dans mon lexique des rues.

J'avais indiqué 1814 d'après la conférence de René Merle : "Décembre 1851 à La Seyne" (http://rene.merle.charles.antonin.over-blog.com/article-rene-merle-decembre-1851-a-la-seyne) dans laquelle il indique "Sauveur Peter, 37 ans" (au moment du coup d'état du 2 décembre 1851). J'avais donc simplement effectué la soustraction 1851-37 = 1814. En fait il n'avait que 36 ans et 9 mois à la fin 1851, d'où mon erreur.

Par contre, je ne sais pas quand Sauveur PETER est décédé. Je sais qu'il s'était marié à Claire Julie ASTENGO le 29 Janvier 1840 à La Seyne. Il était alors charpentier. Mais ensuite j'ai perdu sa trace dans l'état-civil et je n'ai pas retrouvé son décès à La Seyne. Je sais qu'il a été condamné à la déportation en Algérie en 1852. Peut-être n'en est-il pas revenu (?). Dans les écrits de René Merle, son nom ne figure pas parmi les survivants de la répression au coup d'état lorsque, en 1882, la République se décidera à les honorer.

Au plaisir de vous rencontrer un de ces jours.

Cordialement,

Jean-Claude Autran


 

14-15 Septembre 2009 : Problèmes de liens avec la biographie de Louis Burgard

R1.

Bonjour Michel,

La biographie de Louis Burgard apparaît dans la rubrique "personnalités locales" du forum de mon site :

hhttp://jcautran.free.fr/forum/personnalites_locales.html#11

Pour moi, les photos des maquettes apparaissent normalement.

Ces photos sont également reproduites dans la page "anciens camarades de classe" :

http://jcautran.free.fr/forum/anciens_camarades_jca.html#6

Là aussi, je n'ai pas constaté de problème de lien (mais les photos mettent parfois beaucoup de temps à apparaître à l'écran car ces pages sont assez "lourdes" en textes et en photos).

Si, depuis ton poste, tu rencontres vraiment un problème, merci de me le rappeler, je me repencherai sur la question. Peut-être cela dépend-il aussi des navigateurs internet que nous avons.

Amitiés. A bientôt.

Jean-Claude Autran

Q2.

Mon cher Jean-Claude

(...) J'ai bien reçu ton message à propos de Louis BURGARD, les liens fonctionnent bien et l'apparition des photos est instantanée avec mon ordinateur.

En revanche quand je vais sur ton site à « l'encyclopédie des rues de La Seyne », à la lettre B en bas de la page, je trouve BURGARD (avenue Louis), et en cliquant sur « article publié sur le biographie et la généalogie de Louis BURGARD », en bleu souligné, apparaît une page ORANGE indiquant : « page introuvable ».

Amitiés.

MH

R2.

Bonsoir,

Merci pour ton message.

Je pense que le lien erroné, à partir de la rue Louis Burgard, est maintenant réparé. Ce problème est fréquent. Chaque modification de l'arborescence du site a toujours des répercussions à des endroits quelquefois imprévus. Je corrige ce que je peux, mais il est des anomalies que je n'aurais jamais retrouvées si des internautes, comme toi, ne me les avaient signalées. Merci à toi.

Amitiés.

Jean-Claude AUTRAN

Q3.

Mon cher Jean-Claude

Malheureusement, je n'arrive toujours pas à me connecter à partir de « article publié sur le biographie et la généalogie de Louis BURGARD ».

Je te souhaite du courage pour trouver la cause.

Amitiés.

MH

R3.

As-tu réessayé après avoir vidé la mémoire cache de ton navigateur ?

Jean-Claude


 

13-15 Septembre 2009 : Liens du site

Q.

Bonjour Jean-Claude,

Sur le site, à la page "Documents divers sur l'histoire locale de La Seyne", à la rubrique "liens vers d'autres sites internet...", les liens vers HPS, La Gazette seynoise, les origines du sport à La Seyne ne fonctionnent pas.

Cordialement,

JD

R.

Bonjour Jacques,

Merci de m'avoir signalé ces anomalies. Des problèmes de liens se produisent régulièrement lorsque les gens changent l'adresse de leur site - ou aussi lorsque je fais moi-même des modifications dans le contenu de mes répertoires.

Je pense que c'est maintenant réparé.

Amitiés.

Jean-Claude Autran


 

30 Décembre 2008 - 2 Janvier 2009 : Erreur au sujet de l'Amiral Ruhfus

Q1.

Bonjour, Mr Autran.

Parcourant votre site, cette phrase m'interpelle :

"L'amiral Rhufus qui régnait sur la presqu'île de Saint-Mandrier capitule à son tour et se donne la mort."

Mais ceci est une chose fausse ................

Effectivement.............. Déjà parce qu'il n'est pas Amiral, mais seulement "Konteradmiral" c'est à dire (Contre Amiral) !

Donc en ce qui concerne le Konteradmiral Heinrich Rufhus né en 1895, il fut "Seeverteidigung Kommandant Riviera" à Toulon du mois de mai 1944 au 28 août 1944.

Ce jour là, le 28 aout 1944, il est fait prisonnier à Toulon et non "se donna la mort" comme vous le dites!

Il resta en captivité jusqu'en 1947 et meurt paisiblement en retraite en 1955.

En vous remerciant par avance, merci de rectifier cette grossière erreur !

Bien à vous!

CB

R.

Bonjour Monsieur,

Merci pour votre message.

Vous avez effectivement relevé une erreur, dans mon site internet, qui héberge l'œuvre de mon père (Marius Autran, 1910-2007).

A plusieurs reprises, dans ses divers "Récits, portraits, souvenirs", mon père a fait allusion à "l'amiral Ruhfus" (parfois avec une faute d'orthographe sur le nom). Et, effectivement, dans son Tome IV, écrit en 1992, il y a la grossière erreur que vous avez relevée et que je ne m'explique pas car je n'ai pas retrouvé dans ses archives la source de cette information erronée. Probablement a-t-il fait une confusion avec un autre officier allemand qui se serait donné la mort au cours des évènements de la Libération de la région de Toulon ??

D'ailleurs, l'ouvrage La bataille et la libération de Toulon de Paul Gaujac (Fayard, 1984) mentionne bien dans une note de la page 318 : « Sur ordre de la 7e armée, le contre-amiral Ruhfus accompagné de son chef d'E.M. Le C.F. Rüling, sera remis au lieutenant-commander Horan de l'U.S. Navy pour être transporté en avion à Naples ».

Quoi qu'il en soit, j'ai immédiatement corrigé l'erreur dans le site internet, ainsi que le titre de "contre-amiral" Heinrich Ruhfus. L'erreur sera aussi naturellement rectifiée lors de la réédition papier de ce Tome IV qui est envisagée en 2009-2010.

Merci encore.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2.

Un contre-amiral, c'est quand même un amiral. On ne dit pas le « général de brigade de Gaulle », on dit le « général de Gaulle ». On peut donc très bien dire « l'amiral Ruhfus ».

SM

 

NB.

Nous avons découvert que cet échange s'était poursuivi sur le site internet L'armée allemande sur la côte méditerranéenne :

- "L'Amiral Rhufus qui régnait sur la presqu'île de Saint-Mandrier capitule à son tour et se donne la mort."

- Mais quelle connerie on peut écrire!!!!:

- Cette ahurissante affirmation a été écrite la dedans : http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome4/ils_sont_venus_a_la_seyne.html

- Bonjour à tous, lorsque j'ai vu, ce message (plus d'un an apres son émission par Admin) je me suis décidé d'interpeler pas Mail son auteur!

Voici mon Mail :

Le 30/12/08 21:36, « c.b » a écrit :

Bonjour, Mr Autran.
Parcourant votre site, cette phrase m'interpelle :
"L'amiral Rhufus qui régnait sur la presqu'île de Saint-Mandrier capitule à son tour et se donne la mort."
Mais ceci est une chose fausse ................
Effectivement.............. Déjà parce qu'il n'est pas Amiral, mais seulement "Konteradmiral" c'est à dire (Contre Amiral) !
Donc en ce qui concerne le Konteradmiral Heinrich Rufhus né en 1895, il fut "Seeverteidigung Kommandant Riviera" à Toulon du mois de mai 1944 au 28 août 1944.
Ce jour là, le 28 aout 1944, il est fait prisonnier à Toulon et non "se donna la mort" comme vous le dites!
Il resta en captivité jusqu'en 1947 et meurt paisiblement en retraite en 1955.
En vous remerciant par avance, merci de rectifier cette grossière erreur !
Bien à vous!
CB

------------------------------------

Voici la réponse que je viens d'avoir :

Bonjour Monsieur,
Merci pour votre message.
Vous avez effectivement relevé une erreur, dans mon site internet, qui héberge l'œuvre de mon père (Marius Autran, 1910-2007).
A plusieurs reprises, dans ses divers "Récits, portraits, souvenirs", mon père a fait allusion à "l'amiral Ruhfus" (parfois avec une faute d'orthographe sur le nom). Et, effectivement, dans son Tome IV, écrit en 1992, il y a la grossière erreur que vous avez relevée et que je ne m'explique pas car je n'ai pas retrouvé dans ses archives la source de cette information erronée. Probablement a-t-il fait une confusion avec un autre officier allemand qui se serait donné la mort au cours des évènements de la Libération de la région de Toulon ??
D'ailleurs, l'ouvrage La bataille et la libération de Toulon de Paul Gaujac (Fayard, 1984) mentionne bien dans une note de la page 318 : « Sur ordre de la 7e armée, le contre-amiral Ruhfus accompagné de son chef d'E.M. Le C.F. Rüling, sera remis au lieutenant-commander Horan de l'U.S. Navy pour être transporté en avion à Naples ».
Quoi qu'il en soit, j'ai immédiatement corrigé l'erreur dans le site internet, ainsi que le titre de "contre-amiral" Heinrich Ruhfus. L'erreur sera aussi naturellement rectifiée lors de la réédition papier de ce Tome IV qui est envisagée en 2009-2010.
Merci encore.
Cordialement,
Jean-Claude Autran

------------------------------------

- Voici la phrase modifié sur son site internet :

Le Contre-amiral allemand Heinrich Ruhfus qui régnait sur la presqu'île de Saint-Mandrier capitule à son tour. La Seyne a donc été libérée entièrement par les troupes commandées par de Lattre de Tassigny qui ne s'attarde pas dans l'aire toulonnaise.

- Voilà qui est des plus efficaces non?

- Mais une question m'effleure l'esprit .......... Pourquoi personne ne lui avait communiqué l'erreur?

- Bizarre..... Mais bon le mal est réparé!

CC

- personne n'y va sur son site (sic*)

- En tout cas bien vu l'aveugle. C'est par de petites actions comme celle ci que nous pouvons faire perdurer l'histoire la vrai.

Merci

SAJ

- c'est qui "l'aveugle " ?

 

(*) Le site jcautran.free.fr fait l'objet de 500 à 800 visites par jour, et a dépassé les 2 millions de pages visitées. Il se classe aussi mieux que d'autres en matière de fautes d'orthographe...

JCA


 

26-30 Juin 2008 : Page Michel Pacha, Turquie et Empire ottoman

Q.

Bonjour,

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre page concernant Michel Pacha et la région de Tamaris.

Veuillez noter que la Turquie existe "que" depuis 1923. Il est donc totalement faux de mentionner la Turquie avant cette date puisqu'elle n'existait pas. Il s'agit de l'Empire ottoman. Donc concernant Michel Pacha et ses relations, la guerre de Crimée et les territoires balkaniques, a tous les coups il s'agit exclusivement de l'Empire ottoman et non de la Turquie.

Par ailleurs, les titres (comme pacha, bey, efendi) ont été interdits des les premieres heures de la République. Il est donc particulierement ridicule de parler de "titres turcs" ou de "pachas turcs".

Concernant l'Egypte, territoire ottoman jusqu'a l'occupation anglaise, il n'y a jamais eu de sultan aucun. Par contre, il s'agissait de territoires autonomes de l'Empire ottoman, dirigé par un vice-roi (khédive ou hidiv en ottoman).

Veuillez aussi noter, qu'il est mal a propos d'utiliser le terme "joug" concernant l'appartenance ottomane des Balkans. On ne parle pas de "joug" français pour l'occupation de l'Algérie ottomane, par exemple....

Je vous remercie d'avoir lu ces quelques lignes.

Avec mes bonnes salutations.

RT (Istanbul)

R.

Bonjour Monsieur,

Merci pour votre message, que j'ai lu avec attention.

Le texte sur Michel Pacha que vous avez trouvé est un chapitre d'ouvrage d'histoire locale que mon père avait écrit il y a plus de 20 ans à l'attention de lecteurs de La Seyne-sur-Mer. Mon père ne s'était jamais considéré comme historien et, pour résumer son histoire de Michel Pacha, il avait utilisé diverses sources historiques telles que :

ORTOLAN Georges. 1984. Michel PACHA, enfant de Sanary, créateur de Tamaris. GRAICHS, 57 p.
BAUDOIN Louis. 1965. Histoire générale de La Seyne sur Mer et de son port, depuis les origines jusqu'à la fin du XIXe siècle, 914 p.

ainsi que les textes de diverses conférences.

Suite à votre message, j'ai donc opéré plusieurs rectifications du texte de mon père mis en ligne sur internet, en remplaçant notamment Turquie par Empire ottoman et sultan d'Egypte par vice-roi.

J'ai cependant noté que les différentes erreurs historiques ou les abus de langage que vous avez relevés dans le texte de mon père se retrouvaient aussi dans les différentes sources qu'il avait utilisées, et dans bien d'autres ouvrages.

Ainsi, je veux bien que admettre que la Turquie n'existait pas avant 1923, date de création de la République turque. Mais le mot Turquie existait dans tous les Larousse ou encyclopédies françaises du XIXe siècle, et il était d'ailleurs donné à l'époque comme synonyme d'Empire ottoman :

TURQUIE ou Empire ottoman (turc Osmanli Vilayeti ; angl. Turkey ; all. Türkei), Etat qui s'étend sur une partie du S.-E. de l'Europe, de l'Asie occidentale et de l'Afrique septentrionale. etc. (Dictionnaire Encyclopédique Universel Illustré de 1877).

Cela explique que beaucoup d'auteurs aient utilisé les expressions de titres turcs ou de pachas turcs au XIXe siècle.

De même, les abus de langage concernant l'Egypte sont fréquents puisqu'en tapant "sultan d'Egypte" sur google, on obtient plus de 8000 sites internet qui mentionnent ce titre.

Quant à l'expression "secouer le joug", je n'ai pas cru bon de la modifier car elle semble signifier"s'affranchir de la domination, se mettre en liberté" et, là aussi, on trouve cette expression utilisée dans des milliers de sites internet, que ce soit à propos de l'Empire ottoman, de la France en Algérie ("le peuple algérien se mit en tête de secouer le joug colonial que la France lui imposait depuis presque deux cent ans..."), ou de toute autre occupation, notamment coloniale.

Cordialement,

Jean-Claude Autran


 

24 Juin - 1er Juillet 2008 : Problème de photos qui n'apparaissent plus

Q.

Bonjour Jean-Claude,

Faisant quelques recherches sur le site qui est pour moi LA référence, je vous signale quelques pages si cela peut vous être utile, où les photos n'apparaissent plus :

- La page d'accueil, en dessous de la date de la dernière mise à jour
- Avis de recherche, les photos de Edouard Delmont
- Le médaillier de Marius AUTRAN dans la biographie
- Le lien Pages généalogiques en bas de page amène chez Orange : page introuvable, ainsi que le lien sur les articles de presse ou Autres documents de l'histoire locale.

Mais ce n'est pas pour cela que je vous adresse ce message (...).

Dans tous les cas, merci de continuer à faire vivre ce site. Si j'ai été une élève de Madame Autran, je n'ai jamais eu le plaisir de rencontrer Monsieur Autran, pourtant j'ai l'impression, à parcourir ces différentes pages, de l'avoir toujours connu.

Bien cordialement

SA


 

1-3 Mai 2008 : Un bug

Q.

Bonjour

C'est avec plaisir que je parcours parfois les livres de votre père mis en ligne sur votre site. Et à ce sujet je me suis aperçu que 2 photos n'avaient pas de liens correctement établis (celles du général Sebert) dans l'histoire de la construction du cuirassé Paris.

Cordiales salutations

AP

R.

Bonjour,

Merci pour votre message et pour m'avoir signalé ces problèmes de liens. Je pense avoir maintenant corrigé l'erreur.

Il y en a probablement d'autres car, ayant été à saturation de mon espace perso wanadoo, j'ai dû ouvrir un second serveur (premiumorange) et y basculer une partie de mon site, notamment le forum. D'où encore quelques problèmes de ruptures de liens (que je rectifie au fur et à mesure que je m'en aperçois, ou qu'on me les signale) pour les images qui se trouvaient initialement dans mes pages perso wanadoo.

Cordialement,

Jean-Claude Autran


 

22 Novembre 2007 : Problème de lien

Q.

Bonjour Jean-Claude,

Sur la page d'accueil du site, le lien sur les articles de presse suite à votre conférence ne fonctionne pas.

Amitiés

JD

R.

Bonsoir Jacques,

Merci de m'avoir prévenu de cette anomalie.

Je suis en train de mettre sur internet le contenu de ma conférence du 20 octobre et cette partie du site est donc "en travaux" pendant encore quelques jours.

Mais je pense que le problème de lien est maintenant réparé.

Amitiés.

Jean-Claude Autran


 

20 Novembre 2007 : ecrivain oublier???

Q.

pourqoi ne site ton pas Edoird jauffret, au pay bleu editer 1950

R.

Edoird m'a tuer...

Voir la section consacrée spécialement à Edouard Jauffret et Au Pays Bleu dans notre "Forum" : http://jcautran.free.fr/forum/edouard_jauffret.html

L'ouvrage Au Pays Bleu a été rajouté à la liste des principaux ouvrages sur l'histoire de La Seyne : http://jcautran.free.fr/histoire_locale/histoireloc.html#1

JCA


`

 

3-7 Août 2007 : Anomalies dans les liens du site

Q1.

Monsieur

Ce message pour vous signaler que de nombreux liens a diverses pages de votre site ne fonctionne plus.

ZN

R1.

Bonjour,

Merci de me signaler des anomalies dans mon site.

Mais je ne sais pas dans quelles pages se trouvent ces problèmes. Je ne constate rien d'anormal de mon côté. Merci par avance de me préciser dans quelles pages vous avez trouvé des liens ne fonctionnant pas.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2.

Monsieur,

Je suis un peu deborde aujourd'hui pour vous donner tous les details, mais les liens de plusieurs lettres du dictionnaire ne fonctionnent pas (lot I J K, P Q, lot W X Y Z), et d'autres pages du site. Le serveur orange annonce que ces pages n'existent pas.

Details suivronts dans kks jours probablement

Best regards

ZN

R2.

Bonjour,

Merci de m'avoir signalé ces anomalies. Je pense avoir corrigé toutes les erreurs concernant les liens du dictionnaire. Si vous avez relevé d'autres erreurs (sans vouloir abuser de votre temps), je serais heureux que vous me les indiquiez. Merci encore.

Cordialement,

Jean-Claude Autran


 

23 Mars - 20 Avril 2007 : Oubli du nom d'un élève à l'honneur de l'Ecole de Musique

Q1.

Bonjour, je trouve surprenant d'être complètement absent de toute l'histoire de l'école de musique de LA SEYNE SUR MER alors que j'y ai fait mes études musicales de 1978 à 1987 en solfège avec jean Arese et en classe de trompette avec Jacques Arnaud puis Emile Caturegli avant de rentrer au conservatoire de Marseille en classe de messieurs Greffin et Perinelli. J'ai ensuite réussi le concours d'entrée à la musique des équipages de la flotte ou je suis resté de 1988 à 1999 et je suis aujourd'hui musicien trompettiste professionnel; non pas que mon "ego" soit touché mais je trouve quand même trés surprenant de ne pas faire parti des élèves qui ont réussi dans la musique alors que je vis de cette passion depuis 1988 et j'ai aujourd'hui 39 ans. Par contre je vois mon frère cité au saxophone alors qu'il a du passé 6 ans à l'école de musique. Je ne pense pas être un trompettiste de renommée nationnale mais demandez à mr Caturegli le nombre d'élèves qu'il a formés et qui vivent aujourd'hui de la musique et vous verrez que ça se compte sur les doigts d'une seule main.Voilà je voulais juste vous faire part de ce petit oubli qui n'enlève rien au respect que nous avons tous pour votre père disparu.

Cordialement.

OL

R1a.

Bonjour,

Je n'ai malheureusement pas eu l'honneur de vous connaître, ayant été absent de La Seyne pendant plusieurs dizaines d'années, et n'ayant servi que "d'éditeur électronique" des ouvrages de mon père.

Mon père avait en effet donné dans son Tome VIII (2001) une liste intitulée "Les élèves de l'école à l'honneur" (j'en ai retrouvé le manuscrit), d'après les indications que lui avait données à l'époque M. Arèse. Je ne sais donc pas pourquoi votre nom n'apparaît pas dans l'histoire de l'École de Musique de La Seyne.

Mais je rencontre assez régulièrement M. Arèse, je dois en principe le voir cette semaine, et je vais essayer de comprendre les raisons de cet oubli. Nous essayerons de le rattraper (dans la version internet du chapitre sur l'Histoire de l'École de Musique) dès que possible.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

R1b.

Bonjour,

Je ne vous ai pas oublié, mais je n'ai toujours pas pu rencontrer M. Arèse. Je pensais le voir la semaine dernière, mais il m'a dit au téléphone qu'il avait dû s'absenter de La Seyne pendant 2 semaines, et je ne pourrai sans doute le voir que vers les 16-18 Avril pour réparer l'oubli vous concernant et vous soumettre un projet de texte à rajouter dans la version internet du chapitre sur l'Histoire de l'École de Musique).

Cordialement,

Jean-Claude Autran

R1c.

Bonjour Monsieur,

J'ai pu enfin rencontrer MM. Arèse et Caturegli hier soir au local de La Seynoise. Je crois que M. Caturegli vous avait d'ailleurs parlé au téléphone quelques heures auparavant.

Ils ne s'expliquent pas pourquoi il y a eu un tel oubli vous concernant.

Votre nom va donc naturellement être rajouté à la liste des « Elèves à l'honneur » dans la version internet du chapitre écrit par mon père sur l'Ecole Municipale de Musique, avec, si vous êtes d'accord, la phrase suivante :

LABROT Olivier
Conservatoire de Marseille en classe de trompette de MM. Greffin et Perinelli (1987-1988), puis Musique des Équipages de la Flotte (1988 à 1999), actuellement trompettiste professionnel.

Si vous souhaitez modifier ce projet de texte ou que figurent d'autres précisions, merci de me le faire savoir.

Avec encore toutes nos excuses.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2.

Je vous remercie pour cette rectification et vous félicite pour la qualité du site même si je n'y apparaissais pas jusqu'à aujourd'hui.

Cordialement en espérant faire votre connaissance.

Olivier LABROT


 

19-20 Novembre 2006 : Liste des victimes de la guerre 1914-1918 aux Chantiers de La Seyne

Q.

Monsieur AUTRAN

Permettez de vous féliciter pour votre site sur la SEYNE, Seynois depuis plusieurs générations, je vous signale une petite erreur au sujet d'un de mes ancêtres.

Dans la liste des 373 Seynois morts durant la guerre 14-18 vous orthographiez YIAIE Baptistin Lucien alors qu'il s'agit de VIALE Baptistin Lucien né le 04 septembre 1891 à LA SEYNE/MER mort le 27 septembre 1914 à Xivray dans la MEUSE à l'âge de 23 ans

Voir les plaques commémoratives du monument au mort de la SEYNE et de la porte MARINE ex porte des chantiers.

Monsieur je vous renouvelle mes félicitations et donnez le bonjour à Monsieur votre père de la part de mon père VIALE Maurice qui à été son élève en classe d'anglais en 1940-41 à l'école MARTINI

Monsieur, je vous prie d'accepter mes salutations distinguées

MV

R.

Bonjour Monsieur,

Merci pour votre message.

Toutes mes excuses sur cette erreur d'orthographe dans le nom de votre ancêtre - erreur que j'ai immédiatement rectifiée dans les pages de mon site internet.

http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome4/seynois_au_combat.html#7
http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome2/in_memoriam.html#1

Ces listes de noms avaient été d'abord recopiées à la main à partir des registres d'état-civil, imprimées, puis plus tard scannées à partir des ouvrages de mon père. Il en a résulté quelques erreurs, que je n'avais pas toutes rectifiées. Il se peut qu'il y en ait encore d'autres. J'avais d'ailleurs aussi photographié les plaques des noms de victimes des guerres se trouvant dans l'ex-porte des chantiers et au monument au morts, mais je n'avais pas encore pris le temps de pointer et vérifier tous les noms un par un.

Je ne manquerai pas de transmettre le bonjour de votre père Maurice VIALE à mon père (ce dernier va avoir 96 ans dans quelques jours !).

Cordialement,

Jean-Claude Autran


 

29-30 Octobre 2006 : Rectificatif sur le nom de l'ambassadeur de Russie à Paris

Q.

Monsieur,

En parcourant une nouvelle fois votre site qui est très intéressant sur le plan historique, j'apporte une précision,  sous la photo du Contre-amiral Avellan et de l'Ambassadeur de Russie ; il conviendrait de noter l'orthographe exact du nom de l'ambassadeur qui est le Baron de Mohrenheim sans e entre le h et le r.

Bien à vous et encore mes sincères félicitations.

HB

R.

Bonjour Monsieur,

Merci pour votre message et vos précisions. Effectivement, il y avait une erreur sur l'orthographe du nom de l'ambassadeur de Russie à Paris, erreur qui n'avait jamais été corrigée depuis la publication du Tome IV de mon père en 1992. La rectification a été immédiatement opérée.

Cordialement,

Jean-Claude Autran (fils de Marius Autran)


 

21-30 Juillet 2006 : Lancement du Jaureguiberry

Q1.

Cher Monsieur,

Bravo pour ce très beau site. Il ne s'agit pas sur la photo [Chapitre Ils sont venus à La Seyne, Tome IV des Images de la vie seynoise d'antan - http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome4/ils_sont_venus_a_la_seyne.html#8 - NDJCA] du lancement de la coque du Cesarwich en 1898 mais du Jaureguiberry, en 1893.

Sur le quai, juste derrière Sadi Carnot, se trouve au milieu l'amiral Henri Rieunier Ministre de la Marine en 1893 (présentation Saturnin Fabre). Sur la photo précédente, à la sortie du canot:sur le quai Sadi Carnot et juste derrière pas encore descendu de l'embarcation mais debout toujours l'amiral Henri Rieunier, ministre de la Marine.

Continuez votre beau travail de la mémoire !

Bien à vous.

HB

R.

Bonjour Monsieur,

Merci pour votre message. Il y avait effectivement une erreur dans la légende d'une photo : il s'agissait bien du Jauréguiberry (qui figurait déjà dans le chapitre I du Tome V des Images de la vie seynoise d'antan : http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome5/chapitre_1.html#13) et non de la coque Cesarewich (ou Cesarevitch ?), qui ne fut lancé qu'en 1901. Merci de me l'avoir signalée.

J'ai effectué immédiatement la correction sur le site, en remontant la photo du Jauréguiberry au paragraphe précédant, en rajoutant dans le paragraphe Sadi Carnot (journée du 27 octobre 1893) les précisions que vous apportez à propos du Ministre de la Marine, l'amiral Henri Rieunier.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2.

Monsieur,

Bien reçu votre email. Merci pour vos précisions.

Bien cordialement

HB


 

17-20 Juillet 2006 : Yacht à vapeur La Jeanne Blanche

Q.

Monsieur

J'ai découvert avec un grand intérêt votre site, en effectuant des recherches sur un yacht à vapeur nommé "Jeanne Blanche" et construit à la Seyne-sur-Mer à la Société des Forges et Chantiers de la Méditerranée en 1893/1894.

Par contre, dans le tome II (1988) Image de la Vie Seynoise d'antan, au chapitre Amable Lagane - Principaux navires construits sous sa direction - je lis : Jeanne d'Arc (yacht à vapeur), or je ne retrouve pas de trace d'un yacht ainsi nommé, mais d'un croiseur-cuirassé "Jeanne d'Arc, mis en chantier en 1896, entré en service en 1902 et rayé en 1934.

D'où la question que je me pose, ne s'agit-il pas plutôt du yacht à vapeur "Jeanne Blanche"?

Dans ce cas, avez-vous des renseignements sur ce navire? Je recherche en particulier, pour la période de 1893 à 1908, le nom de son propriétaire et l'origine du nom du navire. Par la suite ce navire a été donné à la Marine Nationale, j'ai d'ailleurs demandé aux Archives de la Marine à Toulon des renseignements mais ceux-ci sont très limités et ne couvrent que la période 1908/1920.

De toute façon merci, J'ai pris grand plaisir à consulter votre site.

Sincères salutations

RR

R.

Bonjour,

Merci pour votre message.

Mon père (Marius Autran, bientôt 96 ans !) a certainement commis quelques erreurs dans ses ouvrages, erreurs que je rectifie sur mon site internet au fur et à mesure qu'on me les signale.

Le yacht à vapeur construit en 1894 sous la direction d'Amable Lagane, et mis en service en 1896 est bien la "Jeanne Blanche".

J'ai trouvé la confirmation de cette information dans les 2 ouvrages de l'Association "Sillages" ("Les Pionniers", 1994 et "Les Conquérants", 1996) coordonnés par Marc Ferrier.

Les seules informations qui y sont données sur ce navire "Jeanne Blanche" sont les suivantes :

- année de construction : 1894
- puissance : 915 CV
- type : yacht
- compagnie : M. Foulquier

Une photo de ce yacht est donnée dans le volume "Les Pionniers" à la page 150. Je vous en donne une copie dans le fichier ci-joint.

L'erreur que vous m'avez signalée dans le Tome II de mon père sera rectifiée dès la prochaine mise à jour du site. Merci à vous.

Cordialement,

Jean-Claude Autran


 

18 Mars 2006 : Patronyme Janas

Q1.

Monsieur

Je découvre l'existence de votre site et vos informations très intéressantes sur la Seyne Sur Mer et également sur la forêt de Janas.

Par contre je suis extrêmement surpris de voir figurer en clair mes coordonnées :

ALPES MARITIMES

JP (...)

sur la page : http://jcautran.free.fr/forum/quartiers.html

et ce sans autorisation de ma part… !

En application de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés,  N° 783319, je dispose d'un droit d'accès et de modification aux données personnelles me concernant et vous prie de supprimer mes coordonnées de votre site.

Je souhaite que vous preniez en compte ma demande dès réception et me confirmiez par mail la suppression de mes coordonnées.

Vous en remerciant à l'avance.

Bien cordialement.

PJ

R.

Bonjour Monsieur,

En août 2002, un internaute résidant en Belgique et d'origine polonaise, qui s'intéressait à l'origine du nom Janas (puisque nous avons à La Seyne une forêt de Janas), m'avait demandé de le renseigner sur l'origine de ce nom et également s'il existait dans les région des porteurs du patronyme Janas.

Je l'ai renseigné en faisant de simples "couper-coller" des noms et adresses des différents porteurs du patronyme Janas, d'après les pages blanches de l'annuaire téléphonique sur internet des départements du sud-est, informations que je pensais appartenir au domaine public puisqu'elles sont librement accessibles à tous les internautes

Mais, puisque vous me le demandez, je supprime dès aujourd'hui la mention en clair de vos coordonnées dans le forum de mon site. Avec mes excuses.

Cordialement,

Jean-Claude Autran

Q2.

Avec mes remerciements

PJ


 

15-16 Novembre 2005 : Rectification de la liste des élèves de Marius Autran

C.

Cher JC Autran,

Je garde un excellent souvenir des enseignements dispensés par Marius Autran au collège Martini à La Seyne en 1953-1954 (6ème A). Je pense que ce sentiment est très largement partagé parmi ses anciens élèves.

J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir les noms de mes camarades de classe. Je voudrais simplement signaler une petite confusion : au cours de l'année 54-55 j'etais en classe de 5ème et non en 6ème; en fait, c'est mon frère Borgna Jacques qui se trouvait en 6ème A.

Bravo pour le travail réalisé. Amicalement,

JL Borgna

R.

Cher ami,

Merci pour votre aimable message.

En effet, il y a eu confusion dans les listes d'anciens élèves de mon père, car, à l'époque, on appelait presque toujours les élèves par leur nom de famille et les prénoms étaient rarement transcrits sur les cahiers de notes.

D'où des confusions entre frères.

Effectivement, j'étais moi-même en 6e moderne en 1954-1955 avec Jacques Borgna et vous étiez passé dans cette même classe un an plus tôt. Je me souviens assez bien de votre frère car on était assis sur des bancs très voisins. Je crois qu'à l'époque vous habitiez Saint-Mandrier.

J'ai donc immédiatement rectifié les erreurs de prénoms sur mon site internet.

Merci de me dire à l'occasion ce que vous êtes devenus, votre frère et vous, depuis ce temps-là. Mon père (qui va avoir 95 ans dans quelques jours) est toujours heureux d'avoir des nouvelles de ses anciens élèves.

Amitiés,

Jean-Claude Autran


 

24 Octobre 2005 : Deux corrections sur la liste des élèves de Marius Autran

Q1.

Salut Claudet,

En parcourant la bible des seynois (ton site sur les oeuvres et la vie de ta famille) j'ai remarqué deux erreurs que je m'empresse de te signaler :

Dans "Archives familiales" à "Activités professionnelle de Marius Autran" dans la liste des élèves de Marius Autran, j'ai relevé pour l'année 42-43 dans les noms des élèves de 6° moderne le nom de Vigliotti. En réalité il s'agit de Daniel Viglietti qui tient le restaurant de la plage de Fabrégas. J'ai lui parlé de cela il y a un mois ou deux et il m'a confirmé son passage au collège Martini cette année-là et il a bien eu ton père comme professeur.

D'autre part, pour l'année 53-54, en 6° B, ce n'est pas Nicolas Pusiol mais Nicolas Pujol qu'il faut lire. Je peux te le confirmer car j'étais dans la même classe.

Tu corriges si tu pense que c'est utile. Moi je ne fais que te signaler ces erreurs. (...).

Adessias.

Pif

R.

OK, Pif,

Les deux corrections sont faites et mises "en ligne". Ces noms avaient été déchiffrés depuis les cahiers anciens et jaunis de mon père, écrits en général aux stylos billes rouges de l'époque, qui "bavaient" souvent, et j'ai dû parfois faire quelques erreurs de lecture. (...).

Claudet


 

22 Mai 2004  : Etymologie du mot Sarrasin

Q.

Monsieur,

J'ai pris grand plaisir à consulter votre site et le trouve très riche et complet à la fois. Dans le but de continuer à l'enréchir, je voulais apporter une précision sur une erreur :

Dans votre partie historique, vous dites pour le mot "sarrasin" ce qui suit : "(Les pirates sarrasins (*)(*) Sarrasin vient de l'arabe Saraka qui signifie voler.)"

Le mot sarrasin n'est pas d'origine arabe mais latine et vient de "SARRACENUS" signifiant d'après F.ROUSSEAU :

" F. Rousseau (Légendes et Coutumes du Pays de Namur), prétend qu'au Moyen-Age, dans les pays de langue française, ce mot de Sarrasin a été employé primitivment pour désigner les musulmans (...). Mais, comme nos ancètres se faisaient de l'islamisme une idée très fausse, car ils croyaient que les sectateurs de cette religion adoraient des idoles telles que Apollon, ce vocable n'a pas tardé à devenir synonyme se païen, d'infidèle, d'idolâtre. Dans le langage populaire, la dénomination de Sarrasin a fini par être appliquée à toutes les populations païennes ayant habité la Gaule avant l'introduction du christianisme. C'est ce qui explique l'attribution aux Sarrasins des vestiges laissés en France et dans notre pays par les populations des époques préhistoriques, par les Gallo-Romains et par les Francs. Des silex néolithiques furent appelés " pirres (pierres) de sarrasins " à Saint-Servais. A Andelle, un diverticulum romain est devenu le chemin des Sarrasins, il y a aussi les Crayats de Sarrasins (...) et les trous des Sarrasins (DE BLOCK).

étymologie : du latin sarracenus.

Diffusion:

L'utilisation du terme pour désigner des habitants des cavités est assez courant dans la province du Hainaut, l'inventaire de l'Akwa reprend 4 phénomènes (sans la partie occidentale du Hainaut qui n'a pas encore été inventoriée). Les sites: la grotte et la doline des Sarrasins à Gerpinnes, le trou des Sarrasins à Beaumont et le trou des Sarrasins à Chimay. Caubergs quand à lui, cite les grottes des Sarrasins de Loverval et Bouffioux ; les trous des Sarrasins de Virelles, Solre-sur-Sambre, Roisin, Ransart et Couillet ; les caves des Sarrasins de Biercée et Ciply ; les fosses des Sarrasins de Champion, Fraire, Grâce-Berleur et Ouffet (vraisemblablement d'anciennes minières) et les fontaines des Sarrasins de Chokier, Berismenil et Macquenoises (Caubergs 1992).

En espérant contribuer modestement à votre oeuvre dans sa concision et sa rigueur, je vous prie monsieur d'agréer mes salutations les plus sincères.

WH

R.

Bonjour,

Merci pour votre message ... Mon père ne se souvient maintenant plus très bien des sources qu'il a utilisées lorsqu'il a écrit ses ouvrages, d'autant que le texte sur les pirates sarrasins fait partie de son tome 1, écrit il y a déjà 17 ans, en 1987.

Je vous remercie pour la précision que vous apportez sur l'étymologie erronée du mot Sarrasin. (Où mon père a-t-il pu trouver que Sarrasin venait d'un mot arabe Saraka ?? Mystère). Je supprime donc cette erreur inexplicable de notre site internet.

Cordialement,

JCA


 

19 Octobre 2003 : Votre parcours est magnifique, mais...

C.

Monsieur,

La lecture des pages de votre site a particulièrement suscité mon intérêt, et tout particulièrement votre  parcours de vie qui ressemble à celui de tant d'autres instituteurs progressifs de cette époque, qui ont donné aux autres tout d'eux-mêmes

Peut-être avez-vous croisé la route de Freinet ou de Jolivot.......

Mais pour moi qui suis née après la guerre, cela reste un mystère que des hommes de valeur tels que vous, républicains, éclairés, aient  pu se fourvoyer à ce point avec le Parti communiste français. D'après les informations données sur votre site, vous avez appuyé l'invasion de la Tchécolovaquie par les Soviétiques (c'est semble-t-il là que beaucoup de communistes ont compris leur dessein et ont rompu  tout lien avec le PCF) : une belle vie méritante entâchée et je voudrais comprendre ce qu'à mes yeux je qualifierais d'aveuglement et que tant d'hommes et de femmes de votre génération  ont été les victimes.

J'aimerais beaucoup connaître votre analyse sur ces questions. Ne croyez pas pour autant que je supporte les idées placée à droite de l'échiquier politique : je suis engagée dans des mouvements qui contestent le monde ultra-libéral qui veut s'imposer partout.

Si ma demande retient votre attention, d'avance soyez-en remercié.

Avec mes respectueuses salutations

CD


 

 16 Octobre 2002 : Erreur de nom

Q.

monsieur votre site est tres bien fait

mais je constate que la liste de nom des personnes dècedees comporte une erreur vallauri germain alors qu'il fallait orthographiè germaine, pour la famille dont je suis cela est tres important.

salutations

CG

R.

Bonjour,

Merci pour votre message. Il y a en effet quelquefois des erreurs dans les noms ou prénoms qui ont été recopiés à partir des actes manuscrits de l'état civil.

J'ai donc opéré immédiatement la correction sur notre site internet. Vous pouvez vérifier que c'est bien VALLAURI Germaine qui figure désormais dans la liste des malheureuses victimes du 11 juillet 1944.

Cordialement

JCA


 

18 Mai 2002 : Histoire de Mar Vivo

Q1.

Bonjour,

bien votre site !

Je suis mar-vivéen et à ma grande surprise, je ne trouve rien sur Mar-Vivo et son histoire.

et Fabrégas ?

Pourtant nous avons de quoi dire et raconter, non ?

Tout çà pour dire que vous pouvez encore mieux faire,

je vais essayer de trouver des photos anciennes.

A bientôt

JT

R1.

Bonjour,

Nous avons bien reçu votre message du 18 mai relatif à Mar Vivo et son histoire.

Je suis quelque peu étonné que vous nous dites trouviez rien sur Mar Vivo dans notre site internet. Mar Vivo est en effet le quartier où mon père a passé une partie de son enfance (ses grands parents Aubert, de 1908 à 1930, y avaient une grande propriété entre les actuelles allée des Cyprès et rue F. Cléry, et son père Simon Autran a habité de 1928 à 1962 sur le chemin de Mar Vivo aux deux chênes) et de tous les quartiers de La Seyne, c'est celui d'où il a les souvenirs les plus vivaces.

Ceci pour dire que ce ne sont pas les récits et anecdotes qui manquent sur Mar Vivo dans les 10 ouvrages de mon père, qui sont consultables intégralement sur notre site. Il est vrai qu'il n'y a pas de chapitre intitulé "Mar Vivo" ou "Fabrégas", mais le mot "Mar Vivo", par exemple, figure plusieurs centaines de fois dans les textes qui composent le site et ces quartiers sont traités avec plus ou moins de détail dans les chapitres suivants :

Les Audibert : http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome3/les_audibert.html
Histoire des quartiers : http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome8/origine_quartiers.html
L'isthme des Sablettes : http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome6/chapitre_1.html
http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome6/chapitre_2.html
http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome6/chapitre_3.html
http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome6/chapitre_4.html
Baie du Lazaret : http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome3/baie_du_lazaret.html
Sicié : http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome1/sicie.html
Janas, le Mai : http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome1/janas_le_mai.html

JCA

R2.

merci,

de fait je n'étais pas suffisamment rentré dans la consultation des livres car je pensais que le site ne faisait que les présenter.

C'est très intéressant. Merci.

J'ai des photos anciennes, je vais essayer de vous les envoyer.

JT

Q3.

Bonjour,

je ne trouve pas ici d'histoire plus détaillée des chantiers.

rien non plus sur le passage bonapartiste,

ni sur la fermeture des sablettes.

Si je trouve quelque chose je vous l'enverrai.

Dommage.

JT

R3.

Nous n'avons pas très bien compris votre message. En effet :

1) Concernant l'histoire des chantiers, mon père à apporté en 1995 une modeste contribution dans le tome V de sa série d'ouvrages :

Petite Histoire de la Grande Construction Navale (http://jcautran.free.fr/), contribution qui venait compléter un certain nombre d'ouvrages et documents antérieurs relatifs aux chantiers tels que :

GAIGNEBET (J.-B.). 1947. Les chantiers de construction navale de La Seyne (plaquette). http://jcautran.free.fr/img/histoire_locale/gaignebet.jpg

Histoire des Forges et Chantiers de la Méditerranée (plaquette du centenaire) 1956.

Historique des Forges et Chantiers de la Méditerranée (plaquette) 1964.

BAUDOIN (Louis). 1965. Histoire générale de La Seyne sur Mer et de son port, 914 p. http://jcautran.free.fr/img/histoire_locale/baudoin.jpg

MARTINENQ (Patrick). 1983. Place de la Lune. Aspects de l'histoire de La Seyne sur Mer, ERG, 485 p. http://jcautran.free.fr/img/histoire_locale/lune.jpg

LYON (Francis). 1987. 8° NEF - Un témoignage passionné sur les luttes économiques et sociales des chantiers navals de La Seyne, GRAICHS, 92 p. http://jcautran.free.fr/img/histoire_locale/8_nef.jpg

MARTINENQ (Patrick). 1993. La Seyne Méditerranée - La Mer et l'héritage, Association Point de Vue 103 p. http://jcautran.free.fr/img/histoire_locale/mer_heritage.jpg

FERRIER M. 1994. Sillages. 1 - Les Pionniers. Ouvrage illustré par 15 polychromies et 15 dessins à la plume de Pierre Arata, et 33 photos inédites de Marius Bar. Association pour l'Histoire de la Construction Navale à La Seyne sur Mer, 180 p. http://jcautran.free.fr/img/histoire_locale/sillages1.jpg

FERRIER M. 1996. Sillages. 2 - Les Conquérants. Ouvrage illustré par 17 polychromies et 15 dessins à la plume de Pierre Arata, et 141 photos inédites d'époque. Association pour l'Histoire de la Construction Navale à La Seyne sur Mer, 187 p. http://jcautran.free.fr/img/histoire_locale/sillages2.jpg

2) Le passage bonapartiste a été assez bien traité dans l'Histoire générale de La Seyne sur Mer de Louis Baudoin (1964). Mon père a résumé ce point d'histoire dans le chapitre du Tome IV "Ils sont venus à La Seyne", où il raconte le passage de Bonaparte (http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome4/ils_sont_venus_a_la_seyne.html#5) et celui de Napoléon III (http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome4/ils_sont_venus_a_la_seyne.html#9). Ces périodes sont également mentionnées au plan des évènements locaux dans "Place du Marché" (http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome3/place_du_marche.html). Le passage de Bonaparte en décembre 1793 est également raconté dans le chapitre "Balaguier" de son Tome I (http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome1/balaguier.html).

3) Qu'entendez-vous par la "fermeture des Sablettes" ? L'ouvrage "L'Isthme des Sablettes" (tome VI) (1997) consacre 250 pages aux Sablettes et aux quartiers voisins. Il traite notamment de la création de l'isthme (fermeture du passage entre la baie du Lazaret et les iles de Sepet vers le XVIIe siècle), et plus loin de la fermeture du projet des "Marinas" (http://jcautran.free.fr/oeuvres/tome6/chapitre_4.html#3), mais je ne sais pas si c'est ce que vous vouliez dire.

Si vous disposez de documents intéressants, permettant de compléter (ou de rectifier) le travail accompli par mon père (qui aurait pu certainement "mieux faire", mais qui, son 10° ouvrage publié en août 2001, à près de 91 ans, n'envisage pas d'en publier d'autre), je serais heureux de les examiner dans le cadre d'une poursuite l'oeuvre de mon père sur l'histoire de La Seyne.

Merci par avance,

Cordialement,

JCA


 

20 Décembre 2001 : Erreur dans l'histoire de France

Q.

Erreur relevée dans l'HISTOIRE de MARTINI Préliminaires : le dernier des Capétiens directs est Charles IV pas Charles VI.

Bien respectueusement.

JFL

R.

Merci Monsieur,

Vous avez tout à fait raison. L'erreur a été immédiatement rectifiée sur le site.

Cordialement,

JCA


Retour à la page d'accueil du forum

Retour à la page d'accueil du site



Marius AUTRAN et
Jean-Claude AUTRAN
jcautran.free.fr


Accès aux oeuvres complètes
de Marius AUTRAN
Biographie
de Marius AUTRAN
Biographies familiales
et autobiographie de Marius AUTRAN
Pages généalogiques
Forum du site
Encyclopédie des
rues de La Seyne
Lexique des termes
provençaux
Dictionnaire du
Mouvement ouvrier et social seynois
Documents divers sur l'histoire
de La Seyne
Les élections à La Seyne depuis 1945
Chronologie de
l'histoire de La Seyne
La Seyne de A à Z
Archives, souvenirs et écrits divers
de Marius AUTRAN
Archives, souvenirs et écrits divers
de Jean-Claude AUTRAN
Avis de recherches
Informations
légales sur le site

© Jean-Claude Autran 2016